La Chapelle de la Sainte-Famille

Forum catholique en strict respect du Magistere de l'Eglise, sous la conduite de Jesus, Marie et Joseph. Nous ne sommes pas responsables des publicites : elles ne sont pas de notre fait.
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion
Mots-clés
Pape michel zorkine france marie pere coeur Francois -Marie fatima archange
Derniers sujets
Partenaires

créer un forum

Suivre Forumactif sur Facebook Suivre Forumactif sur Twitter Suivre Forumactif sur Google+ Suivre Forumactif sur Google+ Suivre Forumactif sur Pinterest

Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée

Partagez | 
 

 LA PLUS grande Tragedie de notre epoque : l'Avortement - l'Eugenisme - le gender ET l'euthanasie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
AuteurMessage
Pearl
Admin
avatar

Messages : 7760
Date d'inscription : 12/02/2014

MessageSujet: Re: LA PLUS grande Tragedie de notre epoque : l'Avortement - l'Eugenisme - le gender ET l'euthanasie   Mer 3 Déc - 20:28

Opposants a l'avortement

Nathalie Bajos, sociologue et démographe (INSERM) et Jean-Marie Le Méné, président de la fondation Lejeune, opposant à l’avortement, étaient les invités de BFM Story.

Le 26 novembre 2014, le Parlement a voté une résolution pour affirmer le droit fondamental à l'intervention volontaire de grossesse en France.  - See more at: http://www.fondationlejeune.org/blog/blog-dans-les-media/26-dans-les-media/983/jean-marie-le-mene-invite-de-bfm-story-loi-veil-quel-bilan-40-ans-apres#sthash.miSKUlGL.dpuf



http://www.fondationlejeune.org/blog/blog-dans-les-media/26-dans-les-media/983/jean-marie-le-mene-invite-de-bfm-story-loi-veil-quel-bilan-40-ans-apres

_________________
« Tu es grand, Seigneur, et louable hautement… Tu nous as faits pour Toi et notre cœur est sans repos tant qu’il ne se repose pas en Toi » (saint Augustin).
Revenir en haut Aller en bas
http://chapellesaintefamill.forumgratuit.eu
Pearl
Admin
avatar

Messages : 7760
Date d'inscription : 12/02/2014

MessageSujet: Re: LA PLUS grande Tragedie de notre epoque : l'Avortement - l'Eugenisme - le gender ET l'euthanasie   Mer 3 Déc - 21:18

100 euros, qu'est-ce que cela represente pour nous au moment des fetes de Noel ???

de se priver de foie gras et de superflu ?? de cadeaux ephemeres ??

au profit de la celebration de la VIE !!!!!!

j'ai peu de moyens, bcp de charges a venir, mais JE DONNE !!!

vous aussi, vous souhaitez faire un geste genereux ???

http://www.fondationlejeune.org/soutenir-la-fondation

et pour un don d'au moins 100 euros, vous recevez un recu fiscal, a degrever de vos impots

_________________
« Tu es grand, Seigneur, et louable hautement… Tu nous as faits pour Toi et notre cœur est sans repos tant qu’il ne se repose pas en Toi » (saint Augustin).
Revenir en haut Aller en bas
http://chapellesaintefamill.forumgratuit.eu
Pearl
Admin
avatar

Messages : 7760
Date d'inscription : 12/02/2014

MessageSujet: Re: LA PLUS grande Tragedie de notre epoque : l'Avortement - l'Eugenisme - le gender ET l'euthanasie   Mer 3 Déc - 21:32

Dans cette pièce, je n’ai presque rien inventé ”

Publié le 24/11/2014 dans Evénement
fabrice Hadjadj

Dans le cadre du 20 e anniversaire de la Fondation Jérôme Lejeune et dans le prolongement de l’exposition "Jérôme Lejeune, une découverte pour la vie ”, la Fondation présente à Lyon la nouvelle pièce de Fabrice Hadjadj. “ Jeanne et les post-humains ou le sexe de l’ange ” pose la

question de la valeur de la vie dans une société tout-technologique.


Rencontre avec l’auteur.

Fondation Jérôme Lejeune : Vous êtes l’auteur de "Jeanne et les Post-humains", une pièce de théâtre sur le transhumanisme. Est-ce du théâtre de science-fiction ?

Fabrice Hadjadj
: Le propre de notre époque est l’abolition des frontières entre le réalisme et la science-fiction.

Le genre futuriste est même devenu ringard, archaïque, en comparaison de ce qui se trame réellement et que nous avons du mal à concevoir. Dans cette pièce, je n’ai presque rien inventé. Je n’ai fait que pousser le curseur d’un cran, avec une cruauté que j’espère à la fois révélatrice et jubilatoire.

FJL : Cette problématique du transhumanisme conduit à réfléchir sur le sens de l’homme face à la science. Elle a été au cœur de la vie de Jérôme Lejeune. Sa réflexion vous a-t-elle inspiré pour la rédaction de la pièce ?

FH : J’ai été marqué par le texte de " L’enceinte concentrationnaire " et cette affaire qui eut lieu, comme par hasard, dans le Maryland : le pays de Marie. Il y a là de quoi écrire une tragédie et plus encore. Car il me semble que ce vers quoi tend l’actuelle emprise technologique, c’est une Contre-Annonciation et une Désincarnation.

Le produit de la biogénétique doit se substituer au fruit des entrailles, et la chair faite bits, au Verbe fait chair. In vitro veritas, disait Philippe Muray, qu’il s’agisse du verre de l’éprouvette ou de la vitre de l’écran.

FJL : Quel est le lien entre l’eugénisme et le transhumanisme ?

FH : C’est le biologiste Julian Huxley, premier directeur général de l’UNESCO, qui a remplacé un terme par l’autre. Il ne faisait plus bon défendre l’« eugénisme » après la chute du IIIe Reich. Mais Huxley, pour faire croire qu’il abandonnait la chose, s’est contenté de la poursuivre en lui donnant un autre nom, comme il convient quand on dirige une organisation internationale et qu’on est par conséquent aguerri à ce que l’on appelle à tort la « langue de bois » (car le bois est une matière admirable – celui de la Croix – mais alors comment dire ? Peut-être « langue de bits »…).

Cependant le transhumanisme va plus loin.

Il ne s’agit plus seulement de sélectionner et d’améliorer les naissances, comme le mot « eugénisme » l’indique encore, mais de passer de la naissance à la pure et simple fabrication.

Ray Kurzweil
parle ainsi de la quête de supports non-biologiques.

Il rêve d’une immortalité sur disque dur. Ce qu’on peut lui souhaiter : il nous suffira d’appuyer sur le bouton " delete " pour nous débarrasser de sa crétinerie.

FJL : La pièce met en scène une vision de l’homme instrumentalisé par le relativisme technocratique. L’angoisse est-elle le seul avenir de l’homme du XXI e siècle ?

FH : Günther Anders disait que nous étions devenus des « analphabètes de l’angoisse ».

Selon lui, après Hiroshima, l’angoisse qui devrait être notre lot est au-delà de nos capacités individuelles d’imagination et de sensibilité. C’est pourquoi, à la place d’une angoisse trop incommensurable pour être éprouvée, nous nous ruons vers le divertissement et la dérision. Mais l’apocalypse n’est pas que catastrophe. Elle est aussi et d’abord révélation.

C’est aujourd’hui, à l’heure où ils sont en passe d’être détruits, que nous découvrons mieux le mystère du sexe, de la famille, et le fait que seul un Dieu fait chair peut nous sauver.

http://www.fondationlejeune.org/blog/blog-evenement/10-evenement/978/dans-cette-piece-je-n-ai-presque-rien-invente


Fabrice Hadjaj, conversion






Théâtre
LYON : « Jeanne et les post-humains ou le sexe de l’ange » de Fabrice Hadjadj

Théâtre de la Solitude
29 chemin de Montauban,
Lyon 5 e

Dates : du 26 novembre au 30 novembre 2014
Pour réserver les places : www.weezevent.com/jeanne-et-les-post-humains
- See more at: http://www.fondationlejeune.org/blog/blog-evenement/10-evenement/978/dans-cette-piece-je-n-ai-presque-rien-invente#sthash.Twb1KeOA.dpuf

_________________
« Tu es grand, Seigneur, et louable hautement… Tu nous as faits pour Toi et notre cœur est sans repos tant qu’il ne se repose pas en Toi » (saint Augustin).
Revenir en haut Aller en bas
http://chapellesaintefamill.forumgratuit.eu
Pearl
Admin
avatar

Messages : 7760
Date d'inscription : 12/02/2014

MessageSujet: Re: LA PLUS grande Tragedie de notre epoque : l'Avortement - l'Eugenisme - le gender ET l'euthanasie   Mer 3 Déc - 22:09

c'est a la 37eme minute que nous comprenons comment nous devons etre :

comme Marie, qui foule satan a ses pieds, ne le regardant pas

mais en tournant notre regard, en offrande a DIEU

et en Priant


le ROSAIRE est l'arme contre satan, l'unique arme pour le combattre

_________________
« Tu es grand, Seigneur, et louable hautement… Tu nous as faits pour Toi et notre cœur est sans repos tant qu’il ne se repose pas en Toi » (saint Augustin).
Revenir en haut Aller en bas
http://chapellesaintefamill.forumgratuit.eu
Pearl
Admin
avatar

Messages : 7760
Date d'inscription : 12/02/2014

MessageSujet: Re: LA PLUS grande Tragedie de notre epoque : l'Avortement - l'Eugenisme - le gender ET l'euthanasie   Mer 3 Déc - 22:18

http://christroi.over-blog.com/article-revelations-sur-herman-van-rompuy-40064010.html

25 novembre 2009



Révélations sur Herman Van Rompuy




Belgique et Chrétienté asbl (blog/site), lobby accrédité au Parlement européen, communique :


\Depuis la nomination d'Herman Van Rompuy à la présidence du Conseil de l'Union Européenne, on peut lire à différents endroits et notamment sur internet des propos qui laisseraient à penser que l'ex-Premier ministre belge est un défenseur des valeurs catholiques.

Certes M. Van Rompuy est connu en Belgique comme un homme politique qui a toujours voulu préserver un temps minimum pour une vie familiale ainsi que pour une vie intérieure. Et il est assez rare, aujourd'hui, qu'un homme politique de ce niveau participe régulièrement à des retraites spirituelles, ce qui est pourtant son cas.

Mais que ceci ne trompe pas l'opinion publique sur les valeurs que M. Van Rompuy cherche à défendre dans l'exercice d'un mandat.

Le jeudi 12 novembre 2009, en soirée, soit quelques jours avant sa nomination à la présidence du Conseil de l'UE, c'est devant une assemblée du groupe Bilderberg, puissante officine mondialiste agissant dans l'ombre, que M. Herman Van Rompuy présentait sa vision de l'Europe. Voilà déjà une information non négligeable lorsqu'on connaît les positions du groupe Bilderberg.

Mais, de façon plus précise, nous pouvons nous reporter aux votes de M. Van Rompuy lors de dossiers épineux pour en savoir plus sur les convictions qu'il défend ou non en politique. Et force est de constater que les défenseurs de la Famille n'ont pu compter sur M. Van Rompuy ni lors du vote sur le mariage homosexuel, ni lors de celui sur l'homoparentalité. Ainsi, le 30 janvier 2003, le parlement belge légalise le mariage homosexuel. Herman Van Rompuy s'était contenté de s'abstenir lors du vote, tandis que la plupart des parlementaires démocrates-chrétiens flamands votaient pour cette loi.

Déjà en 1990, lorsque la loi légalisant l'avortement est votée en Belgique, Herman Van Rompuy est président du parti social-démocrate flamand dont est issu le Premier ministre de l'époque. Herman Van Rompuy considéra que l'avortement ne devait pas être un motif de crise gouvernementale.

Rappelons encore qu'en avril 2009, alors qu'Herman Van Rompuy est Premier ministre, le parlement belge vote une résolution condamnant les propos du Pape à propos du préservatif. Tous les parlementaires de M. Van Rompuy avaient voté cette résolution sans que celui-ci ne juge utile de s'y opposer.

Au mieux, Herman Van Rompuy est donc un exemple type de ces chrétiens-démocrates adeptes d'une vision libérale de la foi et sans volonté de défendre les valeurs catholiques, morales et familiales.
Thibaud


_________________
« Tu es grand, Seigneur, et louable hautement… Tu nous as faits pour Toi et notre cœur est sans repos tant qu’il ne se repose pas en Toi » (saint Augustin).
Revenir en haut Aller en bas
http://chapellesaintefamill.forumgratuit.eu
Charlyze

avatar

Messages : 396
Date d'inscription : 05/03/2014

MessageSujet: Re: LA PLUS grande Tragedie de notre epoque : l'Avortement - l'Eugenisme - le gender ET l'euthanasie   Jeu 4 Déc - 0:09

Encore un chrétien "tiède" qui ne pense qu'à sa place et à sa réputation, la religion chez ce monsieur passant après.
Revenir en haut Aller en bas
Pearl
Admin
avatar

Messages : 7760
Date d'inscription : 12/02/2014

MessageSujet: Re: LA PLUS grande Tragedie de notre epoque : l'Avortement - l'Eugenisme - le gender ET l'euthanasie   Ven 5 Déc - 7:11


Un droit au drame de l’avortement ?

par Mgr Dominique Lebrun - Diocese de St Etienne




Communiqué de Mgr Dominique Lebrun le 4 décembre 2014 au sujet du droit à l’avortement.

Le 23 juillet 2014, le parlement a voté définitivement une loi dite d’égalité entre l’homme et la femme. Dans cette loi, a été supprimée l’idée que l’avortement serait réservé aux situations de détresse. A la fin du mois de novembre, les députés ont voté une résolution voulant consacrer « un droit à l’avortement ».

Mgr Dominique Lebrun, dans un texte adressé à tous les catholiques du diocèse et à ceux qui voudront bien ouvrir leur cœur et se laisser interroger, examine ce « droit » et pose de nombreuses questions devenues tabou. Et, surtout, il jette un cri en faveur des plus faibles.

N’hésitons pas à faire connaître ce texte, en cette période où les médias ont été si partiels.
Cela rappelle aussi que nous avons à disposition un livret sur les questions difficiles autour de la Vie naissante, ainsi qu’un petit tract d’aide à mettre à disposition dans nos lieux d’accueil.


Un droit au drame de l’avortement ?

Je ne saurai jamais ce que vivent des femmes en grande difficulté ; pourtant je veux affirmer que le droit à l’avortement est un leurre. Il réduit au silence les plus faibles, les enfants dans le sein de leur maman, les enfants de leur papa curieusement absent de la loi. « Ce que vous ferez au plus petit, c’est à moi que vous le ferez », dit Jésus dans l’Evangile. Y a-t-il plus petit dans notre humanité que l’embryon de 3 jours, 5 ou 12 semaines, le fœtus de 4 ou 9 mois ?

Quelle différence entre l’enfant conçu depuis 12 semaines et celui conçu depuis 13 semaines ? Rien, dit la science, sinon que le premier est plus faible, plus petit ! Les parlementaires d’aujourd’hui décident arbitrairement de supprimer toute protection aux plus faibles des humains. C’est une tromperie. Qui sont-ils pour décider que celui-ci est un être humain digne de la plus grande protection un jour, et le placer sans aucune protection la veille ?

Il ne peut y avoir de tri parmi les enfants à naître. L’enfant handicapé n’est-il pas un être humain comme les autres ? D’ailleurs, notre société déploie de justes efforts envers les personnes atteintes d’un handicap. De même, qui s’insurge contre le jugement porté sur les femmes qui font le choix de l’accouchement sous X, et donc du don pour l’adoption, plutôt que l’avortement ? Qui s’étonne que ce choix soit considéré comme plus grave envers son enfant que de lui ôter la vie ?

Qui sommes-nous pour décider qui a le droit de vivre ? Aimer, protéger, accueillir l’enfant depuis sa conception est la seule attitude humaine cohérente, à moins de se prendre pour Dieu. Il y va de l’avenir de notre société, de la vérité de notre lutte pour les plus pauvres quels qu’ils soient. Cette cohérence, évidemment, va avec toute l’attention à porter aux femmes en grande difficulté, en particulier les très jeunes.

Que signifie, face à l’embryon, le droit de la femme à disposer de son corps ? Notre corps est un don pour la vie. L’enfant à naître est « son » enfant, celui de la femme enceinte, mais il est aussi l’enfant de son père, à égalité. En fait, pour la science, c’est un être vivant, autonome, de l’espèce humaine comme le prouve la fécondation in vitro. L’enfant est nourri à travers le corps de la maman, comme il le sera différemment dans les premiers mois après sa venue au monde. Les neuf mois d’intimité ne sont pas un droit de vie ou de mort, à moins de transformer la joie en angoisse.

Pourquoi cache-t-on les conséquences psychologiques, sociales et économiques des avortements ? Quel média relaie les innombrables dépressions qu’ils engendrent ? Quel sociologue peut dire ouvertement ce que serait notre société sans l’avortement ? Combien de couples avec ou sans enfants auraient pu adopter, par exemple ? Quel ministre dit à quoi aurait pu servir le milliard dépensé par la sécurité sociale, pour aider les femmes dans la détresse ou les parents d’enfants handicapés ? Ces silences sont des tromperies.

Disciples de Jésus, les chrétiens veulent choisir la vie, choisir les plus petits. C’est leur joie la plus profonde. « J’étais nu et vous m’avez habillé », dit Jésus. Je remercie toutes les femmes et tous les hommes qui choisissent la vie, je remercie toutes les personnes qui viennent au secours des femmes et des hommes tentés par l’avortement jamais choisi par plaisir. Je remercie les écoutants de l’association Nouvelle étape ( [1]). Parmi d’autres, ils ouvrent leur cœur et leur savoir-faire pour aider celles qui hésitent ou qui ont subi un avortement. Je remercie aussi ceux qui s’attaquent aux vraies causes : la misère économique et morale, la pornographie, les pressions et les violences faites aux femmes, les carences éducatives, et l’oubli du Créateur.

Comme le disait Simone Veil à la tribune de l’assemblée, l’avortement est toujours un drame.

Que signifie un droit au drame !

Comme le dit le Pape François, « quelle horreur … », y aurait-il un droit à l’horreur ? Comme le disent des professionnels, « c’est trop dur de pratiquer des avortements » … Un droit fera-t-il oublier la dureté des 8 millions d’avortements depuis 1974 ? Comme en témoignent tant de femmes 5, 10, 15 ans après, ou même plus tard, l’avortement est une blessure à vie … Qu’est-ce qu’un droit d’être blessée à vie ?

Aimer le plus petit, c’est aussi ne condamner personne, comprendre, autant que possible, les parents confrontés à la question de l’avortement. Je redis que le pardon est ouvert à tous. Je ne peux ressentir ce que vit une femme en grande difficulté, mais je suis témoin du magnifique relèvement de femmes qui ont pris le beau chemin du pardon. Je remercie les prêtres qui transmettent le pardon de Dieu et sont témoins de sa miséricorde.

Que Dieu pardonne notre société quand elle refuse la vie !
Que Dieu nous donne courage pour choisir le plus faible !
+ DOMINIQUE LEBRUN

(1) Nouvelle étape : 06 21 01 78 45 - 11 rue Claude Lebois à Saint-Étienne - http://www.nouvelleetape.com
http://www.diocese-saintetienne.fr/Un-droit-au-drame-de-l-avortement.html

_________________
« Tu es grand, Seigneur, et louable hautement… Tu nous as faits pour Toi et notre cœur est sans repos tant qu’il ne se repose pas en Toi » (saint Augustin).
Revenir en haut Aller en bas
http://chapellesaintefamill.forumgratuit.eu
Pearl
Admin
avatar

Messages : 7760
Date d'inscription : 12/02/2014

MessageSujet: Re: LA PLUS grande Tragedie de notre epoque : l'Avortement - l'Eugenisme - le gender ET l'euthanasie   Ven 5 Déc - 21:30


Les mises en garde du Pape François sont sans effet sur une politicienne lesbienne

By Wendy Wright | December 5, 2014

NEW YORK, 5 décembre (C-Fam) Le Pape François a clairement mis en garde les députés européens la semaine dernière, leur expliquant qu’ils avaient perdu la confiance des citoyens en passant des législations « insensibles » ou « néfastes », qui serait à l’origine de l’image d’une « grand-mère, plus guère fertile », qui engendre des « styles de vies plutôt égoïstes ». Pour lui, ils devraient se garder de faire des usages impropres du concept des droits de l’homme.

Un député a qualifié ses propos d’ « avertissement à point nommé ». Un autre déclarait que sa « sagesse s’adressait à tout le monde ». Pour sa part Ulrike Lunacek, auteur d’une résolution sur les droits homosexuels qui a suscité une forte opposition citoyenne, a offert au Pape une écharpe aux couleurs arc-en-ciel en lui disant : « cela aurait été bien si vous aviez défendu le mariage homosexuel et l’usage des contraceptifs ».

Et d’ajouter : « Mais je n’ai pas entendu cela, et c’était un peu décevant ».

Dans son discours au Parlement européen, le Pape a abordé un grand nombre de problèmes, dont par exemple les brutalités que subissent les Chrétiens, l’indifférence envers les vies considérées comme inutiles, et l’isolement des personnes « seules ». Il a également proposé une recette de guérison.

Protégez la dignité humaine, a-t-il conseillé. La famille, où père et mère élèvent les enfants, est l’ « élément le plus précieux de toute société, et donne une « direction aux nouvelles générations ».

Ulrike Lunacek est co-présidente de l’Intergroupe du Parlement européen pour les droits LGBT.

Cette année, elle a proposé une « feuille de route pour les droits LGBTI », qui demande aux Etats membres d’adopter des politiques complètes portant une attention spéciale aux droits des personnes lesbiennes, gay, bisexuelles, transsexuelles et intersex.

Elle a instamment demandé aux Etats de reconnaître les unions homosexuelles célébrées dans les autres Etats, ainsi que les changements de sexe, quoique dispose leur droit interne. Les services de fertilité doivent être accessibles aux personnes LGBT, et le droit de la famille doit être adapté afin de reconnaître plus de deux parents. Enfin, l’éducation sexuelle ne peut transmettre qu’une image positive des personnes LGBTI.

Son rapport prie les Etats de rassembler les données sur les « crimes haineux » commis à l’encontre des personnes homosexuelles et transgenres (ce qui peut inclure le sentiment d’être discriminé) et de poursuivre les auteurs de ces infractions. Il plaide en faveur d’une pénalisation de « l’incitation à la haine sur le fondement de l’orientation et de l’identité sexuelle ». L’incitation à la haine et les actions commises à l’encontre des personnes qui plaident en faveur de la morale traditionnelle et du mariage ne sont pourtant pas couverts par cette pénalisation.



« Tous ces droits et politiques sont déjà prévus par le droit européen, et s’appliquent à tous », a-t-elle affirmé. Son rapport crée cependant une hiérarchie entre les droits, et demande une mise en œuvre particulièrement renforcée des droits des personnes LGBT. Ainsi, lorsque les droits de ces derniers entrent en collision avec ceux des autres, comme par exemple le droit des parents qui refusent l’enseignement à leurs enfants d’une information à la sexualité jugée trop mature, les exigences des personnes LGBT resteraient prioritaires.

Les députés européens auraient reçu environ 100 000 plaintes de citoyens, leur demandant de rejeter le projet d’Ulrike Lunacek.


Malgré une forte opposition, il est passé sans problème.


Dans son discours, le Pape François explique aux politiciens que la réputation de l’Europe est endommagée.

L’Union européenne est « de moins en moins une actrice [mondiale], dans un monde qui la considère désormais avec distance, méfiance et parfois même avec suspicion ». Ses institutions sont « engagées dans la définitions de règles » considérées comme « insensibles aux préoccupations des individus, sinon néfastes ».

Les « grandes idées qui avaient inspiré l’Europe » ont été « remplacées par les technicités bureaucratiques de ses institutions ».

De nombreux députés européens se sont réjouit du message du Pape.

Gianni Pittella
a rendu hommage au Pape pour ses « messages solides et sévères qui visent à rappeler à l’Europe sa mission d’origine, et la plus importante : placer la dignité humaine et les droits fondamentaux au centre de toutes ses actions ».

Quant au Pape, il a qualifié son discours de « message d’espérance dans le Seigneur, qui change le mal en bien, et la mort en vie ».



_________________
« Tu es grand, Seigneur, et louable hautement… Tu nous as faits pour Toi et notre cœur est sans repos tant qu’il ne se repose pas en Toi » (saint Augustin).
Revenir en haut Aller en bas
http://chapellesaintefamill.forumgratuit.eu
Pearl
Admin
avatar

Messages : 7760
Date d'inscription : 12/02/2014

MessageSujet: Re: LA PLUS grande Tragedie de notre epoque : l'Avortement - l'Eugenisme - le gender ET l'euthanasie   Mer 31 Déc - 11:34

« Toute vie est digne d’être vécue », assure le pape aux malades

Dans son message en vue de la 23e Journée mondiale du malade qui sera célébrée le 11 février 2015, le pape François salue le « témoignage » de très nombreux chrétiens qui servent leurs frères malades.

Dans ce message publié le 30 décembre 2014, le pape fustige par ailleurs ceux qui mettent sans cesse en avant l’importance de « la qualité de la vie » et jugent ainsi « que les vies gravement atteintes par la maladie ne seraient pas dignes d’être vécues ».

http://www.famillechretienne.fr/

_________________
« Tu es grand, Seigneur, et louable hautement… Tu nous as faits pour Toi et notre cœur est sans repos tant qu’il ne se repose pas en Toi » (saint Augustin).
Revenir en haut Aller en bas
http://chapellesaintefamill.forumgratuit.eu
Pearl
Admin
avatar

Messages : 7760
Date d'inscription : 12/02/2014

MessageSujet: Re: LA PLUS grande Tragedie de notre epoque : l'Avortement - l'Eugenisme - le gender ET l'euthanasie   Ven 2 Jan - 18:54

L’“ établissement ” salue la mémoire de Simone Iff, militante pro-avortement
2 janvier 2015 4:48 ·


Elle inventa le slogan pro-mort : « Un enfant si je veux quand je veux ». Simone Iff, initiatrice du « manifeste des 343 salopes », est morte à 90 ans. La mémoire de la militante pro-avortement est aujourd’hui saluée par la presse et par la classe politique pour son action en faveur de la légalisation de l’« IVG », qui passa par des actions illégales et des avortements clandestins. Et c’est cela, la principale leçon de cette mort : après avoir volontairement transgressé la loi, la voici justifiée par un « établissement » dont les piliers sont précisément la transgression de la loi naturelle et le refus de la vie.

Née dans une famille protestante, Simone Iff est tombée enceinte à 18 ans sans être mariée, à une époque où cela ne se faisait pas. Elle devait garder l’enfant, grâce au soutien de ses parents, et épouser le père du petit. Tôt engagée dans la lutte féministe pour l’indépendance des femmes par le travail, elle s’oriente vers la promotion de la contraception (interdite à l’époque) dès l’après-guerre et participe à la création de « La Maternité heureuse » avec Pierre Simon. Elle sera la présidente de l’association, devenue Mouvement français pour le Planning familial de 1973 à 1981.

La mémoire des pro-avortements clandestins saluée

Un communiqué du ministre de la Santé, Marisol Touraine, observe avec satisfaction : « Sous sa présidence, le mouvement se radicalise et pratique des avortements clandestins, et s’engage résolument en faveur de l’avortement libre et remboursé par la Sécurité sociale. »

Celle qui a eu cinq enfants et revendique « un certain nombre d’avortements » avait une longue habitude de ce mépris des lois. Au sein de la Maternité heureuse et d’autres associations elle avait diffusé l’information interdite sur la contraception, avec le clair objectif de « passer de la clandestinité à une structure qui avait pignon sur rue », quitte à mentir, tricher, tout faire pour échapper aux contrôles policiers… Des efforts qui allaient aboutir à la légalisation de la contraception par la loi Neuwirth en 1967, véritable socle sur lequel la culture de mort a pu se développer.

Dans le même temps, et comme cela se pratique toujours, le Planning va tôt orienter les femmes qui veulent avorter illégalement vers l’étranger et les assister dans leurs démarches. Simone Iff elle-même est allée en Suisse pour se faire avorter. Dès le début des luttes pour la légalisation en France, elle plaide pour l’avortement comme un « droit » et non comme la réponse à une « détresse ».

Simone Iff faisait partie de l’“ établissement ” politique


Simone Iff était une sympathisante communiste : elle a également eu un rôle dans le premier gouvernement socialiste après l’élection de François Mitterrand, en tant que conseillère d’Yvette Roudy.

Najat Vallaud-Belkacem, ministre de l’Education, a salué elle aussi la mémoire de Simone Iff dans un tweet : « Grande tristesse à l’annonce du décès de Simone Iff. Manifeste des 343 salopes, @leplanning… : elle aura marqué l’histoire du féminisme ».
http://reinformation.tv/simone-iff-pro-avortement-etablissement-militante-memoire/

_________________
« Tu es grand, Seigneur, et louable hautement… Tu nous as faits pour Toi et notre cœur est sans repos tant qu’il ne se repose pas en Toi » (saint Augustin).
Revenir en haut Aller en bas
http://chapellesaintefamill.forumgratuit.eu
Nous sommes

avatar

Messages : 520
Date d'inscription : 12/02/2014
Age : 59

MessageSujet: Re: LA PLUS grande Tragedie de notre epoque : l'Avortement - l'Eugenisme - le gender ET l'euthanasie   Mar 6 Jan - 14:53



La chanteuse cher et la comédienne Angela Jolie ont manifestement des personnalités qui gênent leurs filles au point que ces cernières ont décidé de renier leur genre.
Il est encore temps pour la petite de retrouver ses esprits.....Mais le mal semble avoir pris corps...

Est-ce la recherche de la perfection, et de l'amour dans les yeux des autres qui ont perdu ces femmes? Elles se sont exhibées à moitié nue, elles ont eu recours aux bistouris pour conserver leur jeunesse....Mais cette recherche illusoire les a éloigné de leurs enfants......
Revenir en haut Aller en bas
Pearl
Admin
avatar

Messages : 7760
Date d'inscription : 12/02/2014

MessageSujet: Re: LA PLUS grande Tragedie de notre epoque : l'Avortement - l'Eugenisme - le gender ET l'euthanasie   Sam 17 Jan - 12:45

Le Marché Noir des Ovules Humaines en Chine Abuse des Jeunes Femmes
By Rebecca Oas, Ph.D | January 17, 2015


NEW YORK, 17 Janvier (C-Fam) Des cliniques illégales sont en train d’embobiner des collégiennes et des lycéennes en Chine en leur promettant une grosse somme pour leurs ovules. La procédure peut porter atteinte à la santé des jeunes filles et à leur future maternité, et les cliniques ne proposent aucune aide légale ou médicale si des complications s’en suivent.

Pour les cliniques opérant sur le marché noir, il y a peu d’enclin à informer les femmes des éventuels problèmes. « Comment peut-on leur parler des risques de leur extraire leurs ovules ? » dit un « agent d’ovule » aux reporters. « Nous devons les tromper ».

De 10% à 15% des couples chinois luttent contre l’infertilité. Le territoire continental de Chine interdit le commerce d’ovules. Dans une tentative de contourner la loi, les cliniques illégales de fertilité caractérisent leurs donneurs de « volontaires » et se réfèrent à la rétribution comme à une « subvention pour se nourrir ».

Les procédures ont souvent lieu dans des hôpitaux, les « agents d’ovules » comptent sur la corruption pour se sortir du pétrin.

“Les hôpitaux ont l’habitude de fermer les yeux sur les agents d’ovules », dit une personne à un journaliste de Global Times, se faisant passer pour un donneur potentiel.

« Ce n’est rien de nouveaux dans la Chine d’aujourd’hui, le corps humain est devenu une marchandise » déclare le professeur en études sur les femmes Ai Xioming.

Ai a ajouté que sans la réglementation, « les droits des enfants et des femmes, ainsi que le déséquilibre entre les sexes dans notre pays, ne seront jamais vraiment pris en considération ».

La politique gouvernementale de l’enfant unique a exacerbé le déséquilibre entre les sexes du pays. Les couples qui veulent avoir un fils doivent prendre des mesures sévères pour éviter d’avoir une fille.

Certaines cliniques illégales offrent des packs complets comprenant les ovules, la Gestation Pour Autrui (GPA) et l’avortement si le bébé s’avère être une fille.

Si l’industrie de la fertilité clandestine en Chine traite les bébés comme des marchandises à jeter à la poubelle si elles s’avèrent être insatisfaisantes, elle ne porte pas plus de respect aux femmes dont les ovules sont un produit essentiel pour elle. Un « agent d’ovules » a raconté à la télévision Chinoise qu’on attendait des donneurs qu’ils soient éduqués, en bonne santé et beaux physiquement – de préférence d’1,57m ou plus et avec la peau claire.

Les cliniques font de la publicité dans la rue ou sur les forums online des universités. Les rémunérations peuvent monter jusqu’à 30.000 yuan (environ 5.000 dollars). Une femme a dit qu’elle allait utiliser l’argent pour rembourser ses dettes de carte de crédit.

Les donneurs ne signent pas de contrat, et ne disposent d’aucun recours légal si les choses tournent mal. Le don d’ovules comporte des risques importants, comme celui de recevoir des traitements pour stimuler les ovaires afin qu’elles produisent plusieurs ovules dans le même cycle. Cela peut engendrer un syndrome d’hyperstimulation ovarienne, qui provoque des douleurs à la poitrine et des ballonnements.

« Dans certains cas, cela peut causer des saignements ou même une nécrose, ce qui signifie qu’elle va devenir stérile » prévient l’obstétricien d’Hong Kong Dr Suen Sik-hung.

« Seuls les cas les plus graves peuvent entrainer la mort, » dit le directeur de la clinique de planning familial Chen Jianming.

Les cliniques de fertilité ne sont pas les seules à être intéressées pas l’approvisionnement en ovocytes humain – les scientifiques sont également désireux d’en avoir pour la recherche sur la cellule souche embryonnaire. La loi Chinoise interdit le clonage humain pour la reproduction, mais permet « le clonage thérapeutique » dans lequel la vie humaine créée pour la Recherche doit être détruite.

Un chercheur Chinois a déclaré que les ovocytes peuvent être facilement obtenus dans les cliniques de Fécondation in Vitro (FIV) sans consentement particulier, affirmant que le don d’ovule à cet égard est comme le don de sang.

En Chine, les règlementations existent sur le papier en ce qui concerne l’industrie de la fertilité et le domaine de la médecine régénérative, mais elles sont relativement faciles à contourner dans la pratique. Toutefois La politique de l’enfant unique du pays reste un récit édifiant démontrant que l’augmentation de la surveillance gouvernementale n’est pas toujours la meilleure réponse.
Traduit par Laetitia de la Vega

https://c-fam.org/friday_fax/le-marche-noir-des-ovules-humaines-en-chine-abuse-des-jeunes-femmes/

_________________
« Tu es grand, Seigneur, et louable hautement… Tu nous as faits pour Toi et notre cœur est sans repos tant qu’il ne se repose pas en Toi » (saint Augustin).
Revenir en haut Aller en bas
http://chapellesaintefamill.forumgratuit.eu
Nous sommes

avatar

Messages : 520
Date d'inscription : 12/02/2014
Age : 59

MessageSujet: Re: LA PLUS grande Tragedie de notre epoque : l'Avortement - l'Eugenisme - le gender ET l'euthanasie   Lun 2 Fév - 17:40



Mais oui.. bien sur cheers

"Ils voulaient" que l'homme accouche et par cette théorie cela devient réalité. scratch du moins pour eux.

Il y a une autre solution non naturelle qui peut conforter ce mensonge:



Revenir en haut Aller en bas
Nous sommes

avatar

Messages : 520
Date d'inscription : 12/02/2014
Age : 59

MessageSujet: Re: LA PLUS grande Tragedie de notre epoque : l'Avortement - l'Eugenisme - le gender ET l'euthanasie   Lun 2 Fév - 17:53

ATTENTION CE NE SONT PAS LES INDIVIDUS MAIS LE CONCEPT QUE NOUS JUGEONS
0 VEUT DIRE ICI SANS RÉSULTAT (exemple: Match nul)



Selon notre foi

un homme + une femme = 1

un Gay + un Gay = 0

une lesbienne + une lesbienne = 0

Foi laïque et là on se fait mal à la tête..

un  gay + femme "gender" en homme = 1 et/ou  0

une lesbienne + homme "gender" en femme = 1 et/ou 0

Revenir en haut Aller en bas
Pearl
Admin
avatar

Messages : 7760
Date d'inscription : 12/02/2014

MessageSujet: Re: LA PLUS grande Tragedie de notre epoque : l'Avortement - l'Eugenisme - le gender ET l'euthanasie   Lun 9 Fév - 8:33


Pape François appelle l'Église à se mobiliser pour les femmes


Le pape François avait annoncé le 4 novembre 2013 qu'il organiserait en 2015 une conférence sur les formes modernes d'esclavage (prostitution, travail forcé, trafics d'organes, contrats sur la personne, et autres trafics) qui touchent 27 millions de personnes, dont 75% de femmes et d'enfants, selon les experts.

A la veille de la première journée mondiale de prière et de réflexion sur la lutte contre la traite des personnes, le Pape François a appelé hier l'Église à se mobiliser pour les femmes.


Le saint-Père a abordé quatre thèmes durant l'assemblée plénière du Conseil pontifical pour la Culture, dont il a reçu les membres samedi matin. Concernant le premier thème, « entre égalité et différence, à la recherche d'un équilibre », François a appelé à l'harmonie et à la complémentarité entre hommes et femmes. « Cet aspect ne doit pas être abordé idéologiquement, a-t-il insisté, parce que les oeillères de l'Idéologie empêchent de bien voir la réalité. L'égalité et la différence des femmes, comme du reste des hommes, se perçoivent mieux dans la perspective de l'avec, de la relation, que dans celle du contre ». Et le Pape insiste sur la complémentarité homme-femme au sein de la relation.

Second thème : « la fécondité comme code symbolique ».

[...] « La troisième thématique, le corps féminin entre culture et biologie, nous rappelle la beauté et l'harmonie du corps que Dieu a donné à la femme, mais aussi les douloureuses blessures infligées, parfois avec une violence effarante à l'égard de tant de femmes. Symbole de vie, le corps féminin est souvent malheureusement attaqué et aussi défiguré par ceux qui devraient en être les protecteurs et les compagnons de vie. Les si nombreuses formes d'esclavage, de marchandisation, de mutilation du corps des femmes, nous engagent donc à travailler pour combattre cette forme de dégradation qui le réduit à un pur objet à vendre sur divers marchés. Je désire rappeler l'attention, dans ce contexte, sur la douloureuse situation de tant de femmes pauvres, contrainte à vivre dans des conditions dangeureuses, d'exploitation, reléguées aux marges de la société et victimes d'une culture d'exclusion. »



Enfin concernant la quatrième thématique, « les femmes et la religion, fuite ou recherche de participation à la vie de l'Eglise? », le Pape François s'est dit « convaincu de l'urgence d'offrir des espaces aux femmes dans la vie de l'Église et des les accueillir, en tenant compte des spécificités et des sensibilités culturelles et sociales en mutation. Une présence féminine plus incisive est souhaitable dans les communautés, de sorte que nous puissions voir beaucoup de femmes impliquées dans les responsabilités pastorales, dans l'accompagnement des personnes, des familles et des groupes, ainsi que dans la réflexion théologique. [...] Il faut aussi encourager et promouvoir la présence efficace des femmes dans tant de domaines dans la vie publique, du monde du travail et dans les lieux où sont adoptées les décisions les plus importantes, et en même temps maintenir leur présence et attention dans la famille. Toutes les institutions, y compris la communauté ecclésiale, sont appelées à garantir la liberté de choix pour les femmes, afin qu'elles aient la possiblité d'assumer des responsabilités sociales et ecclésiales, en harmonie avec la vie familiale. »



Source: http://www.news.va/fr/news/francois-appelle-leglise-a-se-mobiliser-pour-les-f


François appelle l'Église à se mobiliser pour les femmes



la Première Journée Internationale de Prière et de Réflexion contre la traite des personnes est célébrée aujourd'hui dimanche 08 février en la fête liturgique de Sainte Joséphine Bakhita.



L'initiative « allumes un cierge contre la Traite Humaine » verra notamment la participation de plusieurs responsables de dicastères de la Curie Romaine. La soirée devrait débuter notamment par une présentation de cette journée internationale contre la traite des personnes, suivie d’une réflexion et d’une procession qui conduira à l’illumination d’un cierge. (Source)
http://a-light-against-human-trafficking.info/

http://christroi.over-blog.com/

_________________
« Tu es grand, Seigneur, et louable hautement… Tu nous as faits pour Toi et notre cœur est sans repos tant qu’il ne se repose pas en Toi » (saint Augustin).
Revenir en haut Aller en bas
http://chapellesaintefamill.forumgratuit.eu
Nous sommes

avatar

Messages : 520
Date d'inscription : 12/02/2014
Age : 59

MessageSujet: Re: LA PLUS grande Tragedie de notre epoque : l'Avortement - l'Eugenisme - le gender ET l'euthanasie   Dim 15 Fév - 20:30

Télé-matin (France 2 ) nous a montré un reportage sur le nouveaux concept familiale de la Suède. La femme, le mari et l'amant officialisé......Bien sûr, l'inverse est possible. Pour ce dernier cas, en Europe, nous ne sommes pas en reste, mais de manière officieuse: C'est pas mieux voir pire car il y a mensonge.

Cette info n'est pas neuve, mais elle commence à faire son chemin via la télévision. Alors pourquoi interdire la polygamie si cela devient une tendance dans les pays branchés ?

Revenir en haut Aller en bas
Pearl
Admin
avatar

Messages : 7760
Date d'inscription : 12/02/2014

MessageSujet: Re: LA PLUS grande Tragedie de notre epoque : l'Avortement - l'Eugenisme - le gender ET l'euthanasie   Dim 15 Fév - 20:47

Nous sommes a écrit:

. Alors pourquoi interdire la polygamie si cela devient une tendance dans les pays branchés ?         

parce que c'est notre RESISTANCE qui va prevaloir

et les annees d'horreurs, si elles ne sont pas terminees.... arrivent a leur fin.

ALLELUIA !!!

_________________
« Tu es grand, Seigneur, et louable hautement… Tu nous as faits pour Toi et notre cœur est sans repos tant qu’il ne se repose pas en Toi » (saint Augustin).
Revenir en haut Aller en bas
http://chapellesaintefamill.forumgratuit.eu
Nous sommes

avatar

Messages : 520
Date d'inscription : 12/02/2014
Age : 59

MessageSujet: Re: LA PLUS grande Tragedie de notre epoque : l'Avortement - l'Eugenisme - le gender ET l'euthanasie   Dim 15 Fév - 21:36

J'avais terminé mon texte un peu sèchement, et pouvant laisser entendre que j'étais prèt à céder au chant des sirènes. (je dis cela pour les gens qui ne me connaissent pas.)

Comme je le disais, la télévision commence à relayer cette  décadence, une de plus qui nous mène tout droit vers un gouffre sans fond...Mais comme tu le dis, grâce à nos demandes de pardon pour l'humanité, la situation sera rétablie.
Revenir en haut Aller en bas
Pearl
Admin
avatar

Messages : 7760
Date d'inscription : 12/02/2014

MessageSujet: Re: LA PLUS grande Tragedie de notre epoque : l'Avortement - l'Eugenisme - le gender ET l'euthanasie   Sam 14 Mar - 22:12




Publié le 20 février 2014 Par le Père Louis-Marie Guitton  Trouble dans le genre

Et si nous en restions au lumineux plan de Dieu sur la famille ?

La rencontre nationale des DDPF (délégués diocésains à la pastorale des familles) a lieu cette année le 19 mars, jour de la fête de saint Joseph. Jusque là rien que de très normal : placer cette journée sous le signe du chef de la Sainte Famille est une excellente idée. Se retrouver et faire le point après une année très chargée en actualité familiale et en perspective de deux Synodes consacrés aux questions d’évangélisation de la famille, c’est même indispensable. En revanche, le programme proposé réserve quelques surprises. Y figure en bonne place la philosophe Fabienne Brugère, qui doit intervenir sur « la dimension sociale du soin de l’autre ». On ne peut imaginer qu’elle ait pu être invitée dans ce cadre, sans connaître les positions pour le moins radicales qu’elle défend.

Cette proche de Martine Aubry est en effet une spécialiste du care. Elle a développé une éthique de la sollicitude et prêche pour une nouvelle politique de l’individu. Il est évidemment toujours possible, voire souhaitable, de susciter des débats contradictoires où l’on peut découvrir et approfondir les positions adverses. Mais la rencontre annuelle des DDPF est-elle le lieu adapté pour subir l’exposé de celle qui revendique son « féminisme ordinaire », dans la lignée de celui de Carol Gilligan et de Judith Butler, selon elle « la grande philosophe du XXI° siècle », mais surtout chef de file des gender studies ? En effet, sa philosophie de la sollicitude s’inscrit et s’indexe, d’après elle, sur ce discours des gender studies. « Dans le système de domination masculine qui postule une complémentarité des genres, les sexes sont assignés à des tâches et à des places inchangeables. » Il est vrai qu’on ne peut pas lui reprocher de nier l’existence de théories liées au gender.

Fabienne Brugère est une grande admiratrice de Christiane Taubira, dont elle loue le courage et la hardiesse, défile volontiers avec Oser le féminisme… Mais pourquoi diable l’avoir invitée ? Avons-nous vraiment besoin d’écouter cette ardente « défenseure » du droit à l’avortement et chantre de la déconstruction… puisqu’il faut bien « sortir du marquage sexué de la sollicitude »? Devons-nous l’entendre nous expliquer qu’il est urgent pour les femmes de sortir de l’aliénation du maternage ? Doit-elle nous apprendre comment se bâtit une nouvelle éthique féministe, libérée des présupposés hérités du christianisme ? Mais n’avons-nous pas eu assez de débats douloureux cette année ? L’urgence n’est-elle pas l’annonce à frais nouveau de l’Évangile de la Famille ?

Une feuille de route a pourtant été récemment été donnée par le Pape : « Nous chercherons à approfondir la théologie de la famille et la pastorale que nous devons mettre en œuvre dans les conditions actuelles… Il nous est demandé de mettre en évidence le lumineux plan de Dieu sur la famille et d’aider les conjoints à le vivre avec joie dans leur existence. » Construire plutôt que déconstruire, éclairer le chemin des familles et affermir les époux dans leur vocation plutôt qu’entrer dans le trouble du genre !

Alors que la famille est malmenée et qu’elle fait l’objet d’attaques particulièrement violentes, n’aurions-nous pas plus besoin de nous enrichir mutuellement sur nos expériences d’évangélisation de la famille ou d’approfondir ensemble le message lumineux de l’Église sur ce thème ? Fabienne Brugère prépare les armes idéologiques qui servent à combattre l’anthropologie chrétienne ; elle n’a sans doute pas sa place dans une journée de formation sur la famille… Nos évêques de France se sont engagés généreusement cette année dans la défense de ce patrimoine commun et précieux de la famille. A l’heure où le Pape François se dit favorable à l’exercice d’une vraie subsidiarité dans l’Église, il est à craindre que les vieux démons du gallicanisme ne soient pas tout à fait morts. Les « services ou commissions », fussent-elles nationales, ne sont pas « l’Église de France ». Quand nous mettrons-nous à travailler sur les vraies questions plutôt que de nous mettre à la remorque d’idéologies qui ont déjà montré leurs limites et leur nocivité ? Prions intensément l’Esprit Saint, comme le demande le Pape François aux familles, pour qu’en acceptant de sortir résolument de nos singularismes français, nous nous mettions à l’écoute de Pierre et de la tradition vivante de l’Église, biblique, patristique et magistérielle !

Observatoire Sociopolitique de Fréjus-Toulon


http://osp.frejustoulon.fr/trouble-dans-le-genre/


_________________
« Tu es grand, Seigneur, et louable hautement… Tu nous as faits pour Toi et notre cœur est sans repos tant qu’il ne se repose pas en Toi » (saint Augustin).
Revenir en haut Aller en bas
http://chapellesaintefamill.forumgratuit.eu
Pearl
Admin
avatar

Messages : 7760
Date d'inscription : 12/02/2014

MessageSujet: Re: LA PLUS grande Tragedie de notre epoque : l'Avortement - l'Eugenisme - le gender ET l'euthanasie   Lun 16 Mar - 20:16

Cher Ami,

Je suis tellement fier de l’équipe du C-FAM ! Ils ont pris d’assaut la Commission sur le Statut des Femmes à l’ONU. Rebecca Oas et Stefano Gennarini ont participé à une table ronde avec des activistes féministes LGBT. Susan Yoshihara a organisé un débat sur les enfants nés de la violence sexuelle en temps de guerre. Nos collègues de la Coalition de la Jeunesse Internationale (CJI) ont organisé un débat avec le Saint Siège qui mettait en avant Lila Rose, une enfant prodige pro-vie, et qui a rassemblé plus de 400 participants enthousiastes. Et nous avons surveillé de près la déclaration politique qui a porté un sale coup aux radicaux pro-avortement.

Les deux histoires ci-dessous nous en narrent le récit.

Félicitations à Lisa Correnti, Susan Yoshihara, Stefano Gennarini, Wendy Wright, Rebecca Oas et Mark Kowalewski.

Faites circuler l’information. Soyez courageux.

Sincèrement vôtre,
Austin Ruse
Président




Lila Rose secoue l’audience de l’ONU
By Wendy Wright | March 16, 2015
Lila-Rose-CSW-Side-Event-1600x500-1

NEW YORK, 13 Mars (C-Fam). Une salle de conférence de l’ONU remplie d’environ 400 jeunes assis dans des fauteuils de diplomates qui ont bondi sur leurs pieds pour applaudir une jeune femme la nuit dernière. Lila Rose et ses vidéos clandestines montrant la pratique de l’avortement impitoyable de Planned Parenthood, ont fait leur première apparition dans le bâtiment en aout.

Je demande pardon pour comment mon pays a exporté la violence contre les plus innocents » partout dans le monde, a-t-elle déclaré. Et je veux partager ce que mes équipes ont vu au sein de l’industrie de l’avortement ».

New-York est le lieu de naissance de Planned Parenthood, la plus grande chaine d’avortement aux Etats-Unis et un puissant acteur politique au niveau international, a-t-elle soulevé.

Lila a montré les vidéos d’employés de Planned Parenthood expliquant comment on obtient un avortement pour la sélection du sexe, un avortement en fin de grossesse et comment obtenir de façon frauduleuse une aide du gouvernement.

Si nous ne traitons pas les membres les plus faibles de notre société avec le même respect que nous avons pour nous-mêmes, où est la justice ? Où est l’égalité ? Où est la défense des droits de l’homme ? a clamé Lila à la foule.

Plusieurs employées qui pensaient qu’elles luttaient pour la justice en matière de reproduction ont abandonné Planned Parenthood, a raconté Lila. Elles ont réalisé que «cela n’était peut-être pas ce qu’il y avait de mieux pour les femmes, peut-être que nous pouvions faire mieux pour les femmes que de tuer leur chair et leur sang, peut-être que c’est coercitif, peut-être que c’est un mensonge que nous avons soutenu par de puissants intérêts politiques et commerciaux », et auxquels l’avortement rapporte plusieurs millions de dollars.

Un gros effort est fait pour ne pas reconnaitre l’enfant dans l’utérus. « Mais une fois que nous reconnaissons ce que la science et la raison nous disent sur la vie dans l’utérus » les gens peuvent voir l’humanité dans un enfant à naître.

La notion de “mon corps, mes droits” nous conduit à l’idée que « je fais ce qui me plait » avec le « corps qui est dans mon corps ». Cela met tout le poids de l’enfant sur la femme, parce que la société dit à la femme « tu en prends en soin. Tu y fais face ».

L’avortement est proposé comme la seule solution aux femmes qui sont confrontées au défi d’être enceintes « si tu veux évoluer dans ta carrière, si tu veux rester avec ton copain ».

Mère Teresa disait que l’avortement est le plus grand destructeur de paix.

“Quand on s’empare du membre le plus faible de la société et qu’on lui nie ses droits humains, au lieu de les protéger, nous ne pouvons pas obtenir la paix à laquelle nous aspirons » a soulevé Lila.

Quand un enfant qui est dans « la situation la plus dépendante, qu’il est le membre le plus faible de notre société se voit nier son droit le plus fondamental », a-t-elle dit, « cela engendre une crise des droits de l’homme au cœur de la société, et vous ne pouvez pas avoir la paix ».

Un lieu commun des lobbys de l’avortement, spécialement pour faire pression sur les pays afin qu’ils légalisent l’avortement, est que la grossesse est « une maladie qui est traitée en tuant un enfant ».

Encore maintenant “les femmes continuent de mourir à cause de l’avortement » aux Etats-Unis « parce qu’il s’agit d’un acte violent antinaturel contre la mère et contre son enfant » a déclaré Lila.

Une vidéo faisait le contraste entre Planned Parenthood fournissant l’avortement en fin de grossesse avec des photos de Toby, un enfant né à 24 semaines, puis des photos de lui à neuf mois, deux ans et jouant dans un bateau à trois ans.

Une femme de l’audience a passé un message à un étudiant de la Coalition de la Jeunesse Internationale qui l’avait invitée à l’évènement. Elle était en faveur de l’avortement avant, mais maintenant elle était contre, disait-elle dans son message.

L’archevêque Bernardito Auza du Saint Siège a organisé l’évènement intitulé “Young and Courageous Because Life Can’t Wait” (« Jeunes et courageux car la vie n’attend pas ») avec le C-Fam (l’éditeur du Friday Fax).

Traduit par Laetitia de la Vega.
https://c-fam.org/friday_fax/lila-rose-secoue-laudience-de-lonu/








Les pays évitent la controverse et rejettent l’avortement à la Conférence sur les Femmes.
By Wendy Wright | March 16, 2015
UN-2014-CSW

NEW YORK, 13 Mars (C-Fam). Cette année, l’année du 20ème anniversaire de la Conférence de Beijing sur les Femmes, des milliers de délégués et de représentants de la société civile se sont réunis à New York pour faire le bilan des 20 ans de progrès sur les sujets concernant les femmes.

Plutôt que de négocier jusqu’à tard dans la nuit, comme cela se fait chaque année à la Commission sur le Statut des Femmes aux Nations Unies, les pays ont adopté une déclaration politique le premier jour de la conférence qui dure deux semaines. Cette déclaration ne fait pas mention de la santé ou des droits sexuels et en matière de reproduction, termes liés aux questions sur la sexualité et sur l’avortement.

Les groupes féministes se sont fâchés contre le fait que cette déclaration (qu’ils ont qualifiée de « fade ») se soit terminée avant qu’ils n’arrivent à New York. Ils ont appelé cela un « échec politique » car elle ne prenait pas en compte les organisations féministes parmi les autres requêtes.

Les syndicats ont exigé des gouvernements qu’ils les consultent ainsi que les groupes de femmes lors des prochaines réunions, et qu’ils garantissent d’autres privilèges, comme celui que les nouveaux objectifs de développement de l’ONU doivent exiger que les enseignants soient « formés professionnellement » (une mesure qui serait discriminatoire envers les mères enseignantes à domicile, celles qui travaillent dans l’humanitaire ou les femmes qualifiées mais non-diplômées).

Dans leur déclaration d’ouverture, les nations africaines ont souligné qu’elles « rejettent la promotion de l’avortement en tant que méthode de planning familial » tout en appuyant « la compréhension consensuelle entre les partenaires du couple » sur le nombre d’enfant à avoir ainsi que l’espace entre chaque naissance.

Mais elles sont également “préoccupées par la diffusion et l’utilisation de contraceptifs nocifs pour les femmes africaines » et veulent des méthodes « qui ne soient pas néfastes pour la santé des femmes ».

Quelques leaders des groupes de femmes ont été choisis pour parler au nom de la société civile lors de la cérémonie d’ouverture.

« Aujourd’hui, je célèbre les femmes (les femmes lesbiennes, noires, indigènes, urbaines et rurales qui vivent dans des conditions de pauvreté, les travailleuses, les handicapées, les personnes transsexuelles et intersexuelles, les leaders de différentes générations…) qui transforment notre monde », a déclaré Lydia Alpizar de l’Association pour les Droits des Femmes dans le Développement (ADFD).

Elle a dit à la chambre des délégués que leurs résultats décevants sur les priorités féministes peuvent être écrits noir sur blanc comme « un manque flagrant de volonté politique et de ressources financières, un bon vieux sexisme et une misogynie,  ainsi qu’une augmentation du fondamentalisme religieux ».

Alpizar a réprimandé les diplomates pour “exclure largement” leurs groupes des négociations de la déclaration politique et a affirmé que « les droits sexuels et les droits et la santé en matière de reproduction ne devraient pas être utilisés comme des compromis parmi les gouvernements dans les négociations ».

En dehors des Nations Unies, de nombreux ateliers de plus de 8.000 participants critiquent la prostitution, un sujet qui divise les activistes féministes. Ils attirent en masse des foules de femmes activistes de base et des parlementaires. La prostitution détruit l’estime de soi et engendre la violence, affirment-ils.

Les femmes prostituées sont régulièrement battues, envoyées à l’hôpital pour coups et blessures et sont violées avec des objets, mais ne pensent pas que c’est de la violence « car les hommes paient pour ça », a dit Ruchira Gupta de Apne Aap Women Worldwide.

Lorsque la Gates Foundation a alloué 500 millions de dollars pour la distribution de préservatifs en Inde, les proxénètes et les gérants de bordels ont été embauchés comme « éducateurs des pairs» a déclaré Gupta. Leur associé PSI a créé la notion “d’exigence éthique” pour acheter une relation sexuelle. Ils ont diffusé des annonces publicitaires déclarant «peu importe le partenaire sexuel que tu choisis, choisis le bon préservatif ».

“La campagne a été pensée pour protéger les acheteurs masculins des maladies”, non pour aider les femmes, a dit Gupta.

Quand une femme ou une fille “ne peut pas dire non à une relation sexuelle non désirée, comment peut-elle dire non à une relation sexuelle non protégée ?»

En 2012, UNAIDS et les Fonds pour la Population de l’ONU ont communiqué un rapport appelant à la décriminalisation du « travail sexuel ». ONU Femmes a dit qu’elle « soutenait la décriminalisation du travail sexuel ».
Traduit par Laetitia de la Vega.


https://c-fam.org/friday_fax/les-pays-evitent-la-controverse-et-rejettent-lavortement-a-la-conference-sur-les-femmes/

_________________
« Tu es grand, Seigneur, et louable hautement… Tu nous as faits pour Toi et notre cœur est sans repos tant qu’il ne se repose pas en Toi » (saint Augustin).
Revenir en haut Aller en bas
http://chapellesaintefamill.forumgratuit.eu
Marthe

avatar

Messages : 3694
Date d'inscription : 12/02/2014

MessageSujet: Re: LA PLUS grande Tragedie de notre epoque : l'Avortement - l'Eugenisme - le gender ET l'euthanasie   Mer 1 Avr - 6:49

31 mars 2015

Accélérer la mort pour prélever des organes : les langues se délient

Alliance Vita mettait en garde il y a quelques jours contre l'amendement Touraine, qui figure dans le projet de loi Santé actuellement débattu à l'Assemblée, et qui vise à modifier le Code de la santé publique concernant le don d’organes. A partir de 2018, si de son vivant le défunt n’a signé un registre établissant son refus, ses organes pourront être prélevés sans que ses proches puissent s'y opposer.

Je remarquais dans un précédent post que cet amendement avait été déposé deux jours seulement après l'adoption de la loi sur la fin de vie, qui rend possible des euthanasies déguisées. Cette vidéo ne fait qu'accentuer mes craintes sur une dérive possible du don d'organes :


La pénurie du don d'organes "est probablement due à une législation assez restrictive sur la fin de vie, notamment la loi Leonnetti, qui empêche d’accélérer le processus morbide".




http://www.dailymotion.com/video/x2cqsfp_ma-these-en-2-minutes-n-16-le-don-d-organes_school

http://lesalonbeige.blogs.com/my_weblog/culture_de_mort_euthanasie/

_________________


"Venez à moi, vous tous qui peinez sous le poids du fardeau, et moi, je vous procurerai le repos.Prenez sur vous mon joug, devenez mes disciples, car je suis doux et humble de coeur, et vous trouverez le repos. Oui, mon joug est facile à porter et mon fardeau, léger.» (Evangile de Jésus-Christ selon saint Matthieu 11,28-30)

"Pater dimitte illis non enim sciunt quid faciunt"
Revenir en haut Aller en bas
Pearl
Admin
avatar

Messages : 7760
Date d'inscription : 12/02/2014

MessageSujet: Re: LA PLUS grande Tragedie de notre epoque : l'Avortement - l'Eugenisme - le gender ET l'euthanasie   Dim 5 Avr - 18:05

OUI a la Vie 'naturelle''


MATHILDE, 5 ans, revient de l'école. Elle a eu sa première leçon sur les bébés.
  Sa mère, très intéressée, lui demande « Comment cette leçon s'est-elle passée ? ».
MATHILDE répond :
 ... Paul a dit que son papa l'a acheté à l'orphelinat.
Amine, ses parents sont allés l'acheter à l'étranger.
Christine, elle a été faite dans un laboratoire.
 Pour Jean, ses papas ont payé le ventre d'une Dame.

 Sa mère répond en riant : « Et toi, qu'as tu dit »

 Rien, je n'ai pas osé leur dire que mon papa et ma maman sont tellement pauvres qu'ils ont dû me faire  eux-mêmes.

_________________
« Tu es grand, Seigneur, et louable hautement… Tu nous as faits pour Toi et notre cœur est sans repos tant qu’il ne se repose pas en Toi » (saint Augustin).
Revenir en haut Aller en bas
http://chapellesaintefamill.forumgratuit.eu
Pearl
Admin
avatar

Messages : 7760
Date d'inscription : 12/02/2014

MessageSujet: Re: LA PLUS grande Tragedie de notre epoque : l'Avortement - l'Eugenisme - le gender ET l'euthanasie   Mar 7 Juil - 21:11

La peine de mort rétablie ?!! : Nouveau !


Il n'est pas branché alors pourquoi parle-t-on de le débrancher ?

Il est très handicapé mais il VIT, respire et entend !!

Depuis le jugement, il n'a plus le droit au kiné, aux sorties au soleil, etc ....

Peut-on tuer quelqu'un qui est vivant ?


(extraits du "Salon Beige) à diffuser largement avant que la vidéo ne disparaisse :


_________________
« Tu es grand, Seigneur, et louable hautement… Tu nous as faits pour Toi et notre cœur est sans repos tant qu’il ne se repose pas en Toi » (saint Augustin).
Revenir en haut Aller en bas
http://chapellesaintefamill.forumgratuit.eu
Pearl
Admin
avatar

Messages : 7760
Date d'inscription : 12/02/2014

MessageSujet: Re: LA PLUS grande Tragedie de notre epoque : l'Avortement - l'Eugenisme - le gender ET l'euthanasie   Ven 17 Juil - 9:13

Plaidoyers pour la vie

Publié le 15 juillet 2015

Réflexion de Mgr Thierry Scherrer  et des membres de la Commission de Bioéthique du diocèse de Laval au sujet de la validation par la Cour européenne des droits de l’homme de l’arrêt des soins de Vincent Lambert.

Depuis que la Cour européenne des droits de l’homme (CEDH) a validé l’arrêt des soins de Vincent Lambert, ce patient accueilli à l’Hôpital Sébastopol de Reims dans un état de polyhandicap profond, de nombreuses personnalités ont souhaité faire connaître leurs réactions et leurs interrogations, parmi lesquels un certain nombre d’évêques de France.

    Tout récemment encore, la CEDH ayant rejeté la demande de révision de cet arrêt réclamée par les parents, une convocation leur a été adressée pour le 15 juillet par le CHU de Reims pour tenir un conseil de famille « en vue d’une décision d’arrêt des traitements ». Même si rien n’indique qu’une décision définitive sera prise à cette date, nous voudrions ici redire un certain nombre de convictions que tous peuvent partager :

- Chaque personne possède une égale dignité, quels que soient sa condition ou son état de santé. Cette reconnaissance est le fondement de notre lien social.

- L’alimentation et l’hydratation répondent aux besoins fondamentaux communs à tous les hommes, malades ou bien portants, et ne peuvent par conséquent être considérés comme de simples traitements.

- L’attention à celui qui est en situation de faiblesse est le principe de toute attitude éthique.

    Dans le cas présent, les chrétiens ne peuvent rester silencieux, tout en appelant au plus grand respect des personnes :

- Au respect de Vincent Lambert, qui ne doit pas devenir l’otage d’une cause ou d’une idéologie ;

- Au respect des proches de Vincent Lambert, notamment son épouse et ses parents, qui cherchent de bonne foi à faire ce qu’ils jugent être le meilleur pour leur époux et fils ;

- Au respect du corps médical, dont le dévouement mérite notre confiance.



    Sur la base de cette attitude, nous voulons rappeler que


- L’interdit de tuer délibérément l’innocent
, même par omission, est la marque de notre humanité. La loi elle-même se doit d’être au service de la vie.

- La vie humaine reste un don de Dieu, au service duquel se trouvent les médecins. La toute-puissance que nous donne la technologie doit reconnaître cette limite.

- Comme le Christ, l’Église n’est pas là pour condamner des personnes mais pour annoncer la miséricorde de Dieu. Seul Dieu juge les personnes, et seul il donne la vie et la reprend.

    Si la sentence portée à l’encontre de Vincent Lambert, était mise à exécution, nous ne pourrions pas ne pas nous interroger avec   inquiétude sur le sort que pourraient subir les très nombreux patients qui se trouvent dans des situations comparables à la sienne. La vie est un bien éminemment précieux et l’attitude que la société adopte à son égard nous concerne tous.

Ensemble, soyons d’inlassables plaidoyers en faveur de la vie !

Mgr Thierry Scherrer

et les membres de la Commission de Bioéthique du diocèse de Laval

_________________
« Tu es grand, Seigneur, et louable hautement… Tu nous as faits pour Toi et notre cœur est sans repos tant qu’il ne se repose pas en Toi » (saint Augustin).
Revenir en haut Aller en bas
http://chapellesaintefamill.forumgratuit.eu
Pearl
Admin
avatar

Messages : 7760
Date d'inscription : 12/02/2014

MessageSujet: Re: LA PLUS grande Tragedie de notre epoque : l'Avortement - l'Eugenisme - le gender ET l'euthanasie   Ven 17 Juil - 9:24

et aussi les paroles de :

Mgr Pierre d’Ornellas : « Vincent Lambert nous oblige à la réflexion »

Une semaine après la publication de l’arrêt de la Cour européenne des Droits de l’Homme dans l’affaire Vincent Lambert, l’archevêque de Rennes, Mgr Pierre d’Ornellas, chargé des questions bioéthiques pour les évêques de France, revient pour La Croix sur cette décision de justice qui provoque un très vif débat. Il décrit la tension entre deux […]


Regard du P. Saintôt sur le cas de M. Vincent Lambert

Alors qu’à Strasbourg, la Cour européenne des Droits de l’Homme (CEDH) se prononce, ce 5 juin 2015, sur la conformité avec la Convention européenne des Droits de l’Homme avec la loi Leonetti, interprétée par le Conseil d’Etat, explications du P. Bruno Saintôt, s.j., responsable du département Ethique biomédicale du Centre Sèvres, Faculté jésuite de Paris. […]

Mgr Michel Aupetit, diocèse de Paris sur le cas de M. Vincent Lambert

Réflexion de Mgr Michel Aupetit, évêque de Nanterre, médecin et membre du Conseil Famille et Société, sur la décision du Conseil d’Etat d’arrêter le traitement de Vincent Lambert. Décision suspendue par la Cour européenne des Droits de l’Homme (CEDH). M. Vincent Lambert est un homme de 38 ans victime d’un traumatisme crânien à la suite [...]


13 mars 2009: Le P. Brice de MALHERBE, du département de recherche "Ethique biomédicale" du Collège des Bernardins, lors du colloque "Les sciences de la vie sont-elles porteuses de leur propre éthique", Collège des Bernardins, Paris (75), France.
Note sur le cas de Monsieur Vincent Lambert par le Père Brice de Malherbe

Dans la très délicate affaire Vincent Lambert, le Père Brice de Malherbe, prêtre du diocèse de Paris et spécialiste des questions de bioéthique nous livre quelques éléments de réflexion. 1. Les faits Vincent Lambert, âgé de 38 ans, a été victime d’un traumatisme crânien suite à un accident sur la voie publique. Il est depuis […]


Contre l’euthanasie possible de Vincent Lambert

Dans un texte intitulé « Choisis la vie », Mgr Jordan, archevêque de Reims, et Mgr Feillet, évêque auxiliaire, réagissent à l’arrêt de la Cour Européenne des Droits de l’Homme (CEDH) au sujet de Vincent Lambert. Vincent Lambert, en état « pauci-relationnel », est accueilli à l’Hôpital Sébastopol de Reims. C’est pourquoi l’archevêque de Reims, Mgr Thierry Jordan, et […]
a lire sous le lien :

http://www.eglise.catholique.fr/actualites/397465-plaidoyers-pour-la-vie/

_________________
« Tu es grand, Seigneur, et louable hautement… Tu nous as faits pour Toi et notre cœur est sans repos tant qu’il ne se repose pas en Toi » (saint Augustin).
Revenir en haut Aller en bas
http://chapellesaintefamill.forumgratuit.eu
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: LA PLUS grande Tragedie de notre epoque : l'Avortement - l'Eugenisme - le gender ET l'euthanasie   

Revenir en haut Aller en bas
 
LA PLUS grande Tragedie de notre epoque : l'Avortement - l'Eugenisme - le gender ET l'euthanasie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 6 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
 Sujets similaires
-
» LA PLUS grande Tragedie de notre epoque : l'Avortement - l'Eugenisme - le gender ET l'euthanasie
» La question des pèlerinages à notre époque actuel ?
» Notre époque et les prophéties de la Sainte-Vierge
» mon témoignage de la grande misericorde de Notre Seigneur Jésus
» Au sujet de l'antéchrist

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Chapelle de la Sainte-Famille :: Charte de la Chapelle de la Sainte-Famille :: Notre Monde vu du Ciel-
Sauter vers: