La Chapelle de la Sainte-Famille

Forum catholique en strict respect du Magistere de l'Eglise, sous la conduite de Jesus, Marie et Joseph. Nous ne sommes pas responsables des publicites : elles ne sont pas de notre fait.
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion
Mots-clés
jour sujets nouvelles avortement gloire soir france film haine chant saint tweet prières chretiens zanotti histoire fatima gender pape liens miracle sante coeur paroles humour misericorde
Derniers sujets
» L'humilité, clé de vérité
Aujourd'hui à 11:07 par etienne lorant

» Sainte-Famille, Sauvez la France !
Aujourd'hui à 6:38 par Marthe

» Prières quotidiennes
Aujourd'hui à 6:12 par Marthe

» PRIONS pour
Ven 23 Juin - 12:01 par Pearl

» Fête du sacré-cœur de Jésus, solennité
Ven 23 Juin - 11:14 par etienne lorant

» Seigneur, ce jour s'acheve
Jeu 22 Juin - 22:47 par Pearl

» La Vérité et les dérives
Jeu 22 Juin - 10:11 par etienne lorant

» Revêtir le Christ
Mer 21 Juin - 9:53 par etienne lorant

» La justice divine est aussi miséricorde
Mar 20 Juin - 10:33 par etienne lorant

Partenaires

créer un forum

Suivre Forumactif sur Facebook Suivre Forumactif sur Twitter Suivre Forumactif sur Google+ Suivre Forumactif sur Google+ Suivre Forumactif sur Pinterest

Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée

Partagez | 
 

 Nos Saints Papes nous ont dit

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Pearl
Admin
avatar

Messages : 7580
Date d'inscription : 12/02/2014

MessageSujet: Nos Saints Papes nous ont dit   Mer 5 Mar - 16:58

Pour faire taire certaines attaques contre nos Papes, venant specialement de catholiques se pretendant comme tels (et notamment se referant a Saint Pie X !) :


"Vous serez appelés Papistes, cléricaux, rétrogrades, intransigeants. VANTEZ-VOUS EN !"
(Saint Pie X)

_________________
« Tu es grand, Seigneur, et louable hautement… Tu nous as faits pour Toi et notre cœur est sans repos tant qu’il ne se repose pas en Toi » (saint Augustin).
Revenir en haut Aller en bas
http://chapellesaintefamill.forumgratuit.eu
Marthe

avatar

Messages : 3571
Date d'inscription : 12/02/2014

MessageSujet: Pape Benoît XVI   Ven 7 Mar - 22:34

«Laisse-toi saisir par Lui. Ne regarde plus tes blessures, regarde les siennes.» (Benoît XVI)

_________________


"Venez à moi, vous tous qui peinez sous le poids du fardeau, et moi, je vous procurerai le repos.Prenez sur vous mon joug, devenez mes disciples, car je suis doux et humble de coeur, et vous trouverez le repos. Oui, mon joug est facile à porter et mon fardeau, léger.» (Evangile de Jésus-Christ selon saint Matthieu 11,28-30)

"Pater dimitte illis non enim sciunt quid faciunt"
Revenir en haut Aller en bas
Marthe

avatar

Messages : 3571
Date d'inscription : 12/02/2014

MessageSujet: Bienheureux Jean-Paul II   Ven 7 Mar - 22:35

«Tout confessionnal est un lieu béni d’où naît un homme nouveau et sans tache.» (Bienheureux Jean-Paul II)

_________________


"Venez à moi, vous tous qui peinez sous le poids du fardeau, et moi, je vous procurerai le repos.Prenez sur vous mon joug, devenez mes disciples, car je suis doux et humble de coeur, et vous trouverez le repos. Oui, mon joug est facile à porter et mon fardeau, léger.» (Evangile de Jésus-Christ selon saint Matthieu 11,28-30)

"Pater dimitte illis non enim sciunt quid faciunt"
Revenir en haut Aller en bas
Pearl
Admin
avatar

Messages : 7580
Date d'inscription : 12/02/2014

MessageSujet: Re: Nos Saints Papes nous ont dit   Dim 6 Avr - 21:44

« C’est Dieu qui gouverne le monde et non pas nous.
Nous, nous lui offrons uniquement nos services,
pour autant que nous le pouvons,
et tant qu’il nous en donne la force.

Faire cependant ce qui nous est possible,
avec la force dont nous disposons,
telle est la tâche qui maintient le bon serviteur de Jésus-Christ toujours en mouvement :

L’amour du Christ nous pousse

(2 Co 5,14). »

Benoît XVI, lettre encyclique Deus Caritas Est

_________________
« Tu es grand, Seigneur, et louable hautement… Tu nous as faits pour Toi et notre cœur est sans repos tant qu’il ne se repose pas en Toi » (saint Augustin).
Revenir en haut Aller en bas
http://chapellesaintefamill.forumgratuit.eu
Pearl
Admin
avatar

Messages : 7580
Date d'inscription : 12/02/2014

MessageSujet: Re: Nos Saints Papes nous ont dit   Lun 7 Avr - 5:06

meme si ce n'est qu'une lecture.... ATTENTION !! je n'ai pas tout lu sous le lien, donc RESERVE !


L’énigmatique pape Jean XXIII ou la date du règne de Dieu sur terre :
nov25 par duc


Angelo Giuseppe Roncalli (1881-1963)
nait à Sotto il Monte (village de la campagne de Bergame en Lombardie) comme quatrième enfant mais premier fils d’une famille qui en contenait 14.

Pourtant ses parents étaient métayers de milieu pauvre. Il est ordonné prêtre en 1904. Puis nommé secrétaire de Mgr  Giacomo Radini-Tedeschi, le nouvel évêque de Bergame, connu pour son soutien au monde ouvrier, en particulier lors des grèves de 1909. En 1915, il est comme sergent de l’armée royale italienne, incorporé dans le service de santé des armées. Après la guerre, on lui propose de travailler au Vatican. Sa réponse fut déjà bien caractéristique de sa personnalité « Je suis un homme capable de peu. J’écris très lentement. Paresseux de nature, je me laisse facilement distraire dans mon travail ». Il est néanmoins nommé par Benoit XV dans ce qui deviendra la Congrégation pour l’évangélisation des peuples. Là il reste proche des milieux qui souhaitent une alliance de la démocratie chrétienne avec les antifascistes. Mais en 1925, Pie XI l’envoie évêque en Bulgarie. Puis en 1935, archevêque, on le réaffecte à Istanbul comme délégué apostolique en Turquie et en Grèce jusqu’en 1944.

http://www.youtube.com/watch?v=Jlx4sRHMx-s

http://www.youtube.com/watch?v=Ibqa0SacrCI&feature=endscreen&NR=1

Sur un plan diplomatique, il joue un rôle important pour le sauvetage des réfugiés d’Europe centrale vers la Palestine pendant la guerre, des victimes du nazisme, juifs, surtout mais aussi membres du clergé venus de toute l’Europe et particulièrement de Hongrie et de Bulgarie. Prévenu dès septembre 1940 des persécutions nazies par l’arrivée de réfugiés polonais, il fait distribuer des permis gratuits d’émigration par la délégation apostolique en particulier vers la Palestine sous mandat britannique, des certificats de baptêmes temporaires et des sauf-conduits, ainsi que des vivres et vêtements en s’appuyant sur la Croix Rouge locale. Il envoie une lettre au roi Boris III de Bulgarie pour qu’il désapprouve la déportation de 25 000 Juifs de Sofia. Il aide le rabbin Yitzhak HaLevi Herzog  à alerter le Vatican pour sauver les juifs de Moldavie. Ces gestes pour ceux qu’il nomme les "cousins et compatriotes de Jésus" auraient sauvé de 24 000 à 80 000 Juifs, ce qui justifie pour la fondation internationale Raoul Wallenberg de demander son inscription comme juste entre les nations.

En 1944, quand le général De Gaulle souhaite voir remplacer, le nonce apostolique en France Mgr Valerio Valeri, car trop marqué par les années Pétain, Pie XII choisit Roncalli pour cette mission.

Schuman et De Gaulle le tiendront en haute estime pour sa francophilie, sa tolérance et sa bonhommie teintée d’humour (attribuant par exemple à la pluie le rétrécissement de la jupe d’une interlocutrice !). En 1953, il revient en Italie, pour être à 72 ans, patriarche de Venise, puis il sera nommé cardinal par Pie XII. Comme ce pape,

il condamnera en 1957 « l’impérialisme, le marxisme, la démocratie progressiste, la franc-maçonnerie et la laïcité »



Le 28 octobre 1958, il est élu pape et crée une première surprise en choisissant de s’appeler « Jean XXIII » (en latin Ioannes XXIII), un nom abandonné depuis le XIVè siècle. Il convoquera le 2nd concile œcuménique du Vatican (1962-65) appelé aussi Vatican II, avant de décéder d’un cancer le lundi de la Pentecôte (3 juin 1963).

À l’ouverture en janvier 2001 du triple cercueil en sapin, chêne rouvre et plomb où il reposait, son corps est découvert en excellent état de conservation, sans doute conséquence de l’intervention, quelques heures après sa mort, d’un expert en traitement des cadavres, Gennaro Goglia.  Complété d’un masque de cire, il repose depuis lors, dans un cercueil de cristal sous l’autel de la chapelle Saint-Jérôme de la basilique Saint Pierre.

http://prayerstanthony.wordpress.com/2010/12/29/messenger-of-saint-anthony-pope-john-%E2%80%93-incorrupt/



Un des principaux reproches lancés contre lui, est d’avoir été initié à une société secrète.


Est-ce vrai ?

Peut être que oui, et y en aurait-il de bonnes ? Ce qui nous laisse toutefois perplexe, ce sont ses prophéties écrites en 1935, alors qu’il n’était que nonce apostolique en Turquie :

http://www.marie-julie-jahenny.fr/propheties-du-pape-jean-xxiii.htm#Introduction

Certaines ont déjà été confirmées par les événements. Mais d’autres restent inexpliquées ou réservées à plus tard. Car que penser de celles-ci ?

« Toujours plus nombreux les signes. Les lumières dans le ciel seront rouges, bleues, vertes, rapides. Elles augmenteront. Quelqu’un vient de loin, veut rencontrer les hommes de la Terre. Il y a déjà eu des rencontres. Mais qui a vu vraiment s’est tu. Si une étoile s’éteint, elle est déjà morte. Mais la lumière qui approche est quelqu’un qui est mort et qui revient. Un seul réussira à parler, juste à temps avant de mourir. Il dira les noms de qui a tué, il révèlera leurs signes secrets. Et le monde entier se lèvera contre le jeu des puissants, la fraternité secrète des puissants qui préparait l’esclavage des peuples. Les rares chefs honnêtes sauront s’unir, les coupables seront renversés. S’affronteront croissant de lune, étoile et croix (musulmans, juifs et chrétiens ?). Derrière eux, les corbeaux de la faim, de la famine, de la peste. Où croyez-vous fuir, maintenant que vous avez détruit les églises et tué le dernier Père? Attendez le signe de Jean. L’agneau est prêt. Avant l’ultime lumière, les pasteurs auront reconnu le signe. Tous parleront la même langue. Le règne de Dieu arrive sur terre, sa cité se dresse même pour qui ne l’a pas voulue. Ouvrez votre cœur au lys. La voix sera puissante, annoncée par les trompettes. Il y a vingt siècles plus l’âge du Sauveur. »



Cette dernière précision est souvent interprétée comme désignant l’année 2033, parce que Jésus est mort à 33 ans; mais l’expression « âge du Sauveur » n’implique pas obligatoirement qu’il s’agisse de la date de son décès.

De plus, dans le nouveau livre du pape Benoit XVI, "L’enfance de Jésus", publié le 21 novembre 2012, il est possible d’établir clairement que la naissance de Jésus remonte à 6 ou 7 années avant la date officiellement reconnue.

http://www.la-croix.com/Religion/S-informer/Actualite/Le-pape-publie-un-livre-sur-l-enfance-de-Jesus-_NG_-2012-11-20-878009

Le pape s’appuie même sur les calculs de l’astronome Kepler, mais aussi sur des considérations plus astrologiques : "La grande conjonction de Jupiter et de Saturne dans le signe zodiacal des Poissons en 6-7 avant J.-C. semble être un fait vérifié. Elle pouvait orienter des astronomes du milieu culturel babylonien et perse vers le pays de Juda, vers un "roi des juifs" écrit Benoît XVI, faisant référence aux rois mages et à leur voyage vers Bethléem.  Donc selon le pape, Jésus serait décédé soit en l’an 26 ou 27 et non en l’an 33.  Le règne de Dieu sur terre est donc prévu en 2026 ou 2027. Reste à être sûr que l’on parle là, de la date de son décès !



En l’an 2026 ou 2027 viendra donc le Jugement. Celui que tout chrétien attend et demande dans « le Notre Père », la prière donnée par Jésus : « Notre Père, qui êtes aux cieux, que votre nom soit sanctifié, que votre règne arrive, que votre volonté soit faite sur la terre comme au ciel… »

Mais pourquoi donc Vatican II a-t-il demandé à ce que les chrétiens, dans leurs prières, tutoient Dieu et non pas la Vierge Marie : « Je vous salue Marie, pleine de grâce…. » ?

Si le nom de Dieu doit être sanctifié, ne mérite-t-il pas un certain respect ? Le vouvoiement ne serait-il pas de mise ?

D’autre part, Joseph Ratzinger aborde la question difficile de la naissance virginale de Jésus, « s’agit-il là  d’ un mythe ou d’une vérité historique ? ». Bien entendu, il repousse fermement les parallèles qui ont pu être faits par exemple avec la génération divine des pharaons. « La comparaison de ces récits mythiques avec l’Évangile ne tient pas », affirme-t-il. Pourtant n’est-ce pas ce que certains courants franc-maçonniques essayent de nous faire croire ?

Ce qui est sûre, la lutte entre l’église et eux continue. Il suffit d’écouter les nouvelles des médias alignés pour comprendre qu’ils ne sont que langues de vipères, comme ici à 050 :

http://videos.tf1.fr/infos/2012/quand-jesus-est-il-vraiment-ne-7677000.html


http://effondrements.wordpress.com/2012/11/25/lenigmatique-pape-jean-xxiii-ou-la-date-du-regne-de-dieu-sur-terre/

_________________
« Tu es grand, Seigneur, et louable hautement… Tu nous as faits pour Toi et notre cœur est sans repos tant qu’il ne se repose pas en Toi » (saint Augustin).
Revenir en haut Aller en bas
http://chapellesaintefamill.forumgratuit.eu
Pearl
Admin
avatar

Messages : 7580
Date d'inscription : 12/02/2014

MessageSujet: Re: Nos Saints Papes nous ont dit   Ven 23 Mai - 15:47


Quelques réflexions des Papes au sujet de l'Europe

âme chrétienne, culture de la vie, culture de l'accueil : l'Europe vue par les papes du XX° et XXI° siècle.



Les papes nous parlent de l’Europe

« Tant de valeurs de culture, de morale, de religion, sont impliquées dans l’idée de l’Europe, l’équilibre de tout un continent est chose tellement grave pour la bonne marche de la société tout entière et pour la paix du monde, que l’Eglise soucieuse du véritable bien des hommes, ne peut s’en désintéresser » (Paul VI)

Voici quelques extraits de ces grands textes qui ont ponctué la réflexion des derniers papes sur la construction européenne.

L’âme chrétienne de l’Europe

« Il existe un patrimoine de l’Europe, humaniste et universaliste, dont les éléments apparaissent dans chaque culture nationale. On y trouve l’humanisme grec, avec son sens de l’équilibre, de la mesure et de la beauté ; l’esprit juridique romain qui donne à chacun sa place et ses droits dans une communauté politique solidement structurée.

Mais surtout, ce qui a modelé l’âme européenne depuis bientôt deux millénaires, c’est le christianisme, qui a dégagé les traits de la personne humaine, sujet libre, autonome et responsable.

Ce personnalisme qui respecte la vocation de chaque être et insiste sur la complémentarité du corps social, est la clé de voûte du patrimoine européen. Il rend intelligible tous ses éléments : richesses intellectuelles et morales, culturelles et artistiques et jusqu’aux progrès techniques et scientifiques ».

Saint Jean-XXIII, message aux Semaines Sociales de France, 19 juillet 1962.

Promouvoir une culture de l'accueil

Parmi les défis qui se posent aujourd'hui pour le service de l'Évangile de l'espérance apparaît celui du phénomène croissant de l'immigration, qui interroge l'Église sur sa capacité d'accueillir chaque personne, quel que soit le peuple ou la nation auquel elle appartient. Il incite également toute la société européenne et ses institutions à rechercher un ordre juste et des modes de convivialité respectueux de tous, comme aussi de la législation, en vue d'une éventuelle intégration.

Devant l'état de pauvreté, de sous-développement ou même d'insuffisance de liberté qui, malheureusement, caractérise encore divers pays et qui pousse de nombreuses personnes à abandonner leur terre, se fait sentir le besoin d'un engagement courageux de tous pour la réalisation d'un ordre économique international plus juste, qui soit en mesure de promouvoir l'authentique développement de tous les peuples et de tous les pays.

Face au phénomène migratoire, l'Europe est mise au défi de trouver des formes nouvelles et intelligentes d'accueil et d'hospitalité. C'est la vision « universaliste » du bien commun qui l'exige: il faut dilater son regard jusqu'à embrasser les exigences de toute la famille humaine. Le phénomène même de la mondialisation demande ouverture et partage s'il veut être non pas une source d'exclusion et de marginalisation, mais au contraire de participation solidaire de tous à la production et à l'échange des biens.

Saint Jean Paul II, Ecclesia in Europa, 2003

Promouvoir une culture de la vie

« C’est en Europe qu’a été formulé, pour la première fois, le concept des droits humains. Le droit humain fondamental, le présupposé pour tous les autres droits, est le droit à la vie elle-même. Ceci vaut pour la vie, de la conception à sa fin naturelle. En conséquence, l’avortement ne peut être un droit humain – il est son contraire. C’est une « profonde blessure sociale ».

Je ne ferme pas les yeux devant les problèmes et les conflits de nombreuses femmes et je me rends compte que la crédibilité de notre discours dépend aussi de ce que l’Église elle-même fait pour venir en aide aux femmes en difficulté.

L’autre aspect est de faire tout notre possible pour rendre les pays européens de nouveau plus ouverts à l’accueil des enfants. Je vous en prie, encouragez les jeunes qui, par le mariage fondent de nouvelles familles, à devenir mères et pères!

Le débat sur ce qu’on appelle « l’aide active à mourir » constitue aussi pour moi une vive préoccupation. La réponse juste à la souffrance en fin de vie est une attention pleine d’amour, l’accompagnement vers la mort – en particulier aussi avec l’aide de la médecine palliative – et non une « aide active à mourir ».

Benoît XVI, discours devant le corps diplomatique de Vienne, 2007

Lien actif : http://www.vatican.va/holy_father/benedict_xvi/speeches/2007/september/documents/hf_ben-xvi_spe_20070907_hofburg-wien_fr.html

http://www.opusdei.fr/fr-fr/article/quelques-reflexions-des-papes-au-sujet-de-leurope/

_________________
« Tu es grand, Seigneur, et louable hautement… Tu nous as faits pour Toi et notre cœur est sans repos tant qu’il ne se repose pas en Toi » (saint Augustin).
Revenir en haut Aller en bas
http://chapellesaintefamill.forumgratuit.eu
Marthe

avatar

Messages : 3571
Date d'inscription : 12/02/2014

MessageSujet: le 21 octobre 1239 : lettre du pape Grégoire IX au Roi de France Louis IX.   Mar 21 Oct - 18:45

le 21 octobre 1239 : lettre du pape Grégoire IX au Roi de France Louis IX.

"Dieu, auquel obéissent les légions célestes, ayant établi ici-bas des royaumes différents, suivant la diversité des langues et des climats, a conféré à un grand nombre de gouvernements des missions spéciales pour l'accomplissement de Ses desseins.

Et comme autrefois Il préféra la tribu de Juda à celles des autres fils de Jacob et comme Il la gratifia de bénédictions spéciales,ainsi Il choisit la France, de préférence à toutes les autres nations de la terre, pour la protection de la foi catholique et pour la défense de la liberté religieuse. Pour ce motif, la France est le Royaume de Dieu même, les ennemis de la France sont les ennemis du Christ.

De même qu'autrefois la tribu de Juda reçut d'en-haut une bénédiction toute spéciale parmi les autres fils du patriarche Jacob ; de même le Royaume de France est au-dessus de tous les autres peuples, couronné par Dieu lui-même de prérogatives extraordinaires. La tribu de Juda était la figure anticipée du Royaume de France.

La France, pour l'exaltation de la foi catholique affronte les combats du Seigneur en Orient et en Occident. Sous la conduite de ses illustres Monarques, elle abat les ennemis de la liberté de l'Église.

Un jour, par une disposition divine, elle arrache la Terre Sainte aux Infidèles ; un autre jour, elle ramène l'Empire de Constantinople à l'obéissance du Siège Romain.
De combien de périls le zèle de ses Monarques a délivré l'Église !

La perversité hérétique a-t-elle presque détruit la foi dans l'Albigeois, la France ne cessera de la combattre, jusqu'à ce qu'elle ait presque entièrement extirpé le mal et rendu à la foi son ancien empire.

Rien n'a pu lui faire perdre le dévouement à Dieu et à l'Église ; là l'Église a toujours conservé sa vigueur ; bien plus, pour les défendre, Rois et Peuples de France n'ont pas hésité à répandre leur sang et à se jeter dans de nombreux périls...

Nos prédécesseurs, les Pontifes romains, considérant la suite non interrompue de louables services, ont, dans leurs besoins pressants, recouru continuellement à la France ; la France, persuadée qu'il s'agissait non de la cause d'un homme mais de Dieu, n'a jamais refusé le secours demandé ; bien plus, prévenant la demande, on l'a vue venir d'elle-même prêter le secours de sa puissance à l'Église en détresse.

Aussi, nous est-il manifeste que le Rédempteur a choisi le béni Royaume de France comme l'exécuteur spécial de Ses divines volontés ; Il le porte suspendu autour de Ses reins, en guise de carquois ; Il en tire ordinairement ses flèches d'élection quand, avec l'arc, Il veut défendre la liberté de l'Église et de la Foi, broyer l'impiété et protéger la justice... ".

NB : Cette lettre a été rappelée par saint Pie X, le 13 décembre 1908, lors de la béatification de Jeanne d'Arc, et reçue par le gouvernement anticlérical de l'époque, réuni à la cathédrale pour l'occasion.

http://lesalonbeige.blogs.com/my_weblog/2014/10/cest-arriv%C3%A9-un-21-octobre.html

_________________


"Venez à moi, vous tous qui peinez sous le poids du fardeau, et moi, je vous procurerai le repos.Prenez sur vous mon joug, devenez mes disciples, car je suis doux et humble de coeur, et vous trouverez le repos. Oui, mon joug est facile à porter et mon fardeau, léger.» (Evangile de Jésus-Christ selon saint Matthieu 11,28-30)

"Pater dimitte illis non enim sciunt quid faciunt"
Revenir en haut Aller en bas
Pearl
Admin
avatar

Messages : 7580
Date d'inscription : 12/02/2014

MessageSujet: Re: Nos Saints Papes nous ont dit   Sam 27 Déc - 18:51

Benoît XVI :

Seigneur Jésus, présent au Très Saint Sacrement, tu as voulu rester présent parmi nous au moyen de tes Prêtres, fais que leurs paroles ne soient que les tiennes, que leurs gestes soient les tiens, que leur vie soit un reflet fidèle de la tienne.

Qu'ils soient les hommes qui parlent à Dieu des hommes et parlent aux hommes de Dieu.

Qu'ils ne soient pas craintifs dans le service, en servant l'Église comme Elle veut être servie.

Qu'ils soient des hommes, des témoins de l'éternel dans notre temps, en marchant par les sentiers de l'histoire du même pas que toi et en faisant le bien à tous.

Qu'ils soient fidèles à leurs engagements, jaloux de leur vocation et de leur donation, de clairs miroirs de leur identité propre et qu'ils vivent dans la joie du don reçu.

Je te le demande par Sainte Marie ta Mère : Elle a été présente dans ta vie et sera toujours présente dans la vie de tes prêtres.

Amen

_________________
« Tu es grand, Seigneur, et louable hautement… Tu nous as faits pour Toi et notre cœur est sans repos tant qu’il ne se repose pas en Toi » (saint Augustin).
Revenir en haut Aller en bas
http://chapellesaintefamill.forumgratuit.eu
Pearl
Admin
avatar

Messages : 7580
Date d'inscription : 12/02/2014

MessageSujet: Re: Nos Saints Papes nous ont dit   Mar 5 Mai - 21:06

Saint Pie V - Pape (1504-1566-1572) :


Deux religieux dominicains cheminaient un jour à travers la Lombardie. Dans un village, ils rencontrèrent un petit pâtre nommé Michel Ghislieri, d'une noble famille ruinée par les guerres civiles. La physionomie ouverte et spirituelle de l'enfant, ses questions, ses réponses, frappèrent vivement les bons religieux, qui lui proposèrent de l'emmener pour le faire entrer dans leur Ordre.

Ce jour-là, la Providence avait accompli, de la manière la plus simple, un merveilleux dessein, car cet enfant devait être saint Pie V.

Les études du jeune Michel furent brillantes ; l'élève devint lui-même, à vingt ans, un professeur distingué. Bientôt il lui fallut courber ses épaules sous la charge de supérieur, puis d'inquisiteur. C'est dans cette fonction épineuse qu'il se créa, en défendant les droits de l'Église, des ennemis implacables. Il dut aller à Rome justifier sa conduite.

Les Dominicains du couvent de Sainte-Sabine, le voyant arriver avec un extérieur négligé, lui firent mauvais accueil ; le supérieur alla même jusqu'à lui dire avec raillerie : " Que venez-vous chercher ici, mon Père ? Venez-vous voir si le collège des cardinaux est disposé à vous faire Pape ? " Le religieux peu charitable ne se doutait pas qu'il prédisait l'avenir.

Le cardinal Caraffa jugea autrement le jeune inquisiteur ; sous cet extérieur modeste, il reconnut une grande âme destinée par Dieu à combattre vaillamment l'hérésie ; et plus tard, quand il fut devenu Pape sous le nom de Paul IV, il eut hâte de donner un évêché à Michel Ghislieri, qui dut l'accepter malgré ses larmes.

Dès lors on vit briller en lui toutes les vertus apostoliques, surtout l'amour des pauvres et des humbles.

Peu de temps après, l'évêque était cardinal. Il n'accepta des exigences de sa dignité que ce qu'il ne pouvait éviter ; son palais ressemblait à un couvent, sa vie à celle d'un moine. Jamais plus grande violence ne lui fut faite que quand on lui imposa de force la charge du souverain pontificat.

Il prit le nom de Pie V.

Peu de Papes ont vu autour d'eux le rayonnement de plus grands Saints et de plus grands hommes ; c'était le temps où vivaient les saint Jean l'Aumônier, les saint Thomas de Villeneuve, les saint Jean de Dieu, les saint Jean de la Croix, les sainte Thérèse, les saints François de Borgia, Louis de Gonzague, Stanislas Kostka, saint Charles Borromée. Le grand événement de son règne fut la victoire de Lépante, dont il eut la révélation à l'heure même où elle fut remportée.

lu sur un site ami

_________________
« Tu es grand, Seigneur, et louable hautement… Tu nous as faits pour Toi et notre cœur est sans repos tant qu’il ne se repose pas en Toi » (saint Augustin).
Revenir en haut Aller en bas
http://chapellesaintefamill.forumgratuit.eu
Pearl
Admin
avatar

Messages : 7580
Date d'inscription : 12/02/2014

MessageSujet: Re: Nos Saints Papes nous ont dit   Dim 24 Mai - 0:03


_________________
« Tu es grand, Seigneur, et louable hautement… Tu nous as faits pour Toi et notre cœur est sans repos tant qu’il ne se repose pas en Toi » (saint Augustin).
Revenir en haut Aller en bas
http://chapellesaintefamill.forumgratuit.eu
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Nos Saints Papes nous ont dit   

Revenir en haut Aller en bas
 
Nos Saints Papes nous ont dit
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les Saints qui nous choisissent...
» Vive les saints Papes.
» Le Saint Pape(selon la Bienheureuse Anne Katerine Emmerich
» LITANIES DU SAINT-ESPRIT
» Que nous ont enseigné les papes qui ont suivi ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Chapelle de la Sainte-Famille :: Charte de la Chapelle de la Sainte-Famille :: Regards sur la Vraie Eglise de Jesus Christ-
Sauter vers: