La Chapelle de la Sainte-Famille

Forum catholique en strict respect du Magistere de l'Eglise, sous la conduite de Jesus, Marie et Joseph. Nous ne sommes pas responsables des publicites : elles ne sont pas de notre fait.
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion
Mots-clés
zorkine coeur Pape fatima Francois -Marie pere marie michel
Derniers sujets
Partenaires

créer un forum

Suivre Forumactif sur Facebook Suivre Forumactif sur Twitter Suivre Forumactif sur Google+ Suivre Forumactif sur Google+ Suivre Forumactif sur Pinterest

Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée

Partagez | 
 

 Des prières pour tous

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Marthe

avatar

Messages : 3690
Date d'inscription : 12/02/2014

MessageSujet: Des prières pour tous   Ven 7 Mar - 20:56

Si chacun, de temps en temps, veut poster des prières, qui seront à la dispositions de tous

Un lien :

SAINTES PRIÈRES ET DÉVOTIONS
prieresetdevotions.blogspot.com/‎

_________________


"Venez à moi, vous tous qui peinez sous le poids du fardeau, et moi, je vous procurerai le repos.Prenez sur vous mon joug, devenez mes disciples, car je suis doux et humble de coeur, et vous trouverez le repos. Oui, mon joug est facile à porter et mon fardeau, léger.» (Evangile de Jésus-Christ selon saint Matthieu 11,28-30)

"Pater dimitte illis non enim sciunt quid faciunt"


Dernière édition par Marthe le Ven 7 Mar - 21:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Marthe

avatar

Messages : 3690
Date d'inscription : 12/02/2014

MessageSujet: Oraisons jaculatoires   Ven 7 Mar - 21:09

Invocations - Oraisons jaculatoires

http://www.spiritualite-chretienne.com/prieres/invocations/oraisons-jaculatoires.html

Qu'est-ce qu'une oraison "jaculatoire" ?

« C’est un élancement amoureux et enflammé du cœur et de l’esprit, par lequel l’âme se surpassant et surpassant toute chose créée, va s’unir étroitement à Dieu. » (Jean de Saint Samson)

Cela vient du mot latin "jaculum" qui veut dire flèche, javelot. C'est une prière très brève, un cri du coeur qui s'élance vers Dieu. Le but des oraisons jaculatoires est l'union de l'âme avec Dieu.

On trouvera ci-dessous une sélection de ces courtes invocations destinées à nourrir notre piété quotidienne. Puissent-elles nous aider à vivre toujours davantage en la Sainte et Amoureuse Présence de Dieu !
________________________________________

- En dehors des prières du matin et du soir, de quelle autre manière peut-on recourir à Dieu au cours de la journée ?

Au cours de la journée, on peut prier Dieu fréquemment par d’autres courtes prières qu’on appelle oraisons jaculatoires.

- Dites quelques oraisons jaculatoires ?

Seigneur, secourez-moi !
Seigneur, que votre volonté soit faite !
Mon Jésus, je veux être tout à vous !
Mon Jésus, miséricorde !
Doux Coeur de mon Jésus, faites que je vous aime toujours de plus en plus !

- Est-il utile de dire pendant la journée beaucoup d’oraisons jaculatoires ?

Il est très utile de dire pendant la journée beaucoup d’oraisons jaculatoires, et on peut en dire même simplement de coeur, sans proférer de paroles, en marchant, en travaillant, etc... .

Catéchisme de Saint Pie X, Chapitre 8 : Les exercices pieux conseillés au chrétien pour chaque jour.
http://catechisme.free.fr/cat2part5chap08.htm


**********************

Extraites du Nouveau Testament :


Père pardonne-leur, ils ne savent pas ce qu'ils font. (Lc 23, 34)
Père, que tous soient un. (Jn 17, 21)
Je suis la servante du Seigneur. (Lc 1, 38)
Souviens-toi de moi, lorsque Tu seras dans ton royaume. (Lc 23, 42)
Seigneur, que veux-Tu que je fasse ? (Ac 22, 10)
Seigneur, Tu sais tout, Tu sais bien que je t'aime. (Jn 21, 17)
Seigneur, aie pitié du pécheur que je suis ! (Lc 18, 13)

Toutes ces courtes prières, liées l'une à l'autre, forment une vie de prière. Tout comme une suite de gestes discrets, de regards, de paroles intimes, forment une vie d'amour. Elles nous gardent dans une ambiance de prière sans nous détacher de notre tâche présente, mais en nous aidant à sanctifier toutes choses.
Mgr F. X. Nguyên Van Thuân (1928-2002)



Recommandées par Saint Josémaria Escriva :


Mon Jésus, je T'aime.
Seigneur, Tu sais que je T'aime !
Seigneur, Tu sais tout, Tu sais que je T'aime ! Fais que je T'aime davantage, augmente mon Amour.
Jésus, fils de David, prends pitié de moi !
Seigneur, viens au secours de mon incrédulité !
Seigneur, fais que je voie ! Que je voie ce que Tu attends de moi, et que je lutte pour y être fidèle.
Fais que je ne Te fuie pas, fais que le feu de ton Esprit me remplisse !


Adressées à Dieu :


O Très Sainte Trinité ! (Saint François Xavier)
Mon Dieu, ayez pitié de moi ! (Saint Jean Chrysostome)
Mon Dieu, je Vous aime de tout mon cœur.
Mon Dieu et mon Tout ! (Saint François d’Assise)
Mon Dieu, je me donne tout à Vous ! (Saint Alphonse de Liguori)
Ô Dieu, Vous êtes tout-puissant, faites-moi saint. (Saint Alphonse de Liguori)
Mon Dieu, mon unique bien, Vous êtes tout pour moi ; que je sois tout pour Vous !
Ô mon Dieu, faites que je Vous aime, et que la seule récompense de mon amour soit que je Vous aime toujours davantage. (Saint Ignace)
Seigneur, je crois, mais viens au secours de mon incroyance.
Seigneur, je crois, mais viens au secours de ma faiblesse.
Enseignez-moi à faire Votre volonté, Seigneur, parce que Vous êtes mon Dieu.
Que Votre volonté soit faite ! (Sainte Brigitte)
Pour Vous, Seigneur ! (Lancicius, s.j.)
Que le Nom du Seigneur soit béni !
Faites-moi la grâce, Seigneur, de ne jamais Vous offenser.
Seigneur, augmentez notre foi.
Mon Dieu, je meurs à ce plaisir par amour pour Vous.
De mes ennemis, Seigneur, délivrez-moi.
Père Eternel, je Vous offre le Précieux Sang de Votre divin Fils pour les pécheurs, les agonisants et les trépassés.
Père Eternel, je Vous offre le Sang très Précieux de Jésus-Christ en expiation de mes péchés et pour les besoins de la sainte Eglise.
Père Eternel, je Vous offre les Plaies de Notre-Seigneur Jésus-Christ pour guérir celles de nos âmes. (Sr Marie-Marthe Chambon)


Adressées à Jésus :


Seigneur Jésus, Fils de Dieu, aie pitié de moi, pécheur. (Le Pèlerin russe)
Jésus, Fils de Dieu, ayez pitié de moi.
Sauveur du monde, ayez pitié de nous.
Mon Jésus, miséricorde ! (Saint Léonard de Port-Maurice)
Mon Jésus, pardon et miséricorde par les mérites de Vos Saintes Plaies ! (Soeur Marie-Marthe Chambon)
Jésus, sauvez-moi.
O très doux Jésus, ne soyez point mon Juge, mais mon Sauveur ! (Saint Jérôme Émilien)
Très doux Jésus, augmentez en moi la foi, l'espérance et la charité, et donnez-moi un coeur contrit et humilié.
Cœur de mon Jésus, je ne veux plus Vous offenser.
Doux Coeur de mon Jésus, faites que je Vous aime de plus en plus.
Jésus, doux et humble de Coeur, rendez mon coeur semblable au vôtre.
Jésus, mon Dieu, je Vous aime par-dessus tout.
Jésus, j'ai confiance en Toi ! (Sainte Faustine)
Divin Coeur de Jésus, convertissez les pécheurs, sauvez les moribonds, délivrez les saintes âmes du purgatoire !
Coeur Sacré de Jésus, j'ai confiance en Vous.
Coeur Sacré de Jésus, je crois à votre amour pour moi.
Coeur Sacré de Jésus, que votre règne arrive !
Que le Sacré-Coeur de Jésus soit loué, adoré et glorifé à travers le monde pour des siècles et des siècles.


Adressées à l'Esprit Saint :


Venez, Esprit-Saint, remplissez les coeurs de vos fidèles et allumez en eux le feu de votre amour.


Adressées à Marie :


Doux Coeur de Marie, soyez mon salut.
O Marie conçue sans péché, priez pour nous qui avons recours à vous.
O Marie, secours des chrétiens, priez pour moi.
Cœur Sacré de Marie, soyez le salut de mon âme.
Marie, notre espérance, ayez pitié de nous !


Adressées à Jésus, Marie et Joseph :


Glorieux Saint Joseph, protégez-nous, protégez la Sainte Eglise !
Jésus, Marie, Joseph !
Jésus, Marie, Joseph, je vous donne mon coeur, mon esprit et ma vie. (Soeur Marie-Marthe Chambon)
Jésus, Marie, Joseph, assistez-moi dans ma dernière agonie.
Jésus, Marie, Joseph, faites que je meure en paix dans votre sainte compagnie.


Concernant le Très Saint Sacrement :


Que soit loué et remercié à tout moment le très Saint et très Divin Sacrement.
Béni soit le très Sacré Cœur Eucharistique de Jésus.


Quelques liens sur ce sujet :


http://ssb.free.fr/vie_scoute/homelies/anc14eord.htm
http://www.carmel.asso.fr/Notre-presence-a-Dieu.html
http://cf.geocities.com/tanessa01/oraisonsjaculatoires.htm
http://perso.orange.fr/philippe.harambat/prieres/invocations.htm

_________________


"Venez à moi, vous tous qui peinez sous le poids du fardeau, et moi, je vous procurerai le repos.Prenez sur vous mon joug, devenez mes disciples, car je suis doux et humble de coeur, et vous trouverez le repos. Oui, mon joug est facile à porter et mon fardeau, léger.» (Evangile de Jésus-Christ selon saint Matthieu 11,28-30)

"Pater dimitte illis non enim sciunt quid faciunt"
Revenir en haut Aller en bas
Marthe

avatar

Messages : 3690
Date d'inscription : 12/02/2014

MessageSujet: Il est un nom si beau, si doux   Mar 25 Mar - 21:16

http://www.medaille-miraculeuse.fr/meditation/le-saint-nom-de-jesus.html


LES MERVEILLES DU SAINT NOM


Nous entendons répéter depuis notre enfance le Saint Nom de Jésus, mais nombreux sont ceux qui n’ont pas une juste idée des grandes merveilles de ce Saint Nom !

Que connaissons-nous du Nom de Jésus? Nous savons que ce Nom est saint et que nous devons vous incliner avec révérence en le disant. C’est très peu. C’est comme si nous regardions un livre fermé en jetant un rapide coup d’œil sur le titre de la couverture. Nous ne savons rien des merveilleuses pensées qu’il contient.

Même lorsque nous prononçons le Nom de Jésus nous connaissons très peu les trésors qu’il renferme.

Ce Nom divin est en vérité une mine de richesses; il est la source de la sainteté la plus élevée et le secret du plus grand bonheur que l’homme puisse espérer connaître sur cette terre. Lisons et voyons.

Il est si puissant, si assuré, qu’il ne manque jamais de produire dans notre âme les plus merveilleux effets. Il console le cœur le plus affligé et rend fort le pécheur le plus faible. Il nous obtient toutes sortes de faveurs et de grâces, spirituelles et temporelles.

Il y a deux choses que nous devons faire. Nous devons clairement comprendre le sens et la valeur du Nom de Jésus et nous devons prendre l’habitude de le dire avec dévotion, fréquemment, chaque jour. Loin de devenir un fardeau, il nous procurera une joie et une consolation immenses.


QUE SIGNIFIE LE NOM DE JÉSUS ?


Le Saint Nom de Jésus est, avant toute chose, une prière toute-puissante. Notre-Seigneur Lui-Même a promis solennellement que tout ce que nous demanderons au Père en son Nom, nous le recevrons. Dieu ne manque jamais à sa parole.

Par conséquent, lorsque nous disons « Jésus », demandons à Dieu tout ce dont nous avons besoin avec l’absolue confiance d’être entendus.

C’est pour cette raison que l’Église termine sa prière avec ces paroles « par le Christ Jésus », ce qui donne à la prière une nouvelle et divine efficacité.

Mais le Saint Nom est quelque chose de plus grand encore : nous procurons à Dieu une joie et une gloire infinies, car nous Lui offrons les mérites infinis de la Passion et de la Mort de Jésus Christ. Saint Paul nous dit que Jésus a mérité le Nom de Jésus par sa Passion et sa Mort.

Le Nom de Jésus emplit graduellement notre âme d’une joie et d’une paix que nous ne connaissions pas auparavant.

Le Nom de Jésus nous donne une telle force que nos souffrances deviennent légères et faciles à porter.

Saint Paul nous dit aussi que nous nous devons toujours agir, que ce soit par la parole ou par l’action, au Nom de Jésus. « Tout ce que vous pouvez dire ou faire, faites-le au Nom du Seigneur Jésus, en rendant grâce par Lui à Dieu le Père. » (Colossiens 2. 17)

« Aussi Dieu L’a-t-il exalté et Lui a-t-il donné le Nom qui est au-dessus de tout nom, pour que tout, au nom de Jésus, s’agenouille, au plus haut des cieux, sur la terre et dans les enfers. » (Philippiens 2.9-10)


D’après le P. Paul O’Sullivan, o.p.

*************************



Il est un nom si beau, si doux
Qu'on ne prononce qu'à genoux,
un nom qui fait vibrer mon âme,
Un nom que l'univers proclame :
C'est Jésus !



Lorsque j'étais sans foi, ni loi,
Loin du bonheur qui n'est qu'en toi,
En proie au doute et solitaire,
Sur moi resplendit ta lumière,
Ô Jésus !



En toi j'ai vu la sainteté,
L'amour et la félicité.
Penché sur ton oeuvre admirable,
J'ai béni ton nom adorable,
Ô Jésus !



Tu m'as donné ta douce paix
En me comblant de tes bienfaits;
Par toi j'ai recouvré la joie,
J'ai trouvé la céleste voie,
Ô Jésus !



Et depuis lors, ton nom si doux
J'aime le redire à genoux,
Le cacher au fond de mon âme;
Car de toi seul je me réclame,
Ô Jésus!





_________________


"Venez à moi, vous tous qui peinez sous le poids du fardeau, et moi, je vous procurerai le repos.Prenez sur vous mon joug, devenez mes disciples, car je suis doux et humble de coeur, et vous trouverez le repos. Oui, mon joug est facile à porter et mon fardeau, léger.» (Evangile de Jésus-Christ selon saint Matthieu 11,28-30)

"Pater dimitte illis non enim sciunt quid faciunt"


Dernière édition par Marthe le Mer 9 Avr - 21:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Marthe

avatar

Messages : 3690
Date d'inscription : 12/02/2014

MessageSujet: L'Angelus   Mar 25 Mar - 21:34

L'Angelus

L’Ange du Seigneur apporta l’annonce à Marie,
Et elle conçut du Saint‑Esprit.

Je vous salue, Marie …

Voici la servante du Seigneur,
Qu’il me soit fait selon votre parole.

Je vous salue, Marie …

Et le Verbe s’est fait chair,
Et il a habité parmi nous.

Je vous salue, Marie …

Priez pour nous, sainte Mère de Dieu,
Afin que nous soyons rendus dignes des promesses du Christ.

Prions : Daigne, Seigneur, répandre ta grâce dans nos âmes, afin qu’ayant connu par le message de l’Ange, ‘Incarnation du Christ, ton Fils, nous arrivions, par sa Passion et par sa Croix, à la gloire de sa Résurrection. Par le Christ notre Seigneur. Amen !

**************

V/. Angelus Domini nuntiavit Mariæ,
R/. Et concepit de Spiritu Sancto.

Ave Maria, gratia plena, Dominus tecum.
Benedicta tu in mulieribus, et benedictus fructus ventris tui, Jesus.
Sancta Maria, Mater Dei, ora pro nobis peccatoribus,
nunc et in hora mortis nostræ. Amen.

V/. « Ecce Ancilla Domini. »
R/. « Fiat mihi secundum Verbum tuum. »

Ave Maria, gratia plena…

V/. Et Verbum caro factum est.
R/. Et habitavit in nobis.

Ave Maria, gratia plena…

V/. Ora pro nobis, Sancta Dei Genetrix.
R/. Ut digni efficiamur promissionibus Christi.

Oremus: Gratiam tuam quæsumus, Domine, mentibus nostris infunde; ut qui, angelo nuntiante, Christi Filii tui Incarnationem cognovimus, per passionem eius et crucem, ad resurrectionis gloriam perducamur. Per eundem Christum Dominum nostrum. Amen.

_________________


"Venez à moi, vous tous qui peinez sous le poids du fardeau, et moi, je vous procurerai le repos.Prenez sur vous mon joug, devenez mes disciples, car je suis doux et humble de coeur, et vous trouverez le repos. Oui, mon joug est facile à porter et mon fardeau, léger.» (Evangile de Jésus-Christ selon saint Matthieu 11,28-30)

"Pater dimitte illis non enim sciunt quid faciunt"
Revenir en haut Aller en bas
Marthe

avatar

Messages : 3690
Date d'inscription : 12/02/2014

MessageSujet: Père de Grandmaison - Gardez-moi un coeur d'enfant   Mar 25 Mar - 21:39

Prière du Père de Grandmaison

Léonce de Grandmaison (1868-1927), théologien français jésuite, supérieur de la « Maison des écrivains » et directeur des « Études ».



Sainte Marie, Mère de Dieu
Gardez‑moi un coeur d’enfant,
Pur et transparent comme une source.
Obtenez‑moi un coeur simple
Qui ne savoure pas les tristesses.
Un coeur magnifique à se donner,
Tendre à la compassion,
Un coeur fidèle et généreux,
Qui n’oublie aucun bien
Et ne tienne rancune d’aucun mal.
Faites‑moi un coeur doux et humble,
Aimant sans demander de retour,
Joyeux de s’effacer dans un autre coeur,
Devant votre divin Fils ;
Un coeur grand et indomptable,
Qu’aucune ingratitude ne ferme,
Qu’aucune indifférence ne lasse,
Un coeur tourmenté de la gloire de Jésus Christ,
Blessé de son Amour,
Et dont la plaie ne guérisse qu’au ciel.

_________________


"Venez à moi, vous tous qui peinez sous le poids du fardeau, et moi, je vous procurerai le repos.Prenez sur vous mon joug, devenez mes disciples, car je suis doux et humble de coeur, et vous trouverez le repos. Oui, mon joug est facile à porter et mon fardeau, léger.» (Evangile de Jésus-Christ selon saint Matthieu 11,28-30)

"Pater dimitte illis non enim sciunt quid faciunt"
Revenir en haut Aller en bas
Marthe

avatar

Messages : 3690
Date d'inscription : 12/02/2014

MessageSujet: Rayonne à travers moi (Cardinal Newman)   Lun 31 Mar - 7:01

http://priere.canalblog.com/archives/2007/07/16/5540354.html

Rayonne à travers moi (Cardinal Newman)

Seigneur Jésus,
Inonde-moi de Ton esprit et de Ta vie.
Prends possession de tout mon être
pour que ma vie ne soit qu'un reflet de la Tienne.

Rayonne à travers moi,
habite en moi,
et tous ceux que je rencontrerai
pourront sentir Ta présence auprès de moi.
En me regardant, ils ne verront plus que Toi seul,
Seigneur !  

Demeure en moi,
et alors je pourrai, comme Toi, rayonner,
au point d'être à mon tour
une lumière pour les autres,
lumière, Seigneur, qui émanera complètement de Toi.  

C'est Toi qui, à travers moi, illuminera les autres.
Ainsi ma vie deviendra une louange à Ta gloire,
la louange que Tu préfères
en Te faisant rayonner sur ceux qui nous entourent.  

Par la plénitude éclatante de l'Amour,
je Te porte mon coeur.

_________________


"Venez à moi, vous tous qui peinez sous le poids du fardeau, et moi, je vous procurerai le repos.Prenez sur vous mon joug, devenez mes disciples, car je suis doux et humble de coeur, et vous trouverez le repos. Oui, mon joug est facile à porter et mon fardeau, léger.» (Evangile de Jésus-Christ selon saint Matthieu 11,28-30)

"Pater dimitte illis non enim sciunt quid faciunt"
Revenir en haut Aller en bas
Marthe

avatar

Messages : 3690
Date d'inscription : 12/02/2014

MessageSujet: ACTE POUR LA COMMUNION SPIRITUELLE   Lun 31 Mar - 18:13

ACTE POUR LA COMMUNION SPIRITUELLE

Ne pouvez-vous pas recevoir la Communion Sacramentelle !

Recevez cette Communion Spirituelle !  plusieurs fois par jour !

(au moins trois fois par jour) !




Mon Jésus,
je crois que vous êtes ici présent dans le Saint-Sacrement.
Je vous aime par-dessus toute chose
et je désire ardemment vous recevoir dans mon âme.
Puisque je ne puis, à cette heure, vous recevoir sacramentellement,
venez au moins spirituellement dans mon cœur.

Comme si vous y étiez déjà présent,
je vous adore et tout entier je m’unis à vous.
Ne permettez pas que je me sépare jamais de vous.

Jésus, mon bien, mon doux amour,
enflammez mon cœur d’amour,
afin qu’il brûle toujours d’amour pour vous.

Chérubins, Séraphins,
qui adorez Jésus au Saint-Sacrement, nuit et jour,
priez pour nous et donnez-nous la sainte bénédiction de Jésus et de Marie.

Au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit. Amen.



http://jesuschrist.e-monsite.com/pages/communion-spirituelle.html

******************

O Jésus, qui voyez le fond de mon coeur,
Vous savez de quel grand désir je brûle de Vous recevoir, et de Vous posséder.
Malheureusement les circonstances m'empêchent de Vous recevoir actuellement,
De me présenter à Vous.
C'est pourquoi, reconnaissant votre désir de venir habiter dans mon coeur,
Je Vous prie de bien vouloir Vous rendre jusqu'à moi, d'y venir,
Y venir spirituellement pour le plus grand bien de mon âme
Qui soupire après Vous et qui veut vraiment s'unir à Vous.
O bonne Mère, venez vous aussi à ce rendez-vous pour tenir compagnie à mon Jésus
Et Lui dire pour moi des paroles d'action de grâces, de remerciements, d'amour,
Lui demandant pour moi ce qui peut être le plus profitable à sa gloire,
Au salut de mon âme et à ma sanctification.
Venez, Seigneur Jésus, venez!  



_________________


"Venez à moi, vous tous qui peinez sous le poids du fardeau, et moi, je vous procurerai le repos.Prenez sur vous mon joug, devenez mes disciples, car je suis doux et humble de coeur, et vous trouverez le repos. Oui, mon joug est facile à porter et mon fardeau, léger.» (Evangile de Jésus-Christ selon saint Matthieu 11,28-30)

"Pater dimitte illis non enim sciunt quid faciunt"


Dernière édition par Marthe le Mar 1 Avr - 6:42, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Marthe

avatar

Messages : 3690
Date d'inscription : 12/02/2014

MessageSujet: A Marie   Lun 31 Mar - 18:19

Le Pape a rappelé que la Mère de Jésus a été placée par Dieu aux moments décisifs de l'histoire du Salut, sachant toujours y répondre par une totale disponibilité...Que la vie terrestre de Jésus commence avec Elle, mais aussi les premiers pas de l'Église. Avec discrétion, Marie a suivi tout le parcours de Son Fils... Elle nous enseigne la nécessité de la prière comme un constant lien d'amour avec Son Fils, avec qui, nous pouvons quitter avec courage nos refuges pour atteindre les confins du monde et annoncer partout le Seigneur Jésus, Sauveur du monde...

(extraits recueil Christiane Van de Walle...)

Dans les périls, dans les angoisses, les doutes, regardez l'Étoile de la mer, pensez et invoquez Marie. Qu'Elle ne soit jamais loin de vos lèvres ni de votre cœur, et pour obtenir le suffrage de Sa Prière, n'oubliez pas l'exemple de Sa Vie...

******************

Mère de toutes nos routes tortueuses et de toutes nos vies fracturées,
accordez-nous, Vous pleine de grâce,
de vivre dans la grâce, de persévérer.
Recevez-nous avec nos problèmes quotidiens,
nos déficiences, nos crises personnelles,
familiales, sociales.
Par votre Prière, obtenez-nous la justice.
Nous Vous confions et Vous consacrons, tous ceux qui sont rejetés,
tous ceux qui ont la nostalgie d'un abri
et tous ceux qui se sentent seuls.
Regardez dans le cœur de tous ceux qui sont ici,
la sagesse de la paix, la force de la justice et la joie de l'amitié...


Saint Bernard

_________________


"Venez à moi, vous tous qui peinez sous le poids du fardeau, et moi, je vous procurerai le repos.Prenez sur vous mon joug, devenez mes disciples, car je suis doux et humble de coeur, et vous trouverez le repos. Oui, mon joug est facile à porter et mon fardeau, léger.» (Evangile de Jésus-Christ selon saint Matthieu 11,28-30)

"Pater dimitte illis non enim sciunt quid faciunt"


Dernière édition par Marthe le Lun 14 Avr - 19:15, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Marthe

avatar

Messages : 3690
Date d'inscription : 12/02/2014

MessageSujet: Prière d'abandon - Charles de Foucauld   Mar 1 Avr - 6:30

Prière d'abandon - Charles de Foucault

Mon Père,
Je m'abandonne à toi,
Fais de moi ce qu'il te plaira.
Quoi que tu fasses de moi,
Je te remercie.
Je suis prêt à tout, j'accepte tout,
Pourvu que ta volonté
Se fasse en moi,
En toutes tes créatures,
Je ne désire rien d'autre, mon Dieu.
Je remets mon âme entre tes mains.
Je te la donne, mon Dieu,
Avec tout l'amour de mon coeur,
Parce que je t'aime,
Et que ce m'est un besoin d'amour
De me donner,
De me remettre entre tes mains sans mesure,
Avec une infinie confiance
Car tu es mon Père


_________________


"Venez à moi, vous tous qui peinez sous le poids du fardeau, et moi, je vous procurerai le repos.Prenez sur vous mon joug, devenez mes disciples, car je suis doux et humble de coeur, et vous trouverez le repos. Oui, mon joug est facile à porter et mon fardeau, léger.» (Evangile de Jésus-Christ selon saint Matthieu 11,28-30)

"Pater dimitte illis non enim sciunt quid faciunt"
Revenir en haut Aller en bas
Marthe

avatar

Messages : 3690
Date d'inscription : 12/02/2014

MessageSujet: Rayonne à travers moi. Cardinal Newman   Mar 1 Avr - 6:33

Rayonne à travers moi

Seigneur Jésus,
Inonde-moi de ton Esprit et de ta vie.
Prends possession de tout mon être
Pour que ma vie ne soit qu’un reflet de la tienne

Rayonne à travers moi, habite en moi,
Et tous ceux que je rencontrerai
Pourront sentir ta Présence auprès de moi,
En me regardant ils ne verront plus que Toi seul,

Seigneur !
Demeure en moi et alors je pourrai,
Comme Toi, rayonner,
Au point d’être à mon tour
Une lumière pour les autres,
Lumière, Seigneur,
Qui émanera complètement de Toi,
C’est Toi qui, à travers moi,
Illuminera les autres.

Ainsi ma vie deviendra une louange à ta gloire,
La louange que tu préfères,
En te faisant rayonner sur ceux qui nous entourent.
Par la plénitude éclatante de l’amour
Que te porte mon cœur. Amen.


Cardinal Newman

_________________


"Venez à moi, vous tous qui peinez sous le poids du fardeau, et moi, je vous procurerai le repos.Prenez sur vous mon joug, devenez mes disciples, car je suis doux et humble de coeur, et vous trouverez le repos. Oui, mon joug est facile à porter et mon fardeau, léger.» (Evangile de Jésus-Christ selon saint Matthieu 11,28-30)

"Pater dimitte illis non enim sciunt quid faciunt"
Revenir en haut Aller en bas
Marthe

avatar

Messages : 3690
Date d'inscription : 12/02/2014

MessageSujet: Acte d'amour du Saint Curé d'Ars   Sam 5 Avr - 8:42

Prier avec saint Jean-Marie Vianney
Acte d'amour du Saint Curé - Prier pour les prêtres - Prière au saint Curé d'Ars
Prière pour les vocations avec le saint Curé d'Ars - Prière à sainte Philomène

Propositions de prières en lien avec le Saint Curé et en communion avec ce qui se vit à Ars.
Ces prières sont extraites du livret de prière éditée par le Sanctuaire.
Pour tout renseignement contacter la Librairie du sanctuaire : (04 74 08 17 00) ou librairie@arsnet.org


Acte d'amour du Saint Curé d'Ars
 
 
Je vous aime, ô mon Dieu, 
et mon seul désir est de vous aimer 
jusqu'au dernier soupir de ma vie.
 
Je vous aime, ô Dieu infiniment aimable, 
et j'aime mieux mourir en vous aimant 
que de vivre un seul instant sans vous aimer.
 
Je vous aime, ô mon Dieu, 
et je ne désire le ciel que pour avoir le bonheur
de vous aimer parfaitement.
 
Je vous aime, ô mon Dieu, 
et je n'appréhende l'enfer que parce qu'on y aura jamais 
la douce consolation de vous aimer.
 
Ô mon Dieu, 
si ma langue ne peut dire à tout moment que je vous aime, 
du moins je veux que mon cœur
vous le répète autant de fois que je respire.
 
Ah ! Faites-moi la grâce de souffrir en vous aimant, 
de vous aimer en souffrant, 
et d'expirer un jour en vous aimant 
et en sentant que je vous aime.
 
Et plus j'approche de ma fin,
plus je vous conjure d'accroître mon amour
et de le perfectionner.
Ainsi soit-il.
 
Prier avec nous - Sanctuaire du Saint Curé d'Ars 

www.arsnet.org/151.php

_________________


"Venez à moi, vous tous qui peinez sous le poids du fardeau, et moi, je vous procurerai le repos.Prenez sur vous mon joug, devenez mes disciples, car je suis doux et humble de coeur, et vous trouverez le repos. Oui, mon joug est facile à porter et mon fardeau, léger.» (Evangile de Jésus-Christ selon saint Matthieu 11,28-30)

"Pater dimitte illis non enim sciunt quid faciunt"


Dernière édition par Marthe le Lun 14 Avr - 19:20, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Marthe

avatar

Messages : 3690
Date d'inscription : 12/02/2014

MessageSujet: Prière du Père Léon Wuillaume « La Vierge des Pauvres »   Mer 9 Avr - 20:20

Prière de la « Vierge des Pauvres » de Léon Wuillaume
à la Sainte Vierge

Voici la Prière de la « Vierge des Pauvres » du Père Léon Wuillaume (1925-2011), Frère Jésuite de la Communauté Jésuite Notre-Dame de la Paix à Namur en Belgique, qui fait référence aux 8 apparitions de la « Vierge des pauvres » en 1933 à Mariette Béco, une fillette de 11 ans, à Banneux en Belgique. Les apparitions de Banneux ont été reconnues le 22 août 1949 et le Sanctuaire Mariale de Banneux en 1999.



***********************

La Prière du Père Léon Wuillaume « La Vierge des Pauvres » :

« Vierge des Pauvres,
tu es venue il y a bien longtemps,
en ce coin sauvage et solitaire,
et depuis lors tu n'as cessé de venir,
tu fais des signes à chacun de nous,
tu nous appelles sur le chemin.
Tu nous souris, tu ne dis rien,
tu marches devant nous.
Tu nous conduis dans les bois,
où siffle le vent,
où souffle l'Esprit,
où l'eau jaillit des lacs cachés.

Vierge des Pauvres,
nous te disons merci d'être venue et de venir encore
pour soulager notre solitude et nous remettre sur le chemin,
pour dissiper nos doutes et nos angoisses,
et nous ouvrir aux Béatitudes.

Vierge des Pauvres, apprends-nous à prier davantage,
à croire sans réserve,
à crier au fond de notre fange,
pauvres et pécheurs que nous sommes,
prisonniers de notre confort,
pour que nous ouvrions notre porte,
que nous ouvrions nos frontières,
que nous ouvrions notre coeur
aux appels de notre Père
et aux détresses de nos frères. Amen. »

Léon Wuillaume (1925-2011)

Sainte Vierge des Pauvres, conduisez-nous à Jésus, Source de la grâce,
Sainte Vierge des Pauvres, sauvez les Nations,
Sainte Vierge des Pauvres, soulagez les malades,
Sainte Vierge des Pauvres, soulagez la souffrance,
Sainte Vierge des Pauvres, priez pour chacun de nous,
Sainte Vierge des Pauvres, nous croyons en Vous,
Sainte Vierge des Pauvres, croyez en nous,
Sainte Vierge des Pauvres, nous prierons beaucoup,
Sainte Vierge des Pauvres, bénissez-nous (†)
Sainte Vierge des Pauvres, Mère du Sauveur, Mère de Dieu, merci.

_________________


"Venez à moi, vous tous qui peinez sous le poids du fardeau, et moi, je vous procurerai le repos.Prenez sur vous mon joug, devenez mes disciples, car je suis doux et humble de coeur, et vous trouverez le repos. Oui, mon joug est facile à porter et mon fardeau, léger.» (Evangile de Jésus-Christ selon saint Matthieu 11,28-30)

"Pater dimitte illis non enim sciunt quid faciunt"
Revenir en haut Aller en bas
Marthe

avatar

Messages : 3690
Date d'inscription : 12/02/2014

MessageSujet: Prière de Saint François d'Assise   Lun 14 Avr - 19:24

Prière de Saint François d'Assise



 
Seigneur, fais de moi un instrument de ta paix!
Là où il y a de la haine, que je mette l'amour.
Là où il y a l'offense, que je mette le pardon.
Là où il y a la discorde, que je mette l'union.
Là ou il y a l'erreur, que je mette la vérité.
Là où il y a le doute, que je mette la foi.
Là où il y a le désespoir, que je mette l'espérance.
Là où il y a les ténèbres, que je mette ta lumière.
Là où il y a la tristesse, que je mette la joie.

O Seigneur, que je ne cherche pas tant
à être consolé...qu'à consoler
à être compris...qu'à comprendre
à être aimé...qu'à aimer

Car
c'est en donnant...qu'on reçoit
c'est en s'oubliant ...qu'on trouve
c'est en pardonnant...qu'on est pardonné
c'est en mourrant...qu'on ressucite à l'éternelle vie.

Saint François d'Assise

_________________


"Venez à moi, vous tous qui peinez sous le poids du fardeau, et moi, je vous procurerai le repos.Prenez sur vous mon joug, devenez mes disciples, car je suis doux et humble de coeur, et vous trouverez le repos. Oui, mon joug est facile à porter et mon fardeau, léger.» (Evangile de Jésus-Christ selon saint Matthieu 11,28-30)

"Pater dimitte illis non enim sciunt quid faciunt"
Revenir en haut Aller en bas
Pearl
Admin
avatar

Messages : 7757
Date d'inscription : 12/02/2014

MessageSujet: Re: Des prières pour tous   Mar 15 Avr - 2:21

Prière de Saint François d'Assise




 
Seigneur, fais de moi un instrument de ta paix!
Là où il y a de la haine, que je mette l'amour.
Là où il y a l'offense, que je mette le pardon.
Là où il y a la discorde, que je mette l'union.
Là ou il y a l'erreur, que je mette la vérité.
Là où il y a le doute, que je mette la foi.
Là où il y a le désespoir, que je mette l'espérance.
Là où il y a les ténèbres, que je mette ta lumière.
Là où il y a la tristesse, que je mette la joie.

O Seigneur, que je ne cherche pas tant
à être consolé...qu'à consoler
à être compris...qu'à comprendre
à être aimé...qu'à aimer

Car
c'est en donnant...qu'on reçoit
c'est en s'oubliant ...qu'on trouve
c'est en pardonnant...qu'on est pardonné
c'est en mourrant...qu'on ressucite à l'éternelle vie.

Saint François d'Assise

_________________
« Tu es grand, Seigneur, et louable hautement… Tu nous as faits pour Toi et notre cœur est sans repos tant qu’il ne se repose pas en Toi » (saint Augustin).
Revenir en haut Aller en bas
http://chapellesaintefamill.forumgratuit.eu
Marthe

avatar

Messages : 3690
Date d'inscription : 12/02/2014

MessageSujet: La dévotion des 3 ave Maria   Mer 30 Avr - 7:07

http://www.salve-regina.com/salve/Histoire_de_la_pratique_des_trois_%22Ave_Maria%22#II._
REVELATION_DES_TROIS_.C2.AB.C2.A0AVE_MARIA.C2.A0.C2.BB_
A_SAINTE_MECHTILDE_AVEC_PROMESSE_DE_LA_BONNE_MORT

II. REVELATION DES TROIS « AVE MARIA » A SAINTE MECHTILDE AVEC PROMESSE DE LA BONNE MORT

Sainte Mechtilde, vierge de l’Ordre de saint Benoît, amie et émule de la grande sainte Gertrude, est célèbre, elle aussi par les communications divines dont elle fut favorisée. Elle vécut dans la seconde moitié du XIIIème siècle. (1241-1297). Ses révélations sont consignées dans un livre admirable intitulé : le Livre de la Grâce spéciale. Celle relative aux Trois Ave Maria se trouve au chapitre XLVII de la première partie.


Nous donnons ici une traduction nouvelle, et aussi littérale que possible, de cette révélation, d’après l’édition latine des Pères Bénédictins :


« DES TROIS AVE MARIA A RECITER, PAR LESQUELS CHACUN PEUT AVOIR L’ASSISTANCE DE LA GLORIEUSE VIERGE MARIE, A L’HEURE DE LA MORT. »


« Pendant que Mechtilde priait la glorieuse Vierge de l’assister à l’heure de sa mort, « Je le ferai CERTAINEMENT, hoc UTIQUE faciam », répondit la divine Vierge ; mais toi, de ton côté, je veux que tu récites, chaque jour, trois Ave Maria.


« Par le premier tu demanderas que, — comme Dieu le Père, selon la munificence de sa toute-puissance, a exalté mon âme sur un trône de gloire sans égale, au point qu’après lui je suis la plus puissante au ciel et sur la terre, ainsi je t’assiste, à l’heure de la mort, pour te fortifier, et repousser loin de toi toute puissance ennemie ».


« Par le second Ave Maria, tu demanderas que, — comme le Fils de Dieu selon les trésors de son inscrutable sagesse m’a ornée merveilleusement de science et d’intelligence, et m’en remplit tellement que je jouis de la connaissance de la Bienheureuse Trinité plus que tous les saints ensemble, et que, comme un soleil brillant, j’éclaire tout le ciel par la clarté dont il m’a embellie, — ainsi je t’assiste, à l’heure de la mort, pour remplir ton âme des lumières de la foi et de la vraie sagesse, de peur que ta foi ne soit obscurcie par les ténèbres de l’ignorance et de l’erreur.


« Par le troisième Ave Maria, tu demanderas que, — comme le Saint-Esprit m’a remplie entièrement des douceurs de son amour et m’a rendue si aimable et si aimante, que, après Dieu, je suis la plus douce et la plus miséricordieuse, — ainsi je t’assiste à l’heure de ta mort, en remplissant ton âme d’une telle suavité de l’amour divin, que toute peine et amertume de la mort se change pour toi en délices [6] ».


Telle est la révélation relative aux Trois Ave Maria faite par la Reine du ciel, avec promesse de la bonne mort pour ceux qui y seront fidèles tous les jours. En effet, bien que la promesse ait été faite à sainte Mechtilde, elle convient à tous ceux qui emploieront le même moyen recommandé par la divine Mère pour obtenir une bonne mort, comme le titre du chapitre le donne à entendre. Le texte latin est plus formel encore, car les Trois Ave Maria y sont donnés comme un moyen efficace d’obte­nir la grâce suprême de la bonne mort, pour chacun en particulier. « De tribus Ave Maria dicendis, PER QUÆ POSSIS gloriosam Virginem Mariam habere prœsen­tem in fine vitæ. » Du reste, nous verrons dans la suite les saints, particulièrement saint Léonard de Port-Mau­rice et saint Alphonse de Liguori, l’interpréter ainsi.


Une autre remarque importante à faire, c’est que, d’après les savants Bénédictins, la grande sainte Ger­trude aurait contribué, pour la plus grande part, à la rédaction du Livre de la Grâce spéciale, d’après les récits de son amie et confidente, ce qui donne à ce livre une autorité de plus.


Sainte Gertrude connaissait donc les Trois Ave Maria. Elle-même eut plusieurs révélations concernant les trois grands privilèges de Marie Immaculée : Puissance, Sagesse, Miséricorde, — honorés par les Trois Ave Maria, d’après la première révélation faite à sainte Mechtilde.


Quoi qu’il en soit, notre sainte dévotion, grâce au livre de sainte Mechtilde, qui compta bientôt un grand nombre de copies, se répandit de plus en plus dans les monastères, puis, de là, parmi les fidèles.


Cette pratique, révélée par la Très Sainte Vierge, a donc pour objet d’honorer les trois grands privilèges de Puissance, de Sagesse et de Miséricorde, qui lui furent conférés par les trois Personnes divines, et pour but très spécial d’obtenir la grande grâce de la persévérance finale ou de la bonne mort, la plus précieuse pour nous de toutes les grâces.


Bien qu’il y ait d’autres manières de réciter les Trois Ave Maria, — car cette pratique a eu des formes nombreuses et variées — celle de sainte Mechtilde mérite toutes nos préférences. Sans doute, les autres méthodes où se trouvent les Trois Ave Maria, sont toutes bonnes et saintes, avec leurs buts particuliers, mais celle que nous recommandons, après sainte Mechtilde et sainte Gertrude, a été apportée directement du ciel par la Bienheureuse Vierge elle-même, et donnée par cette divine Mère comme un moyen choisi par elle pour obtenir la grâce suprême de la bonne mort. De plus, aucune autre pratique n’est plus directement ordonnée à honorer cette divine Mère dans ses relations avec les trois Personnes de l’adorable Trinité.



IIème partie : Pratique de la dévotion des trois Ave Maria
I. LES TROIS « AVE MARIA » DU MATIN ET DU SOIR
Cette sainte dévotion consiste, essentiellement, d’après la révélation de la Bienheureuse Vierge à sainte Mechtilde, à réciter, tous les jours, trois Ave Maria pour remercier les Trois Personnes de la Sainte Trinité des admirables privilèges de Puissance, de Sagesse et de miséricordieuse Bonté qu’elles ont départis à notre divine Mère, et obtenir, par son intercession, la grande grâce de la bonne mort.


Chacun doit veiller à dire avec piété et dévotion ces Trois Ave Maria, tous les jours de sa vie, autant que possible, sans y manquer jamais, par sa faute ou par négligence, afin de mériter, chaque jour, la protection de la Reine du ciel, et de s’assurer ainsi sa miséricordieuse assistance pour l’heure redoutable de la mort.


On peut réciter ces Trois Ave Maria plusieurs fois par jour, par dévotion, ainsi que font quelques-uns, et même chaque fois qu’on entend les heures sonner ; mais, d’après l’usage introduit et recommandé par les saints, spécialement par saint Léonard de Port-Maurice et saint Alphonse de Liguori, il convient de les réciter, le matin, en se levant, et le soir, avant de prendre son repos.


De plus, pour gagner les indulgences, il est en général nécessaire, comme nous l’avons vu, d’ajouter certaines invocations. Ainsi on peut dire, à la fin des Trois Ave Maria : « O ma Mère, préservez-moi aujourd’hui du péché mortel. »


Telle était la méthode que, d’une manière générale, le grand docteur saint Alphonse de Liguori recommandait à tous les fidèles, dévots ou pécheurs, enfants ou vieillards ; et il voulait qu’on n’y manquât jamais, tant il y attachait d’importance au point de vue de la vie chrétienne.


Cependant, à certaines personnes pieuses et surtout aux religieuses, il conseillait de dire, après chaque Ave Maria : « Par votre Conception Immaculée, ô Marie, purifiez mon corps et sanctifiez mon âme. »


Ces deux méthodes étant également bonnes, libre à chacun d’adopter celle qui a ses préférences, mais, d’une manière générale, nous recommandons la première, plus à la porté de tous, et plus conforme à la pratique des Trois Ave Maria révélée par la Très Sainte Vierge à sainte Mechtilde.


Le principal est de s’acquitter pieusement, chaque jour, autant que possible matin et soir, de la pratique adoptée.


Le moment le plus favorable pour réciter les Trois Ave Maria est celui du lever et celui du coucher. De la sorte, on ne serait pas exposé à les oublier. On pourrait encore, pourvu toutefois que l’on soit bien fidèle à sa prière du matin et du soir, les réciter immédiatement après celle-ci.


Si malgré tout, par négligence ou sous prétexte d’un travail pressant, on était tenté d’omettre sa prière ordinaire du matin ou du soir, au moins que les fidèles n’omettent pas la récitation si courte des Trois Ave Maria, pour se mettre sous la protection de la Très Sainte Vierge pendant le jour et pendant la nuit.


Beaucoup de bons chrétiens et de pauvres pécheurs ont dû leur salut éternel, on n’en peut douter, à leur fidélité constante à cette salutaire pratique. Nous en avons rap­porté un très grand nombre d’exemples.


La perfection de cette pratique demande qu’on récite les Trois Ave Maria à genoux, et même, si l’on veut, « profondément incliné », comme le demandait saint Léonard de Port-Maurice, ou encore « la face contre terre », selon la pratique conseillée par saint Alphonse de Liguori.


Toutefois, il suffit de les réciter à genoux, ou même, si l’on en est empêché, dans une autre position convenable, même étant couché. L’essentiel, nous l’avons dit, est de réciter les Trois Ave Maria avec piété, en l’honneur ce la divine Marie et en vue d’obtenir sa maternelle protection pendant la vie et à l’heure de la mort. S’il en est ainsi, cette bonne Mère ne manquera pas à sa promesse. En vertu de sa Puissance, de sa Sagesse et de sa Miséricorde, elle obtiendra aux fidèles dévots des Trois Ave Maria, toutes les grâces nécessaires, soit pour être préservés du péché mortel, soit pour se convertir, faire une bonne mort et ainsi aller au ciel.


Les trois Ave Maria en l'honneur de la puissance, de la sagesse et de la miséricorde de la très sainte vierge


Sa Sainteté Benoît XV a élevé la Confrérie des Trois Ave Maria au rang d'Archiconfrérie universelle, lui accordant de précieuses indulgences avec le pouvoir de s'agréger toutes les Confréries de même nom et de même nature, et de leur communiquer ses propres privilèges.


***********************


"Après la Puissance du Père,
La Sagesse du Fils,
La Tendresse miséricordieuse du Saint-Esprit,
Rien n'approche de la Puissance,
De la Sagesse,
De la Tendresse miséricordieuse de Marie."


Réciter, matin et soir, les Trois Ave Maria en l'honneur de ces trois grands privilèges

Le matin :

"O ma Mère, préservez-moi du péché mortel pendant ce jour",

1. Par le pouvoir que vous concéda le Père Eternel. Ave Maria...
2. Par la sagesse que vous concéda le Fils. Ave Maria...
3. Par l'Amour que vous concéda l'Esprit Saint. Ave Maria...



Le soir :


"O ma Mère, préservez-moi du péché mortel pendant cette nuit."



Ou :

"Par votre sainte et immaculée Conception, ô Marie, purifiez mon corps et sanctifiez mon âme".

_________________


"Venez à moi, vous tous qui peinez sous le poids du fardeau, et moi, je vous procurerai le repos.Prenez sur vous mon joug, devenez mes disciples, car je suis doux et humble de coeur, et vous trouverez le repos. Oui, mon joug est facile à porter et mon fardeau, léger.» (Evangile de Jésus-Christ selon saint Matthieu 11,28-30)

"Pater dimitte illis non enim sciunt quid faciunt"
Revenir en haut Aller en bas
Marthe

avatar

Messages : 3690
Date d'inscription : 12/02/2014

MessageSujet: LA NEUVAINE «IRRÉSISTIBLE» AU SACRÉ-CŒUR DU PADRE PIO   Mer 18 Juin - 22:36

LA NEUVAINE «IRRÉSISTIBLE» AU SACRÉ-CŒUR DU PADRE PIO

Chaque soir, PADRE PIO présidait la cérémonie qui réunissait les fidèles dans la petite église du couvent avant que ne fût construite la grande basilique. On y récitait le chapelet, on y donnait la bénédiction eucharistique. On y récitait également la fameuse Neuvaine irrésistible au SACRÉ-CŒUR de JÉSUS et la Visite à la MADONE. Entendre cette voix était quelque chose d’inoubliable et, dès les premiers jours, j’en fus bouleversé et profondément ému. Il y a, certes, beaucoup de gens qui sont capables de lire un texte intelligemment, et même avec du sentiment, en y mettant le ton !

Mais ces phrases, prononcées par PADRE PIO, se revêtaient d’un exceptionnel relief. On y sentait la vibration intense d’une âme remplie de foi. C’était l’effusion la plus suave qui soit d’un cœur plein d’amour. PADRE PIO scandait chacune des paroles. Il les prononçait avec un accent tel qu’on ne pouvait pas ne pas en être remué et ému jusqu’aux larmes. Lui-même, d’ailleurs, prononçait certains mots avec des sanglots dans la voix. Tel a été mon premier contact avec lui. Et la simple évocation de ce souvenir me bouleverse encore !

À la messe, en prononçant les paroles de la Consécration, PADRE PIO souffrait atrocement. Il savait bien, lui, ce qu’était la souffrance physique et ce qu’était la souffrance morale ou spirituelle… Et comme il savait aussi que seule la souffrance est capable de racheter le monde parce qu’elle est porteuse de rédemption, Padre Pio unissait ses propres souffrances à celles du Seigneur en Sa douloureuse Passion. Et cette offrande, il la faisait passer tout entière dans sa prière. Il savait bien aussi ce qu’était cette terrible «nuit de l’esprit» dont parle saint JEAN DE LA CROIX et dans laquelle il s’est trouvé plongé dès son plus jeune âge jusqu’au moment de la définitive et irréversible rencontre, dans l’éternel face-à-face au-delà de la mort, lorsque, enfin, ses yeux ont pu contempler DIEU sans voile. Ce qu’il conseillait aux âmes qui s’adressaient à lui et qu’il guidait vers les plus hauts sommets de la vie spirituelle et mystique, il l’a vécu, lui, le premier dans sa piété la plus profonde. Lorsque dans toute sa vie les tempêtes s’étaient abattues plus fortement et plus violemment sur lui, lorsque la Croix, qui avait été plantée au cœur de sa vie, s’était faite plus lourde, lorsqu’il prenait sur lui les innombrables intentions qui, de tous les coins du monde, avaient afflué vers lui, vers ce paratonnerre d e s hommes, il déposait tout dans le CŒUR DE JÉSUS, il mettait en Lui seul toute sa foi et toute son espérance. Il récitait chaque jour cette «Neuvaine irrésistible» dont les mots, pour lui, et sur ses lèvres, revêtaient une tonalité proprement «mantrique».

Cette prière s’appelle irrésistible parce qu’elle est fondée sur trois affirmations solennelles du Seigneur Lui-même. Nous lisons, dans l’Évangile, ces trois promesses, et, exprimée par PADRE PIO, cette prière ne peut pas laisser le CŒUR DE JÉSUS insensible.

La voici :

*****************************

O mon JÉSUS qui avez dit «En vérité, Je vous le dis : Demandez et vous trouverez, frappez et l’on vous ouvrira»..... Voyez, je frappe, je cherche et je Vous demande la Grâce… (Nommer ici la grâce demandée)

Récitez ici un PATER, un AVE, un GLORIA.

CŒUR SACRÉ DE JÉSUS, j’ai confiance et j’espère en Vous.


O mon JÉSUS qui avez dit «En vérité, Je vous le dis : tout ce que vous demanderez à mon PÈRE en Mon nom, Il vous le donnera».....Voyez, en Votre nom, je demande au PÈRE la Grâce… (Nommer la grâce demandée une deuxième fois)
.
Récitez ici un PATER, un AVE, un GLORIA.

CŒUR SACRÉ DE JÉSUS, j’espère et j’ai confiance en Vous.


O mon JÉSUS qui avez dit «En vérité, Je vous le dis : le ciel et la terre passeront, mais mes paroles ne passeront point !». Voici que m’appuyant sur l’infaillibilité de Vos saintes paroles, je Vous supplie de m’accorder la Grâce… (Nommer la grâce demandée une troisième fois).

Récitez ici un PATER, un AVE, un GLORIA.

CŒUR SACRÉ DE JÉSUS, j’espère et j’ai confiance en Vous.


O SACRÉ-CŒUR DE JÉSUS, à qui il est impossible de ne pas avoir compassion des malheureux, ayez pitié de nous, pauvres pécheurs, et accordez-nous la grâce que nous Vous demandons, par l’intercession du CŒUR IMMACULÉ DE MARIE, Votre et notre tendre MÈRE, SAINT JOSEPH, père adoptif du SACRÉ-CŒUR DE JÉSUS, priez pour nous.

Récitez ici le SALVE REGINA


******************************

Le PADRE PIO récitait chaque jour cette neuvaine pour tous ceux qui se recommandaient à ses prières. C’est lui qui l’a qualifiée d’«irrésistible». Il est recommandé de la réciter durant neuf jours de suite

_________________


"Venez à moi, vous tous qui peinez sous le poids du fardeau, et moi, je vous procurerai le repos.Prenez sur vous mon joug, devenez mes disciples, car je suis doux et humble de coeur, et vous trouverez le repos. Oui, mon joug est facile à porter et mon fardeau, léger.» (Evangile de Jésus-Christ selon saint Matthieu 11,28-30)

"Pater dimitte illis non enim sciunt quid faciunt"
Revenir en haut Aller en bas
Marthe

avatar

Messages : 3690
Date d'inscription : 12/02/2014

MessageSujet: Prière pour « les Malades » avec Sainte Rita :   Mar 1 Juil - 18:50

Prière pour « les Malades » avec Sainte Rita :


« Ô très doux Cœur de Jésus, avec la même foi et le même amour qui dictèrent à Marthe et Marie ce message :


« Seigneur, celui que tu aimes est malade »,


nous aussi nous t'adressons ces paroles parce que nous sentons la nécessité de ton aide et de ta miséricorde.


Que vienne ta grâce, ô Jésus, par les mains de Sainte Rita, afin que les personnes malades que nous te recommandons retrouvent la santé.


Nous Te recommandons en particulier ............


Fais-le par les mérites de cette Sainte, par ses pénitences, par ses atroces douleurs dont elle souffrit pendant les quinze années où elle fut participante de ta douloureuse Passion.


Adresse, ô Sainte Rita, une prière à Jésus ton doux Sauveur qui, certainement, t'exaucera, accordant la santé à ces personnes malades qui ont mis en toi leur confiance.


Avec toi, nous nous en remettons à la volonté du Père qui agit toujours pour le plus grand bien de ses enfants. Amen. »

_________________


"Venez à moi, vous tous qui peinez sous le poids du fardeau, et moi, je vous procurerai le repos.Prenez sur vous mon joug, devenez mes disciples, car je suis doux et humble de coeur, et vous trouverez le repos. Oui, mon joug est facile à porter et mon fardeau, léger.» (Evangile de Jésus-Christ selon saint Matthieu 11,28-30)

"Pater dimitte illis non enim sciunt quid faciunt"
Revenir en haut Aller en bas
Marthe

avatar

Messages : 3690
Date d'inscription : 12/02/2014

MessageSujet: Prière de libération   Mar 8 Juil - 21:42

http://www.gloria.tv/?media=623454


Seigneur Jésus,
je crois que Tu es le Fils de Dieu fait Homme, né de la Vierge Marie.
Je crois que Tu es mort pour racheter le monde.
Je crois que Tu es ressuscité pour me donner la vraie Vie.
Je crois que Tu es monté au Ciel pour me préparer une place dans Ton Royaume d’Amour.


Je reconnais que Tu es le Dieu de Bonté, de Tendresse, de Miséricorde, de Pardon.
Je Te demande pardon pour tous mes péchés.
Je les regrette de tout mon cœur.
Je sais que Tu m’attends les bras ouverts pour m’accueillir dans Ta Miséricorde.


Père Saint, par la puissance du Nom de Jésus, de Son Sang rédempteur, 
par les mérites de Sa Passion, de sa Mort et de sa Résurrection, par la puissance de Ton Esprit, par l’intercession de la Vierge Immaculée et de saint Michel Archange, et, couvert du grand Manteau de la Sainte Famille, Jésus, Marie et Joseph,
je Te demande de me libérer de tout ce qui n’est pas de Toi.
Libère-moi dans les profondeurs de mon être, jusque dans les racines du mal qui est en moi.
Libère mon inconscient, mon subconscient, ma conscience de tout ce qui a pu blesser Ton Amour, volontairement ou non.
Libère mon esprit de tout retour égoïste, de repliements, d’orgueil, de suffisance, de jugements téméraires.
Libère ma mémoire du souvenir d’événements pénibles de ma vie passée qui jette le trouble dans mon âme.
Tout ce qui n’est pas de Toi, Père Saint, je le dépose au pied de la Croix Glorieuse du Christ,
afin que tout soit pulvérisé par Son Sang précieux et précipité au fond des abîmes, et qu’il ne puisse pas revenir.

À la place, Seigneur, mon Dieu,
je Te demande de me remplir de Ton Esprit Saint,
Ton Esprit de Lumière, Ton Esprit de Vérité,
Ton Esprit d’Humilité, Ton Esprit de Force,
Ton Esprit de Piété, ton Esprit de Douceur,
Ton Esprit de Pureté,
afin que, voyant Ta Volonté, j’aie le courage de l’accomplir.

Enfin, Seigneur,
je Te demande de bénir toutes les personnes qui m’ont blessé(e) par des paroles, des gestes ou des actes.
Comble-les de Tes bienfaits et de Ton Esprit.

Père Saint, je Te remercie pour cette libération que Tu m’accordes en ce moment, car je suis sûr que Tu exauces ma prière.
Je crois en Ton Amour. Amen! Alléluia!

Guy Giroux, prêtre
 
http://www.fcdj.org/prieres?p=8

_________________


"Venez à moi, vous tous qui peinez sous le poids du fardeau, et moi, je vous procurerai le repos.Prenez sur vous mon joug, devenez mes disciples, car je suis doux et humble de coeur, et vous trouverez le repos. Oui, mon joug est facile à porter et mon fardeau, léger.» (Evangile de Jésus-Christ selon saint Matthieu 11,28-30)

"Pater dimitte illis non enim sciunt quid faciunt"
Revenir en haut Aller en bas
Marthe

avatar

Messages : 3690
Date d'inscription : 12/02/2014

MessageSujet: Léandre Lachance : donne-nous   Mar 8 Juil - 22:12


http://www.fcdj.org/prieres?p=15

J’aimerais adresser à Dieu les demandes suivantes :

1. Donne-nous assez de foi pour croire en Toi, en ceux et celles qui nous entourent et en nous-mêmes.

2. Donne-nous assez d’amour pour aimer ceux et celles que Tu as mis autour de nous, sans les juger.

3. Donne-nous assez d’espérance pour souhaiter le succès malgré les difficultés.

4. Donne-nous assez de miséricorde pour pardonner à ceux et celles qui nous ont blessés.

5. Donne-nous assez d’humilité, afin que nous puissions reconnaître nos faiblesses, nos erreurs, nos manquements et que nous acceptions Ton aide et celle que Tu nous envoies par les autres.

6. Donne-nous assez de dévouement, afin que nous puissions donner sans compter.

7. Donne-nous assez de patience pour savoir attendre.

8. Donne-nous assez de persévérance pour ne pas abandonner.

9. Donne-nous assez de discernement, afin de connaître la différence entre le bien et le mal.

10. Donne-nous assez de force pour que nous puissions vivre suivant les fruits de l’Esprit.

11. Donne-nous assez de sagesse pour apprendre en voyant vivre les autres.

12. Donne-nous assez de fermeté afin que nous soyons capables de nous imposer une bonne discipline de vie.

13. Donne-nous assez de reconnaissance pour que nous puissions Te remercier, Te louer, Te bénir, Te rendre grâce pour tout ce que Tu fais pour nous, AMEN.

Léandre Lachance Vol. 42 INGRÉDIENTS, p.105-106

_________________


"Venez à moi, vous tous qui peinez sous le poids du fardeau, et moi, je vous procurerai le repos.Prenez sur vous mon joug, devenez mes disciples, car je suis doux et humble de coeur, et vous trouverez le repos. Oui, mon joug est facile à porter et mon fardeau, léger.» (Evangile de Jésus-Christ selon saint Matthieu 11,28-30)

"Pater dimitte illis non enim sciunt quid faciunt"
Revenir en haut Aller en bas
Pearl
Admin
avatar

Messages : 7757
Date d'inscription : 12/02/2014

MessageSujet: Re: Des prières pour tous   Ven 18 Juil - 18:36


Seigneur Jésus,
je crois que Tu es le Fils de Dieu fait Homme, né de la Vierge Marie.
Je crois que Tu es mort pour racheter le monde.
Je crois que Tu es ressuscité pour me donner la vraie Vie.
Je crois que Tu es monté au Ciel pour me préparer une place dans Ton Royaume d’Amour.

Je reconnais que Tu es le Dieu de Bonté, de Tendresse, de Miséricorde, de Pardon.
Je Te demande pardon pour tous mes péchés.
Je les regrette de tout mon cœur.
Je sais que Tu m’attends les bras ouverts pour m’accueillir dans Ta Miséricorde.

Père Saint, par la puissance du Nom de Jésus, de Son Sang rédempteur, par les mérites de Sa Passion, de sa Mort et de sa Résurrection, par la puissance de Ton Esprit, par l’intercession de la Vierge Immaculée et de saint Michel Archange, et, couvert du grand Manteau de la Sainte Famille, Jésus, Marie et Joseph,

je Te demande de me libérer de tout ce qui n’est pas de Toi.
Libère-moi dans les profondeurs de mon être, jusque dans les racines du mal qui est en moi.
Libère mon inconscient, mon subconscient, ma conscience de tout ce qui a pu blesser Ton Amour, volontairement ou non.
Libère mon esprit de tout retour égoïste, de repliements, d’orgueil, de suffisance, de jugements téméraires.
Libère ma mémoire du souvenir d’événements pénibles de ma vie passée qui jette le trouble dans mon âme.
Tout ce qui n’est pas de Toi, Père Saint, je le dépose au pied de la Croix Glorieuse du Christ,
afin que tout soit pulvérisé par Son Sang précieux et précipité au fond des abîmes, et qu’il ne puisse pas revenir.

À la place, Seigneur, mon Dieu,
je Te demande de me remplir de Ton Esprit Saint,
Ton Esprit de Lumière, Ton Esprit de Vérité,
Ton Esprit d’Humilité, Ton Esprit de Force,
Ton Esprit de Piété, ton Esprit de Douceur,
Ton Esprit de Pureté,
afin que, voyant Ta Volonté, j’aie le courage de l’accomplir.

Enfin, Seigneur,
je Te demande de bénir toutes les personnes qui m’ont blessé(e) par des paroles, des gestes ou des actes.
Comble-les de Tes bienfaits et de Ton Esprit.

Père Saint, je Te remercie pour cette libération que Tu m’accordes en ce moment, car je suis sûr que Tu exauces ma prière.
Je crois en Ton Amour. Amen! Alléluia!

Guy Giroux, prêtre

_________________
« Tu es grand, Seigneur, et louable hautement… Tu nous as faits pour Toi et notre cœur est sans repos tant qu’il ne se repose pas en Toi » (saint Augustin).
Revenir en haut Aller en bas
http://chapellesaintefamill.forumgratuit.eu
Marthe

avatar

Messages : 3690
Date d'inscription : 12/02/2014

MessageSujet: Le Notre Père de Sainte Mechtilde pour les âmes du purgatoire (à réciter pendant le mois de novembre)   Dim 5 Oct - 22:10

Le Notre Père de Sainte Mechtilde pour les âmes du purgatoire
(à réciter pendant le mois de novembre)

A chaque fois que Sainte Mechtilde récitait cette prière, elle voyait des légions d'âmes du Purgatoire monter au Ciel !  

 
« Notre Père qui êtes aux cieux »
Je vous en prie, ô Père Céleste, pardonnez aux âmes du Purgatoire, car elles ne vous ont pas aimé ni rendu tout l'honneur qui vous est dû, à vous, leur Seigneur et Père, qui par pure grâce, les avez adoptées comme vos enfants; mais au contraire, elles vous ont, à cause de leurs péchés, chassé de leur cœur où vous vouliez pourtant toujours habiter. En réparation de ces fautes, je vous offre l'amour et la vénération que votre Fils incarné vous a témoignés tout au long de sa vie terrestre, et je vous offre toutes les actions de pénitence et de satisfaction qu'Il a accomplies et par lesquelles Il a effacé et expié les péchés des hommes. Ainsi soit-il.

« Que votre Nom soit sanctifié »
Je vous supplie, ô Père très bon, pardonnez aux âmes du Purgatoire, car elles n'ont pas toujours honoré dignement votre saint nom, mais elles l'ont souvent prononcé en vain et elles se sont rendues indignes du nom de chrétien par leur vie de péchés. En réparation de ces fautes qu’elles ont commises, je vous offre tout l'honneur que votre Fils bien-aimé a rendu à votre Nom par ses paroles et par ses actes, tout au long de sa vie terrestre. Ainsi soit-il.

« Que votre Règne arrive »
Je vous en prie, ô Père très bon, pardonnez aux âmes du Purgatoire, car elles n'ont pas toujours recherché ni désiré votre Royaume avec assez de ferveur et d'application, ce Royaume qui est le seul lieu où règnent le véritable repos et l'éternelle paix. En réparation de leur indifférence à faire le bien, je vous offre le très saint désir de votre divin Fils par lequel Il souhaite ardemment qu'elles deviennent, elles aussi, héritières de son Royaume. Ainsi soit-il.

« Que votre volonté soit faite sur la terre comme au ciel »
Je vous en prie, ô Père très bon, pardonnez aux âmes du Purgatoire, car elles n'ont pas toujours soumis leur volonté à la vôtre, elles n'ont pas cherché à accomplir votre volonté en toute chose, et même elles ont souvent vécu et agi en ne faisant que leur volonté. En réparation de leur désobéissance, je vous offre la parfaite conformité du cœur plein d'amour de votre divin Fils avec votre sainte volonté et la soumission la plus profonde qu'Il vous témoigna en vous obéissant jusqu'à sa mort sur la croix. Ainsi soit-il.

« Donnez-nous aujourd'hui notre pain quotidien »
Je vous en prie, ô Père très bon, pardonnez aux âmes du Purgatoire, car elles n'ont pas toujours reçu le saint Sacrement de l'Eucharistie avec assez de désir, mais elles l'ont souvent reçu sans recueillement ni amour, ou même indignement, ou encore elles ont même négligé de le recevoir. En réparation de toutes ces fautes qu'elles ont commises, je vous offre l'éminente sainteté et le grand recueillement de Notre-Seigneur Jésus-Christ, votre divin fils, ainsi que l'ardent amour avec lesquels Il nous a fait cet incomparable don. Ainsi soit-il.

« Pardonnez-nous nos offenses, comme nous pardonnons à ceux qui nous ont offensés »
Je vous en prie, ô Père très bon, pardonnez aux âmes du Purgatoire toutes les fautes dont elles se sont rendu coupables en succombant aux sept péchés capitaux, et aussi en n'ayant pas voulu, ni aimer, ni pardonner à leurs ennemis. En réparation de tous ces péchés, je vous offre la prière pleine d'amour que votre divin Fils vous a adressée en faveur de ses ennemis lorsqu'il était sur la croix. Ainsi soit-il.

« Et ne nous laissez pas succomber à la tentation »
Je vous en prie, ô Père très bon, pardonnez aux âmes du Purgatoire, car trop souvent elles n'ont pas résisté aux tentations et aux passions, mais elles ont suivi l'ennemi de tout bien et se sont abandonnées aux convoitises de la chair. En réparation de tous ces péchés aux multiples formes, dont elles se sont rendues coupables, je vous offre la glorieuse victoire que Notre-Seigneur Jésus-Christ a remportée sur le monde ainsi que sa vie très sainte, son travail et ses peines, sa souffrance et sa mort très cruelle. Ainsi soit-il.

« Mais délivrez-nous du mal… »
…et de tous châtiments en vertu des mérites de votre Fils bien-aimé et conduisez-nous, ainsi que les âmes du Purgatoire, dans votre Royaume de gloire éternelle qui s'identifie à vous. Ainsi soit-il.

Publié dans : Dévotions / Divers
http://notredamedesneiges.over-blog.com/article-4402997.html

_________________


"Venez à moi, vous tous qui peinez sous le poids du fardeau, et moi, je vous procurerai le repos.Prenez sur vous mon joug, devenez mes disciples, car je suis doux et humble de coeur, et vous trouverez le repos. Oui, mon joug est facile à porter et mon fardeau, léger.» (Evangile de Jésus-Christ selon saint Matthieu 11,28-30)

"Pater dimitte illis non enim sciunt quid faciunt"
Revenir en haut Aller en bas
Pearl
Admin
avatar

Messages : 7757
Date d'inscription : 12/02/2014

MessageSujet: Re: Des prières pour tous   Dim 5 Oct - 22:41

Le Notre Père de Sainte Mechtilde pour les âmes du purgatoire
(à réciter pendant le mois de novembre)


Merci de nous le rappeler le mois prochain
Nous ne Prions pas assez pour elles. Embarassed

_________________
« Tu es grand, Seigneur, et louable hautement… Tu nous as faits pour Toi et notre cœur est sans repos tant qu’il ne se repose pas en Toi » (saint Augustin).
Revenir en haut Aller en bas
http://chapellesaintefamill.forumgratuit.eu
Marthe

avatar

Messages : 3690
Date d'inscription : 12/02/2014

MessageSujet: Prière pour les fidèles trépasssés   Ven 31 Oct - 14:19

Prière des fidèles pour la Messe du 2 novembre

Messe du 2 novembre 2014 pour les fidèles trépassés :

::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::

Nous Te bénissons, Seigneur, pour l’amour désintéressé de tous ceux qui visitent les malades, les agonisants pour les accompagner dans l’Espérance.

Nous Te prions pour les grands malades, les mourants, guéris-les de toute peur, libère-les de toute angoisse, soutiens-les dans l’Espérance. Qu’ils trouvent comme Jésus à l’agonie un ange de la consolation en la personne d’un frère.


Dieu de Miséricorde, écoute-nous !


Nous Te bénissons, Seigneur, pour les médecins, les infirmiers, pour tout le personnel soignant.

Qu’ils sachent soutenir les mourants et leur dévoiler, par leurs gestes attentifs, respectueux et délicats, leur dignité inaliénable. Qu’ils soient pour eux la présence du Christ souffrant et compatissant.


Dieu de Miséricorde, écoute-nous !


Nous Te bénissons, Seigneur, pour les scientifiques et les médecins qui mènent leurs recherches et leurs soins pour améliorer la fin de vie dans l’absolu respect de la mort naturelle.

Nous Te prions pour que les législations de nos pays garantissent le respect de la vie jusqu’au bout sans abréger ces moments essentiels, souvent derniers messages aux proches et toujours habités d’une intense communion des cœurs.


Dieu de Miséricorde, écoute-nous !


Nous Te bénissons, Seigneur, pour ta promesse de la Vie éternelle et ta Miséricorde qui nous permettent d’attendre avec espérance le monde à venir.

Nous Te prions pour nos proches défunts, familles ou amis, que par cette Eucharistie ils trouvent en Jésus la Miséricorde et entrent dans sa Lumière.


Dieu de Miséricorde, écoute-nous !


Nous Te bénissons, Seigneur, Toi qui nous as dit « Tout homme qui vit et croit en Moi, même s’il meurt, vivra ; et tout homme qui vit et qui croit en Moi ne mourra jamais. »

Aide-nous « pèlerins de la terre à mieux vivre chaque jour notre passage vers la résurrection. Guéris-nous de toute blessure de cœur et l’âme. Fais de nous des témoins de l’Invisible.» (d’après une prière du Sanctuaire de Montligeon.)


Dieu de Miséricorde, écoute-nous !


Nous Te bénissons, Seigneur, pour toutes les familles soucieuses d’accompagner leurs mourants.

Qu’elles pensent toujours à proposer et vivre le Sacrement des malades,  porteur de grâces de consolation et de paix dans ces moments si difficiles et douloureux. Comble ces familles de ton Esprit-Saint afin qu’elles trouvent les mots, les gestes, les attitudes qui sèment la paix, la communion des âmes.


Dieu de Miséricorde, écoute-nous !


::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::

Michel Janva

http://lesalonbeige.blogs.com/my_weblog/2014/10/pri%C3%A8re-des-fid%C3%A8les-pour-la-messe-du-2-novembre.html

_________________


"Venez à moi, vous tous qui peinez sous le poids du fardeau, et moi, je vous procurerai le repos.Prenez sur vous mon joug, devenez mes disciples, car je suis doux et humble de coeur, et vous trouverez le repos. Oui, mon joug est facile à porter et mon fardeau, léger.» (Evangile de Jésus-Christ selon saint Matthieu 11,28-30)

"Pater dimitte illis non enim sciunt quid faciunt"
Revenir en haut Aller en bas
Marthe

avatar

Messages : 3690
Date d'inscription : 12/02/2014

MessageSujet: Bonne année   Jeu 1 Jan - 17:07

Bonne année (Auteur : Matthieu Henry (1er janvier 1705)

Je ne renonce pas, mais je répète et ratifie
toutes mes alliances passées avec Dieu,
et je me lamente de ne pas les avoir bien appliquées.

Au seuil de nouvel an,
Je consacre à nouveau solennellement tout mon être : corps, âme et esprit,
à Dieu le Père, Fils et Saint-Esprit, mon Créateur et Sanctificateur,
m'engageant et promettant, non pas avec ma propre force, car je suis extrêmement faible,
mais par la force de la grâce de Jésus-Christ,
que je ferai tout mon possible cette année pour accomplir la volonté de Dieu.
Je sais que c'est la volonté de Dieu, particulièrement ma sanctification.

Seigneur, permets qu'en cette année,
je sois plus saint, et que j'avance plus que jamais dans de saintes conversations.
Je désire sincèrement être rempli de tes saintes pensées, vivre de saintes affections, résolu par des intentions et des objectifs saints,
et gouverné dans toutes mes paroles et mes actions par de saints principes.

O qu'un merveilleux fil de sainteté traverse la toile de cette année. Amen

_________________


"Venez à moi, vous tous qui peinez sous le poids du fardeau, et moi, je vous procurerai le repos.Prenez sur vous mon joug, devenez mes disciples, car je suis doux et humble de coeur, et vous trouverez le repos. Oui, mon joug est facile à porter et mon fardeau, léger.» (Evangile de Jésus-Christ selon saint Matthieu 11,28-30)

"Pater dimitte illis non enim sciunt quid faciunt"
Revenir en haut Aller en bas
Pearl
Admin
avatar

Messages : 7757
Date d'inscription : 12/02/2014

MessageSujet: Priere du Chanoine Caillebotte :    Ven 13 Mar - 20:20

O Bon et Tres Doux Jesus !

Nous nous prosternons a genoux en Votre Presence, nous Vous Prions et nous Vous conjurons, avec toute la ferveur de notre ame, de daigner graver dans notre coeur de vifs sentiments de foi, d'esperance et de charite, un vrai repentir de nos egarements et une volonte tres ferme de nous en corriger, pendant que nous contemplons en esprit Vos Cinq Plaies, avec une grande affection et une grande douleur - ayant, devant les yeux, ces paroles prophetiques que deja David prononcait de Vous,
O Bon Jesus :
"Ils ont perce mes mains
Ils ont perce mes piefs
Ils ont compte tous mes os..."


(j'ai peu trouve sur ce chanoine vers 1891
M. le chanoine Caillebotte, curé de Ver-sur-Mer
================
La Dynastie Caillebotte

Alfred Caillebotte, prêtre


Il est né en 1834 dans le premier arrondissement, baptisé à Saint-Eustache.
A deux ans, il perd sa mère. Son père se remarie en 1843, il a alors 9 ans. Sa belle mère disparait l’année suivante. Ce n’est qu’à l’âge de 13 ans qu’il va enfin pouvoir vivre au sein d’une vraie famille. Après de brillantes études au pensionnat de Louis-le-Grand à Vanves, il se tourne vers la prêtrise en 1858.
Il a laissé les plus reconnaissants souvenirs partout où il est passé ; à Saint-Sulpice, où il fut ordonné prêtre; au petit séminaire de Saint-Nicolas, vicaire à Saint-Jean-Baptiste de Belleville, second vicaire à Saint-Antoine, premier vicaire à Saint-Germain de Charonne, aumônier des forts pendant le siège de Paris.
Il sera parmi les prêtres décorés pendant la guerre de 1870-1871 pour leur belle conduite devant l’ennemi (le Figaro du 28 octobre
1880).
Il a exercé, pendant douze années, de 1873 à 1885, le ministère à Saint-Georges, paroisse qu’il avait fondée sur l’ordre de Mgr Garbert, archevêque de Paris, et dont il fut d’abord simple administrateur, puis, en 1875, curé.
Très peu de temps après cette nomination il héritait de cinquante mille livres de rentes. Les revenus de son église, joints à ce patrimoine privé, le faisaient, de beaucoup, le curé le plus riche de la capitale, ce qui lui permit d’en être aussi le plus généreux.
Il fallut tout créer : église, chapelle des catéchismes, sacristie avec son
mobilier complet, école des frères, école des sœurs, orphelinat, école maternelle...
Par jugement du 6 février 1877, Alfred C. devient tuteur natif de
trois orphelines : Anna (14 ans), Anne-Maria (11ans) et Marguerite (8 ans), filles de Michel Schmitt décédé à Paris 10e Arr. le 25 mars 1871 et de Catherine Rougé décédée le 10 mars 1871.
Il a été appelé à Notre-Dame-de-Lorette, une des premières cures
de Paris, en 1885 où il y avait aussi beaucoup à faire.
Le maître-autel a été restauré et déplacé, avancé au chœur du sanctuaire, un orgue a été installé.
Le maître-autel est en marbre blanc orné de bronze doré, surmonté de quatre colonnes monolithiques en granit, couronné par un fronton richement décoré. La table de l’autel est également en marbre blanc d’un seul morceau. La consécration fut effectuée solennellement par le nonce apostolique S. Exe. Mgr. Rende, le jeudi 2 décembre 1886.
La chapelle de la Sainte Vierge a reçu un nouvel autel, plus digne. Un autel a été érigé en l’honneur de Saint-Joseph. En dehors de l’église, il acheta des terrains pour construire des écoles.
Quelles ressources il dut trouver pour tout cela. «Gardez-vous, disait son archidiacre, de demander au généreux pasteur le total de ses dépenses personnelles, il ne vous le dira pas, c’est un secret entre Dieu et lui» (extrait dulivre du père Duplessy sur Notre-Dame-de-Lorette).
Le nombre des pauvres qu’il a secourus est incalculable, et il serait presque aussi difficile de compter les œuvresqu’il alimentait sur sa cassette.
En 1891, il fut nommé chanoine honoraire du diocèse par S. Em.  Le
cardinal Richard.
Il pouvait recevoir les confessions en Italien à Notre-Dame-de-Lorette.
Il était membre de la Société d’Histoire de France et son président,
M. le Marquis de Nadaillac, lui rendit hommage après son décès, lors de l’assemblée générale du 2 juin 1896.
Il devait succomber dans son église, en rentrant chez lui le soir, victime d’un anévrisme. Ces obsèques furent célébrées à Notre-Dame-
de-Lorette le lundi 18 mai 1896 à 10 heures
. Il y avait tant de monde qu’il a fallu limiter l’entrée de l’église aux personnes porteurs d’un faire-part.
Les registres déposés sous le porche se sont couverts de signatures. Tous les curés des églises de Paris, un grand nombre de prêtres du diocèse et de supérieurs de communautés, Mgr. L’Escaille, doyen du Chapitre, M. Caron, vicaire général, Mgr. Jourdan de la Passardière,
Mgr. Potrou,...
Un grand nombre d’habitants de la paroisse avaient tenu à a porter à la famille l’expression de leurs regrets. La nef de l’église était tendue de noir, la chaire était ornée d’un crêpe. Au cours de la cérémonie
funèbre, la maîtrise de la paroisse a exécuté des fragments de la «messe des morts» de Gounod. Le deuil était conduit par le frère et les neveux du défunt. Aucune fleur ni couronne ne couvrait le
cercueil, le vénérable prêtre ayant exprimé que l’argent qu’elles auraient couté fut donné aux pauvres. Il fut inhumé dans le caveau familial au Père-Lachaise


http://caillebotte.net/downloads/LaDynastieCaillebotte.pdf

_________________
« Tu es grand, Seigneur, et louable hautement… Tu nous as faits pour Toi et notre cœur est sans repos tant qu’il ne se repose pas en Toi » (saint Augustin).
Revenir en haut Aller en bas
http://chapellesaintefamill.forumgratuit.eu
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Des prières pour tous   

Revenir en haut Aller en bas
 
Des prières pour tous
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Prières pour l'heure de la mort...
» plats végés faciles pour tous les jours
» #4 - Chaîne de prières pour un problème familial.
» JE CROIS EN TOI !!PAROLES D'ESPOIR POUR TOUS !!
» Prières pour fêter la venue au monde de nos aimés ou moins.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Chapelle de la Sainte-Famille :: Les petits grains du Chapelet :: Intercessions-
Sauter vers: