La Chapelle de la Sainte-Famille

Forum catholique en strict respect du Magistere de l'Eglise, sous la conduite de Jesus, Marie et Joseph. Nous ne sommes pas responsables des publicites : elles ne sont pas de notre fait.
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion
Mots-clés
coeur zorkine Pape fatima michel archange france pere Francois marie -Marie
Derniers sujets
Partenaires

créer un forum

Suivre Forumactif sur Facebook Suivre Forumactif sur Twitter Suivre Forumactif sur Google+ Suivre Forumactif sur Google+ Suivre Forumactif sur Pinterest

Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée

Partagez | 
 

 Notre-Dame de Fatima

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Pearl
Admin
avatar

Messages : 7759
Date d'inscription : 12/02/2014

MessageSujet: Notre-Dame de Fatima   Mar 4 Mar - 14:50



_________________
« Tu es grand, Seigneur, et louable hautement… Tu nous as faits pour Toi et notre cœur est sans repos tant qu’il ne se repose pas en Toi » (saint Augustin).
Revenir en haut Aller en bas
http://chapellesaintefamill.forumgratuit.eu
Marthe

avatar

Messages : 3692
Date d'inscription : 12/02/2014

MessageSujet: Re: Notre-Dame de Fatima   Lun 13 Oct - 6:20

Le lundi de la 28e semaine du temps ordinaire

L'Église fête : Notre-Dame de Fatima (fin des apparitions)

http://levangileauquotidien.org/main.php?language=FR&module=saintfeast&localdate=20141013&id=174&fd=1
Lundi 13 octobre 2014

Notre-Dame de Fatima
Apparitions au Portugal en 1917 (fin des apparitions)


Le pape Benoît XV organisait une croisade de prières à Marie Médiatrice de toutes grâces, en vue de sauver le monde alors dévasté par la première Guerre Mondiale. Une semaine plus tard, son appel angoissé recevait une réponse des lèvres mêmes de la divine Médiatrice.

Un dimanche, 13 mai 1917, trois enfants gardent leurs brebis sur les collines de Fatima, au Portugal. Lucie, âgée de dix ans et ses cousins François et Jacinthe âgés respectivement de neuf et sept ans sont les heureux choisis de la Vierge.

En entendant sonner midi au loin, ils s'agenouillent et récitent le chapelet. Leur prière est interrompue par la vue d'un éclair, puis d'un second plus brillant que le premier. Le ciel est cependant sans nuages. Ô merveille ! À quelques pas, sur les branches d'un chêne vert, ils aperçoivent une belle Dame plus étincelante que le soleil. Éblouis autant que terrifiés, les trois enfants veulent s'enfuir, mais la mystérieuse apparition les rassure par un geste de maternelle bonté et leur dit « N'ayez pas peur, je ne vous ferai pas de mal. »

Après quelques minutes d'un silence extatique, Lucie ose demander : « Qui êtes-vous? “Je suis du ciel, répond la céleste vision, je suis descendue pour vous demander de venir ici, six mois de suite, le treize de chaque mois.”» La Vierge leur recommande de réciter souvent le chapelet. « Vous ajouterez cette prière après le Gloria Patri : Ô mon Jésus, pardonnez-nous nos péchés, préservez-nous du feu de l'enfer, et conduisez au ciel toutes les âmes, spécialement celles qui ont le plus besoin de votre miséricorde. » Puis, Elle se tait et s'éloigne doucement, comme poussée par un zéphyr et disparaît dans la lumière du soleil.

À tous les 13 des cinq mois suivants, les enfants ont la joie insigne de revoir la belle Dame. La nouvelle des apparitions se répand rapidement dans la région. Le 13 juillet, la foule des curieux atteint cinq mille et en août, elle se chiffre à près de vingt mille. Enfin, le 13 octobre, environ soixante-dix mille personnes accourent malgré la pluie.

Tout à coup, le ciel s'éclaircit, le soleil tremble... se secoue... et se met à tourner sur lui-même à une vitesse vertigineuse, lançant d'énormes faisceaux lumineux et multicolores. Les nuages, les arbres, les rochers prennent les teintes les plus variées. Pendant que la foule haletante contemple ce saisissant spectacle, les trois enfants voient la Très Sainte Vierge accompagnée cette fois de Jésus et de saint Joseph. Ce prodige inouï dura une douzaine de minutes et fut aperçu distinctement à plus de quatre milles à la ronde.

Ce miracle se réalisait exactement au jour, à l'heure et à l'endroit annoncés, pour exciter les hommes à croire à la réalité des apparitions et à obéir au message que la Très Sainte Vierge apportait du Ciel. À Fatima comme à Lourdes, Notre-Dame recommandait la pénitence et la récitation du rosaire. « Si l'on répond à ma demande de faire pénitence et de prier, la Russie se convertira et vous aurez la paix » a promis la Vierge Marie. « ... Sinon, elle répandra ses erreurs dans le monde, suscitant des guerres et des persécutions à l'Église. Les bons seront martyrisés, le Saint-Père aura beaucoup à souffrir, plusieurs nations seront anéanties. » Mais n'oublions pas que Notre-Dame de Fatima a ajouté : « À la fin, mon Cœur Immaculé triomphera. »

Pour un approfondissement :
>>> Santuario-Fatima



Source principale : viechretienne.catholique.org/ (« Rév. x gpm »).

_________________


"Venez à moi, vous tous qui peinez sous le poids du fardeau, et moi, je vous procurerai le repos.Prenez sur vous mon joug, devenez mes disciples, car je suis doux et humble de coeur, et vous trouverez le repos. Oui, mon joug est facile à porter et mon fardeau, léger.» (Evangile de Jésus-Christ selon saint Matthieu 11,28-30)

"Pater dimitte illis non enim sciunt quid faciunt"
Revenir en haut Aller en bas
Pearl
Admin
avatar

Messages : 7759
Date d'inscription : 12/02/2014

MessageSujet: Re: Notre-Dame de Fatima   Mer 15 Oct - 3:06

La consigne spirituelle d'août 2010

Père Bernard Domini, modérateur de la Famille Missionnaire de Notre-Dame

UNIS A NOTRE PAPE BENOÎT XVI, SOYONS DÉTERMINÉS POUR PRIER ET AGIR AFIN DE HÂTER LE TRIOMPHE DU CŒUR IMMACULÉ DE MARIE.

Bien chers amis et bien chers jeunes amis,

En ce mois d’août, efforçons-nous de faire grandir notre unité dans la vérité et l’amour par l’union dans la prière à Jésus, à Notre-Dame des Neiges et à nos amis du Ciel. Nous espérons que vous pourrez avoir un temps de vrai repos et de vie de famille. Nous vous remercions de vos prières et offrandes pour la Session de Sens (160 participants qui ont suivi avec un très grand intérêt les enseignements et les témoignages), la colonie (88 enfants) et les camps (48 adolescents et 30 adolescentes). Nos frères et sœurs sont fatigués mais heureux de s’être donnés pour ces importantes activités d’éducation des cœurs. Une Retraite pour tous avec 50 Retraitants va commencer, ce dimanche 1er août. Ensuite, auront lieu nos Retraites de Communauté.

Nous n’oublions pas ceux qui, parmi vous, ont été éprouvés par des décès ou par la maladie. Nous voudrions être proches de tous ceux qui souffrent et les assurer de notre prière auprès du Cœur de Jésus et de Marie. Certains parents viennent d’être très éprouvés par la mort d’un petit enfant. Nous prions plus particulièrement encore pour eux et nous demandons à la Sainte Famille de les bénir, de les réconforter et de les fortifier.

Nous serons heureux d’accueillir un certain nombre d’entre vous, le dimanche 5 septembre, pour les vœux perpétuels des sœurs Marie-Catherine et Rose-Marie. Notre pèlerinage de rentrée se déroulera en Provence du samedi 11 au lundi 13 septembre. Nous prierons Saint Lazare, Sainte Marie Magdeleine, Sainte Marthe, les Saintes Marie et Notre-Dame de toutes grâces, Saint Joseph et Saint Bernard à Cotignac. Notre consigne spirituelle de vacances voudrait vous permettre de mieux comprendre le pèlerinage, les paroles et les actes de Benoît XVI à Fatima les 12 et 13 mai derniers.

1) La mission prophétique de Fatima est toujours d’actualité

Notre Pape Benoît XVI disait à Fatima
:

« Celui qui penserait que la mission prophétique de Fatima est achevée se tromperait ».



Il avait dit à Aparecida au Brésil, le 13 mai 2007
:

« C'est aujourd'hui le 90e anniversaire des apparitions de Notre-Dame de Fatima. Avec son puissant appel à la conversion et à la pénitence, elle est, sans aucun doute, la plus prophétique des apparitions modernes. Demandons à la Mère de l'Eglise, à Celle qui connaît les souffrances et les espérances de l'humanité, de protéger nos foyers et nos communautés ». Il disait en conclusion à la Sainte Vierge : « Fais que ton cri, qui a retenti à Fatima pour la conversion des pécheurs, devienne réalité et transforme la vie de notre société ».

Quelle est la mission prophétique de Fatima dont a parlé Benoît XVI ?


Pour mieux la connaître, nous vous invitons à lire un livre rapportant fidèlement les écrits de sœur Lucie. La prophétie de Fatima parle du Ciel (premier message du 13 mai 1917) ; de l’adoration du Saint Sacrement ; de la prière du Rosaire ; de la réalité de l’enfer avec la vision des âmes qui y tombent ; du salut des âmes ; du grand miracle de la danse du soleil le 13 octobre 1917 ; du secret de Fatima avec cette grande prophétie sur la deuxième guerre mondiale, l’expansion des erreurs de la Russie, les persécutions contre les baptisés et le Pape et finalement du triomphe du Cœur immaculé de Marie.

Méditons la conclusion du commentaire du Cardinal Joseph Ratzinger sur le « secret » de Fatima :


« Je voudrais reprendre encore une autre parole-clé du « secret » devenue célèbre à juste titre: « Mon Cœur immaculé triomphera ». Qu’est-ce que cela signifie ? Le Cœur ouvert à Dieu, purifié par la contemplation de Dieu, est plus fort que les fusils et les armes de toute sorte. Le fiat de Marie, la parole de son cœur, a changé l’histoire du monde, parce qu’elle a introduit le Sauveur dans le monde. Car, grâce à son « oui », Dieu pouvait devenir homme dans notre monde et désormais demeurer ainsi pour toujours.

Le Malin a du pouvoir sur ce monde, nous le voyons et nous en faisons continuellement l’expérience; il a du pouvoir parce que notre liberté se laisse continuellement détourner de Dieu.

Mais, depuis que Dieu lui-même a un cœur d’homme et a de ce fait tourné la liberté vers le bien, vers Dieu, la liberté pour le mal n’a plus le dernier mot. Depuis lors, s’imposent les paroles :

« Dans le monde, vous trouverez la détresse mais ayez confiance; moi je suis vainqueur du monde » (Jn 16, 33). Le message de Fatima nous invite à nous fier à cette promesse ».

Le mercredi 19 mai, au cours de l’audience, Benoît XVI a constaté combien le

"message, dur et consolant à la fois, laissé à Fatima par la Vierge est axé sur la prière, la pénitence et la conversion, qui vont au-delà des menaces, des dangers et des horreurs de l'histoire pour inviter l'homme à placer en Dieu sa confiance, à cultiver l'espérance et à vivre de la grâce du Seigneur, source de l'amour et de la paix".

« A Fatima, la Vierge Marie nous invite à marcher dans l'espérance, en se laissant guider par l'Esprit manifesté en Jésus afin de porter au monde la lumière et la joie du Christ ».


Le dimanche de Pentecôte, Benoît XVI disai
t encore :

« Qu'a donc vécu la foule immense sur l'esplanade du sanctuaire de Fatima, où nous étions tous un seul cœur et une seule âme, sinon une nouvelle Pentecôte ? Au milieu de nous il y avait Marie, la Mère de Jésus ».

La mission prophétique de Fatima est donc un grand appel à l’espérance et à la confiance :

« Finalement mon Cœur immaculé triomphera et un temps de paix sera donné au monde ».

Les forces du Mal se sont déchaînées au vingtième siècle avec les deux guerres mondiales, les diverses persécutions contre les chrétiens et les Papes et elles continuent à se déchaîner,

mais le Cœur immaculé de Marie triomphera !


http://fmnd.org/actu_cs.php

2) La consécration au Cœur immaculé de Marie

Dans le message du 13 juillet 1917, la Sainte Vierge avait dit qu’elle viendrait demander la consécration de la Russie à son Cœur immaculé. Le 13 juin 1929, sœur Lucie eut une vision dans laquelle lui fut montré le Mystère de la Sainte Trinité, la Croix et la Vierge Marie, le Cœur Immaculé dans la main gauche, avec une couronne d’épines et des flammes. Elle entendit ces paroles de la Sainte Vierge : « Le moment est venu où Dieu demande au Saint-Père de faire, en union avec tous les Évêques du monde, la Consécration de la Russie à mon Cœur Immaculé, promettant de la sauver par ce moyen ». Plus tard, Notre-Dame dit à sœur Lucie : « On n’a pas voulu écouter ma demande ! Comme le roi de France, on s’en repentira et on le fera, mais ce sera trop tard. La Russie aura déjà répandu ses erreurs dans le monde, provoquant des guerres, des persécutions contre l’Église : le Saint-Père aura beaucoup à souffrir ». Le 18 mai 1936, sœur Lucie fit connaître les raisons pour lesquelles Jésus voulait que l’on consacre la Russie au Cœur Immaculé de sa Mère : « je veux que toute mon Église reconnaisse cette consécration comme un triomphe du Cœur Immaculé de Marie, afin d’étendre ensuite son culte, et placer, à côté de la dévotion à mon Divin Cœur, la dévotion à ce Cœur Immaculé ». Jésus dit encore à sœur Lucie : « Priez beaucoup pour le Saint-Père. Il la fera, mais ce sera bien tard. Cependant le Cœur Immaculé de Marie sauvera la Russie ; elle lui est confiée ».

Le 2 septembre 1940, sœur Lucie écrivit à Pie XII : « Très Saint Père ! Si dans l’union de mon âme avec Dieu je ne suis pas trompée, Notre Seigneur promet une protection spéciale à notre Patrie durant cette guerre, eu égard à la consécration que les Prélats portugais ont faite de la Nation au Cœur Immaculé de Marie. Cette protection sera la preuve des grâces qui auraient pu être concédées aux autres Nations, si, comme elle, elles lui avaient été consacrées ».

Pie XII a consacré le monde au Cœur Immaculé de Marie, avec mention implicite de la Russie, le 31 octobre 1942. Il a renouvelé cette consécration le 7 juillet 1952 en faisant mention explicite de la Russie, mais il manquait l’acte collégial de tous les évêques du monde.

Paul VI, le 21 novembre 1964, après avoir proclamé la Vierge Marie, Mère de l’Église, et rappelé la consécration de Pie XII, dit : « Nous voulons nous aussi confier au soin de la Mère du ciel toute la famille humaine, avec ses problèmes et ses anxiétés, avec ses légitimes aspirations et ses ardentes espérances. À ton Cœur Immaculé, ô Marie, nous recommandons enfin le genre humain tout entier ». Mais il manquait encore l’acte collégial de tous les évêques du monde.

Jean-Paul II a été agressé par Ali Agca le 13 mai 1981. Il a toujours été convaincu d’avoir été miraculeusement sauvé de la mort par la Sainte Vierge. La coïncidence des dates fut pour lui un « appel » voire un « rappel » à se tourner vers le message de Fatima. Le 13 mai 1982, il se rendit en ce sanctuaire et consacra le monde au Cœur immaculé de Marie sans nommer explicitement la Russie mais avec l’intention de renouveler les deux consécrations de Pie XII. Sœur Lucie lui fit savoir que cette consécration ne suffisait pas, car il fallait que tous les évêques la fassent aussi avec lui. Le 8 décembre 1983, Jean-Paul II écrivit une lettre à tous les évêques du monde pour les inviter à renouveler avec lui l’acte de consécration du 13 mai 1982, les 24 ou 25 mars 84. Après la réalisation de cette consécration collégiale, Sœur Lucie fit savoir que la consécration demandée par le Ciel était enfin réalisée. Le 13 mai 1991, Jean-Paul II est venu une seconde fois à Fatima pour remercier « sa tendre Mère de toujours » pour la protection du 13 mai 1981, mais aussi pour les événements de 1989 et 1990 qui ont provoqué un véritable tournant historique en ce difficile vingtième siècle.

Ces paroles et événements révèlent clairement la fécondité de la consécration au Cœur immaculé de Marie demandée par le Ciel à Fatima ! Comprenons l’importance de cette consécration.

3) La dévotion aux cinq premiers samedis du mois

Le 13 juillet 1917, la Sainte Vierge avait demandé la communion réparatrice des premiers samedis du mois. Le 10 décembre 1925, la Sainte Vierge dit à Sœur Lucie : « Vois, ma fille, mon cœur entouré d’épines que les hommes ingrats m’enfoncent à chaque instant par leurs blasphèmes et leurs ingratitudes. Toi, au moins, tâche de me consoler et dis que tous ceux qui pendant cinq mois, le premier samedi se confesseront, recevront la Sainte Communion, réciteront un chapelet, et passeront quinze minutes avec moi en méditant sur les quinze mystères du Rosaire, en esprit de réparation, je promets de les assister à l’heure de la mort avec toutes les grâces nécessaires pour le salut de leur âme ». Le 15 février 1926, l’Enfant Jésus dit à Sœur Lucie : « c’est vrai, ma fille, que beaucoup d’âmes commencent, mais peu vont jusqu’au bout et celles qui persévèrent, le font pour recevoir les grâces qui y sont promises. Les âmes qui font les 5 premiers samedis avec ferveur et dans le but de faire réparation au Cœur de ta Mère du Ciel, me plaisent davantage que celles qui en font 15, tièdes et indifférentes ». Que ces citations nous aident à mieux comprendre la dévotion aux cinq premiers samedis du mois pour les vivre avec davantage de ferveur et pour entraîner nos frères et sœurs baptisés à répondre aux appels de Jésus et de la Sainte Vierge.

4) Hâter le triomphe du Cœur immaculé de Marie

Benoît XVI, au terme de son homélie du 13 mai à Fatima, disait : « Puissent ces sept années qui nous séparent du centenaire des Apparitions hâter le triomphe annoncé du Cœur Immaculé de Marie à la gloire de la Très Sainte Trinité ». La veille à Fatima également, notre Pape avait accompli un acte public inattendu : la consécration des prêtres au Cœur immaculé de Marie. Cette consécration n’avait pas été demandée par la Sainte Vierge à sœur Lucie. Pourquoi Benoît XVI l’a-t-il faite ? Le Pape, seul, pourrait répondre à cette question. Si la Sainte Vierge n’a pas demandé à sœur Lucie une telle consécration, elle l’a demandée à un prêtre italien, Don Stefano Gobbi. C’est à Fatima, le 8 mai 1972, qu’elle lui a révélé sa mission au service du sacerdoce. Elle lui a fait découvrir qu’il n’était qu’un pauvre instrument, une nullité, mais elle lui a donné une grande confiance en l’invitant à se consacrer à son Cœur immaculé et à se laisser humblement guider par elle. Elle lui a fait cette promesse : « n’aie pas peur, je serai toujours auprès de toi ! ».

Don Gobbi va venir en France au mois de septembre. Nous aurons la joie de l’accueillir à Saint-Pierre-de-Colombier, le mardi 28 septembre, où il présidera un Cénacle de 15h à 18h. Don Gobbi nous a invités à participer à la Retraite sacerdotale des prêtres du Mouvement Sacerdotal marial à Collevallenza, du 27 juin au 3 juillet derniers, avec 18 évêques et plus de 250 prêtres du monde entier. Le Cardinal Diaz, Préfet de la Congrégation pour les Missions, a présidé la Messe du jeudi 1er juillet. Ce Cardinal rencontre Benoît XVI tous les 15 jours. Lors de sa dernière rencontre, il lui a dit qu’il allait participer à la Retraite du Mouvement sacerdotal marial. Le Pape lui a alors demandé : « comment va Don Gobbi ? » C’était la première fois que nous participions à une telle Retraite. Ce fut une très belle expérience : évêques et prêtres priant ensemble le rosaire, chaque jour (trois chapelets), chantant l’Office divin et concélébrant avec la langue de notre Eglise romaine : le latin. Quelle grâce et quelle joie que de pouvoir prier ainsi ensemble, évêques et prêtres des cinq continents et d’être un seul cœur et une seul âme par la consécration au Cœur immaculé de Marie !

Nous vous invitons à participer aux Cénacles que Don Gobbi présidera en notre pays en ce mois de septembre. Nous serons heureux d’accueillir à Saint-Pierre tous ceux qui le désireront, afin que notre église ne soit pas à moitié remplie pour accueillir cet humble et fidèle instrument de la Vierge Marie, qui veut nous exhorter à agir - avec Benoît XVI - pour hâter le triomphe du Cœur immaculé de Marie.

Don Gobbi a dit que le Pape, par la consécration des prêtres au Cœur immaculé de Marie, a réalisé ce que la Sainte Vierge lui avait demandé en 1972. Cette consécration peut bien être considérée comme un acte important accompli par notre Saint-Père pour hâter le triomphe du Cœur immaculé de Marie, afin que - selon les mots de Benoît XVI - « l'Église puisse ainsi être renouvelée par de saints prêtres ». Peu avant cette consécration, Benoît XVI avait dit aux journalistes au sujet des péchés scandaleux de prêtres et de consacrés : « c’est terrifiant ! ». L’acte de consécration de notre Pape est donc bien en vue de la purification et du renouveau du sacerdoce. Méditons les paroles du texte de consécration du Pape, nous en serons convaincus. Pour le printemps de l’Eglise, Dieu a besoin d’instruments, humbles et confiants, consacrés au Cœur immaculé de Marie, fidèles à la dévotion de Don Bosco aux trois blancheurs et désirant, à la suite de St Louis-Marie Grignion de Montfort, être des apôtres des derniers temps pour enflammer ce monde au feu de l’Amour de Dieu.

5) Les cinq premiers samedis d’août à la Fête de Notre-Dame des Neiges

Où que vous soyez, en ce prochain samedi du mois, nous vous invitons à vivre le prochain samedi du mois avec la ferme intention de répondre aux appels de Jésus et de la Vierge Marie à sœur Lucie. Vivons bien les cinq premiers samedis du mois d’août à décembre pour bien préparer la Grande Fête de Notre-Dame des Neiges, le samedi 11 décembre prochain, avec cette ferme intention : hâter le triomphe du Cœur immaculé de Marie.

6) Mieux comprendre la prophétie du chapitre 12 de l’Apocalypse

Don Gobbi, avec raison, nous a invités à méditer la grande prophétie du chapitre 12 de l’Apocalypse pour mieux comprendre les raisons de la consécration au Cœur immaculé de Marie. Nous ne serons pas alors effrayés par les nouvelles tempêtes que nous devrons affronter parce que nous connaîtrons mieux la cause profonde de ces tempêtes : le grand combat entre la Femme et le Dragon, révélé dans ce chapitre 12 de l’Apocalypse.

Formation : vous pouvez télécharger sur notre site les actes et les vidéos de la Session de Sens sur la transmission de la Foi.

Liturgie : 4 août : Saint Curé d’Ars. 5 août : Notre-Dame des Neiges. 6 août : Transfiguration. 7 août : Sainte Julienne. 9 août : Sainte Edith Stein, co-patronne de l’Europe. 10 août : Saint Laurent. 11 août : Sainte Claire et Sainte Suzanne. 12 août : Sainte Jeanne-Françoise de Chantal. 14 août : Saint Maximilien Kolbe. 15 août : Assomption, Fête de Notre-Dame, Patronne de la France, renouvellement de la consécration de la France à la Sainte Vierge. 17 août : Sainte Béatrice. 20 août : Saint Bernard ; 21 août : Saint Pie X ; 22 août : Marie Reine. 23 août : Sainte Rose de lima. 25 août : Saint Louis, roi de France. 26 août : Sainte Jeanne-Elisabeth et Bse Mariam. 27 août : Sainte Monique. 28 août : Saint Augustin. 29 août : martyre de Saint Jean-Baptiste.

N’oublions pas de noter dans nos agendas la date de la Grande Fête de Notre-Dame des Neiges à Saint-Pierre-de-Colombier, le Samedi 11 décembre 2010 (cars au départ de tous nos Foyers).

Nous confions à vos prières les Retraites de la Communauté, nos sœurs Marie-Catherine et Rose-Marie qui se préparent à leurs vœux perpétuels, et les vocations d’apôtres de l’Amour.

En union avec Mère Magdeleine et nos frères et sœurs, je vous souhaite un bon mois d’août en vous assurant de nos prières. Je vous bénis affectueusement.

Père Bernard

PS : notre Pape Benoît XVI nous invite à ne pas nous laisser influencer par les modes théologiques ou autre modes. Nous voudrions vous inviter à veiller particulièrement en ce temps d’été sur les modes vestimentaires. Veillez sur vos enfants, adolescents et jeunes et aidez-les à prendre la Vierge Marie comme modèle et à mettre en pratique ses conseils à la petite Jacinthe de Fatima.

_________________
« Tu es grand, Seigneur, et louable hautement… Tu nous as faits pour Toi et notre cœur est sans repos tant qu’il ne se repose pas en Toi » (saint Augustin).
Revenir en haut Aller en bas
http://chapellesaintefamill.forumgratuit.eu
Pearl
Admin
avatar

Messages : 7759
Date d'inscription : 12/02/2014

MessageSujet: Re: Notre-Dame de Fatima   Mer 15 Oct - 3:37


_________________
« Tu es grand, Seigneur, et louable hautement… Tu nous as faits pour Toi et notre cœur est sans repos tant qu’il ne se repose pas en Toi » (saint Augustin).
Revenir en haut Aller en bas
http://chapellesaintefamill.forumgratuit.eu
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Notre-Dame de Fatima   

Revenir en haut Aller en bas
 
Notre-Dame de Fatima
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Notre Dame de Fatima pèlerine (diapo) XxxOooo
» Vidéo de Notre-Dame de Fatima : un lieu de Pélerinage !
» Prions les mystères glorieux avec notre Dame de Fatima
» Vie des Saints - 13 Mai : NOTRE-DAME de FATIMA
» 13 mai Notre Dame de Fatima

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Chapelle de la Sainte-Famille :: Les petits grains du Chapelet :: La Vierge Marie :: Apparitions mariales 'reconnues'-
Sauter vers: