La Chapelle de la Sainte-Famille

Forum catholique en strict respect du Magistere de l'Eglise, sous la conduite de Jesus, Marie et Joseph. Nous ne sommes pas responsables des publicites : elles ne sont pas de notre fait.
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion
Mots-clés
liens haine paroles miracle chretiens gloire pape sante jour france histoire chant saint gender zanotti nouvelles film soir prières tweet sujets fatima humour coeur avortement misericorde
Derniers sujets
» PRIONS pour Monseigneur REY
Hier à 12:01 par Pearl

» Fête du sacré-cœur de Jésus, solennité
Hier à 11:14 par etienne lorant

» Prières quotidiennes
Hier à 3:54 par Pearl

» Seigneur, ce jour s'acheve
Jeu 22 Juin - 22:47 par Pearl

» La Vérité et les dérives
Jeu 22 Juin - 10:11 par etienne lorant

» Sainte-Famille, Sauvez la France !
Jeu 22 Juin - 5:44 par Marthe

» Revêtir le Christ
Mer 21 Juin - 9:53 par etienne lorant

» La justice divine est aussi miséricorde
Mar 20 Juin - 10:33 par etienne lorant

» Témoigner en dépit de tout
Lun 19 Juin - 10:17 par etienne lorant

Partenaires

créer un forum

Suivre Forumactif sur Facebook Suivre Forumactif sur Twitter Suivre Forumactif sur Google+ Suivre Forumactif sur Google+ Suivre Forumactif sur Pinterest

Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée

Partagez | 
 

 La Voix de Pape Francois

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 9 ... 16  Suivant
AuteurMessage
Pearl
Admin
avatar

Messages : 7581
Date d'inscription : 12/02/2014

MessageSujet: Re: La Voix de Pape Francois   Mar 11 Mar - 14:48

Sommaire

- LE REQUIEM DE MOZART POUR LE JAPON
- AUTRES ACTES PONTIFICAUX


LE REQUIEM DE MOZART POUR LE JAPON

Cité du Vatican, 11 mars 2014 (VIS). A 20 h en la Basilique St.Paul Hors les murs, sera exécuté le Requiem de Mozart en mémoire des victimes de la catastrophe ayant frappé le Japon il y a exactement trois ans. Sous le patronage de l'ambassade du Japon près le Saint-Siège, la manifestation gratuite sera animée par l'orchestre symphonique Rossini et les choeurs de Pesaro, placés sous la direction du maître Daniele Agiman. Les organisateurs proposent ce concert sous forme de prière de suffrage en faveur des 15.000 morts, des 4.000 disparus et des 50.000 blessés causés par le séisme et le tsunami du 11 mars 2011.


AUTRES ACTES PONTIFICAUX

Cité du Vatican 11 mars 2014 (VIS). Le Saint-Père a nommé le P.Placide Lubamba Ndjibu, M.Afr, Evêque de Kasongo (surface 75.300, population 1.700.000, catholiques 570.000, prêtres 59, religieux 21), en République démocratique du Congo. L'Evêque élu, né en 1959 et ordonné prêtre en 1991, était jusqu'ici Supérieur provincial de son ordre en RDC, Burundi et Rwanda. Il a été curé de paroisse et journaliste.

_________________
« Tu es grand, Seigneur, et louable hautement… Tu nous as faits pour Toi et notre cœur est sans repos tant qu’il ne se repose pas en Toi » (saint Augustin).
Revenir en haut Aller en bas
http://chapellesaintefamill.forumgratuit.eu
Pearl
Admin
avatar

Messages : 7581
Date d'inscription : 12/02/2014

MessageSujet: Re: La Voix de Pape Francois   Mer 12 Mar - 14:57


Sommaire

- PREMIER ANNIVERSAIRE DE L'ELECTION
- AVIS


PREMIER ANNIVERSAIRE DE L'ELECTION

Cité du Vatican, 12 mars 2014 (VIS). Demain sera le premier anniversaire de l'élection du Pape François, 365 jours d'un pontificat qui se présente comme "un temps de miséricorde. En un an, ce pasteur suprême "venu du bout du monde", qui n'a cessé de demander qu'on prie pour lui, a engagé l'Eglise dans une nouvelle façon de vivre en son sein. Ce "curé du monde", comme l'a défini son secrétaire Mgr.Xuereb, "ne veut pas perdre une seule minute". Il travaille avec intensité et prend peu de repos, réservant la plupart de ses pauses à la prière, du chapelet tout particulièrement.

S'exprimant à Radio Vatican, le Directeur de la Salle de Presse a souligné combien le Saint-Père "a imprimé un nouvel élan à la marche de l'Eglise".

La première caractéristique de cette première année de pontificat, a ajouté le P.Lombardi, "est sans aucun doute la grande attention du public, et pas seulement des catholiques pratiquants.

Son message est l'objet d'une attention universelle.

Je pense et j'espère que cet enracinement dans le coeur des gens est la conséquence de ses paroles d'amour et de miséricorde, d'attention et de proximité, qui viennent de Dieu".


Avec François, "l'Eglise se présente vraiment comme un peuple qui marche, capable d'un grand dynamisme. Ce Pape a imprimé une forte poussée à ce cheminement de l'Eglise à la recherche de la volonté de Dieu, à la recherche de sa mission universelle au service de tous et en particulier des périphéries et des confins de ce monde". L'attention qu'il suscite vient de lieux, de personnes et d'organes de presse également auxquels on n'était pas habitué, ce qui signifie que son message porte".


AVIS

Cité du Vatican, 12 mars 2014 (VIS). Demain jeudi 13 mars étant férié au Vatican (premier anniversaire de l'élection du Pape François), le prochain bulletin VIS sera diffusé vendredi 14.

_________________
« Tu es grand, Seigneur, et louable hautement… Tu nous as faits pour Toi et notre cœur est sans repos tant qu’il ne se repose pas en Toi » (saint Augustin).
Revenir en haut Aller en bas
http://chapellesaintefamill.forumgratuit.eu
Pearl
Admin
avatar

Messages : 7581
Date d'inscription : 12/02/2014

MessageSujet: Re: La Voix de Pape Francois   Ven 14 Mar - 14:59


Sommaire

- FIN DES EXERCICES SPIRITUELS
- DECES DU CARDINAL POLICARPO
- AUTRES ACTES PONTIFICAUX


FIN DES EXERCICES SPIRITUELS

Cité du Vatican, 14 mars 2014 (VIS). Après la conclusion, ce matin à Ariccia, des exercices spirituels de la Curie, le Saint-Père a regagné le Vatican. Prenant congé , il a remercié l'Abbé Angelo De Donatis, Curé de St.Marc au Campidoglio pour la qualité de ses médiatations quotidiennes: "Nous rentrons à la maison avec la bonne semence de la Parole, sur laquelle Dieu enverra sa pluie. Remercions le donc pour l'une comme pour l'autre, ainsi que le semeur!... Bien que pécheurs, nous avons tous la volonté de suivre le Christ de plus près, sans perdre confiance dans sa confiance, ni perdre le sens de l'humour".

Ce matin également, le P.Raniero Cantalamessa, OFM.Cap, Prédicateur de la Maison pontificale, a donné sa première méditation de Carême (Les grandes vérité de la foi selon les pères de l'Eglise latine). Les prédications suivantes auront lieu, dans la chapelle Redemptoris Mater du Vatican, les 21 et 28 mars, les 4 et 11 avril.


DECES DU CARDINAL POLICARPO

Cité du Vatican, 14 mars 2014 (VIS). Le Pape a fait parvenir à la Conférence épiscopale portugaise une télégramme de condoléances à la suite du décès subit, avant-hier soir à 78 ans, du Cardinal José da Cruz Policarpo, Patriarche émérite de Lisbonne. Assurant sa famille et ses proches de sa proximité spirituelle, il y rappelle le zèle pastoral du défunt et l'importance de sa collaboration plurielle avec le siège apostolique.


AUTRES ACTES PONTIFICAUX

Cité du Vatican 14 mars 2014 (VIS). Le Saint-Père a nommé:

Mgr.Damian Denis Dallu, Archevêque de Songea (surface 38.600, population 561.000, catholiques 303.000, prêtres 123, religieux 734), en Tanzanie. Il était jusqu'ici Evêque de Geita (Tanzanie).

L'Abbé Wilhelm Zimmermann, Auxiliaire de l'Evêque de Essen (Allemagne). L'Evêque élu, né en 1948 à Gelsenkirchen (Allemagne) et ordonné prêtre en 1980, était jusqu'ici chanoine cathédral de Essen. Il a été secrétaire épiscopal et curé doyen. Il succède à Mgr.Franz Vorrath, dont la renonciation a été acceptée pour limite d'âge.

Hier, 13 mars, il avait nommé:

L'Abbé Antoine Sabi Bio, Evêque de Natitingou (surface 20.000, population 737.492, catholiques 508.000, prêtres 61, religieux 177), au Bénin. L'Evêque élu, né en 1963 à Gounienou (Bénin) et ordonné prêtre en 1991, était jusqu'ici Administrateur apostolique de ce même diocèse. Licencié en théologie, il a été chancelier et économe diocésain, curé de paroisse et Recteur du petit séminaire de ce même diocèse.

L'Abbé Fernando Martín Croxatta, Auxiliaire de l'Evêque de Comodoro Rivadavia (Argentine). L'Evêque élu, né en 1956 à Buenos Aires (Argentine) et ordonné prêtre en 1986, était jusqu'ici Curé de la paroisse St.François Solano de El Sauzalito (Argentine). Diplômé en théologie, il a été recteur d'un pré-séminaire, responsable diocésain pour les vocations et vicaire général.

_________________
« Tu es grand, Seigneur, et louable hautement… Tu nous as faits pour Toi et notre cœur est sans repos tant qu’il ne se repose pas en Toi » (saint Augustin).
Revenir en haut Aller en bas
http://chapellesaintefamill.forumgratuit.eu
Pearl
Admin
avatar

Messages : 7581
Date d'inscription : 12/02/2014

MessageSujet: Re: La Voix de Pape Francois   Mar 18 Mar - 5:15

Sommaire

- AD LIMINA DES EVEQUES DU TIMOR ORIENTAL
- VISITE DE LA PRESIDENTE ARGENTINE
- UNIS CONTRE TOUS LES ESCLAVAGES
- AYONS TOUJOURS UN EVANGILE EN POCHE
- APRES L'ANGELUS
- VISITE PAROISSIALE
- PRES DES VICTIMES DE LA MAFIA
- AUDIENCES
- AUTRES ACTES PONTIFICAUX


AD LIMINA DES EVEQUES DU TIMOR ORIENTAL

Cité du Vatican, 17 mars 2014 (VIS). Le Pape François a reçu ce matin en audience les trois évêques du Timor Oriental ayant accompli leur visite Ad Limina. Dans le texte qu'il leur a remis, il reprend les préoccupations qui lui ont été exprimées à propos de la liberté de diffuser l'Evangile, "de manière complète y compris à contre courant et dans la défense des valeurs reçues". L'Eglise et les évêques, a écrit le Pape, doivent assumer cette tâche pour le bien de toute la société. Or sans miséricorde, "il y a peu de chances d'accéder à un monde plein de personnes blessées qui ont besoin de compréhension, de pardon et d'amour". L'Eglise a donc toute entière besoin d'une révolution de la tendresse... Sans diminuer la valeur des idéaux évangéliques il faut accompagner avec patience et miséricorde toutes les étapes de la croissance des personnes... Mais aussi être attentifs en offrant une solide formation aux prêtres, religieux et laïcs engagés", afin que chacun devienne un acteur d'évangélisation. "Lorsque quelqu'un expérimente l'amour salvateur de Dieu, il en sera rapidement un propagateur sans attendre d'être bien formé et d'avoir reçu des instructions particulières. Chaque chrétien est un missionnaire dès alors qu'il a trouvé l'amour de Dieu en Jésus-Christ... Tout baptisé possède l'Esprit qui le pousse à évangéliser", malgré les menaces. "C'est un enjeu et non une menace". Dans cette mission, l'évêque "doit encourager les fidèles à...rester unis, et leur être proche afin que personne n'arrive trop tard ou se perde en route... Il est besoin de ces personnes capables de soutenir avec amour et patience la marche de Dieu au sein de son peuple, capables de le garder compacte et loin de tout danger. Ainsi l'évêque pourra-t-il faire grandir l'espérance en faisant entrer la lumière divine dans le coeur des fidèles".


VISITE DE LA PRESIDENTE ARGENTINE

Cité du Vatican, 17 mars 2014 (VIS). Ce midi, le Pape a reçu la Présidente argentine Mme.Cristina Fernández de Kirchner, venue à la tête d'une importante délégation pour lui présenter les voeux de bon anniversaire de son pays natal. Le Directeur de la Salle de Presse du Saint-Siège a précisé que le Saint-Père est venu vers 13 h accueillir son hôtesse à la porte de la Maison Ste.Marthe. La rencontre avec la délégation s'est déroulée au rez de chaussée, après quoi il s'est entretenu en privé avec la Présidente, qu'il a ensuite invitée à déjeuner.


UNIS CONTRE TOUS LES ESCLAVAGES

Cité du Vatican, 17 mars 2014 (VIS). Ce matin près la Salle de Presse a été présenté le Global Freedom Network, un accord entre représentants de grandes religions destiné à éradiquer avant 2020 les formes modernes d'esclavage comme la traite des êtres humains, réalisé avec le soutien de la Walk Free Foundation. Ont pris part à la conférence de présentation Mgr.Marcelo Sánchez Sorondo, Chancelier de l'Académie pontificale des sciences et de celle des sciences sociales, signataire pour le Pape, le Prof.Mahmoud Axab, Conseiller du Grand Iman de Al-Azahr, signataire pour celui-ci, Sir David John Moxon, Représentant de l'Archevêque de Canterbury, signataire pour l'Eglise anglicane, et Mr.Andrew Forrest, fondateur de la WFF. Cet accord révolutionnaire a donné lieu à une déclaration conjointe contre le fléau que représente de par le monde les nouvelles formes d'esclavage en appelant les autres confessions chrétiennes et les différentes autres religions à lutter de concert: "Il s'agit de crimes contre l'humanité. L'exploitation physique, économique ou sexuelle condamne trente millions de personnes à vivre dans des conditions inhumaines et dégradantes. On ne doit plus tolérer ces violations de la condition humaine mais responsabiliser l'ensemble des peuples. L'indifférence envers les victimes doit cesser et les gouvernants, les croyants et toutes les autres personnes de bonne volonté sont appelés à s'unir dans ce mouvement de lutte contre les esclavages modernes en soutenant le GFN".


AYONS TOUJOURS UN EVANGILE EN POCHE

Cité du Vatican, 17 mars 2014 (VIS). A midi, le Saint-Père a récité l'angélus avec les fidèles réunis Place St.Pierre. En ce deuxième dimanche de Carême, sa réflexion a porté sur la Transfiguration. Il a demandé aux fidèles cette semaine d' “écouter Jésus” et de lire l'Evangile tous les jours: "Nous, disciples de Jésus, nous sommes appelés à être des personnes qui écoutent sa voix et prennent au sérieux ses paroles. Pour écouter Jésus, il faut être proche de lui, le suivre comme le faisaient les foules de l'Evangile, qui le poursuivaient sur les routes de la Palestine... Mais écoutons aussi Jésus dans sa parole écrite, dans l'Evangile. Je vous pose la question: lisez-vous tous les jours un passage de l'Evangile? Oui, non... oui, non... moitié moitié... Certains oui et d'autres non. Mais c'est important! Lire l'Evangile est une bonne chose. Il est bon d'avoir un petit Evangile à porter avec soi, et d'en lire de temps en temps un petit passage. A n'importe quel moment de la journée, je prends de ma poche l'Evangile et j'en lis un petit peu, un extrait. Jésus est là qui nous parle, dans l'Evangile. Pensez à cela. Ce n'est pas difficile, ni même nécessaire, d'avoir les quatre évangiles... Ayons toujours l'Evangile avec nous, car il est la Parole de Jésus qui peut être écoutée". Puis le Pape a rappelé que pour pouvoir partager la Parole, nous devons apprendre à subir avec la prière et à descendre avec une charité fraternelle, avant de souligner que cette mission concerne toute l'Eglise, tous les baptisés. "De l'épisode de la Transfiguration, je voudrais souligner deux éléments significatifs résumés en deux mots: Montée et descente. Nous avons besoin d'aller à l'écart, de monter sur la montagne dans un espace de silence, descendre de la montagne, pour nous trouver nous-mêmes et mieux percevoir la voix du Seigneur. Cela nous le faisons dans la prière. Mais nous ne pouvons pas rester là! La rencontre avec Dieu dans la prière nous pousse à nouveau à descendre de la montagne et à retourner en bas, dans la plaine, où nous rencontrons tant de frères alourdis de peines, maladies, injustices, ignorances, pauvreté matérielle et spirituelle. A nos frères qui sont en difficulté, nous sommes appelés à apporter l'expérience que nous avons faite avec Dieu, en partageant avec eux la grâce reçue. C’est curieux. Quand nous entendons la parole de Jésus, que nous écoutons la parole de Jésus et que nous l'avons à coeur, celle-ci grandit. Savez-vous comment elle grandit? En la donnant à l'autre. La parole du Christ grandit en nous quand nous la proclamons, quand nous l'offrons. C'est cela la vie chrétienne". A la fin le Pape François a invité l'assemblée à se "tourner vers la Mère de Dieu, notre Mère, en invoquant son aide sur le chemin du Carême".


APRES L'ANGELUS

Cité du Vatican, 16 mars 2014 (VIS). Après l'angélus, le Pape François a demandé de prier pour les passagers de l'avion de ligne malais disparu depuis plus d'une semaine, ainsi que pour leurs familles. Il a ensuite salué la communauté Jean XXIII qui organise vendredi prochain une Via Crucis nocturne dans le centre de Rome en faveur des femmes réduites en esclavage.


VISITE PAROISSIALE

Cité du Vatican, 16 mars 2014 (VIS). A 16 h le Saint-Père s'est rendu en la paroisse périphérique de Setteville à Guidonia (au Nord de Rome) pour y rencontrer la communauté et célébrer la messe: Le premier devoir du chrétien, a-t-il dit à l'homélie, "est d'écouter Jésus qui nous parle et nous sauve par sa parole. A travers elle il renforce notre foi". Il faut donc apprendre à écouter Jésus et, pour cela, lire l'Evangile. Avez vous l'Evangile chez vous ?, a-t-il alors demandé à l'assistance. Chaque jour nous devons écouter Jésus et lire un passage évangélique. Il ne faut pas craindre de le faire même si nous n'y étions pas habitués. Lire la parole de Jésus nous nourrit, notre âme et notre foi... Nous sommes invités à écouter Jésus qui se manifeste et qui, aujourd'hui, nous invite à le regarder dans l'épisode de la Transfiguration. Cette vision nous purifie en nous préparant à la vie éternelle, à la vision du Ciel. Certes nos yeux sont fatigués par la vision de tant de choses qui ne sont pas Jésus et même qui sont contre lui, des choses futiles ou mondaines qui obscurcissent l'âme. Sans y prendre garde peu à peu nous enfonçons dans nos ténèbres intérieures où la foi disparaît. Dans ces ténèbres on ne peut plus voir ni imaginer les paroles de Jésus". Lors de cette visite, le Pape a salué tout particulièrement les malades et les handicapés, les premiers communiants et confirmands, les néo catéchuménaux et les nouveaux baptisés et leurs parents. Avant la messe, il a confessé plusieurs paroissiens.


PRES DES VICTIMES DE LA MAFIA

Cité du Vatican, 15 mars 2014 (VIS). Vendredi 21 mars, le Pape se rendra à la paroisse St.Grégoire VII pour saluer les participants à une rencontre organisée par la Fondation Libera qui lutte contre la Mafia en Italie. La manifestation est organisée à la veille de la XIX Journée de mémoire et d'engagement, qui aura lieu à Latina en solidarité avec les victimes de la Mafia.


AUDIENCES

Cité du Vatican, 17 mars 2014 (VIS). Le Saint-Père a reçu ce matin:

SB Sviatoslav Shevchuk, Archevêque majeur de Kiev (Ukraine).

Mgr.Nicola Girasole, Nonce apostolique à Trinidad and Tobago, à Antigua and Barbuda, aux Bahamas, à La Barbade, en Dominique, en Jamaïque, à La Grenade, au Guyana, à Saint Kitts and Nevis, à Sainte Lucie, à St.Vincent and the Grenadines et au Suriname, Délégué apostolique pour les Antilles.

Les trois prélats de la Conférence épiscopale du Timor Oriental, en visite Ad Limina:

Mgr.Basilio do Nascimento, Evêque de Bacau.

Mgr.Alberto Ricardo da Silva, Evêque de Díli.

Mgr.Norberto do Amaral, Evêque de Maliana.

Samedi dernier, 15 mars, il avait reçu:

Mgr.Orlando Antonini, Nonce apostolique en Serbie.

Le P.Michael Anthony Perry, OFM, Ministre Général des Frères Mineurs, accompagné des Membres du conseil de l'ordre.

Le P.Saverio Cannistrà, OCD, Préposé Général des Carmes Déchaux.


AUTRES ACTES PONTIFICAUX

Cité du Vatican 15 mars 2014 (VIS). Le Saint-Père a nommé:

Nommé Mgr.Romulo T.de la Cruz, Archevêque métropolitain de Zamboanga (superficie 1.638, population 764.000, catholiques 597.865, prêtres 76, religieux 105), aux Philippines. L'Evêque élu, né en 1947 à Balasan (Philippines) et ordonné prêtre en 1972, était jusqu'ici Evêque de Kidapawan (Philippines).

Nommé l'Abbé José Manuel Garita Herrera, Evêque de Ciudad Quesada (superficie 9.838, population 297.615, catholiques 223.257, prêtres 42, religieux 35), au Costa Rica. L'Evêque élu, né en 1965 à Heredia (Costa Rica) et ordonné prêtre en 1988, était jusqu'ici Recteur du grand séminaire national. Il a été vicaire paroissial, professeur de droit canonique, chancelier diocésain, juge ecclésiastique, directeur spirituel et Recteur du sanctuaire national du Sacré Coeur.

Accepté la renonciation de Mgr.Nel Hedye Beltrán Santamaría au gouvernement pastoral du diocèse de Sincelejo (Colombie), présentée en conformité au canon 401,2 du CIC.

Nommé le P.Robert Byrne, Oratorien, Auxiliaire de l’Archevêque de Birmingham (GB). L'Evêque élu, né en 1956 à Urmston (GB), a prononcé ses voeux religieux en 1980 et a été ordonné prêtre en 1985. Il était jusqu'ici Secrétaire du Département pour le dialogue et l'unité de la Conférence épiscopale d'Angleterre et Pays de Galles. Fondateur en 1993 du nouvel oratoire d'Oxford, il en fut le prévôt jusqu'en 2011 et directeur de son école, Président de la Confédération des oratoires et aumônier de prison.

Nommé le Cardinal Jean-Louis Tauran, Président du Conseil pontifical pour le dialogue inter-religieux, son Envoyé spécial à la consécration du sanctuaire restauré de St.Augustin à Annaba pour le centenaire de son érection en basilique (Algérie, 2 mai).

_________________
« Tu es grand, Seigneur, et louable hautement… Tu nous as faits pour Toi et notre cœur est sans repos tant qu’il ne se repose pas en Toi » (saint Augustin).
Revenir en haut Aller en bas
http://chapellesaintefamill.forumgratuit.eu
Pearl
Admin
avatar

Messages : 7581
Date d'inscription : 12/02/2014

MessageSujet: Re: La Voix de Pape Francois   Mer 19 Mar - 4:59

Sommaire

- SALON DU LIVRE DE TURIN
- MISSION DU CARDINAL SARAH
- AUTRES ACTES PONTIFICAUX
- AVIS


SALON DU LIVRE DE TURIN

Cité du Vatican, 18 mars 2014 (VIS). Ce matin près la Salle de Presse, le Cardinal Gianfranco Ravasi, Président du Conseil pontifical pour la culture, a exposé la participation du Saint-Siège, invité d'honneur, au XXVII Salon international du livre de Turin (Italie, 8 - 12 mai). Il était accompagné de M.Rolando Picchioni, Président de la Fondation italienne pour le livre, la musique et la culture, du P.Giuseppe Costa, SDB, Directeur de la Librairie Vaticane, et de M.Ernesto Ferrero, Directeur éditorial de la manifestation. Le Cardinal a expliqué que le stand vatican, composé de livres empilés, aura une forme de coupole et un plan évoquant le St.Pierre du Bramante, architecte dont on fêtera dans un mois le cinquième centenaire de la mort. Il sera dressé dans le troisième pavillon de l'exposition. Il sera inauguré la veille (le 7 mai) par un concert de la Chapelle Sixtine, suivi le lendemain d'un débat culturel entre le Cardinal Ravasi et un intellectuel non croyant. Le 10 mai, le Cardinal Secrétaire d'Etat présentera une livre interview consacré à la première année du pontificat. Depuis sa première édition en 2001, le Salon de Turin invite un pays. L'invitation du Saint-Siège est donc un événement exceptionnel, qui donne également le ton de cette édition 2014. Le Président Picchioni a souligné que le Saint-Siège invité d'honneur offre l'occasion de se pencher sur son histoire et son apport à la civilisation, sur le rapport entre langage et création littéraire, en mesurant les différences et la distance entre la culture italienne et le Vatican, mais aussi sur son influence culturelle universelle en matière littéraire et artistique. En écho M.Ferrero a souligné l'apport substantiel que l'invité offre à la réflexion que propose le Salon, qui s'interroge depuis des années sur le sens du temps et de l'histoire, de la beauté et de la créativité, le moi et l'autre, dans une période de mutation agitée. Or, c'est une fonction d'équilibre et de direction qu'il fait rechercher dans les livres.


MISSION DU CARDINAL SARAH

Cité du Vatican, 18 mars 2014 (VIS). Le Cardinal Robert Sarah, Président du Conseil pontifical Cor Unum, sera au Guatemala du 18 au 21 mars pour inaugurer à Cuilapa un complexe résidentiel (19 immeubles et une chapelle) réalisé grâce à une donation du Pape à la suite de la catastrophe naturelle d'octobre 2011. Outre qu'il s'agit d'une contribution à la reconstruction du pays, c'est un signe de solidarité spirituelle. Le Cardinal, qui rencontrera les Caritas diocésaine et nationale, visitera aussi la Villa des Enfants, un collège pour jeunes pauvres qui bénéficient de bourses d'études.


AUTRES ACTES PONTIFICAUX

Cité du Vatican 18 mars 2014 (VIS). Le Saint-Père a:

Erigé le diocèse de Pankshin (Nigeria), avec territoire démembré de ceux de Shendam et de Jos, le rendant suffragant de cette dernière Eglise métropolitaine.

Nommé l'Abbé Michael Gobal Gokum, premier Evêque de Pankshin (superficie 8.486, population 1.100.000, catholiques 168.606, prêtres 50, religieuses 7), au Nigeria. L'Evêque élu, né en 1964 à Kadyis Pankshin (Nigeria) et ordonné prêtre en 1991, était jusqu'ici Administrateur de la pro-cathédrale d'Abuja et directeur de l'enseignement catholique de ce même diocése. Licencié en études oecuméniques, il a été curé de paroisse et doyen de secteur pastoral, aumônier de la jeunesse.


AVIS

Cité du Vatican, 18 mars 2014 (VIS). Demain mercredi 19 mars étant férié au Vatican, le prochain bulletin VIS sera diffusé jeudi 20

_________________
« Tu es grand, Seigneur, et louable hautement… Tu nous as faits pour Toi et notre cœur est sans repos tant qu’il ne se repose pas en Toi » (saint Augustin).
Revenir en haut Aller en bas
http://chapellesaintefamill.forumgratuit.eu
Pearl
Admin
avatar

Messages : 7581
Date d'inscription : 12/02/2014

MessageSujet: Re: La Voix de Pape Francois   Jeu 20 Mar - 15:12

Sommaire

- VISITE DU PRESIDENT DU MONTENEGRO
- INSISTER SUR LA VALEUR DU TRAVAIL
- PROGRES TECHNOLOGIQUE A LA BIBLIOTHEQUE VATICANE
- ENVOYE SPECIAL A MONTECASSINO
- SAINT JOSEPH, MODELE DES PERES
- AUDIENCES
- AUTRES ACTES PONTIFICAUX


VISITE DU PRESIDENT DU MONTENEGRO

Cité du Vatican, 20 mars 2014 (VIS). Le Saint-Père a reçu ce matin le Président du Monténégro M.Filip Vujanovic, qui s'est ensuite entretenu avec le Cardinal Pietro Parolin, Secrétaire d’Etat, et Mgr.Dominique Mamberti, Secrétaire pour les relations avec les états. Ces entretiens ont permis aux parties de se féliciter de leurs excellentes relations, renforcées par la mise en place de l'Accord Base réglant la collaboration Eglise Etat. On a également abordé des sujets d'intérêt commun, et en particulier des questions régionales comme la perspective d'adhésion du pays à l'Union Européenne et à l'OTAN.


INSISTER SUR LA VALEUR DU TRAVAIL

Cité du Vatican, 20 mars 2014 (VIS). Recevant ce matin un pèlerinage du diocèse italien de Terni, comprenant des ouvriers des fameuses aciéries de cette ville dont on célèbre le 150 anniversaire, le Pape a tenu à rappeler la valeur primaire du travail et la nécessité de développer la solidarité comme la créativité face à la crise: "Le travail est essentiel pour la société, les familles et les individus... Sa valeur est le bien de l'être humain, car il le réalise à tout point de vue, de ses capacités pratiques comme intellectuelles, manuelles comme créatives. Le travail n'a pas qu'une dimension économique, car il touche l'homme et tend à sa dignité. Si l'emploi vient à manquer cette dignité est atteinte. Le chômeur ou celui qui est en sous-emploi risque la marginalisation sociale, voire l'exclusion... Que faire face au drame du chômage qui frappe nombre de pays en Europe? Ce phénomène découle d'un système qui n'est plus en mesure de créer de l'emploi parce qu'il a mis en exergue l'idole de l'argent et du profit. Les responsables politiques, sociaux et économiques sont donc appelés à changer de cap, sur la base de la justice et de la solidarité. Chacun a le droit à un travail digne. Or le travail est un bien commun qui doit être à la disposition de tous. La crise actuelle et la plaie du chômage doivent être dépassés grâce à la créativité et à la solidarité d'entrepreneurs et d'artisans qui envisagent l'avenir avec confiance et espérance. La solidarité doit être partagée entre toutes les composantes de la société, au prix de renoncements et d'un mode de vie plus contenu... Cet enjeu interpelle l'entière communauté chrétienne...et il convient de réaffirmer la nécessité de raviver notre foi et notre adhésion au Christ... La foi ne soulève-t-elle pas les montagnes? La foi des chrétiens doit enrichir la société par le biais de la fraternité... Et nous ne devons jamais renoncer à un avenir meilleur ou nous laisser emporter par le pessimisme. Chacun doit apporter sa part et tous mettre la dignité de la personne au centre des préoccupations. En développant la solidarité et la fraternité que nous enseignent l'Evangile il sera possible de dépasser une crise économique et le chômage actuel, qui sont si durs".


PROGRES TECHNOLOGIQUE A LA BIBLIOTHEQUE VATICANE

Cité du Vatican, 20 mars 2014 (VIS). Ce matin près la Salle de Presse a été présenté l'accord passé entre la Bibliothèque Vaticane et la société NTT Data pour numériser 82.000 manuscrits. Sont intervenus Mgr.Jean-Louis Bruguès, OP, Archiviste et Bibliothécaire, accompagné de Mgr.Cesare Pasini, Préfet de la Bibliothèque, de M.Toshio Iwamoto, Président de la NTT Data Corporation, et de M.Patrizio Mapelli, Président de la NTT Data EMEA, l'entreprise de haut niveau spécialisée dans ces opérations. Avec ce projet, a d'emblée souligné Mgr.Bruguès, la Bibliothèque complète ses collaborations internationales dans le cadre d'une politique globale de gestion de son patrimoine manuscrit, qui constitue un signe d'universalité culturelle: "Les manuscrits qui seront traités vont de l'Amérique précolombienne à la Chine et au Japon, en passant par les diverses langues qui ont forgé la culture de l'Europe". La mission humaniste de cette institution vaticane est d'ouvrir cette culture aux plus diverses périphéries en les rendant accessibles à l'immense trésor de l'humanité dont elle est dépositaire". Le projet est engagé dans une phase préliminaire de quatre ans pour la numérisation de 3.000 documents. Au final l'opération en touchera 82.000, allant du II au XX siècle, ce qui représente plus de quarante millions de pages. Elles seront à terme toutes disponibles sur le site de la BAV en haute définition, ce qui permettra aux chercheurs de travailler très précisément sans avoir à se reporter aux originaux.


ENVOYE SPECIAL A MONTECASSINO

Cité du Vatican, 20 mars 2014 (VIS). Aujourd'hui a été rendue publique la lettre latine (19 mars) par laquelle le Saint-Père a nommé le Cardinal Ennio Antonelli, son Envoyé spécial au 70 anniversaire de la destruction et reconstruction de l'abbaye de Montecassino (Italie, 21 mars).


SAINT JOSEPH, MODELE DES PERES

Cité du Vatican, 19 mars 2014 (VIS). Le Pape François a consacré à saint Joseph la catéchèse de l'audience générale tenue Place St.Pierre, rappelant combien il assuma la protection de Marie et de Jésus: "Il faut voir en lui le modèle des éducateurs car il a protégé et accompagné le Christ dans sa croissance en sagesse et grâce, ainsi que le souligne l'Evangile. N'étant pas le père de Jésus puisque son père était Dieu, il lui servit de père, réussissant à le faire grandir en sagesse et en grâce... Il l'a élevé en ne lui refusant rien d'utile à une bonne croissance... La mission accomplie par Joseph est véritablement unique, parce que Jésus est unique. En protégeant et élevant Jésus, Joseph s'est révélé exemplaire. C'est pourquoi il est le modèle des pères, de tout éducateur". S'adressant aux pères de famille, dont c'est aujourd'hui la fête en Italie, le Saint-Père, les a encouragé "à toujours être très attentifs à leurs enfants car ceux-ci ont un grand besoin d'eux, de leur amour. Soyez pour eux comme saint Joseph...en protégeant leur croissance et en les accompagnant. Ainsi serez-vous de bons éducateurs". En conclusion, il a demandé de prier pour tous les pères du monde, vifs et défunts, et pour notre père à tous, le Père éternel.


AUDIENCES

Cité du Vatican, 20 mars 2014 (VIS). Le Saint-Père a reçu ce matin M.Peter Maurer, Président du Comité international de la Croix Rouge.


AUTRES ACTES PONTIFICAUX

Cité du Vatican 20 mars 2014 (VIS). Le Saint-Père a nommé:

Mgr.José Trinidad Zapata Ortíz, Evêque de Papantla (superficie 12.000, population 2.138.000, catholiques 1.729.000, prêtres 89, diacres 1, religieuses 128), au Mexique. Il était jusqu'ici Evêque de San Andrés Tuxtla (Mexique).

Mgr.José Valmor César Teixeira, SDB, Evêque de Sao José dos Campos (superficie 3.271, population 885.237, catholiques 690.495, prêtres 81, diacres 107, religieux 223), au Brésil. Il était jusqu'ici Evêque de Bom Jesus de Lapa (Brésil).

Hier, mercredi 19 mars, il avait:

Accepté la renonciation pour limite d'âge de Mgr.Peter Marzinkowski, CSSp, au gouvernement pastoral du diocèse d'Alindao (Centrafrique). Lui succède son Coadjuteur Mgr.Cyr-Nestor Yapaupa.

Nommé Mgr.Henrique Soares da Costa, Evêque de Palmares (superficie 3.797, population 456.000, catholiques 301.000, prêtres 32, diacres 4, religieux 67), au Brésil. Jusqu'ici Auxiliaire d'Aracaju (Brésil), il succède à Mgr.Genival Saraiva de França, dont la renonciation a été acceptée pour limite d'âge.

Nommé le P.Francis Serrao, SJ, Evêque de Shimoga (superficie 21.405, population 8.040.000, catholiques 21.241, prêtres 72, religieux 293), en Inde. L'Evêque élu, né en 1959 à Moodbidri (Inde), a été ordonné prêtre en 1992 et a prononcé ses voeux religieux en 1999. Il était jusqu'ici Supérieur provincial de son ordre en Inde. Il a occupé diverses fonctions au sein de son ordre et a été curé de paroisse.

_________________
« Tu es grand, Seigneur, et louable hautement… Tu nous as faits pour Toi et notre cœur est sans repos tant qu’il ne se repose pas en Toi » (saint Augustin).
Revenir en haut Aller en bas
http://chapellesaintefamill.forumgratuit.eu
Pearl
Admin
avatar

Messages : 7581
Date d'inscription : 12/02/2014

MessageSujet: Re: La Voix de Pape Francois   Sam 22 Mar - 14:36

Sommaire

- VISITE DU PRESIDENT MALTAIS
- AUDIENCES
- AUTRES ACTES PONTIFICAUX


VISITE DU PRESIDENT MALTAIS

Cité du Vatican, 21 mars 2014 (VIS). Le Saint-Père a reçu ce matin le Président maltais M.George Abela, qui s'est ensuite entretenu avec le Cardinal Pietro Parolin, Secrétaire d’Etat, et Mgr.Dominique Mamberti, Secrétaire pour les relations avec les états. Ces entretiens ont été l'occasion d'évoquer le vaste patrimoine chrétien et culturel des maltais comme de se féliciter de la qualité des relations entre Malte et le Saint-Siège. Evoquant également les visites pastorales de Jean-Paul II et de Benoît XVI, les parties ont souligné la place qu'occupe l'Eglise dans le domaine de l'éducation et de la santé. Malte et le Saint-Siège ont signé des accords qui renforcent cette heureuse coopération. Il a enfin été question de la contribution maltaise à l'Union Européenne et au rôle de ce pays en Méditerranée, en particulier face au problème migratoire qui implique autant l'Eglise que l'Etat.


AUDIENCES

Cité du Vatican, 21 mars 2014 (VIS). Le Saint-Père a reçu ce matin:

Le Cardinal Gerhard Ludwig Müller, Préfet de la Congrégation pour la doctrine de la foi.

Mgr.Piero Pioppo, Nonce apostolique au Cameroun et en Guinée Equatoriale.

M.Jean Vanier.


AUTRES ACTES PONTIFICAUX

Cité du Vatican 21 mars 2014 (VIS). Le Saint-Père a:

Accepté, pour limite d'âge, la renonciation de Mgr.Werner Thissen à la charge pastorale du diocèse de Hambourg (Allemagne).

Nommé Mgr.Malcolm Patrick McMahon, OP, Archevêque métropolitain de Liverpool (superficie 1.165, population 1.135.000, catholiques 513.000, prêtres 328, diacres 106, religieux 543), en Angleterre (GB). Il était jusqu'ici Evêque de Nottingham (GB).

Nommé Mgr.Giovanni D'Alise, Evêque de Caserta (superficie 185, population 213.200, catholiques 202.200, prêtres 118, diacres 44, religieux 169), en Italie. Il était jusqu'ici Evêque d'Ariano Irpino - Lacedonia (Italie).

_________________
« Tu es grand, Seigneur, et louable hautement… Tu nous as faits pour Toi et notre cœur est sans repos tant qu’il ne se repose pas en Toi » (saint Augustin).
Revenir en haut Aller en bas
http://chapellesaintefamill.forumgratuit.eu
Pearl
Admin
avatar

Messages : 7581
Date d'inscription : 12/02/2014

MessageSujet: Re: La Voix de Pape Francois   Mar 25 Mar - 0:43


Sommaire

- AD LIMINA DES EVEQUES DE GUINEE
- MEME DANS LA SOUFFRANCE, PERSONNE N'EST JAMAIS SEUL
- AUDIENCE A LA APOSTOLIKI DIAKONIA
- CHAQUE RENCONTRE AVEC JESUS NOUS CHANGE LA VIE
- 24 HEURES DE FETE DU PARDON
- DECES DU PATRIARCHE SYRO-ORTHODOXE
- VISITE DU PRESIDENT NIGERIAN
- DESINFORMATION, CALOMNIE ET DIFFAMATION, PECHES DES MEDIAS
- COMMISSION POUR LA PROTECTION DES MINEURS
- SECRETAIRE DU CONSEIL POUR L'ECONOMIE
- ENVOYE SPECIAL EN POLOGNE
- CONVERTISSEZ-VOUS POUR NE PAS FINIR EN ENFER
- AUDIENCES
- AUTRES ACTES PONTIFICAUX


AD LIMINA DES EVEQUES DE GUINEE

Cité du Vatican, 24 mars 2014 (VIS). Le Pape François a reçu ce matin en audience les trois évêques de Guinée ayant achevé leur visite Ad Limina. Dans le texte qu'il leur a remis, il rappelle que les disciples du Christ forment un corps vivant, qui manifeste la joie de l’Evangile par l’enthousiasme de sa foi, alors que les conditions dans lesquelles est annoncée la Bonne Nouvelle sont souvent difficiles. A vue humaine les moyens de l’évangélisation pourraient paraître dérisoires. Loin de vous décourager vous ne devez jamais oublier qu’elle est l’œuvre de Jésus lui même, au-delà de tout ce que nous pouvons découvrir et comprendre... Pour que l’Evangile touche et convertisse les cœurs en profondeur, nous devons nous rappeler que c’est seulement en étant unis dans l’amour que nous pouvons rendre témoignage de la vérité de l’Evangile... Les discordes entre chrétiens sont le plus grand obstacle à l'évangélisation. Elles favorisent le développement de groupes qui profitent de la pauvreté et de la crédulité des personnes pour leur proposer des solutions faciles, mais illusoires, à leurs problèmes. Dans un monde blessé par tant de conflits ethniques, politiques et religieux, nos communautés doivent être authentiquement fraternelles et réconciliées, cela est toujours une lumière qui attire. Dieu nous donne la grâce, si nous savons l’accueillir, de faire en sorte que l’unité l’emporte sur le conflit". Ensuite, "pour que l’annonce porte du fruit, toute notre existence doit être cohérente avec l’Evangile que nous annonçons". Il a félicité ses hôtes d'avoir institué dans leurs diocèses des centres de formation pour laïcs et catéchistes, les encourageant à persévérer mais aussi "à soutenir les familles dont le modèle chrétien doit être proposé et vécu sans ambiguïté, alors que la polygamie est encore répandue et les mariages dispars de plus en plus fréquents". Il a demandé aux évêques "d’inviter les laïcs, en particulier les plus jeunes, à témoigner de leur foi en s’engageant davantage dans la société, montrant ainsi l’attachement qu’ils ont pour leur pays. En collaboration avec les différents acteurs de la vie sociale, qu’ils soient toujours et partout des artisans de paix et de réconciliation pour lutter contre l’extrême pauvreté qui sévit en Guinée. Dans cette perspective, malgré les difficultés rencontrées, je vous encourage à approfondir les relations avec vos compatriotes musulmans, apprenant mutuellement à accepter des manières d’être, de penser et de s’exprimer différentes. Ma pensée va aussi aux religieux et religieuses qui, dans la diversité de leurs charismes" et dans la pauvreté manifestent la charité du Christ à "la population, tant sur le plan sanitaire que sur le plan de l’éducation et de l’instruction. Je les assure de mon soutien et de ma prière. Ils accomplissent une véritable évangélisation en actes, et rendent un témoignage authentique de la tendresse de Dieu pour tous les hommes, en particulier pour les plus pauvres et les plus faibles, témoignage qui touche les cœurs et enracine solidement la foi des fidèles". Soutenez les "tant spirituellement que matériellement, pour qu’ils persévèrent courageusement dans les œuvres d’évangélisation et de promotion sociale". Saluant l’ouverture récente du grand séminaire Benoît XVI, le Saint-Père a demandé au clergé guinéen de susciter un nouvel élan de la vie sacerdotale. La sainteté sacerdotale doit être proposée de manière authentique, afin que "les futurs prêtres apprennent à vivre en vérité les exigences du célibat ecclésiastique, ainsi que le juste rapport aux biens matériels. Cela va de pair avec le refus de la mondanité et du carriérisme, le sacerdoce n’étant pas un moyen d’ascension sociale. Mais aussi l’engagement réel aux côtés des plus pauvres".


MEME DANS LA SOUFFRANCE, PERSONNE N'EST JAMAIS SEUL

Cité du Vatican, 24 mars 2014 (VIS). Ce matin, le Pape François a reçu les participants à l'assemblée plénière du Conseil pontifical pour la pastorale de la santé, présidé par Mgr.Zygmunt Zimowski. "Il est vrai -a-t-il dit- que même dans la souffrance personne n'est jamais seul, parce que Dieu dans son amour miséricordieux pour l'homme et pour le monde embrasse aussi les situations les plus inhumaines, dans lesquelles l'image du Créateur présente dans chaque personne semble ternie ou défigurée. Il en a été ainsi de Jésus dans sa Passion... Ici, dans la Passion de Jésus, se trouve la plus grande école pour quiconque voudrait se consacrer au service des frères malades et souffrants". Le Pape a aussi rappelé, à l'occasion de la fête de l'Annonciation célébrée demain, comment Marie a accueilli la Vie au nom de tous, "Marie a offert son existence, elle s'est entièrement mise à disposition de la volonté de Dieu, devenant le lieu de sa présence, le lieu dans lequel demeure le Fils de Dieu... L'expérience du partage avec celui qui souffre -a-t-il ajouté- nous ouvre à la vraie beauté de la vie humaine qui inclut sa fragilité. Dans la sauvegarde et la promotion de la vie, à quelque stade et condition qu'il se trouve, puissions-nous reconnaître la dignité et la valeur de chaque être humain, de sa conception jusqu'à sa mort". Le Saint-Père a conclu en les encourageant à toujours se rappeler de "la chair du Christ présente chez les pauvres, les souffrants, chez les enfants, même non désirés, chez les personnes avec des handicaps physiques ou psychiques et chez les personnes âgées".


AUDIENCE A LA APOSTOLIKI DIAKONIA

Cité du Vatican, 24 mars 2014 (VIS). Le Saint-Père a reçu ce matin l'Evêque orthodoxe grec Agathanghelos, Directeur de l'Apostoliki Diakonia de l'Eglise de Grèce, accompagné de ses collaborateurs. Cet organisme, qui gère pour le Saint-Synode les activités culturelles et éditoriales, collabore avec le Saint-Siège depuis la visite que fit Jean-Paul II à Athènes en 2001. A Rome du 21 au 26 mars, la Diakonia s'est recueillie sur les tombes des apôtres Pierre et Paul, a rencontré le Cardinal Kasper, Président du Conseil pontifical pour l'unité, Mgr.Jean-Louis Bruguès, OP, Archiviste et Bibliothécaire, et la direction de la Librairie Editrice du Vatican. Des visites à la catacombe de St.Callixte, à l'abbaye des Trois Fontaines, et à la communauté de San Egidio sont également au programme.


CHAQUE RENCONTRE AVEC JESUS NOUS CHANGE LA VIE

Cité du Vatican, 23 mars 2014 (VIS). En ce troisième dimanche de Carême, le Pape a récité l'angélus avec les fidèles réunis Place St.Pierre. Avant la prière mariale, il a évoqué le passage de l'Evangile dans lequel la Samaritaine va chercher de l'eau au puits et rencontre Jésus, l'eau vive de la miséricorde. Elle trouve ce qu'elle cherchait depuis toujours, et elle revient vers ceux qui la jugeaient et la repoussaient pour leur annoncer qu'elle a rencontré quelqu'un qui a changé sa vie: "Nous aussi, nous avons tant de demandes à faire, mais nous ne trouvons pas le courage de les adresser à Jésus! Le Carême un est un temps opportun pour se regarder à l'intérieur, pour faire surgir nos besoins spirituels les plus vrais, et demander l'aide du Seigneur dans la prière. L'exemple de la Samaritaine nous invite à nous exprimer ainsi: Jésus, donne-moi de cette eau pour que je n'ai plus jamais soif... Le résultat de cette rencontre près du puits fut que la femme fut transformée...Parce que chaque rencontre avec Jésus nous change la vie, toujours. C'est un pas en avant, un pas plus proche de Dieu. Ainsi chaque rencontre avec Jésus nous change la vie. Toujours, c'est toujours ainsi".Trouvons, nous aussi, dans cet Evangile le stimulant pour laisser notre cruche, symbole de tout ce qui est apparemment important, mais qui perd de la valeur face à l'amour de Dieu. Nous en avons tous une, ou plus d'une!... Quelle est ta cruche intérieure, celle qui te pèse, celle qui t'éloigne de Dieu?", a-t-il demandé aux fidèles. "Laissons-la un peu de côté et avec le cœur écoutons la voix de Jésus qui nous offre une autre eau, une autre eau qui nous rapproche du Seigneur". Le Pape a rappelé que "nous sommes appelés à redécouvrir l'importance et le sens de notre vie chrétienne, commencée dans le baptême et, comme la Samaritaine, à témoigner à nos frères...la joie de la rencontre avec Jésus, parce que...chaque rencontre avec Jésus nous change la vie. Et chaque rencontre avec Jésus nous remplit de joie aussi, cette joie qui vient de l'intérieur. Le Seigneur est ainsi. Et raconter combien de choses merveilleuses le Seigneur sait faire dans notre cœur, quand nous avons le courage de laisser de côté notre cruche".


24 HEURES DE FETE DU PARDON

Cité du Vatican, 24 mars 2014 (VIS). Après l'angélus, le Pape François a rappelé que lundi 24 est la Journée mondiale de la tuberculose et a demandé de prier pour toutes les personnes qui souffrent de cette maladie. Il a également invité tout le monde à participer à l'événement 24 heures pour le Seigneur du vendredi 28 au samedi 29 mars. Il s'agit d'un moment de pénitence qui commencera par une célébration en la basilique St.Pierre, vendredi soir, puis se poursuivra durant la nuit. Certaines églises du centre de Rome resteront ouvertes pour prier et se confesser. "Ce sera la fête du pardon -a-t-il dit- qui aura lieu aussi dans de nombreux diocèses et paroisses du monde".


DECES DU PATRIARCHE SYRO-ORTHODOXE

Cité du Vatican, 24 mars 2014 (VIS). Le Pape a fait parvenir au Patriarcat syro-orthodoxe d'Antioche (Damas) une télégramme de condoléances à la suite du décès vendredi dernier à 80 ans du Patriarche, SS Mar Ignatius Zakka I Iwas. Il y affirme que la chrétienté vient de perdre une autorité extraordinaire, sage et courageuse, qui a guidée son Eglise en des temps difficiles. Témoin, des conflits qui affligent la région, hier en Irak, aujourd'hui en Syrie, le défunt a été un homme de dialogue entre les religions. Dans sa jeunesse, il fut observateur au Concile Vatican II, ce qui favorisa les efforts de rapprochement entre l'Eglise syriaque et l'Eglise catholique.


VISITE DU PRESIDENT NIGERIAN

Cité du Vatican, 22 mars 2014 (VIS). Le Saint-Père a reçu ce matin le Président nigérian M.Ebele Jonathan Goodluck, qui s'est ensuite entretenu avec le Cardinal Pietro Parolin, Secrétaire d’Etat, et Mgr.Dominique Mamberti, Secrétaire pour les relations avec les états. Les entretiens ont été l'occasion de constater les bonnes relations des deux parties et de souligner l'importance de la contribution que l'Eglise offre à la société, en matière d'enseignement et de santé, mais aussi pour favoriser le dialogue interne. Il a été question de la dignité de la personne et de ses droits, et notamment du droit fondamental à la liberté religieuse. Les parties ont tenu à renouveler leur condamnation commune de la violence et à réaffirmer le voeu de voir la paix sociale rétablie dans tout le Nigeria. Leur échange de vue régional a porté sur les crises et conflits qui frappent l'Afrique centrale et subsaharienne.


DESINFORMATION, CALOMNIE ET DIFFAMATION, PECHES DES MEDIAS

Cité du Vatican, 22 mars 2014 (VIS). Ce matin, le Saint-Père a reçu les membres de l'association Corallo, réseau de radios et télévisions régionales italiennes d'inspiration catholique, à qui il a adressé un discours improvisé dans lequel il a défini les vertus, la mission et les péchés des médias: "Votre travail doit suivre ces trois routes, celle de la la vérité, celle de la bonté et celle de la beauté. Mais des vérité, bonté et beauté consistantes, qui viennent de dedans, qui sont humaines. Dans ce chemin de la vérité, sur ces trois routes, nous pouvons trouver des erreurs, des pièges même. Mais moi je pense, je cherche la vérité... Alors sois attentif à ne pas devenir un intellectuel sans intelligence. 'Mais moi je cherche la bonté'... Attention à ne pas devenir un défenseur à outrance de l'éthique sans bonté. Moi, j'aime la beauté... oui, mais ne la maquille pas pour construire une beauté artificielle qui n'existe pas". Le Pape a ensuite évoqué l'unité harmonieuse du travail des médias, rappelant que même s'il en existait de petits et de grands, "dans l'Eglise, il n'y a ni grand ni petit, chacun a sa fonction, son aide de l'autre, la main ne peut exister sans la tête... Nous sommes tous membres, et vos médias aussi, qu'ils soient plus grands ou plus petits, sont des membres harmonisés pour la vocation de service dans l'Eglise. Personne ne doit se sentir petit, trop petit par rapport à un autre trop grand. Chacun a son importance dans cette harmonie parce que l'Eglise est l'harmonie de la diversité... C'est important, chercher l'unité et ne pas suivre la logique du gros poisson qui avale le petit". Le Pape François a ensuite parlé du cléricalisme qui est "un des maux de l'Eglise. Mais un mal complice, parce que les prêtres aiment cléricaliser les laïcs, et tant de laïcs, à genoux, demandent à être cléricalisés, parce que c'est plus commode... Cela est un péché des deux côtés! Nous devons vaincre cette tentation. Le laïc doit être laïc, baptisé, il a la force qui vient de son baptême. Serviteur, mais avec sa vocation laïque, cela ne s'achète pas, ne se négocie pas, n'est pas le fruit d'une complicité... Parce qu'il en va de notre identité là. Qu'est-ce qui est le plus important, le diacre, le prêtre, le laïc? Non... La fonction du laïc ne peut pas en faire un prêtre, et l'Esprit Saint est libre. Il inspire parfois le prêtre à faire une chose, d'autres fois, le laïc. On parle en conseil pastoral, c'est si important. Une paroisse qui n'a pas de conseil pastoral et de conseil des affaires économiques n'est pas une bonne paroisse; elle manque de vie". Enfin, le saint-Père a rappelé que les médias ont des vertus mais aussi des péchés. "Les plus gros sont ceux qui prennent la route du mensonge... il y en a trois: la désinformation, la calomnie et la diffamation. Ces deux derniers sont graves mais pas aussi dangereux que le premier... La calomnie est un péché mortel mais on peut finir par dire: cela est une injustice parce que cette personne a fait cette chose à ce moment, puis elle s'est repentie, elle a changé sa vie. La désinformation c'est dire la moitié des choses, celles qui m'arrangent le plus, et ne pas dire l'autre moitié. C'est pourquoi ce qu'on voit à la télé et que l'on entend à la radio ne peut être un jugement parfait, parce qu'elle n'a pas les éléments et ne les donnent pas. Fuyez, s'il vous plaît, ces trois péchés!".


COMMISSION POUR LA PROTECTION DES MINEURS

Cité du Vatican, 22 mars 2014 (VIS). Le Pape François a institué la Commission pontificale pour la protection des mineurs, annoncée le 5 décembre 2013 et a appelé à en faire partie les personnes suivantes: Mme.Catherine Bonnet (France), Mme.Marie Collins (Irlande), Mme.Sheila Hollins (Royaume Uni), le Cardinal Sean Patrick O'Malley OFM.Cap (USA), M.Claudio Papale (Italie), Mme.Hanna Suchocka (Pologne), le P.Humberto Miguel Yanez, SJ (Argentine) et le P.Hans Zollner, SJ (Allemagne). La tache principale de ces personnes sera de préparer les statuts de la Commission, pour en définir les compétences et les fonctions. D'autres membres rejoindront ultérieurement cette commission, choisis dans les différentes régions du monde.

Marie Collins, qui a été victime, enfant, d'abus sexuels de la part d'un prêtre qu'elle a porté devant la justice en 1997, est la fondatrice d'une ONG qui porte son nom et offre aide et assistance légale aux victimes d'abus et à leurs familles. Sheila Hollins est, entre autres, professeur émérite de psychiatrie et a été présidente de l'association médicale britannique. Le Cardinal O'Malley est l'Archevêque de Boston, connu pour son engagement dans la protection de l'enfance, et membre de la Visite apostolique aux séminaires et diocèses irlandais en 2010. Claudio Papale est avocat et professeur de la faculté de droit canonique de l'Université pontificale Urbanienne (Rome). Hanna Suchocka a été Premier Ministre de Pologne (1992-1993) et est professeur spécialisée en droit constitutionnel à l'Université de Poznan, en plus d'être l'auteur de nombreux textes sur les droits de l'homme. Le P.Yanez est professeur de théologie morale dans les Universités Grégorienne et Urbanienne. Le P.Zollner, psychothérapeute et psychologue, est vice-recteur académique de l'Université pontificale Grégorienne et chargé du centre pour la protection de l'enfance de l'institut de psychologie de cette institution.

Le Directeur de la Salle de Presse du Saint-Siège, le P.Federico Lombardi, SJ, a informé qu'avec l'institution de cette Commission, le Pape François clarifie le fait que l'Eglise considère la protection des mineurs parmi ses plus hautes priorités. "Convaincue du du rôle crucial de l'Eglise dans ce domaine, et tournée vers l'avenir sans oublier le passé, la Commission adoptera une approche multiple pour promouvoir la protection des mineurs qui comprendra l'éducation en vue de prévenir l'exploitation des enfants, les procédures pénales contre les offenses aux mineurs, les devoirs et responsabilités civiles et canoniques, le développement de meilleures pratiques reconnues et développées dans la société dans son ensemble".


SECRETAIRE DU CONSEIL POUR L'ECONOMIE

Cité du Vatican 22 mars 2014 (VIS). Le Saint-Père a nommé Mgr.Brian Ferme, Prélat Secrétaire du Conseil pour l'économie, constitué par le Motu Proprio du 24 février et coordonné par le Cardinal Reinhard Marx. Sa fonction est de seconder le Cardinal dans la gestion de l'organisme devant animer et contrôler le fonctionnement administratif et financier des institutions économique du Saint-Siège. Né en 1955, ce prêtre diocésain de Portsmouth (GB) a fait ses études ecclésiastiques à Rome. Professeur de droit canonique près les universités pontificales. Doyen de la Faculté de droit canonique de l'Université du Latran en 2000, il a ensuite Doyen de celle de l'Université catholique d'Amérique (Wahington) puis de la Faculté St.Pie X de Venise. Auteur de nombreux articles scientifiques, il est notamment Consulteur de la Congrégation pour la doctrine de la foi et du Conseil pontifical pour les textes législatifs.


ENVOYE SPECIAL EN POLOGNE

Cité du Vatican, 22 mars 2014 (VIS). Aujourd'hui a été rendue publique la lettre latine (26 février) par laquelle le Saint-Père a nommé le Cardinal Stanislaw Rylko, Président du Conseil pontifical pour les laïcs, son Envoyé spécial au 650 anniversaire de la consécration de la cathédrale de Cracovie (28 mars). Il sera accompagné de Mgr.Jacek Urban, chanoine de cette même cathédrale, et de Mgr.Jan Machniak, chanoine de St.Florian de Cracovie.


CONVERTISSEZ-VOUS POUR NE PAS FINIR EN ENFER

Cité du Vatican, 22 mars 2014 (VIS). Hier, en l'église romaine St.Grégoire VII, le Pape a rencontré plus de 700 proches de victimes de la mafia représentant quelque 15.000 personnes ayant perdu de proches parents à cause de la violence mafieuse. Depuis 1996 dans toute l'Italie, le 21 mars, premier jour du printemps, est dédié au souvenir des victimes de la mafia et, chaque année, l'association Libera organise à cette occasion une manifestation dans une localité différente. Cette année, c'est à Latina qu'est célébrée la XIX Journée de la mémoire et de l'engagement. La veillée de prière a commencé par l'intervention de Luigi Ciotti, prêtre fondateur de l'association Libera, et la lecture des noms de près de 900 victimes de la mafia. Après la lecture de l'Evangile des Béatitudes, le Pape a prononcé les paroles suivantes:

"Je désire partager avec vous l'espérance que le sens de la responsabilité l'emporte petit à petit sur la corruption, partout dans le monde... Cela doit partir de l'intérieur, des consciences, et de là assainir, assainir les comportements, les relations, les choix, le tissu social, de sorte que la justice gagne de la place, s'élargisse, s'enracine, et prenne la place de l'iniquité. Je sais que vous sentez fortement cette espérance, et je veux la partager avec vous, vous dire que je vous serai proche cette nuit aussi et demain à Latina, bien que je ne puisse venir physiquement, mais je serai avec vous sur ce chemin qui demande de la ténacité et de la persévérance. Je souhaite en particulier exprimer ma solidarité à ceux qui parmi vous ont perdu une personne chère, victime de la violence mafieuse. Merci de votre témoignage, parce que vous ne vous êtes pas renfermés, mais vous êtes ouverts, êtes sortis, pour raconter votre histoire de douleur et d'espérance. Cela est si important, notamment pour les jeunes! Je voudrais prier avec vous -a-t-il ajouté- et je le fais de tout cœur, pour toutes les victimes de la mafia. Il y a quelques jours encore, près de Taranto, un délit a été commis sans même avoir pitié d'un enfant. Mais prions ensemble, tous, pour demander la force d'aller de l'avant, de ne pas nous décourager, mais de continuer à lutter contre la corruption... Je ne peux terminer sans dire un mot aux grands absents, aujourd'hui, aux protagonistes absents, les hommes et les femmes mafieux. S'il vous plaît, changez de vie, convertissez-vous, arrêtez-vous, arrêtez de faire le mal! Nous prions pour vous. Convertissez-vous, je vous le demande à genoux, pour votre bien. Cette vie que vous vivez maintenant, ne vous donnera pas de plaisir, ne vous donnera pas de joie, ne vous donnera pas le bonheur. Le pouvoir, l'argent que vous avez maintenant de tant d'affaires sales, de tant de crimes mafieux, est de l'argent couvert de sang, c'est du pouvoir ensanglanté, et vous ne pourrez pas les emporter dans l'autre vie. Convertissez-vous, il est encore temps, pour ne pas finir en enfer. C'est ce qui vous attend si vous continuez sur cette route. Vous avez eu un papa et une maman: pensez à eux. Pleurez un peu et convertissez-vous".


AUDIENCES

Cité du Vatican, 24 mars 2014 (VIS). Le Saint-Père a reçu ce matin:

Le Cardinal Fernando Filoni, Préfet de la Congrégation pour l'évangélisation des peuples.

Les prélats de la Conférence épiscopale guinéenne en visite Ad Limina:

Mgr.Vincent Coulibaly, Archevêque de Conakry.

Mgr.Emmanuel Félémou, Evêque de Kankan.

Mgr.Raphaël Balla Guilavogui, Evêque de N'Zérékoré.

Samedi dernier, 22 mars, il avait reçu:

Le Cardinal Marc Ouellet, PSS, Préfet de la Congrégation pour les évêques.

M.Nguyen Sinh Hung, Président du Parlement vietnamien.


AUTRES ACTES PONTIFICAUX

Cité du Vatican 22 mars 2014 (VIS). Le Saint-Père a:

Accepté, pour limite d'âge, la renonciation du Cardinal Jean-Baptiste Pham Minh Mân à la charge pastorale du diocèse de Hôchiminh Ville (Vietnam). Lui succède son Coadjuteur, Mgr.Paul Bùi Van Doc.

Nommé l'Abbé Juan Armando Pérez Talamantes, Auxiliaire de l'Archevêque de Monterrey (Mexique). L'Evêque élu, né en 1970 et ordonné prêtre en 1997, était jusqu'ici curé de paroisse. Licencié en philosophie, il a été directeur d'études et directeur spirituel de séminaire, Vicaire épiscopal et Directeur de l'Institut Benoît XVI.

Nommé l'Abbé Alfonso Gerardo Miranda Guardiola, Auxiliaire de l'Archevêque de Monterrey (Mexique). L'Evêque élu, né en 1966 et ordonné prêtre en 1998, était jusqu'ici Chancelier de ce même diocèse. Licencié en théologie, il a été Recteur du sanctuaire Maximilian Kolbe, aumônier pour les divorcés, directeur des archives diocésaines.

Mgr.Pedro López Quintana, Nonce apostolique en Estonie et Lettonie, déjà Nonce en Lituanie.

Mgr.Pierre Nguyên Van Tot, Nonce apostolique au Srilanka, jusqu'ici Nonce au Costa Rica.

_________________
« Tu es grand, Seigneur, et louable hautement… Tu nous as faits pour Toi et notre cœur est sans repos tant qu’il ne se repose pas en Toi » (saint Augustin).
Revenir en haut Aller en bas
http://chapellesaintefamill.forumgratuit.eu
Pearl
Admin
avatar

Messages : 7581
Date d'inscription : 12/02/2014

MessageSujet: Re: La Voix de Pape Francois   Mer 26 Mar - 15:37

Sommaire


- AIDER LES PASTEURS A NE PAS ETRE MEDIOCRES

- CONDOLEANCES POUR LA MORT DE ADOLFO SUAREZ
- COMMUNIQUE A PROPOS DU DIOCESE DE LIMBURG
- LE PAPE CONFIE LES LIBANAIS A MARIE
- MARIE DANS LE DIALOGUE AVEC L'ISLAM
- AUTRES ACTES PONTIFICAUX


AIDER LES PASTEURS A NE PAS ETRE MEDIOCRES

Cité du Vatican, 26 mars 2014 (VIS). La catéchèse du Pape François durant l'audience générale tenue place St.Pierre a été consacré au sacerdoce et au mariage, "deux vocations qui conduisent au Seigneur": Les prêtres, a-t-il dit en improvisant largement son discours, sont choisis et consacrés pour servir la communauté et reproduire dans le temps la présence du Christ, au nom de Dieu et par le pouvoir de l'Esprit. Ils sont placés à la tête, ce qui pour le Seigneur signifie mettre son autorité au service d'autrui. Le Christ veut que celui qui veut être grand se fasse esclave. "Ainsi un évêque qui ne serait pas au service de sa communauté ferait mal et se tromperait. De même pour tout prêtre... L'union sacramentelle au Christ se caractérise par l'amour passionné envers l'Eglise... Prêtres et évêques aiment l'Eglise dans leur communauté, avec force, c'est à dire comme le Christ l'aime... C'est là un mystère d'amour...et il en va de même dans le mariage, qui est une autre voie conduisant au Seigneur". Reprenant la recommandation de Paul à Thimotée, de raviver sans cesse le don qui est en lui, le Pape a affirmé que si le ministère épiscopal ou sacerdotal n'est pas alimenté par la prière et l'écoute de la Parole, la célébration quotidienne de l'Eucharistie et la pénitence, il perd de vue le sens profond du service et éteint la joie découlant de la communion profonde avec Jésus-Christ. "Le prêtre qui ne vit pas ainsi perd à la longue son lien avec le Seigneur, tombant dans une médiocrité qui fait mal à l'Eglise. C'est pourquoi il faut aider les pasteurs à prier, à écouter, à célébrer et à se confesser régulièrement". Puis il s'est demandé quelles sont les vraies voies d'accès au sacerdoce: Elles ne sont pas visibles, évidentes, car l'initiative vient du Seigneur. C'est lui qui appelle. Pour finir il a recommandé aux jeunes qui ressentent au fond d'eux mêmes cet appel d'en avoir soin "afin qu'il grandisse pour offrir des fruits à l'Eglise toute entière".


CONDOLEANCES POUR LA MORT DE ADOLFO SUAREZ

Cité du Vatican, 27 mars 2014 (VIS). Le Pape a fait parvenir à l'Evêque d'Avila un télégramme de condoléances à la suite du décès de M.Adolfo Suarez, lu hier au cours de la messe de funérailles en la cathédrale. Il y rappelle que le défunt, qui fut Président du Conseil espagnol de 1976 à 1981, fut une figure remarquable de l'histoire contemporaine de l'Espagne.


COMMUNIQUE A PROPOS DU DIOCESE DE LIMBURG

Cité du Vatican, 26 mars 2014 (VIS). Aujourd'hui la Salle de Presse a diffusé le communiqué suivant: "La Congrégation pour les évêques a étudié avec attention le rapport de la commission nommée par l'évêque de Limburg (Allemagne) et le chapitre cathédral pour définir les responsabilités dans la construction du centre diocésain St.Nikolaus. Le diocèse se trouvant dans une situation qui empêche le bon exercice du ministère épiscopal par Mgr.Franz-Peter Tebartz-van Elst, le Saint-Siège a accepté la démission qu'il avait présentée le 20 octobre dernier, et nommé Administrateur apostolique sede vacante Mgr.Manfred Grothe. Le moment venu, Mgr.Tebartz-van Elst recevra une nouvelle charge. Le Saint-Père demande au clergé et aux fidèles du diocèse de Limburg de prendre acte avec docilité des mesures prises par le Saint-Siège, et d'oeuvrer à la réconciliation et à un climat de charité".


LE PAPE CONFIE LES LIBANAIS A MARIE

Cité du Vatican, 26 mars 2014 (VIS). Le Saint-Père a fait parvenir un télégramme aux participants à la Journée de prière et de réflexion islamo-chrétienne de Jamhour, qui a été lu hier par le Nonce au Liban: En la fête de l’Annonciation, fête nationale, il salue les anciens élèves de l’Université St.Joseph et du Collège de Jamhour, et se réjouit "de voir chrétiens et musulmans unis par la dévotion à la Vierge Marie. Le sanctuaire de Notre-Dame du Liban, à Harissa, est un lieu béni où tous peuvent venir l’invoquer". Le Pape François veut redire les paroles prononcées par Jean-Paul II lors de sa visite de 1997: Avec vous, je confie à Notre-Dame du Liban tous les fils et les filles de ce pays. O Vierge très sainte, accorde à ce peuple d'antique origine mais toujours jeune, de rester le digne héritier de son illustre histoire et de bâtir avec dynamisme son avenir dans le dialogue entre tous, le respect mutuel des groupes différents, la concorde fraternelle! Le Pape encourage, chrétiens et musulmans, à travailler ensemble à la paix et au bien commun, à contribuer ainsi au développement intégral des personnes et à l’édification de la société. Il confie tous les habitants du Liban à l’intercession maternelle de la Marie, reine de la paix et protectrice du Liban".


MARIE DANS LE DIALOGUE AVEC L'ISLAM

Cité du Vatican, 26 mars 2014 (VIS). A l'occasion de la VIII Rencontre de prière islamo-chrétienne, qui s'est tenue hier à Beyrouth (Liban), organisée par l’Amicale des anciens élèves de l’Université St.Joseph et du Collège Notre-Dame de Jamhour, le Saint-Père a délégué le Secrétaire du Conseil pontifical pour le dialogue inter-religieux. Voici les passage principaux de l'intervention du P.Miguel Angel Ayuso Guixot:

"Chaque année, le 25 mars, musulmans et chrétiens du Liban, se rassemblent autour de Marie. Cette rencontre est si importante que le gouvernement libanais a décidé, en 2010, de proclamer à cette date une fête Nationale islamo-chrétienne. C’est véritablement là un exemple de la longue cohabitation entre musulmans et chrétiens qui marque depuis toujours l’histoire du Liban, au milieu de tant de difficultés, et qui constitue aussi un témoignage pour tant d’autres peuples...

Depuis le Concile Vatican II, l’Eglise catholique reconnaît que les musulmans honorent la Mère virginale de Jésus, qu'ils invoquent parfois avec piété...

Marie est mentionnée plusieurs fois dans le Coran et le respect qu’on lui porte est si évident que, lorsqu’elle est nommée dans l’islam, on ajoute: Que la paix soit sur elle.

Les chrétiens s’associent volontiers à cette invocation. Je voudrais aussi mentionner les sanctuaires consacrés à Marie où se rendent ensemble musulmans et chrétiens. Comment ne pas rappeler le sanctuaire de Notre-Dame du Liban à Harissa! La dévotion, qui crée des sentiments d’amitié, est un phénomène ouvert à tous et toutes. Les expériences culturelles que nos communautés peuvent partager encouragent la collaboration, la solidarité, la reconnaissance mutuelle comme filles et fils d’un Dieu unique appartenant à la même famille humaine. C’est donc avec estime que l’Eglise s’adresse aux musulmans. Avec eux, au cours de ces 50 années, elle a cherché à bâtir un dialogue d’amitié et de respect mutuel".

Rappelant que le Conseil pontifical est chargé de favoriser et régler les rapports avec les membres et les groupes des religions non-chrétiennes, comme avec ceux qui, d’une manière ou d’une autre, sont dotés d’un sens religieux, l'envoyé papal a précisé que son dicastère "cherche aussi à établir des relations régulières avec des institutions et des organisations musulmanes de manière à favoriser la connaissance et la confiance mutuelles, l’amitié et, là où cela est possible, la collaboration. De fait, il existe des accords avec plusieurs institutions musulmanes en vue d’assurer la possibilité de rencontres régulières, en fonction de programmes et de modalités agréés par les deux parties... Concernant la méthodologie du dialogue inter-religieux, et donc du dialogue islamo-chrétien, il faut rappeler que le dialogue est une communication à double voie. Le dialogue consiste à parler et à écouter, à donner et à recevoir en vue d’un développement et d’un enrichissement mutuels. Il est fondé sur le témoignage de sa propre foi et, à la fois, sur une ouverture à la religion de l’autre. Il ne s’agit pas de trahir la mission de l’Eglise, et encore moins d’une nouvelle méthode de conversion au christianisme. Dans le document Dialogue et Annonce (1991)... quatre formules de dialogue inter-religieux sont mises en évidence: Le dialogue de vie, le dialogue des œuvres, le dialogue des échanges théologiques et le dialogue de l’expérience religieuse. Ces quatre formules disent qu’il ne s’agit pas d’une activité réservée qu’&agrav e; des spécialistes... Dans l’exhortation apostolique Marialis Cultus (1974)...Marie est présentée comme la vierge qui écoute, la Vierge priante, celle qui console et encourage les disciples rassemblés avec elle dans le Cénacle au début de l’Eglise naissante, la vierge en dialogue avec Dieu... Mais elle est aussi l’image d’un modèle de dialogue de recherche lorsque, s’adressant à l’ange Gabriel, elle demande comment cela est-il possible? Marie, modèle pour les musulmans et pour les chrétiens, est aussi modèle de dialogue, car elle enseigne à croire, à ne pas se refermer sur des certitudes acquises mais, bien plus, à s’ouvrir aux autres et à demeurer disponible".


AUTRES ACTES PONTIFICAUX

Cité du Vatican 26 mars 2014 (VIS). Le Saint-Père a nommé:

Mgr.Manoel Joao Francisco, Evêque de Cornélio Procópio (superficie 6.715, population 216.000, catholiques 183.000, prêtres 38, religieux 40), au Brésil. Jusqu'ici Evêque de Chapecó (Brésil), il succède à Mgr.Getúlio Teixeira Guimaraes, SVD, dont la renonciation a été acceptée pour limite d'âge.

Accepté la renonciation de Mgr.Franz-Peter Tebartz-van Elst à la charge pastorale du diocèse de Limburg (Allemagne), présentée en conformité au canon 401,2 du CIC.

Hier, il avait nommé Mgr.Nunzio Galantino, Evêque de Cassano all'Jonio, Secrétaire Général ad quinquennium de la Conférence épiscopale italienne, jusqu'ici ad interim.

_________________
« Tu es grand, Seigneur, et louable hautement… Tu nous as faits pour Toi et notre cœur est sans repos tant qu’il ne se repose pas en Toi » (saint Augustin).
Revenir en haut Aller en bas
http://chapellesaintefamill.forumgratuit.eu
Pearl
Admin
avatar

Messages : 7581
Date d'inscription : 12/02/2014

MessageSujet: Re: La Voix de Pape Francois   Jeu 27 Mar - 16:14

Sommaire

- VISITE DU PRESIDENT DES ETATS-UNIS D'AMERIQUE

- MESSE POUR LES PARLEMENTAIRES ITALIENS

- PROGRAMME DU VOYAGE EN TERRE SAINTE


- LA VOIX DES PAPES DISPONIBLE A RADIO VATICAN

- AUDIENCES


VISITE DU PRESIDENT DES ETATS-UNIS D'AMERIQUE

Cité du Vatican, 27 mars 2014 (VIS). Le Saint-Père a reçu ce matin M.Barack H.Obama, Président des Etats-Unis d'Amérique, qui s'est ensuite entretenu avec le Cardinal Pietro Parolin, Secrétaire d’Etat, et Mgr.Dominique Mamberti, Secrétaire pour les relations avec les états. Ces entretiens cordiaux, qui ont permis un échange de vues sur l'actualité internationale, ont également été l'occasion pour les parties de former des voeux quant au respect des droits humains et de la légalité internationale dans les zones de conflit, et d'en appeler à des solutions négociées entres les belligérants. Dans le domaine bilatéral, on s'est félicité de la collaboration Eglise Etat tout en s'arrêtant sur certains points importants pour l'Eglise nationale, tels l'exercice de la liberté religieuse, la protection de la vie, l'objection de conscience ou la réforme du droit migratoire. Les parties ont également réaffirmé leur engagement commun pour l'éradication de la traite des êtres humains de par le monde.


MESSE POUR LES PARLEMENTAIRES ITALIENS

Cité du Vatican, 27 mars 2014 (VIS). Le Saint-Père a célébré, ce matin en la Basilique vaticane, une messe pour 500 membres du gouvernement et parlementaires italiens. A l'homélie, il a développé la lecture du jour entendue comme un dialogue entre les lamentations de Dieu et les justifications des hommes: Le Seigneur est mécontent car il a tant agi "pour arracher l'idolâtrie du coeur de son peuple, pour le rendre docile à sa parole". Or Israël "lui était fidèle quelque temps avant de revenir en arrière... Ainsi de pécheurs, les israélites ont glissé vers la corruption. Et il est très difficile qu'un corrompu parvienne à faire demi-tour, tandis que c'est possible pour le pécheur. Miséricordieux, le Seigneur attend chacun de nous. Le corrompu reste attaché aux objets de sa corruption. C'est pourquoi l'attitude simple de Jésus et sa force divine le rendaient insupportable aux yeux des corrompus. Pour cela, en vinrent-t-ils progressivement au projet de tuer Jésus, l'un d'entre eux ayant dit qu'il vallait mieux qu'un seul meure pour tout le peuple. Ces gens là, qui s'étaient trompés de route, ont résisté à l'amour et au salut apportés par le Seigneur, en passant d'une théologie de la foi à une théologie du devoir... Voici pourquoi Jésus les traita d'hypocrites face aux poids qu'ils faisaient peser sur le peuple, alors qu'eux mêmes ne levaient pas le petit doigt". En rejetant le Seigneur, ils ont manqué la voie de liberté qu'il leur offrait pour choisir une logique d'utilité dans laquelle il n'y avait pas place pour Jésus. Etant devenus des opportunistes aux bonnes manières et aux mauvaises habitudes, Jésus les décrivit comme des sépulcres blanchis. "Tel fut le mécontentement de Dieu, sa tristesse... Ce Carême doit être pour nous tous un moment propice pour répondre au Seigneur qui invite à l'amour, à la liberté qui porte l'amour. Et demandons-nous si nous sommes dans la bonne voie, ou si nous ne sommes pas dans une voie de circonstance qui ne porte à aucune promesse. Prions Dieu de nous accorder la grâce de suivre la voie du salut qu'ouvre Dieu seul, non celle de ces docteurs du devoir de circonstance qui ayant perdu la foi tenaient alors le peuple avec leur théologie du devoir".


PROGRAMME DU VOYAGE EN TERRE SAINTE

Cité du Vatican, 27 mars 2014 (VIS). Voici le programme du voyage que le Pape accomplira en Terre Sainte en mai prochain:

Le 24 mai, l'avion papal est attendu à Amman (Jordanie) à 13 h locales. Après la cérémonie d'accueil, le Saint-Père rendra visite au Roi et à la Reine, avant de s'adresser aux corps constitués. A 16 h il célébrera une messe au Stadium de la capitale, avant de se rendre sur le site attribué au baptême du Seigneur et d'y rencontrer des réfugiés et de jeunes handicapés en l'église latine de Béthanie. Le lendemain dimanche, le Pape quittera la Jordanie pour gagner en hélicoptère Bethléem, où il sera accueilli par le Président palestinien, avec lequel il aura un entretien. Là aussi il s'adressera aux autorités palestiniennes avant de célébrer la messe sur l'esplanade de la Nativité. Après le Regina Coeli et le déjeuner au couvent franciscain, il visitera en privé le sanctuaire de la Nativité. En début d'aprés-midi il rendra visite aux enfants de deux camps de réfugiés, puis prendra congé à 16 h. Un hélicoptère le conduira à Tel Aviv. Il prononcera un discours à son arrivée en Israël, avant de gagner Jérusalem, où il s'entretiendra d'abord avec le Patriarche oecuménique de Constantinople, avec qui il signera une déclaration commune. A 19 h le Pape présidera en la Basilique du St.Sépulcre une rencontre oecuménique pour célébrer le cinquantenaire de celle entre Athénagoras et Paul VI. Après quoi il dînera au patriarcat latin avec l'épiscopat régional. Le 26 au matin il se rendra à l'Esplanade des mosquées où il s'entretiendra avec le Grand Mufti de Jérusalem, avant de se rendre au Mur occidental puis au Mont Herzl pour un dépôt de gerbe. A 10 h suivra la visite au mémorial de Yad Vashen (discours) puis aux deux Grands Rabbins d'Israël et enfin au Président de l'Etat d'Israël (discours). A 13 h le Saint-Père s'entretiendra en privé avec le Premier Ministre au Notre Dame Jerusalem Center. Après le déjeuner il fera une visite privée au Patriarche oecuménique au Mont des Oliviers, puis y rencontrera les prêtres, religieux et séminaristes en l'église du Gethsémanie, et les évêques de Terre Sainte au Cénacle (homélie). Après quoi, vers 19 h 30', il regagnera en hélicoptère Tel Aviv pour la cérémonie de congé. L'avion papal sera attendu à Rome vers 23 h heure locale.


LA VOIX DES PAPES DISPONIBLE A RADIO VATICAN

Cité du Vatican, 27 mars 2014 (VIS). Le 1 avril sera présenté La voix des Papes, les archives numérisées de Radio Vatican (de Pie XI en 1931 jusqu'au Pape François), qui est chargée de conserver et gérer ce matériel sonore, d'en assurer les droits d'auteur et d'en garantir un usage pastoral. Cette réalisation, qui prend place dans le cadre des manifestations entourant la prochaine canonisation de Jean XXIII et Jean-Paul II, permet de mettre à l'abri de la désagrégation des supports traditionnels une documentation unique, et d'en rationaliser l'accès pour les journalistes comme pour les historiens. Financée par la Banca Intesa Russia et Confartigianato Persone, la Direction technique de RV a ainsi numérisé 800 bobines réalisées depuis la création de la radio des Papes, il y a plus de 80 ans. A la conférence de présentation, animée par le P.Lombardi, Directeur de Radio Vatican, prendront part le Cardinal Giovanni Battista Re, ancien Préfet de la Congrégation pour les évêques, M.Gianfranco Svidercoschi, journaliste vaticaniste, et M.Guido Gusso, majordome de Jean XXIII puis doyen d'antichambre sous Jean-Paul II.


AUDIENCES

Cité du Vatican, 27 mars 2014 (VIS). Le Saint-Père a reçu ce matin:

Onze prélats de la Conférence épiscopale malgache en visite Ad Limina:

Mgr.Odon-Marie Razanakolona, Archevêque d'Antananarivo, accompagné de son Auxiliaire Mgr.Jean-de-Dieu Raoelison.

Mgr.Philippe Ranaivomanana, Evêque d'Antsirabé.

Mgr.Jean-Claude Randrianarisoa, Evêque de Miarinarivo.

Mgr.Gustavo Bombin Espino, OSST, Evêque de Tsiroanomandidy.

Mgr.Rosario Saro Vella, SDB, Evêque d'Ambanja.

Mgr.Roger-Victor Solo Rakotondrajao, Evêque de Mahajanga.

Mgr.Georges Varkey Puthiyakulangara, MEP, Coadjuteur de l'Evêque de Port-Bergé.

Mgr.Fulgence Rabemahafaly, Archevêque de Fianarantsoa.

Mgr.Fidelis Rakotonarivo, SJ, Evêque d'Ambositra.

Mgr.Benjamin-Marc Balthason Ramaroson, CM, Evêque de Farafangana.

Mgr.Nunzio Galantino, Evêque de Cassano all'Jonio et Secrétaire Général de la Conférence épiscopale italienne.

_________________
« Tu es grand, Seigneur, et louable hautement… Tu nous as faits pour Toi et notre cœur est sans repos tant qu’il ne se repose pas en Toi » (saint Augustin).
Revenir en haut Aller en bas
http://chapellesaintefamill.forumgratuit.eu
Pearl
Admin
avatar

Messages : 7581
Date d'inscription : 12/02/2014

MessageSujet: Re: La Voix de Pape Francois   Lun 31 Mar - 15:28

Sommaire

- CHAPITRE GENERAL DES SALESIENS
- INTENTIONS DE PRIERE POUR AVRIL
- EN VUE DE LA CANONISATION DE JEAN XXIII ET JEAN-PAUL II

- OUVRONS-NOUS A LA LUMIERE DU CHRIST

- ETRE TEMOINS DE L'EVANGILE


- AUDIENCES
- AUTRES ACTES PONTIFICAUX


CHAPITRE GENERAL DES SALESIENS

Cité du Vatican, 31 mars 2014 (VIS). Le Saint-Père a reçu ce matin le chapitre général des Salésiens, qui s'est tenu pour réfléchir sur comment témoigner de la radicalité évangélique: Lorsqu'on entend oeuvrer pour le bien des âmes, a-t-il dit à ses hôtes, "il faut dépasser la tentation des mondanités spirituelles pour ne rechercher que Dieu et son Royaume, avec tempérance, sens de la mesure, contentement et simplicité... Il convient de préparer les jeunes à travailler et à vivre en société selon l'esprit évangélique, à être des agents de justice et de paix, à être des acteurs dans l'Eglise... L'expérience de Don Bosco et sa méthode éducative vous aidera toujours à vivre à leur côté", en utilisant de nouvelles formules d'approche. "Soyez leurs amis". Puis le Pape a rappelé que 2015, consacré à la vie religieuse, sera un bonne occasion d'en proposer la beauté à la jeunesse. "Grâce à Dieu vous travaillez en communauté et c'est elle qui soutient votre apostolat... Le tout prochain bicentenaire de la naissance de Don Bosco doit servir à relancer le charisme" des Salésiens.


INTENTIONS DE PRIERE POUR AVRIL

Cité du Vatican, 31 mars 2014 (VIS). L'intention de prière générale du Saint-Père pour avril est: "Pour que les gouvernants encouragent une utilisation correcte des ressources naturelles et une redistribution équitable des biens".

Son intention missionnaire est: "Pour que le Ressuscité comble d'espérance qui est éprouvé par la maladie et la souffrance".


EN VUE DE LA CANONISATION DE JEAN XXIII ET JEAN-PAUL II

Cité du Vatican, 31 mars 2014 (VIS). Le Cardinal Agostino Vallini, Vicaire du Pape pour le diocèse de Rome, accompagné de Mgr.Giulio Dellavite, Secrétaire général de la Curie de Bergame, de Mgr.Walter Insero, responsable du Bureau des communications sociales du Vicariat de Rome, et le P.Federico Lombardi, SJ, Directeur de la Salle de Presse du Saint-Siège, ont présenté ce matin une série d'initiatives participant à la préparation de la canonisation des bienheureux Jean XXIII et Jean-Paul II qui aura lieu dimanche 27 avril.

Parmi ces initiatives, se trouve une plateforme numérique dont l'objectif est d'offrir aux fidèles et pèlerins un accès aux informations relatives aux cérémonies, ainsi qu'une série de réflexions spirituelles sur la vie et l'enseignement de ces deux papes. Ainsi, le site officiel www.2papisanti.org est un portail, en voie d'achèvement, qui propose des contacts et secteurs pour bureaux de presse, des informations, vidéos et images ainsi qu'une documentation biographique sur Jean XXIII et Jean-Paul II. Il sera disponible en cinq langues: italien, anglais, français, espagnol et polonais.

L'application intitulée "Santo subito" qui peut être téléchargée gratuitement en format Android ou IOS (en italien, anglais, espagnol et polonais) fait référence à la réputation de sainteté qui entouraient déjà de leur vivant ces deux papes. Elle offre aussi des informations logistiques et la possibilité d'accéder aux informations principales sur la canonisation, ainsi que de télécharger le matériel prévu pour les différents évènements liturgiques.

Parmi les médias qui fonctionnent déjà , on trouve:

La page officielle de la postulation avec des contenus en cinq langues:

https://www.facebook.com/PapaGiovanniPaoloII

La page officielle Twitter avec des contenus en cinq langues:

https://twitter.com/santowojtyla

Canal You Tube de la postulation:

https://www.youtube.com/user/adminkarol

Le site: www.karol-wojtyla.org

Ce dernier, promu par la postulation en 2011 pour la béatification de Karol Wojtyla, illustre en détail les étapes de la procédure canonique qui ont permis d'arriver à la reconnaissance de la sainteté du Pape Jean-Paul II, et est disponible en plusieurs langues: italien, anglais, français, espagnol, portugais, polonais et roumain.

En parallèle, le projet #2popesaints réalisé en collaboration avec les étudiants en Sciences de la communication de l'université romaine LUMSA, contient une série de réseaux pour faire connaître aux jeunes la vie, l'enseignement et le témoignage de foi des deux nouveaux saints. Sur Facebook, il y aura une page intitulée 2popesaints; sur Twitter, le compte @2popesaints; sur Instagram, #2popesaints; et sur You Tube, 2popesaints. Sur tous, sera proposé chaque jour un thème relatif aux deux papes dans les médias, à partir du 6 avril jusqu'à la canonisation. De plus, chaque évènement pourra être suivi en direct sur chacun de ces réseaux.

Sur Google+, il sera possible de suivre sur Hangout les briefings quotidiens qui auront lieu au cours de la semaine précédant la canonisation. Un Code QR sera aussi créé pour pouvoir visiter rapidement le site 2popesaints.org. L'initiative 'Rome connecting to the world' est un jumelage entre les fidèles arrivés à Rome et les jeunes romains, par lequel il sera possible de connaître les lieux les plus importants de Rome liés à l'histoire de Jean XXIII et Jean-Paul II, en fournissant des informations sur la page de Facebook.

D'autre part, dans le diocèse de Rome, le 22 avril en la basilique St.Jean de latran, le Cardinal Agostino Vallini présidera une rencontre destinée aux jeunes avec les postulateurs des causes des deux papes: Mgr.Slavomir Oder (Jean-Paul II) et le père Giovangiuseppe Califano (Jean XXIII). Le 26 avril, à partir de 21h, aura lieu une 'Nuit blanche de prière' et les églises du centre de Rome seront ouvertes pour prier et se confesser en différentes langues.

De plus, le diocèse de Bergame rend hommage à Jean XXIII avec l'initiative 'Les œuvres signe', une série d'activités consacrées à la charité, la promotion humaine et la solidarité de la vie quotidienne. Parmi elles, un projet d'aide à Haïti pour garantir trois ans de scolarisation à l'école Jean XXIII; l'invitation faite aux prêtres de consacrer un mois de solde à cet objectif ainsi que toutes les offrandes recueillies par les communautés paroissiales le 27 avril pour un fonds d'aide aux familles en difficulté; ou la commémoration, le 12 avril, de la publication de l'encyclique Pacem In terris à laquelle sont invités les ambassadeurs des pays dans lesquels le nonce Angelo Roncalli a exercé sa mission diplomatique (Bulgarie, Turquie, Grèce et France) et dont la présentation est à la charge de M.Jacques Delors, ancien Président de la Commission européenne.


OUVRONS-NOUS A LA LUMIERE DU CHRIST

Cité du Vatican, 30 mars 2014 (VIS). A midi, le Saint-Père a récité l'angélus avec les milliers de fidèles réunis Place St.Pierre. Avant la prière mariale, il a commenté l'Evangile de Jean rapportant l'épisode de l'aveugle-né à qui Jésus redonne la vue et que l'apôtre narre en seulement deux versets, parce qu'il veut attirer l'attention non sur le miracle en soi, mais sur les discussions qui s'ensuivent. "Souvent une bonne œuvre, une œuvre de charité suscite commérages et discussions, parce que certains ne veulent pas voir la vérité... L'aveugle guéri est d'abord interrogé par la foule étonnée...ensuite par les docteurs de la loi... A la fin, l'aveugle guéri arrive à la foi, et cela est la grâce la plus grande qui lui est donnée par Jésus: Non seulement de voir, mais de le connaître, de le voir comme la lumière du monde. Alors que l'aveugle s'approche progressivement de la lumière, les docteurs de la loi au contraire s'enfoncent davantage dans leur aveuglement intérieur. Enfermés dans leurs présomptions, ils croient avoir déjà la lumière. C'est pourquoi ils ne s'ouvrent pas à la vérité de Jésus. Ils font tout pour nier l'évidence. Ils mettent en doute l'identité de l'homme guéri, puis ils nient l'action de Dieu dans la guérison, prenant comme excuse que Dieu n'agit pas le samedi. Ils en arrivent même à douter que l'homme soit né aveugle. Leur fermeture à la lumière devient agressive et conduit à l'expulsion du temple de l'homme guéri". Au contraire, le cheminement de l'aveugle "est un chemin par étapes, qui part de la connaissance du nom de Jésus...Suite aux incessantes questions des docteurs de la loi, il le considère d'abord comme un prophète, puis comme un homme proche de Dieu. Après avoir été éloigné du temple, exclu de la société, Jésus le retrouve et lui ouvre les yeux pour la deuxième fois en lui révélant son identité: Je suis le Messie. Alors, celui qui avait été aveugle s'exclame: Je crois Seigneur! Et il s'agenouille devant Jésus... Notre vie est parfois semblable à celle de l'aveugle qui s'est ouvert à la lumière, qui s'est ouvert à Dieu, qui s'est ouvert à sa grâce. Parfois malheureusement, elle est comme celle des docteurs de la loi: du haut de notre orgueil nous jugeons les autres et même le Seigneur! Aujourd'hui, nous sommes invités à nous ouvrir à la lumière du Christ pour porter du fruit dans notre vie, pour éliminer les comportements qui ne sont pas chrétiens. Nous sommes tous chrétiens mais nous avons tous parfois des comportements non chrétiens, qui sont des péchés. Nous devons nous repentir et les éliminer...pour nous comporter comme des enfants de la lumière, avec humilité, patience, miséricorde. Ces docteurs de la loi n'avaient ni humilité, ni patience, ni miséricorde... Nous ne devons pas avoir peur! Ouvrons-nous à la lumière du Seigneur. Il nous attend toujours pour mieux nous faire voir, pour nous donner plus de lumière, pour nous pardonner...et nous faire renaître à une vie nouvelle".

Après l'angélus, le Pape a salué un groupe de militaires italiens venus à pied de Lorette à Rome: "Prier ainsi pour une résolution pacifique et juste des conflits est très beau. Jésus dans les béatitudes dit que les artisans de paix sont bienheureux. Et n'oubliez pas aujourd'hui -a-t-il ajouté en s'adressant à tous-, à la maison, prenez l'évangile de Jean, chapitre 9, et lisez cette histoire de l'aveugle qui recouvre la vue et des présumés voyants qui se sont enfoncés davantage dans leur aveuglement".


ETRE TEMOINS DE L'EVANGILE

Cité du Vatican, 29 marzo 2014 (VIS). Témoins de l'Evangile pour une culture de la rencontre, voici le thème des Journées du partage organisées par le Mouvement apostolique des aveugles auxquelles ont également participé la Petite mission pour les sourds-muets, l'Union italienne des aveugles et des déficients visuels, et que le Pape a reçus ce matin. La première chose que j'observe, a-t-il dit. "est que le thème choisi se termine par le mot rencontre, mais au départ cela suppose une autre rencontre, celle avec Jésus. En effet, pour être témoins de l'Evangile, il faut avoir rencontré Jésus...comme la Samaritaine... Le témoin de l'Evangile est celui qui a rencontré Jésus Christ, qui l'a connu, ou mieux, qui s'est senti connu de Lui, re-connu, respecté, aimé, pardonné, et cette rencontre...l'a rempli d'une joie nouvelle, d'un nouveau sens pour la vie. Et cela transparaît, se communique, se transmet aux autres... J'ai évoqué la Samaritaine parce qu'elle est un exemple du type de personnes que Jésus aimait rencontrer, pour faire d'elles des témoins, les marginaux, les exclus, les personnes méprisées. La Samaritaine l'était en tant que femme et en tant que Samaritaine car les samaritains étaient méprisés par les juifs. Mais pensons à tous ceux que Jésus a voulu rencontrer, surtout aux personnes touchées par la maladie et le handicap, pour les guérir et leur rendre leur pleine dignité. Il est important que ces personnes deviennent des témoins d'une nouvelle attitude que nous pouvons appeler culture de la rencontre. L'exemple typique est la figure de l'aveugle-né...marginalisé au nom d'une conception erronée qui le tenait pour atteint d'une punition divine. Jésus refuse radicalement cette façon de penser, vraiment blasphématoire, et accomplit pour l'aveugle l'œuvre de Dieu en lui rendant la vue. Ce qui est important est que cet homme, à partir de ce qu'il lui est arrivé, devient témoin de Jésus et de son œuvre, qui est l'œuvre de Dieu, de la vie, de l'amour et de la miséricorde. Alors que les chefs des pharisiens, sûrs d'eux, jugeaient cet homme ainsi que Jésus pécheurs, l'aveugle, une fois guéri, avec une simplicité désarmante défend Jésus, finit par professer sa foi en Lui et partage aussi son sort: Jésus est exclu et lui aussi. Mais en réalité, cet homme fait désormais partie de la nouvelle communauté basée sur la foi en Jésus et sur l'amour fraternel. Voici les deux cultures opposées. La culture de la rencontre et la culture de l'exclusion, du préjudice. La personne malade ou handicapée, à partir de sa fragilité, de ses limites, peut justement devenir témoin de la rencontre: la rencontre avec Jésus qui ouvre à la vie et à la foi, et la rencontre avec les autres, avec la communauté. En effet, seul celui qui reconnaît sa fragilité, ses limites, peut construire des relations fraternelles et solidaires dans l'Eglise et dans la société", a conclu le Saint-Père.


AUDIENCES

Cité du Vatican, 31 mars 2014 (VIS). Le Saint-Père a reçu ce matin:

Mgr.Mario Zenari, Nonce apostolique en Syrie.

M.Steven Todd Green, Président de la American Bible Society.

Mgr.Lucas van Looy, Evêque de Gand (Begique).

Samedi dernier, 29 mars, il avait reçu:

Le Cardinal Marc Ouellet, PSS, Préfet de la Congrégation pour les évêques.

Le Cardinal Gerhard Ludwig Müller, Préfet de la Congrégation pour la doctrine de la foi.


AUTRES ACTES PONTIFICAUX

Cité du Vatican 31 mars 2014 (VIS). Le Saint-Père a nommé l'Abbé Nicholas Gilbert Hudson, Auxiliaire de l'Archevêque de Westminster (GB). L'Evêque élu, né en 1959 à Londres (GB) et ordonné prêtre en 1986, était jusqu'ici Curé de la paroisse du Sacré-Coeur de Wimbledon (GB). Licencié en théologie, il a été Directeur du Centre diocésain d'éducation chrétienne de Southwark et Recteur du Collège anglais de Rome.

Samedi dernier, 29 mars, il avait:

Nommé Mgr.Tadeusz Pikus, Evêque di Drohiczyn (superficie 8.000, population 290.300, catholiques 210.150, prêtres 233, religieux 140), en Pologne. Jusqu'ici Auxiliaire de l'Archevêque de Varsovie (Pologne), il succède à Mgr.Antoni Pacyfik Dydycz, OFM.Cap, dont la renonciation à la charge pastorale du diocèse a été acceptée pour limite d'âge.

Confirmé le Cardinal João Braz de Aviz, comme Préfet de la Congrégation pour les instituts de vie consacrée et les sociétés de vie apostolique.

Nommé Membres de la Congrégation pour les instituts de vie consacrée et les sociétés de vie apostolique, le Cardinal Norberto Rivera Carrera (Mexique), le Cardinal Oscar Andrés Rodríguez Maradiaga (Honduras), le Cardinal George Pell (Curie Romaine - Australie), le Cardinal Marc Ouellet (Curie Romaine - Canada), le Cardinal Luis Antonio G.Tagle (Philippines), le Cardinal Gianfranco Ravasi (Curie Romaine - Italie), le Cardinal Fernando Filoni (Curie Romaine - Italie), le Cardinal Domenico Calcagno (Curie Romaine - Italie), Mgr.Francesco Cacucci (Italie), Mgr.Leo Jun Ikenaga (Japon), Mgr.Francisco Chimoio, di Maputo (Mozambique), Mgr.Gianfranco Agostino Gardin (Italie), Mgr.Luis Gerardo Cabrera Herrera (Equateur), Mgr.Ricardo Blázquez Pérez (Espagne), Mgr.Joseph Tobin (USA), Mgr.Jaime Spengler (Brésil), Mgr.José Francisco Ulloa Rojas (Costa Rica), Mgr.Lucas Van Looy (Belgique), Mgr.Vicente Jiménez Zamora (Espagne), Mgr.Gregor Maria Hanke (Allemagne), Mgr.John Corriveau (Canada), Mgr.Kieran O'Reilley (Irlande), Mgr.Eusebio Hernández Sola (Espagne), le P.Enrique Figaredo Alvargonzalez, SJ (Cambodge - Espagne), Dom Bruno Marin (OSB), le P.Bruno Cadoré (OP), le P.Mauro Jöhri (OFM.Cap), le P.Enrique Sánchez González (MCCJ), Fr.Emili Turú Rofes (FMS), l'Abbé Jacob Nampudakam (Apostolat catholique), M.Giorgio Mario Mazzola (Institut séculier du Christ-Roi).

Confirmé Membres de la Congrégation pour les instituts de vie consacrée et les sociétés de vie apostolique, les Cardinaux Nicolás de Jesús López Rodríguez, Francis Eugene George, Wilfrid Fox Napier, Philippe Barbarin, Agostino Vallini, Sean Patrick O'Malley, Dominik Duk, Paolo Sardi et Giuseppe Versaldi, Mgr.Thomas Menamparampil (Inde), Mgr.Pierre Raffin (France), le P.Adolfo Nicolás Pachón (SJ).

Confirmé le Cardinal Jean-Louis Tauran, comme Président du Conseil pontifical pour le dialogue inter-religieux.

Confirmé le P.Miguel Angel Ayuso Guixot, MCCJ, Secrétaire du Conseil pontifical pour le dialogue inter-religieux.

Confirmé, jusqu'à conclusion de leurs mandats, les Membres et les Consulteurs du Conseil pontifical pour le dialogue inter-religieux.

Nommé SB Louis-Raphaël I Sako, Patriarche chaldéen de Babylone (Irak), Membre du Conseil pontifical pour le dialogue inter-religieux.

Nommé Consulteurs du Conseil pontifical pour le dialogue inter-religieux, Mgr.Tomash Bernard Peta (Kazakhstan), Mgr.William Hanna Shomali (Jérusalem), Mgr.François Bousquet (Rome), Mgr.Valentino Cottini (Italie), Mgr. Clarence Devadass (Malaisie), le P.Claudio Monge, OP (Turquie), le P.José Manuel H.Arenas, SJ (Chili), Dom William Skudlarek, OSB (USA), Sr.Carmen Sammut, SMNDA (Malte), Mme.Ilaria Morali (Italie).

Confirmé le Cardinal Gianfranco Ravasi, comme Président du Conseil pontifical pour la culture.

Confirmé Mgr.Carlos Alberto de Pinho Moreira Azevedo, comme Délégué du Conseil pontifical pour la culture.

Confirmé Mgr.Barthélemy Adoukonou, comme Secrétaire du Conseil pontifical pour la culture.

Confirmé, jusqu'à conclusion de leurs mandats, les Membres et Consulteurs du Conseil pontifical pour la culture.

Nommé Membres du Conseil pontifical pour la culture,le Cardinal Béchara Boutros Raï (Liban), le Cardinal Kazimierz Nycz (Pologne), Mgr.Denis James Hart (Australie), Mgr.Arthur Roche (Curie Romaine - GB), Mgr.Alfonso Cortés Contreras, di León (Mexique), Mgr.Víctor Manuel Fernández (Argentine), Mgr.Paul-André Durocher (Canada), Mgr.Filomeno Do Nascimento Vieira Dias (Angola), Mgr.Cecilio Raúl Berzosa Martínez (Espagne), Mgr.Joaquim Giovanni Mol Guimarães (Brésil), Mgr.Franz-Josef Overbeck (Allemagne), Mgr.Linus Lee Seong-hyo (Corée), Mgr.Charles Morerod (Suisse), M.Rafael Vicuña (Chili).

_________________
« Tu es grand, Seigneur, et louable hautement… Tu nous as faits pour Toi et notre cœur est sans repos tant qu’il ne se repose pas en Toi » (saint Augustin).
Revenir en haut Aller en bas
http://chapellesaintefamill.forumgratuit.eu
Pearl
Admin
avatar

Messages : 7581
Date d'inscription : 12/02/2014

MessageSujet: Re: La Voix de Pape Francois   Mar 1 Avr - 15:22


Sommaire

- REUNION DES CHEFS DE DICASTERES
- IN MEMORIAM
- NOTE


REUNION DES CHEFS DE DICASTERES

Cité du Vatican, 1 avril 2014 (VIS). Entre 9 h 30' et 12 h le Saint-Père a présidé une réunion des chefs de dicastères, destinée à évaluer la réception de l'exhortation apostolique Evangelii Gaudium au sein de la Curie Romaine, et à réfléchir sur les perspectives de sa mise en pratique.


IN MEMORIAM

Cité du Vatican, 1 avril 2014 (VIS). Voici les données relatives aux prélats décédés ces dernières semaines:

Mgr.Lawrence Patrick Henry, Archevêque émérite de Cape Town (Afrique du Sud), le 4 mars à 79 ans.

Mgr.Javier Naranjo Villegas, Evêque émérite de Santa Marta (Colombie), le 7 mars à 95 ans.

Mgr.Francesco De Nittis, Nonce apostolique, le 10 mars à 80 ans.

Le Cardinal José da Cruz Policarpo, Patriarche émérite de Lisbonne (Portugal), le 12 mars à 78 ans.

Mgr.Fortunatus M.Lukanima, Evêque émérite de Arusha (Tanzanie), le 12 mars à 73 ans.

Mgr.Joseph Fan Zhongliang, SJ, Evêque de Shanghaï (Chine), le 16 mars à 96 ans.

Mgr.Carlos Marcio Camus Larenas, Evêque émérite de Linares (Chili), le 16 mars à 87 ans.

Mgr.José Delicado Baeza, Archevêque émérite de Valladolid (Espagne), le 17 mars à 87 ans.

Mgr.Giuseppe Agostino, Archevêque émérite de Cosenza - Bisignano (Italie), le 24 mars à 85 ans.

Mgr.Wolfgang Kirchgässner, Auxiliaire émérite de Freiburg im Breisgau (Allemagne), le 26 mars à 85 ans.

Mgr.Michael Ernest Putney, Evêque de Townsville (Australie), le 28 mars à 67 ans.


NOTE

Cité du Vatican, 1 avril 2014 (VIS). L'information relative aux préparatifs de la canonisation de Jean XXIII et Jean-Paul II diffusée hier 31 contenait un link erroné. Le link correct du site officiel de la postulation de la cause de Jean-Paul II (en cinq langues) est:

https://www.facebook.com/PapaGiovanniPaoloIIpaginaufficiale

_________________
« Tu es grand, Seigneur, et louable hautement… Tu nous as faits pour Toi et notre cœur est sans repos tant qu’il ne se repose pas en Toi » (saint Augustin).
Revenir en haut Aller en bas
http://chapellesaintefamill.forumgratuit.eu
Pearl
Admin
avatar

Messages : 7581
Date d'inscription : 12/02/2014

MessageSujet: Re: La Voix de Pape Francois   Mer 2 Avr - 16:32

Sommaire

- LE MARIAGE, REFLET DE L'AMOUR DE DIEU
- PRIER POUR LA RECONSTRUCTION DE L'AQUILA
- AUTRES ACTES PONTIFICAUX


LE MARIAGE, REFLET DE L'AMOUR DE DIEU

Cité du Vatican, 2 avril 2014 (VIS). Durant l'audience générale tenue place St.Pierre, le Pape François a conclu son cycle de catéchèse consacré au mariage, un sacrement, a-t-il dit, "qui nous porte au coeur du projet de Dieu, fait d'alliance et de communion avec son peuple et avec chacun de nous. Dieu a crée l'homme à son image, homme et femme il les a créés... L'homme quittera ses parents pour s'unir à une femme et avec elle ne faire plus qu'un. Le couple, homme et femme ensemble, non séparément, reflètent l'image de Dieu... Nous avons été créés pour aimer, comme reflets de l'amour de Dieu. Dans l'union conjugale, l'homme et la femme réalisent cette vocation dans la réciprocité et d'un partage de vie total et définitif... Le mariage correspond à une vocation spécifique qui doit être considérée comme une consécration. L'homme et la femme se consacrent par amour. Par la force du sacrement les époux sont investis d'une mission particulière qui consiste à manifester ordinairement jour après jour l'amour du Christ envers son Eglise... C'est là un dessein magnifique. Le mariage est l'icône de l'amour que Dieu porte à l'humanité. Dieu est communion dans les trois Personnes, vivant à jamais dans l'unité parfaite, et de là découle le mystère du mariage. Dans le mariage Dieu fait des époux une seule chair, ainsi que le dit la Bible au moyen d'une expression forte". Dans l'épître aux éphésiens, a poursuivi le Saint-Père, Paul confirme que les époux chrétiens reflètent le mystère du rapport entre le Christ et l'Eglise. "C'est une chose merveilleuse que le sacrement du mariage! Qui s'accomplit simplement et malgré la fragilité de la condition humaine. Tout le monde connaît les difficultés et les épreuves de la vie conjugale, litiges, problèmes avec les enfants, problèmes au travail, problèmes d'emploi ou financiers... L'important est de maintenir vif le lien avec Dieu, qui est à la base de l'union matrimoniale. Pour cela il faut que la famille prie", afin que le lien survive. Mari et femme doivent prier l'un pour l'autre, afin de ne pas sombrer et de trouver des solutions. "Si telle est la condition humaine, l'amour est toujours le plus fort". Puis il a révélé son conseil aux époux, de toujours commencer la journée par de petits gestes de paix. "Comme je l'ai déjà dit sur cette place, le secret d'une vie matrimoniale réussie se résume à trois formules magiques: S'il te plaît, merci et pardon... Pardon est la plus difficile à dire, mais avec la prière des époux l'un pour l'autre le couple rétablit sa paix".


PRIER POUR LA RECONSTRUCTION DE L'AQUILA

Cité du Vatican, 2 avril 2014 (VIS). Après la catéchèse, le Pape a salué un groupe de personnes venues de L'Aquila, ville italienne (Abruzzes) dévastée par un séisme il y a cinq ans: "Je m'unis à la prière en suffrage des nombreuses victimes et confie à la protection de Notre Dame de Roio les personnes qui continuent de vivre dans l'embarras. Il faut garder espoir. Que la reconstruction des maisons s'accompagne de celle des églises, à la fois lieux de prière communautaires et monuments historiques auxquels est lié la renaissance de la région".


AUTRES ACTES PONTIFICAUX

Cité du Vatican 2 avril 2014 (VIS). Le Saint-Père a:


Confirmé l'érection de l'Exarchat archiépiscopal de Kharkiv (Ukraine), avec territoire démbré de celui de Donetsk-Kharkiv.


Confirmé l'élection du P.Vasyl Tuchapets, OSBM, comme premier Exarque de Kharkiv (Ukraine). L'Evêque élu, né en 1967 à Yavoriv (Ukraine), a prononcé ses voeux religieux en 1996 et a été ordonné prêtre en 1997. Il était jusqu'ici Vicaire et Conseiller provincial de son ordre en Ukraine. Licencié en théologie, il a été enseignant et collaborateur de paroisses.


Confirmé l'élection de Mgr.Taras Senkiv, OM, comme Evêque de l'éparchie de Stryj (Ukraine), dont il était jusqu'ici l’Administrateur apostolique.


Confirmé l'élection de l'Abbé Bohdan Manyshyn, comme Auxiliaire de l'éparchie de Stryj (Ukraine). L'Evêque élu, né en 1972 à Novyj Rozdil (Ukraine) et ordonné prêtre en 2002, était jusqu'ici Vicaire de ce même diocèse. Licencié en théologie, il a été vicaire paroissal et aumônier militaire.


Nommé Mgr.Franco Coppola, Nonce apostolique au Tchad, déjà Nonce en Centrafrique.


_________________
« Tu es grand, Seigneur, et louable hautement… Tu nous as faits pour Toi et notre cœur est sans repos tant qu’il ne se repose pas en Toi » (saint Augustin).
Revenir en haut Aller en bas
http://chapellesaintefamill.forumgratuit.eu
Pearl
Admin
avatar

Messages : 7581
Date d'inscription : 12/02/2014

MessageSujet: Re: La Voix de Pape Francois   Jeu 3 Avr - 16:19


Sommaire

- AD LIMINA DES EVEQUES RWANDAIS
- VISITE DU PREMIER MINISTRE CAPVERDIEN
- SEISMES DU CHILI
- PROMULGATION DE DECRETS
- AUDIENCES
- AUTRES ACTES PONTIFICAUX

AD LIMINA DES EVEQUES RWANDAIS

Cité du Vatican, 3 avril 2014 (VIS). Le Pape François a reçu ce matin en audience les évêques du Rwanda ayant achevé leur visite Ad Limina. Dans le discours qu'il a remis à ses hôtes, il a d'abord évoqué le vingtième anniversaire "de l’épouvantable génocide qui a provoqué tant de souffrances et de blessures qui sont encore loin d’être refermées... Je vous assure de ma prière...pour vos communautés souvent déchirées, pour toutes les victimes et leurs familles, pour tout le peuple rwandais, sans distinction de religion, d’ethnie ou d’option politique... La réconciliation et la guérison des blessures restent certainement la priorité de votre Eglise... Le pardon des offenses et la réconciliation authentique, qui pourraient sembler impossibles à vue humaine après tant de souffrances, sont cependant un don qu’il est possible de recevoir du Christ, par la vie de foi et la prière, même si le chemin est long et demande patience, respect réciproque et dialogue. L’Eglise a donc toute sa place dans la reconstruction d’une société rwandaise réconciliée, avec le dynamisme de votre foi et de l’espérance chrétienne, allez donc résolument de l’avant, en rendant sans cesse témoignage à la vérité... Il est donc important que, dépassant les préjugés et les divisions ethniques, l’Eglise parle d’une seule voix, manifeste son unité et raffermisse sa communion avec l’Eglise universelle et avec le successeur de Pierre". Dans cette perspective, "un dialogue constructif et authentique avec les Autorités ne pourra que favoriser l’œuvre commune de réconciliation et de reconstruction de la société autour des valeurs de dignité humaine, de justice et de paix. Soyez une Eglise qui sache prendre l’initiative et établir la confiance". Je salue en particulier l'action des instituts religieux, qui "se dévouent auprès de tous ceux que la guerre a blessés, dans leur âme ou dans le corps".


L’éducation de la jeunesse est la clé de l’avenir dans un pays où la population se renouvelle rapidement: "Aussi est-il du devoir de l’Eglise de former les enfants et les jeunes aux valeurs évangéliques qu’ils trouveront en particulier dans la familiarité avec la Parole de Dieu, qui sera alors pour eux comme une boussole... Qu’ils apprennent à être des membres actifs et généreux de la société, car c’est sur eux que repose son avenir". Et puis, dans l’évangélisation et la reconstruction, les laïcs ont une rôle primordial: "Une attention particulière doit donc être portée à leur formation et à leur soutien, tant dans leur vie spirituelle que dans leur formation humaine et intellectuelle... Leur engagement social ne sera crédible que dans la mesure où ils seront compétents et honnêtes". Quant aux familles, "qui sont les cellules vitales de la société et de l’Eglise, aujourd’hui très menacées par le processus de sécularisation...elles ont besoin de votre sollicitude, de votre proximité et de vos encouragements. C’est d’abord au sein même des familles que les jeunes peuvent expérimenter les valeurs authentiquement chrétiennes d’intégrité, de fidélité, d’honnêteté, de don de soi". La tâche des familles, souvent déchirées et recomposées, est primordiale. Quant à celle des prêtres, elle "est d’autant plus lourde qu’ils ne sont pas encore assez nombreux". D'où l'importance de la formation des séminaristes, qui doivent avoir "comme formateurs des modèles joyeux d’accomplissement sacerdotal". Il ne faut pas non plus négliger leur formation permanente. Rappelant enfin l’efficacité du jeûne et de la prière, le Pape forme le vœu ardent de voir l'épiscopat rwandais "faire en sorte que le Sanctuaire de Kibeho rayonne davantage encore l’amour de Marie pour tous ses enfants, en particulier pour les plus pauvres et les plus blessés, et qu’il soit pour l’Eglise du Rwanda, et au-delà, un appel à se tourner avec confiance vers Notre Dame des Douleurs, pour qu’elle accompagne chacun dans sa marche et lui obtienne le don de la réconciliation et de la paix".




VISITE DU PREMIER MINISTRE CAPVERDIEN

Cité du Vatican, 3 avril 2014 (VIS). Le Saint-Père a reçu ce matin M.José Maria Pereira Neves, Premier Ministre du Cap Vert, qui s'est ensuite entretenu avec le Cardinal Pietro Parolin, Secrétaire d’Etat, et Mgr.Dominique Mamberti, Secrétaire pour les relations avec les états. Après ces entretiens, le Premier Ministre et le Cardinal Secrétaire ont ratifié l'Accord du 10 juin 2013 fixant le statut de l'Eglise catholique au Cap Vert. Le Cardinal Parolin a souligné que cette cérémonie permettait de se féliciter des bonnes relations entretenues entre les deux parties depuis l'indépendance du Cap Vert en 1976: Cordial et fécond, ce parcours a permis de jeter les bases d'une collaboration plus efficace après une longue attente, mais aussi de répondre correctement aux exigences pastorales et sociales. La signature de ce jour, n'est pas un point d'arrivée mais un nouveau départ dans l'engagement du Cap Vert et du Saint-Siège en faveur du bien-être des capverdiens. Cet événement historique prouve l'excellence de la collaboration Eglise Etat.




SEISMES DU CHILI

Cité du Vatican, 3 avril 2014 (VIS). Le Saint-Père a fait parvenir un télégramme de condoléances à l'Archevêque de Santiago de Chile, à la suite des séismes qui viennent de frapper le Chili. Priant pour le repos des morts et le rétablissement des blessés, il encourage tous les chiliens à affronter l'adversité avec espérance, et en appelle à la collaboration généreuse des communautés et des organisations catholiques. Invoquant la protection de Notre Dame du Mont Carmel, il accorde sa bénédiction au peuple chilien tout entier.




PROMULGATION DE DECRETS

Cité du Vatican, 3 avril 2014 (VIS). A la suite de l'audience accordée au Cardinal Angelo Amato, SDB, Préfet de la Congrégation pour les causes des saints, le Pape a ordonné la promulgation des décrets relatifs:


A l'inscription au SANCTORAL, avec culte étendu à toute l'Eglise,


du bienheureux François de Laval (1623 - 1708), évêque français de Québec (Canada).


du bienheureux José de Anchieta (1534 - 1597), jésuite espagnol.


de la bienheureuse Marie de l'Incarnation (Marie Guyart 1599 - 1672), religieuse française.


Aux MIRACLES attribués à l'intercession


du bienheureux Giovanni Antonio Farina (1803 - 1871), évêque italien fondateur des Soeurs de Ste.Dorothé.


du bienheureux Kuriacose Elías Chavara (1805 - 1871), prêtre indien fondateur des Carmelites de l'Immaculée.


du bienheureux Nicola da Longobardi, (Giovanni Battista Clemente Saggio 1650 - 1709), minime italien.


de la bienheureuse Euphrasie du Sacré Coeur (Rose Eluvathingal 1877 - 1952), religieuse indienne des Soeurs du Carmel.


du serviteur de Dieu Luigi della Consolata (Luigi Boldino 1922 - 1977), laïc italien.


Aux VERTUS HEROIQUES


du serviteur de Dieu Francisco Simón Ródenas, español, de la Orden de los Frailes Menores Capuchinos, obispo (1849-1914).


du serviteur de Dieu Adolfo Barberis (1884 - 1967) prêtre italien fondateur des Soeurs du Bon Secours.


du serviteur de Dieu Marie-Clément (Joseph Staub 1876 - 1936), prêtre et religieux français des Agustins de l'Ascension, fondateur des Soeurs de Ste.Jeanne d'Arc.


du serviteur de Dieu Sebastián Elorza Arizmendi (1882 - 1942), laïc espagnol de l'Orden de St.Augustin.


de la servante de Dieu Maria Teresa de Jésus Eucharistie (Dulce Rodriguez dos Santos), brasileña, fundadora de la Congregación de las Pequeñas Misioneras de María Inmaculada (1901-1972).


de la servante de Dieu Clara de la Concepción (Juana de la Concepción Sánchez García (1902 - 1973), clarisse espagnole.


de la servante de Dieu Maria Maddalena de Jésus Sacrement (Maria Giuseppina Teresa Marcucci 1888 - 1960), religieuse italienne de la Congrégation de la Passion.


du serviteur de Dieu Luigi Rocchi (1932 - 1979), laïc italien.


AUDIENCES

Cité du Vatican, 3 avril 2014 (VIS). Le Saint-Père a reçu ce matin:


Le Cardinal Angelo Amato, SDB, Préfet de la Congrégation pour les causes des saints.


Les huit prélats de la Conférence épiscopale rwandaise en visite Ad Limina:


Mgr.Thaddée Ntihiyurwa, Archevêque de Kigali.


Mgr.Philippe Rukamba, Evêque de Butare et Administrateur apostolique du diocèse de Gikongoro.


Mgr.Servilien Nzakamwita, Evêque de Buyumba.


Mgr.Jean-Damascène Bimenyimana, Evêque de Cyangugu.


Mgr.Smaragde Mbonyintege, Evêque de Kabgayi.


Mgr.Antoine Kambanda, Evêque de Kibungo.


Mgr.Alexis Habiyambere, Evêque de Nyundo.


Mgr.Vincent Harolimana, Evêque de Ruhengeri.


Cet après-midi, il recevra SM la Reine Elizabeth II et SAR le Duc d'Edinburgh, en visite privée.


AUTRES ACTES PONTIFICAUX

Cité du Vatican 3 avril 2014 (VIS). Le Saint-Père a accepté, pour limite d'âge, la renonciation de Mgr.Paul Zinghtung Grawng à la charge pastorale du diocèse de Mandalay (Myanmar). Lui succède comme Archevêque son Coadjuteur, Mgr.Nicholas Mang Thang.

_________________
« Tu es grand, Seigneur, et louable hautement… Tu nous as faits pour Toi et notre cœur est sans repos tant qu’il ne se repose pas en Toi » (saint Augustin).
Revenir en haut Aller en bas
http://chapellesaintefamill.forumgratuit.eu
Pearl
Admin
avatar

Messages : 7581
Date d'inscription : 12/02/2014

MessageSujet: Re: La Voix de Pape Francois   Ven 4 Avr - 15:09

Sommaire

- VISITE PRIVEE DE LA REINE ELIZABETH
- VOEUX AU NOUVEAU PATRIARCHE SYRO-ORTHODOXE D'ANTIOCHE
- DISTRIBUTION D'EVANGILES DE POCHE
- OEUVRER POUR L'INTEGRATION DE TSIGANES
- LUTTE COMMUNE CONTRE LE TRAFIC DES ETRES HUMAINS
- EN VUE DE LA J.M.J.
- POSSESSION CARDINALICE
- AUDIENCES
- AUTRES ACTES PONTIFICAUX


VISITE PRIVEE DE LA REINE ELIZABETH

Cité du Vatican, 4 avril 2014 (VIS). Comme annoncé, après avoir déjeuné avec le Président italien au Quirinal, SM la Reine Elizabeth et le Duc d'Edinburgh, se sont rendus hier après 15 h au Vatican pour une visite privée au Saint-Père. Le couple royal britannique a été accueilli à l'entrée des salons annexes à la Salle Paul VI par le Cardinal Pietro Parolin, Secrétaire d’Etat, et Mgr.Dominique Mamberti, Secrétaire pour les relations avec les états. A l'intérieur attendait le Cardinal Cormac Murphy-O'Connor, l'ancien Archevêque de Westminster. Après un entretien en tête à tête d'une vingtaine de minutes, s'est déroulée la présentation au Pape de la suite et le traditionnel échange des cadeaux: produits confectionnés dans les fermes royales, de la part de la souveraine, reproduction de la bulle d'Innocent XI étendant à toute l'Eglise catholique en 1679 le culte de saint Edouard Le Confesseur (roi d'Angleterre et fondateur de l'abbaye de Westminster). Le Pape François a offert au prince consort un triptyque de médailles pontificales, et remis à l'attention de leur arrière petit-fils le Prince George de Cambridge une sphère de lapis-lazuli surmontée d'une croix de St.Edouard en argent. La Reine Elisabeth et sa suite ont quitté le Vatican vers 16 h.




VOEUX AU NOUVEAU PATRIARCHE SYRO-ORTHODOXE D'ANTIOCHE

Cité du Vatican, 4 avril 2014 (VIS). Le Saint-Père a fait parvenir un message de félicitations au nouveau Patriarche syro-orthodoxe d'Antioche Ignatius Aphrem II, formant le voeux qu'outre être un père pour son peuple, il soit un grand bâtisseur de paix et de justice au service du bien commun dans tout le proche et moyen Orient: "Il est important que tous les chrétiens témoignent de l'amour et de la fraternité qui nous unit, et qu'ils soient conscients de la volonté d'unité exprimée par le Seigneur à la dernière cène". Puis le Pape rend grâce à Dieu pour l'amitié existant entre l'Eglise orthodoxe d'Antioche et de tout l'Orient et l'Eglise catholique. Il prie pour son développement et son approfondissement, espérant que Dieu lui accorde la force d'accomplir la noble tâche qui l'attend.


DISTRIBUTION D'EVANGILES DE POCHE

Cité du Vatican, 4 avril 2014 (VIS). Le Pape a plusieurs fois encouragé les fidèles à lire l'Evangile et à méditer aussi sur leurs lectures du jour ou les passages qu'il cite. Au cours de l'angélus de dimanche prochain, il fera distribuer Place St.Pierre plusieurs milliers d'Evangiles format poche par 150 scouts et séminaristes, ainsi que par les missionnaires de la Charité. L'initiative en revient à l'Aumônier pontifical, qui est "le bras charitable, matériel mais aussi spirituel du Pape". Edités par la LEV ces Evangiles de poche (plus les Actes des Apôtres) s'ouvrent par une phrase du Saint-Père prise dans l'exhortation Evangelii Gaudium: "La joie de l'Evangile remplit tout le vie de celui qui rencontre Jésus". Suit le mode de récitation du chapelet de la Miséricorde, et la prière du bienheureux Newman que sainte Thérèse de Calcutta recommandait de réciter chaque jour à ses religieuses.


OEUVRER POUR L'INTEGRATION DE TSIGANES

Cité du Vatican, 4 avril 2014 (VIS). Voici de larges extraits du message que le Conseil pontifical pour la pastorale des migrations adresse aux Membres du Comité Catholique International pour les Tsiganes, réuni jusqu'à dimanche à Cavallino - Treporti (Italie):

"Dans notre monde globalisé, en effet, on continue à ériger des murs qui divisent les peuples d’un même continent, les gens d’un même pays ou les personnes d’une même ville. Même entre les pays européens, certains sont encore influencés de manière négative dans leurs choix politiques envers les Roms, dont vous êtes proches dans vos engagements pastoraux respectifs... Le défi que vous affrontez avec un vrai courage évangélique dans vos activités pastorales démontre que, pour abattre les murs, il faut commencer par le cœur, premier espace où l’on peut inclure l’autre. Et tant que les cœurs ne seront pas ouverts, il ne sera pas facile de bâtir une société inclusive. Ce temps de réflexion vous offre donc l’opportunité de rassembler vos énergies pour créer une dynamique sociale où les différentes cultures peuvent vivre ensemble... Les Tsiganes ont besoin de l’humanité des sociétés au sein desquelles ils vivent pour se sentir membres de la famille humaine, en bénéficiant des droits dont jouissent les autres membres de la communauté dans le respect de leur dignité et de leur identité. Cela peut être la façon d’aborder quelques questions qui demeurent un défi pour l’Europe, berceau des droits de l’homme. Un travail tenace et patient est nécessaire de la part de tous. L’Eglise peut inspirer et faire converger les efforts dans un engagement commun pour affronter les dilemmes qui sont à la base des désagréments humains des Roms... Le document intitulé Orientations pour une Pastorale des Tsiganes demeure pour vous une référence fondamentale, à exploiter encore mieux pour votre service au milieu de ce peuple, car il offre des lignes directrices importantes qui sont le fruit d’un travail commun... Les Roms ont le droit d’être reconnus au moins comme minorités ethniques dans les pays où ils vivent, étant donné que dans l’Union Européenne ils constituent la minorité la plus nombreuse. L’Eglise a le droit d’apporter l’Evangile de Jésus au milieu d’eux, mais aussi de soutenir leur rêve d’intégration qui passe par l’éducation, la santé, le travail et le logement. Tout cela en collaboration avec les hommes et les femmes de bonne volonté".


LUTTE COMMUNE CONTRE LE TRAFIC DES ETRES HUMAINS

Cité du Vatican, 4 avril 2014 (VIS). La seconde conférence internationale consacrée à la lutte contre le trafic des êtres humains se déroulera au Vatican les 9 et 10 avril, sous l'égide de l'Académie pontificale des sciences. Organisée par la Conférence épiscopale d'Angleterre - Pays de Galles et présidée par le Cardinal Vincent Gerard Nichols, Archevêque de Westminster (GB), cette réunion traitera de l'Eglise et l'application de la loi. En conclusion des travaux, le Pape François recevra les participants dont des chefs de police nationale. L'objectif est que les victimes s'adressent aux forces de l'ordre et aux autorités religieuses de manière renforcer la collaboration internationale et les recherches ainsi que la capacité des polices à enrayer ce fléau avec l'aide de l'Eglise.




EN VUE DE LA J.M.J.

Cité du Vatican, 4 avril 2014 (VIS). En vue de la Journée mondiale de la jeunesse de Cracovie (2016), 250 responsables de la pastorale des jeunes (conférences épiscopales de 90 pays et 45 communautés, mouvements et associations) se réunissent à Rome du 10 au 13 avril à l'invitation du Conseil pontifical pour les laïcs. La première journée des travaux, consacrée à l'analyse de Rio 2013, sera ouverte par le Cardinal Stanislaw Rylko. La seconde, introduite par le Cardinal Stanislaw Dziwisz, se penchera sur le parcours vers Cracovie. Le 12 avril réfléchira sur l'intégration des acquis des JMJ dans la pastorale ordinaire de la jeunesse. Le lendemain, dimanche des Rameaux, les délégués participeront Place St.Pierre à la messe célébrée par le Saint-Père à l'occasion de la XXIX Journée mondiale des diocèses.


POSSESSION CARDINALICE

Cité du Vatican, 4 avril 2014 (VIS). Samedi 12 avril à 18 h 30', le Cardinal Orani Joao Tempesta, Archevêque de Sao Sebastiao do Rio de Janeito (Brésil), prendra possession du titre de Marie Mère de la Providence à Monte Verde.





AUDIENCES

Cité du Vatican, 4 avril 2014 (VIS). Le Saint-Père a reçu ce matin:


Mgr.Adolfo Tito Yllana, Nonce apostolique en RD du Congo.


Mgr.Erwin Kräutler, CPPS, Prélat de Xingu (Brésil).


Neuf prélats de la Conférence épiscopale tanzanienne en visite Ad Limina:


Mgr.Gervas John Mwasikwabhila Nyaisonga, Evêque de Dodoma.


Mgr.Salutaris Melchior Libena, Evêque d'Ifakara.


Mgr.Agapiti Ndorobo, Evêque de Mahenge.


Mgr.Telesphor Mkude, Evêque de Morogoro.


Mgr.Augustine Shao, Evêque de Zanzibar.


Mgr.Paul R.Ruzoka, Archevêque de Tabora et Administrateur apostolique du diocèse de Kigoma.


Mgr.Ludovick Joseph Minde, Evêque de Kahama.


Mgr.Damian Kyaruzy, Evêque de Sumbawanga et Administrateur apostolique du diocèse de Mpanda.


Mgr.Eusebius A.Nzigilwa, Auxiliaire de Dar-es-Salaam.




AUTRES ACTES PONTIFICAUX

Cité du Vatican 4 avril 2014 (VIS). Le Saint-Père a nommé:


Mgr.Michel Aupetit, Evêque de Nanterre (superficie 175, population 1.568.000, catholiques 940.000, prêtres 332, diacres 48, religieux 637), en France. Il était jusqu'ici Auxiliaire de l’Archevêque de Paris (France).


L'Abbé Pierre-Yves Michel, Evêque de Valence (superficie 6.522, population 492.508, catholiques 287.000, prêtres 175, diacres 33, religieux 347), en France. L'Evêque élu, né 1960 à Roanne (France) et ordonné prêtre en 1991, était jusqu'ici Vicaire Général du diocèse de Lyon (France). Titulaire d'une maîtrise en théologie et diplômé en pastorale catéchistique, il a été aumônier de lycée, délégué épiscopal à la catéchèse, curé de paroisse, membre du Presbyterium, secrétaire du Conseil épiscopal.


Le P.Stefan Oster, SDB, Evêque de Passau (superficie 5.442, population 546.430, catholiques 486.195, prêtres 383, diacres 28, religieux 772), en Allemagne. L'Evêque élu, né 1965 à Amberg (Allemagne), a prononcé ses voeux religieux en 1999 et a été ordonné prêtre en 2001. Il était jusqu'ici professeur de dogmatique. Docteur en philosophie, il est également membre de la Commission pour les vocations de la Conférence épiscopale allemande.

_________________
« Tu es grand, Seigneur, et louable hautement… Tu nous as faits pour Toi et notre cœur est sans repos tant qu’il ne se repose pas en Toi » (saint Augustin).
Revenir en haut Aller en bas
http://chapellesaintefamill.forumgratuit.eu
Pearl
Admin
avatar

Messages : 7581
Date d'inscription : 12/02/2014

MessageSujet: Re: La Voix de Pape Francois   Lun 7 Avr - 16:41

Sommaire

- VISITE AD LIMINA DES EVEQUES DE TANZANIE
- LES CARIOCAS ONT VOLE MON COEUR
- APPROBATION D'UN PLAN POUR LE I.O.R.
- HOMMAGE DE L'AFRIQUE A JEAN XXIII ET JEAN-PAUL II
- VISITE PAROISSIALE
- LE CHRIST NE SE RESIGNE A AUCUN SEPULCRE
- DONNER GRATUITEMENT APRES AVOIR RECU GRATUITEMENT
- VISITE DE LA PRESIDENTE LIBERIENNE
- LE MAIRE, UN MEDIATEUR NON UN INTERMEDIAIRE
- NOMINATION DU SECRETARIAT POUR L'ECONOMIE
- VISITES DU PAPE EN ITALIE
- AUDIENCES
- AUTRES ACTES PONTIFICAUX


VISITE AD LIMINA DES EVEQUES DE TANZANIE

Cité du Vatican, 7 avril 2014 (VIS). Ce matin, le Pape François a reçu la Conférence épiscopale de Tanzanie au terme de sa visite Ad Limina. Evoquant "l'impressionnante histoire de l'œuvre missionnaire dans toute la région", il a encouragé les évêques à "maintenir et favoriser cet impératif missionnaire pour que l'Evangile puisse pénétrer davantage encore les œuvres de l'apostolat et apporter la lumière dans tous les milieux de la société tanzanienne... L'œuvre d'évangélisation en Tanzanie n'est pas un simple événement remarquable du passé; non, il a lieu tous les jours dans le travail pastoral de l'Eglise, dans les paroisses, dans la liturgie, dans la réception des sacrement, l'apostolat de l'éducation, les initiatives pour la santé, la catéchèse et dans la vie des chrétiens de tous les jours". Le Pape a notamment évoqué le témoignage des agents de santé qui "s'occupent des malades du sida et de tous ceux qui s'efforcent d'éduquer les gens à la responsabilité sexuelle et la chasteté", ainsi que ceux qui se consacrent "à la formation intégrale des pauvres, et en particulier, des femmes et des enfants indigents", avant d'ajouter: "Que l'Esprit saint qui a donné force, sagesse et sainteté aux premiers missionnaires de Tanzanie continue d'inspirer toute l'Eglise locale dans ce témoignage de vie!". Le Pape a ensuite rappelé la nécessité de pouvoir compter sur des "prêtres saints, instruits et zélés" et de s'assurer qu'ils reçoivent "une formation humaine, spirituelle, intellectuelle et pastorale adéquate". Evoquant le rôle des laïcs, il a demandé aux évêques de concentrer leurs efforts pour donner aux catéchistes une "bonne compréhension de la doctrine de l'Eglise non seulement pour les armer face aux réseaux de superstition, de sectes agressives et de sécularisme, mais aussi et davantage pour partager la beauté et la richesse de la foi catholique avec les autres, en particulier les plus jeunes". Au sujet de la famille, le Saint-Père a ajouté que "le don que les familles saines représentent se ressent avec une vitalité particulière en Afrique" et a rappelé que "l'amour et l'attention pastorale pour la famille est au cœur de la nouvelle évangélisation... En encourageant la prière, la fidélité conjugale, la monogamie, le service pur et humble des autres au sein des familles, l'Eglise continue d'apporter une solide contribution au bien-être de la société de Tanzanie qui, unie à son apostolat en matière d'éducation et de santé, favorise une plus grande stabilité et le progrès dans le pays. Il semble difficile de trouver un meilleur service que celui que rend l'Eglise par son témoignage de la sainteté du don divin de la vie et du rôle essentiel que jouent les familles spirituelles et stables dans la préparation des nouvelles générations, pour vivre des vies vertueuses et pour faire face aux défis de l'avenir avec sagesse, courage et générosité... Je suis réconforté de savoir que la Tanzanie s'est engagée à garantir la liberté des croyants de différentes religions dans la pratique de leur foi. La protection continue et la promotion de ce droit de l'homme fondamental fortifient la société en permettant aux croyants, fidèles à ce que leur dicte leur conscience et dans le respect de la dignité et des droits de tous, de renforcer la cohésion sociale, la paix et le bien commun. Je vous remercie profondément de vos efforts pour encourager le pardon, la paix et le dialogue comme pasteurs de votre peuple dans des situations difficiles d'intolérance et parfois de violence et de persécution... Je vous encourage aussi à travailler avec les institutions gouvernementales et civiles dans ce domaine, afin de s'assurer que l'état de droit prévale comme moyen indispensable pour garantir les relations sociales justes et pacifiques et je prie pour que votre exemple, et celui de toute l'Eglise dans votre pays continue d'inspirer toutes les personnes de bonne volonté qui désirent la paix".




LES CARIOCAS ONT VOLE MON COEUR

Cité du Vatican, 7 avril 2014 (VIS). Le comité organisateur de la XXVIII Journée mondiale de la jeunesse (Rio de Janeiro, juillet 2013) conduit par le Cardinal Orani Joao Tempesta, archevêque de San Paolo, a été reçu ce matin par le Pape François. Ce dernier a dit en plaisantant que les cariocas étaient des voleurs parce qu'ils lui avaient pris son cœur, et qu'il profitait de la présence du Comité pour remercier de ce vol et aussi parce qu'il avait ainsi pu atténuer sa nostalgie du Brésil. Evoquant ensuite la difficulté d'organiser un événement aussi important que la Journée de Rio, il a rappelé le miracle de la multiplication des pains et des poissons, lorsque Jésus demanda aux apôtres de donner à manger à la multitude qui le suivait, une tache qui semblait impossible. "Cependant -a-t-il dit- les apôtres étaient aussi généreux que cela était impossible. Ils étaient généreux et donnèrent au Seigneur tout ce qu'ils avaient, et Jésus multiplia leurs efforts. N'est-ce pas comme cela que s'est passée la Journée mondiale de la jeunesse?... Non seulement nous devons regarder vers les autres, mais nous devons regarder vers l'avenir, fortifiés par l'assurance que Dieu multiplie toujours nos efforts. Jésus nous répète constamment: Donnez-leur vous-mêmes à manger. Ainsi ce miracle vécu lors de la Journée mondiale de la jeunesse doit se répéter tous les jours, dans chaque paroisse, dans chaque communauté, dans l'apostolat personnel de chacun! Nous ne pouvons rester tranquilles en sachant qu'il y a "de nombreux frères qui vivent sans la force, la lumière et le réconfort de l'amitié avec Jésus-Christ, sans une communauté de foi qui les accueille, sans un horizon de sentiment et de vie. Il est donc nécessaire de repenser à ces trois idées qui, d'une certaine manière, résument tout le message de la Journée mondiale de la Jeunesse: Allez, sans peur, pour servir. Nous devons être une Eglise qui sort, comme les disciples missionnaires qui n'ont pas peur des difficultés, parce que nous avons vu que le seigneur multiplie nos efforts, et c'est pourquoi nous sommes toujours plus motivés pour servir, en nous donnant sans compter, plein de la joie de l'Evangile".


APPROBATION D'UN PLAN POUR LE I.O.R.

Cité du Vatican, 7 avril 2014 (VIS). Le Saint-Père a approuvé une proposition sur l'avenir de l'Institut pour les Œuvres de religions (IOR), réaffirmant l'importance de la mission de l'IOR pour le bien de l'Eglise catholique, le Saint-Siège et l'Etat de la Cité du Vatican. La proposition a été élaborée conjointement par des représentants de la Commission pontificale sur l'IOR (CRIOR), de la Commission pontificale d'étude sur l'organisation de la structure économique et administrative du Saint-Siège (COSEA), de la Commission cardinalice du IOR et du Conseil de surveillance de l'Institut, et présentée au Saint-Père par le Préfet du Secrétariat pur l'économie en accord avec le Président de la Commission cardinalice IOR. Cette proposition a été rédigée sur la base d'informations recueillies et présentées en février au Saint-Père et au Conseil des Cardinaux par le CRIOR.


Le IOR continuera d'offrir ses services financiers à l'Eglise catholique dans le monde, assistant ainsi le Saint-Père dans sa mission de pasteur universel, en soutenant d'autres institutions et personnes qui assistent ce dernier dans son ministère. La mission du IOR étant confirmée et suite à la demande du Cardinal Préfet Pell, le Président du Conseil de surveillance, M.Ernst von Freyberg, et les gestionnaires du IOR compléteront le plan destiné à assurer à l'Institut l'accomplissement de sa mission au sein des nouvelles structures financières du Saint-Siège et de l'Etat de la Cité du Vatican. Le plan sera présenté au Conseil des Cardinaux et au Conseil pour l'économie.


La supervision des activités du IOR reste compétence de l'Autorité d'information financière (AIF). En conformité aux Motu Proprio du 8 août 2013 et du 15 novembre 2013 et à la loi XVIII (sur la transparence, supervision et information financière) du 8 octobre 2013, une structure légale et institutionnelle a été créée en vue de réguler les activités financières au sein du Saint-Siège et de l'Etat de la Cité du Vatican. Le Cardinal Pell a confirmé l'importance d'un alignement systématique des structures légales et normatives du Saint-Siège et de l'Etat de la Cité du Vatican sur les procédures internationales. Une supervision réglementaire efficace et des progrès dans la conformité, la transparence et le caractère opérationnel, lancés en 2012 et sensiblement accélérés en 2013, sont fondamentaux pour l'avenir de l'Institut.


HOMMAGE DE L'AFRIQUE A JEAN XXIII ET JEAN-PAUL II

Cité du Vatican, 7 avril 2014 (VIS). 'L'Eglise en Afrique, depuis le Concile Vatican II au troisième millénaire. Hommage de l'Afrique aux Papes Jean XXIII et Jean-Paul II' est le thème du congrès qui aura lieu à l'Université pontificale Urbanienne de Rome, les 24 et 25 avril, et auquel participent des évêques, des prêtres, des théologiens, des étudiants et des personnalités de la culture africaine pour dresser un bilan de la réalisation du Concile Vatican II sur ce continent. Cette initiative a été présentée ce matin en Salle de presse du Saint-Siège par Mgr.Barthélemy Adoukonou, Secrétaire du Conseil pontifical pour la culture, Mgr.Emery Kabongo Kanundowi, Evêque émérite de Luebo (République démocratique du Congo), Mgr.Melchor Sanchez de Toca y Alameda, Sous Secrétaire du Conseil pontifical pour la culture et M.Martin Nkafu, Professeur à l'Université pontificale du Latran.


Selon le programme de la manifestation, "le Concile Vatican II, événement de grâce pour l’Eglise universelle, a permis au peuple de Dieu en Afrique d’amorcer un tournant majeur de son histoire. L’Eglise d’Afrique, en effet, veut se qualifier comme sujet dans la construction de l’identité culturelle du Continent, notamment à travers le forum du SECAM (Symposium des conférences épiscopales d'Afrique et de Madagascar): Foi, culture et développement. Cinquante ans après le Concile, elle profite de la canonisation des Papes Jean XXIII et Jean-Paul II pour faire le bilan de la mise en œuvre du Concile sur le continent africain, en lire les signes des temps aujourd’hui et prendre des initiatives pour construire son avenir, en continuité avec le Magistère de Paul VI, Jean-Paul I, Benoît XVI et François".


Le congrès s'ouvrira le 24 par la projection d'une vidéo sur les Papes Jean XXIII, Paul VI et Jean-Paul I, et, sous la présidence du Cardinal Robert Sarah, Président du Conseil pontifical Cor Unum, s'ouvrira la première session consacrée à: L'Afrique et le Concile Vatican II, une perspective historique. Le rapport introductif sera: Le Concile vatican II et son actualisation dans l'Eglise africaine, qui sera suivi de: Les indications salvifiques des papes conciliaires et postconciliaires pour les chrétiens d'Afrique. Les réponses des Eglises africaines. Enfin: Echos des travaux de l'association des théologiens africains (ATA) sur le Concile Vatican II, clôturera cette session. Le sujet de la deuxième session, présidée l'après-misi par le Cardinal John Onaiyekan, Archevêque d'Abuja (Nigeria), sera: Jean XXIII, Jean-Paul II et l'Eglise en Afrique. Les thèmes traités sont: Jean XXIII, le Concile et l'évolution de l'Afrique postconciliaire, Qu'avons-nous fait de l'héritage de Jean XXIII, Paul VI et Jean-Paul II?, L'héritage de Jean-Paul II. Le 25 avril, s'ouvrira la troisième session sur: L'Eglise en Afrique 50 ans après le Concile Vatican II. Les travaux seront présidés par le Cardinal Laurent Monsengwo Pasinya, Archevêque de Kinshasa (RDCo) et les sujets suivants seront abordés: L'articulation dynamique des deux synodes pour l'Afrique, Figures chrétiennes de relief de l'intelligence africaine et l'engagement politique du fidèle laïc, Place et rôle de la femme dans l'Eglise et dans la société, La vie consacrée dans la mission de l'Eglise en Afrique. Sous la présidence de Mgr.Louis Portella Mbuyu, Evêque de Kinkala (RDC), s'ouvrira la quatrième et dernière session consacrée à: Histoire et mise en jeu du forum Foi, culture et développement; Sujet ecclésial et initiative historique en Afrique aujourd'hui; Le forum foi, culture et développement: réflexion et débat. Le congrès se conclura avec la célébration d'une messe solennelle présidée par le Cardinal Francis Arinze, Préfet émérite de la Congrégation pour le culte divin et la discipline des sacrements.


VISITE PAROISSIALE

Cité du vatican, 6 avril 2014 (VIS). Dans l'après-midi, le Pape s'est rendu en la paroisse périphérique de St.Grégoire Le Grand, où il s'est entretenu avec les divers groupes, les enfants du catéchisme, les malades et les personnes âgées, les volontaires en charge des handicapés et de la réinsertion sociale des détenus et toxicomanes. Il a visité le centre d'accueil animé par les missionnaires carmélites, confessé quelques paroissiens et célébré la messe. A l'homélie, centrée sur la résurrection et la vie selon l'épisode de Lazare, il a expliqué que l'appel de Jésus à son ami mort de sortir du tombeau était pour nous une invitation à rechercher ce qu'il y a de mort en nous, dans notre âme: "Où est ma tombe? Pensons y tous un instant en silence. Et qu'est-ce qui peut être corruptible en nous, car lié au péché, et auquel en particulier? Il faut rouler la pierre de notre honte et laisser le Seigneur nous dire comme à Lazare: Sors ! Afin que notre âme soit guérie, ressuscité par l'amour du Christ et par sa force, il faut qu'il nous pardonne. Nous avons tous besoin de ce pardon. Tous nous sommes pécheurs, mais attention à ne pas devenir corrompus... Avec la puissance de Dieu, la voix du Seigneur nous appelle à sortir de la tombe qui est en nous. Si tu sors, nous dit-il, je t'offre la vie et je te rends heureux, je te bénis et te veux près de moi!". Avant de quitter la paroisse, le Saint-Père a distribué des évangiles de poche, recommandant aux fidèles d'en faire un usage quotidien.


LE CHRIST NE SE RESIGNE A AUCUN SEPULCRE


Cité du Vatican, 6 avril 2014 (VIS). A midi, le Saint-Père a récité l'angélus avec les milliers de fidèles réunis Place St.Pierre. Avant la prière mariale, il a commenté le récit évangélique de la résurrection de Lazare: "C'est le signe suprême des prodiges accomplis par Jésus, un geste manifestement de nature divine qui heurte les Grands Prêtes et les décide à le faire tuer. Lazare était mort depuis trois jours à l'arrivée de Jésus et ce qu'il dit aux soeurs de son ami mort est resté imprimé à jamais dans la mémoire des la communauté chrétienne: Je suis la résurrection et la vie. Même s'il meurt, celui qui croit en moi vivra. Quiconque vit et croit en moi, ne mourra pas à jamais... Nous nous croyons que la vie de celui qui croit en Jésus et suis ses commandements sera transformé après la mort et admis dans une vie nouvelle, pleine et immortelle. Comme Jésus qui a ressuscité avec son corps sans retourner à la vie terrestre, nos corps seront transfigurés, transformés en corps glorieux. Il nous attend auprès du Père, et la force de l'Esprit qui l'a ressuscité, ressuscitera tous ceux qui lui sont unis". Lorsque Jésus crie à Lazare: Sors d'ici!, cet ordre s'adresse à tout homme marqué par le sceau de la mort. "Le maître de la vie veut que nous ayons tous la vie en abondance. Le Christ ne se résigne à aucun sépulcre construit par l'homme à coups d'erreurs, de choix du mal et de péchés. Il nous ordonne de sortir du tombeau où nous nous sommes jetés nous mêmes...des ténèbres de la prison où nos péchés nous ont précipités". Il faut sortir de ces ténèbres de la prison qu'est le contentement d'une vie égoïste ou médiocre... De cette belle invitation viendra la liberté, celle de se laisser prendre par les paroles de Jésus, de se libérer des entraves de l'orgueil qui fait de nous des esclaves de nous mêmes et de multiples idoles. Notre résurrection comment par l'obéissance au commandement de sortir en pleine lumière, de faire tomber nos masques pour retrouver notre vrai visage, qui est reflet de celui de Dieu... Non, il n'y a pas de limite à la miséricorde qu'il offre à tous... Le Seigneur est toujours prêt à déplacer la pierre tombale de nos péchés, qui nous sépare de Dieu et de la lumière des vivants".


DONNER GRATUITEMENT APRES AVOIR RECU GRATUITEMENT


Cité du Vatican, 6 avril 2014 (VIS). Après l'angélus, le Pape a récité un Ave Maria pour les victimes du génocide rwandais d'il y a vingt ans, encourageant le peuple tout entier à poursuivre avec détermination le processus de réconciliation entre hutu et tutsi qui a déjà donné des fruits. Il a recommandé aux rwandais de reconstruire leur pays également spirituellement, sans crainte et en se basant sur le roc de l'Evangile. Une société fondée sur l'amour et la concorde, a-t-il assuré, sera en paix pour toujours. Puis il a évoqué le cinquième anniversaire du séisme de L'Aquila en encourageant les habitants à ne pas baisser les bras, et demandé de prier pour les victime du virus Ebola qui se répand depuis la Guinée en Afrique occidentale.


Récemment, a ajouté le Pape François, "j'ai suggéré aux fidèles d'avoir un évangile de poche afin de pouvoir en lire des passages au cours de la journée. Repensant à la tradition d'offrir en Carême les évangiles aux catéchumènes qui se préparent au baptême, je désire aujourd'hui faire distribuer aux fidèles présents Place St.Pierre un de ces exemplaires de poche. Portez-le sur vous, lisez-le chaque jour: C'est Jésus qui y parle, c'est sa parole. Ayant reçu cela gratuitement, faîtes quelque chose gratuit... Contre ce petit don, faisons quelque acte de charité, quelque geste d'amour gratuit ou de réconciliation, une prière pour nos ennemis et nos amis. On peut lire aujourd'hui la Parole au moyen de tant de supports. Mais l'important est de la lire, de lire ce que Jésus dit et le faire notre".


VISITE DE LA PRESIDENTE LIBERIENNE

Cité du Vatican, 5 avril 2014 (VIS). Le Saint-Père a reçu ce matin la Présidente du Liberia, Mme.Ellen Johnson-Sirleaf, qui s'est ensuite entretenue avec le Cardinal Pietro Parolin, Secrétaire d’Etat, et Mgr.Dominique Mamberti, Secrétaire pour les relations avec les états. Ayant salué la qualité de leurs relations, les parties se sont félicitées du renforcement de la démocratie dans le pays, du rôle pacificateur joué par l'Eglise dans le processus de réconciliation nationale, mais aussi de la contribution qu'elle offre en matière sociale et éducative. Les parties ont également échangé leurs points de vue sur la situation internationale et régionales, notamment sur les crises en cours en Afrique.





LE MAIRE, UN MEDIATEUR NON UN INTERMEDIAIRE

Cité du Vatican, 5 avril 2014 (VIS). Ce matin, le Pape François a reçu les représentants de l'association nationale des communes italiennes. Remerciant le Président de l'ANCI, Maire de Turin, il a rappelé que le Cardinal Michele Peregrino, qui fut Archevêque de sa ville avait aidé après la guerre la famille Bergoglio à trouver du travail: Vous avez fait un beau geste, a-t-il dit à ses hôtes, "en évoquant ces hommes et femmes de l'Eglise, prêtres, moines, laïcs, qui savent marcher avec leur peuple, au sein du peuple et avec lui. C'est un peu l'identité du maire... Le maire, au milieu des gens. On ne conçoit pas un maire qui n'est pas là, parce que c'est un médiateur...au milieu des besoins des gens. Le danger c'est de devenir un maire non médiateur, mais intermédiaire... La différence...est que l'intermédiaire exploite les besoins des parties et prend une part pour lui... En revanche, le médiateur est celui qui met sa vie en jeu pour l'unité de son peuple, pour le bien-être de son peuple, pour porter en avant les différentes solutions répondant aux besoins de son peuple. Après le temps passé à exercer sa fonction de maire, cet homme ou cette femme finit fatigué, avec la volonté de se reposer un peu, mais le cœur plein d'amour parce qu'il a fait le médiateur. C'est cela que je vous souhaite: être des médiateurs. Au milieu de peuple, pour faire l'unité, pour faire la paix, pour résoudre les problèmes et aussi répondre aux besoins du peuple... Je pense à Jésus. Il n'était pas maire mais peut être que cette image peut nous servir. Je pense à Jésus à un moment de sa vie, quand il était au milieu de la foule. La foule le pressait au point, dit l'Evangile, de ne plus pouvoir respirer. C'est ainsi que doit être le maire, avec son peuple, avec chacun, avec chacune, parce que cela signifie que le peuple, comme avec Jésus, le cherche parce qu'il sait répondre. Je vous souhaite cela. De la fatigue, au milieu de votre peuple, et que les gens vous cherchent parce qu'ils savent que vous répondez toujours bien".


NOMINATION DU SECRETARIAT POUR L'ECONOMIE

Cité du Vatican, 5 avril 2014 (VIS). "Le Secrétariat pour l'économie communique que le Professeur Franco Dalla Sega (Université catholique du Sacré Coeur de Milan) a été nommé Consulteur ad intérim près la Section Extraordinaire de l'APSA. Outre qu'il assistera le Secrétaire de l'APSA dans la gestion de la Section, il pourra être chargé d'opérations et de projets, et consulté sur la réorganisation de l'APSA prévue par le programme global de révision de la structure économique et administrative du Saint-Siège".


VISITES DU PAPE EN ITALIE

Cité du Vatican, 5 avril 2014 (VIS). Le Saint-Père effectuera une visite pastorale dans le diocèse de Cassano all'Jonio (Calabre) le 21 juin, et une autre dans les diocèses de Campobasso et Isernia (Molise) le 5 juillet.


AUDIENCES

Cité du Vatican, 7 avril 2014 (VIS). Le Saint-Père a reçu ce matin:


Le Cardinal Fernando Filoni, Préfet de la Congrégation pour l'évangélisation des peuples.


Mgr.Francis Assisi Chullikatt, Observateur permanent près l'ONU et OEA.


Dix prélats de la Conférence épiscopale tanzanienne en visite Ad Limina:


Mgr.Jude Thaddeus Ruwa' ichi, Archevêque de Mwanza et Administrateur apostolique de Shinyanga.


Mgr.Renatus Leonard Nkwande, Evêque de Bunda.


Mgr.Damian Denis Dallu, Evêque de Geita.


Mgr.Almachius Vincent Rweyongeza, Evêque de Kayanga.


Mgr.Michael George Mabuga Msonganzila, Evêque de Musoma.


Mgr.Severine Niwemgizi, Evêque de Rulenge - Ngara.


Mgr.Josaphat Louis Lebulu, Archevêque d'Arusha.


Mgr.Beatus Kinyaiya, Evêque de Mbuku.


Mgr.Isaac Amani Massawe, Evêque de Moshi.


Mgr.Rogath Fundimoya Kimaryo, Evêque de Same.


Samedi dernier, 5 avril, il avait reçu:


Le Cardinal Marc Ouellet, PS, Préfet de la Congrégation pour les évêques.


Neuf prélats de la Conférence épiscopale tanzanienne en visite Ad Limina:


Mgr.Tarcisius Ngalalekumtwa, Evêque d'Iringa et Administrateur apostolique de Songea.


Mgr.Bruno Pius Ngonyani, Evêque de Lindi.


Mgr.John Chrisostom Ndimbo, Evêque de Mbinga, accompagné de son prédécesseur, Mgr.Emmanuel A.Mapunda.


Mgr.Gabriel Mmole, Evêque de Mtwara.


Mgr.Alfred Leonhard Maluma, Evêque de Njombe.


Mgr.Castor Paul Msemwa, Evêque de Tunduru - Masasi.


Mgr.Bernardin Mfubusa, Evêque de Kondoa.


Mgr.Desiderius M.Rwoma, Evêque de Bukoba et Administrateur apostolique de Singida.




AUTRES ACTES PONTIFICAUX

Cité du Vatican 5 avril 2014 (VIS). Le Saint-Père a nommé:


Le P.Bruno Ateba Edo, SAC, Evêque di Maroua - Mokolo (superficie 14.332, population 2.000.000, catholiques 70.000, prêtres 66, diacres 19, religieux 134), au Cameroun. L'Evêque élu, né en 1964 à Zoetelé (Cameroun), a émis ses voeux religieux en 1994 et a été ordonné prêtre en 1995. Jusqu'ici Supérieur régional de son ordre pour le Cameroun et le Nigeria, il succède à Mgr.Philippe Albert Joseph Stevens, dont la renonciation a été acceptée pour limite d'âge. Licencié en théologie pastorale, il a été Recteur de la Basilique Marie Reine des Apôtres de Mvolyé.


L'Abbé Joseph Trân Van Toân, Auxiliaire de l'Evêque de Long Xuyên (Vietnam). L'Evêque élu, né en 1955 à Thái Bình (Vietnam) et ordonné prêtre en 1992, était jusqu'ici Directeur du Centre pastoral diocésain. Docteur en éducation, il a été coordinateur pastoral, professeur de séminaire et Recteur du petit séminaire diocésain.


Mgr.François Eid, Procureur du Patriarcat maronite, Membre de la Congrégation pour les causes des saints.


Mgr.Mansueto Bianchi, Assistant Général ecclésiastique de l’Action Catholique italienne, jusqu'ici Evêque de Pistoia (Italie).

_________________
« Tu es grand, Seigneur, et louable hautement… Tu nous as faits pour Toi et notre cœur est sans repos tant qu’il ne se repose pas en Toi » (saint Augustin).
Revenir en haut Aller en bas
http://chapellesaintefamill.forumgratuit.eu
Pearl
Admin
avatar

Messages : 7581
Date d'inscription : 12/02/2014

MessageSujet: Re: La Voix de Pape Francois   Mer 9 Avr - 14:53

Sommaire

- NOUVEAU CYCLE DE CATECHESE: LA SAGESSE DE DIEU
- EN FAVEUR DE LA PAIX EN SYRIE
- DECES DE L'ANCIEN PATRIARCHE CHALDEEN
- MESSE "IN COENA DOMINI"
- AUDIENCES

NOUVEAU CYCLE DE CATECHESE: LA SAGESSE DE DIEU

Cité du Vatican, 9 avril 2014 (VIS). Durant l'audience générale tenue place St.Pierre, le Pape François a inauguré un nouveau cycle de catéchèse consacré aux dons de l'Esprit, "qui constituent l'âme et la lymphe de l'Eglise comme de tout chrétien, l'Esprit étant lui même le don de Dieu par excellence. L'Eglise identifie sept dons que l'Esprit communique, un nombre qui symbolise la plénitude. Appris lors de la préparation à la confirmation, ils sont invoqués dans la prière appelée Séquence du Saint Esprit: Sagesse, intelligence, conseil, force d'esprit, science, piété et crainte de Dieu". La sagesse "n'est pas le savoir, fruit de l'expérience. Celle qu'offre l'Esprit est la grâce de voir avec les yeux de Dieu...de voir le monde et ses problèmes avec ses yeux... Cela découle de l'intimité avec Dieu...entre le Père et le Fils... Lorsque nous sommes en communion avec le Seigneur l'Esprit nous transfigure pour nous permettre de voir selon lui... C'est l'Esprit qui fait du chrétien un sage, non quelqu'un qui sait tout et à réponde à tout, mais une personne qui sait reconnaître ce qui est de Dieu... L'Esprit Saint est en nous et nous pouvons l'entendre nous enseigner le chemin de la sagesse": Voir et entendre Dieu, aimer selon son amour, voir et juger selon son jugement. "Telle est la sagesse que l'Esprit offre à chacun de ceux qui la demandent". Dans la vie de tous les jours, la sagesse c'est par exemple pour les époux de faire la paix plutôt que de se combattre. Le don de la sagesse s'exprime alors lorsqu'ils décident de rétablir l'harmonie de leur couple". Mais ceci ne s'apprend pas car "c'est un don concédé par l'Esprit". C'est avec les yeux de Dieu et à l'écoute de sa Parole, riches de sa sagesse, que l'on progresse dans la vie, que l'on bâtit une famille, et que nous bâtissons aussi l'Eglise qui nous sanctifie. "Demandons aujourd'hui de recevoir le don de la sagesse divine, et prions dans ce but la Vierge, qui est trône de la sagesse".

EN FAVEUR DE LA PAIX EN SYRIE

Cité du Vatican, 9 avril 2014 (VIS). Après la catéchèse, le Saint-Père a évoqué l'assassinat avant-hier en Syrie d'un jésuite néerlandais, le P.Frans van der Lugt, présent dans ce pays depuis un demi-siècle: Agé de 75 ans, "il s'est toujours bénévolement prodigué envers tous, raison pour laquelle il était aimé autant des musulmans que des chrétiens. Cet assassinat, qui m'attriste profondément, doit nous faire penser à tous ceux qui souffrent et meurent dans ce pays martyr, depuis trop longtemps victime d'un conflit meurtrier et destructeur. Pensons aux nombreuses personnes séquestrées, chrétiens et musulmans, syriens et non syriens, au nombre desquelles des évêques et des prêtres. Prions pour leur libération rapide et pour que la paix touche la Syrie et sa région. Je veux lancer un appel aux dirigeants syriens et à la communauté internationale afin que l'on mette un terme à la violence. Jamais plus la guerre! Jamais plus la destruction! Que le droit humanitaire soit respecté, que l'on aille au secours des populations en manque de tout, qu'on gagne la paix par le dialogue et la réconciliation".

DECES DE L'ANCIEN PATRIARCHE CHALDEEN

Cité du Vatican, 9 avril 2014 (VIS). Le Saint-Père a fait parvenir un télégramme de condoléances à l'actuel Patriarche de Babylone des chaldéens à la suite du décès de son prédécesseur, SB le Cardinal Emmanuel III Delly (87 ans). Il s'associe au deuil des fidèles d'Irak comme de la diaspora et rappelle ses grands efforts pour développer le dialogue inter-religieux. Le Cardinal Secrétaire d'Etat s'associe aux condoléances du Pape.

MESSE "IN COENA DOMINI"

Cité du Vatican, 9 avril 2014 (VIS). Jeudi Saint 17 avril, le Saint-Père célébrera la messe In Coena Domini à 17 h 30' près la Fondation Don Gnocchi (chapelle du Centre Ste. Marie de la Providence) pour les pensionnaires (handicapés) et leurs familles, et le personnel.

AUDIENCES

Cité du Vatican, 9 avril 2014 (VIS). Le Saint-Père a reçu ce matin M.Juan Carlos Parodi.

_________________
« Tu es grand, Seigneur, et louable hautement… Tu nous as faits pour Toi et notre cœur est sans repos tant qu’il ne se repose pas en Toi » (saint Augustin).
Revenir en haut Aller en bas
http://chapellesaintefamill.forumgratuit.eu
Pearl
Admin
avatar

Messages : 7581
Date d'inscription : 12/02/2014

MessageSujet: Re: La Voix de Pape Francois   Jeu 10 Avr - 15:37

Sommaire

- LA VOCATION DES UNIVERSITES ECCLESIASTIQUES
- LUTTER CONTRE LA TRAITE DES ETRES HUMAINS
- DECLARATION SUR LA TRAITE DES ETRES HUMAINS
- AUDIENCES

LA VOCATION DES UNIVERSITES ECCLESIASTIQUES

Cité du Vatican, 10 avril 2014 (VIS). Le Saint-Père a reçu également les enseignants et étudiants de l'Université pontificale Grégorienne, de l'Institut pontifical biblique et de l'Institut pontifical oriental, confiés depuis 1923 à la Compagnie de Jésus. Il a d'abord souligné l'importance de la collaboration entre ces trois institutions qui, "tout en perpétuant une tradition doivent affronter le présent et envisager l'avenir avec créativité". A Rome, on trouve "les racines de la foi, la mémoire des apôtres et des martyrs, mais aussi le présent de l'Eglise, le cheminement de cette Eglise qui préside à la charité, qui sert l'unité et l'universalité. Tout ceci n'a rien d'évident, et il faut le vivre" au niveau institutionnel comme personnel. Les étudiants qui viennent à Rome "y apportent la diversité de leurs Eglises et de leurs cultures... C'est une excellente occasion de faire grandir la foi tout en s'ouvrant aux horizons de la catholicité, où le dialogue entre centre et périphérie...revêt une forme évangélique et répond à la logique d'un Dieu qui va du centre à la périphérie et vice versa". Dans les études, le rapport entre travail intellectuel et vie spirituelle est important. "Un des enjeux actuels est de transmettre le savoir et d'offrir une clef de lecture de la vie et non une accumulation de données sans liens entre elles. Une véritable herméneutique évangélique est nécessaire à la compréhension de la vie, du monde et de l'humanité. Il est besoin pour cela d'une atmosphère spirituelle dans la recherche de la vérité, fondée tant sur la foi que sur la raison. La philosophie et la théologie permettent l'acquisition des connaissances qui structurent et renforcent l'intelligence, qui éclairent aussi la volonté. Mais ceci n'est fécond que si l'on prie. Le théologien qui se complaît dans une pensée qu'il croit complète est un médiocre. Comme le bon philosophe le bon théologien a une pensée ouverte et donc incomplète, ouverte à Dieu et à la vérité, toujours en mouvement... Un théologien qui ne prie pas et se tourne pas vers Dieu tombe dans le narcissisme le plus lamentable. C'est là une maladie ecclésiastique. Le narcissisme des théologiens et des penseurs est très dangereux".

Le but de tout université pontificale, a ensuite rappelé le Pape, "est ecclésial. Recherche et études doivent être intégrés dans la vie personnelle et communautaire, à l'engagement missionnaire, à la charité fraternelle, au service des pauvres, à la cure des âmes et au rapport avec le Seigneur. Ces institutions ecclésiastiques ne doivent pas être des usines à théologiens et philosophes, mais des communautés de croissance à l'instar d'une famille. Dans la famille universitaire" on doit aussi "créer un climat d'humanité et de sagesse en mesure de faire des étudiants des bâtisseurs d'humanité", des dispensateurs de vérité, de beauté et de bonté. Car là où ces valeurs manquent le groupe de travail se limite à l'intellectuel. "On assiste à une éclipse, avec des intellectuels remplis de formalisme. Le contact quotidien et respectueux avec l'effort et le témoignage des personnes qui travaillent dans ces universités doit offrir aux étudiants le volet de réalisme nécessaire pour que le savoir soit une science humaine et non une science de laboratoire".

LUTTER CONTRE LA TRAITE DES ETRES HUMAINS

Cité du Vatican, 10 avril 2014 (VIS). Le Saint-Père a reçu ce matin les participants à la seconde Conférence internationale sur la lutte contre le trafic des êtres humains, qui vient de se dérouler au Vatican à l'initiative de la Conférence épiscopale d'Angleterre - Pays de Galles, pour examiner notamment le rôle que l'Eglise doit y jouer. D'emblée, il a qualifié ce fléau de plaie dans le corps social mondial, de blessure infligée au Christ, de crime contre l'humanité: "Ici sont réunies des représentants des autorités policières en charge de la lutte institutionnelle contre ce phénomène et des organisations humanitaires en charge des victimes. Il s'agit de deux approches distinctes qui peuvent et doivent converger. Dialoguer et échanger sur cette double base est fondamental, c'est pourquoi ce type de réunion est plus que nécessaire". En conclusion le Pape a félicité les organisateurs qui, un an après la première conférence, ont réussi à rassembler tant d'experts d'horizons divers afin de travailler ensemble. "cette rencontre est importante car elle montre qu'ensemble gens d'Eglise et personnes de bonne volonté savent dire Ça suffit!".

DECLARATION SUR LA TRAITE DES ETRES HUMAINS

Cité du Vatican, 10 avril 2014 (VIS). Voici la déclaration finale des participants à la seconde Conférence internationale sur la lutte contre la traite des êtres humains: "Ce jour au Vatican, des représentants d'autorités policières et de représentants de l'Eglise catholique se sont réunis pour réfléchir aux moyens de lutter contre ce fléau. Ayant appuyé l'initiative, le Pape François a encouragé la communauté internationale à adopter une stratégie commune et efficace afin qu'à travers le monde aucun être humain ne puisse être utilisé comme une chose, et que la dignité de la personne soit toujours respectée. Comme responsables de l'application de la loi au sein de la communauté internationale nous nous engageons à éradiquer un délit qui abuse des personnes les plus vulnérables. Notre conférence entre dans un projet international le prévention, d'attention pastorale et de réinsertion qui met les victimes au centre de l'action. Chacun de nous s'engage à oeuvrer avec l'Eglise et la société afin de livrer à la justice les responsables de ces crimes odieux et de tout faire pour alléger les souffrances de leurs victimes".

AUDIENCES

Cité du Vatican, 10 avril 2014 (VIS). Le Saint-Père a reçu ce matin:

M.Zvonimir Jankuloski, Ambassadeur de Macédoine, venu lui présenter ses lettres de créance.

Mgr.Petar Rajic, Nonce apostolique au Koweït, à Bahrein, au Yemen, au Qatar et aux Emirats Arabes Unis, Délégué apostolique pour la péninsule arabique.

_________________
« Tu es grand, Seigneur, et louable hautement… Tu nous as faits pour Toi et notre cœur est sans repos tant qu’il ne se repose pas en Toi » (saint Augustin).
Revenir en haut Aller en bas
http://chapellesaintefamill.forumgratuit.eu
Pearl
Admin
avatar

Messages : 7581
Date d'inscription : 12/02/2014

MessageSujet: Re: La Voix de Pape Francois   Ven 11 Avr - 15:53

Sommaire

- L'EDUCATION NE PEUT SUIVRE LA PENSEE UNIQUE
- AUDIENCE AU MOUVEMENT ITALIEN "PRO VITA"
- EN FAVEUR DE LA PAIX CIVILE AU VENEZUELA
- AUDIENCES

L'EDUCATION NE PEUT SUIVRE LA PENSEE UNIQUE

Cité du Vatican, 11 avril 2014 (VIS). Le Saint-Père a reçu une délégation du Bureau catholique international de l'enfance, institué par Pie XII après la guerre: "Né de la maternité de l'Eglise", a dit le Pape, cet organisme "n'a cessé de diffuser les droits des mineurs en contribuant notamment à l'élaboration de la convention des Nations-Unies de 1989 et en collaborant constamment avec les délégations du Saint-Siège à New York, Strasbourg et Genève: Dans une société bien constituée, une attention particulière doit être apportée aux enfants et aux anciens. Et à propos des premiers il a déclaré se sentir "interpellé par tout le mal que nombre de prêtres, une minorité, ont fait en agressant sexuellement des mineurs. L'Eglise est consciente de ce drame. Ces prêtres ont également blessé l'Eglise et il faut agir pour traiter ce problème et prendre les sanctions qui s'imposent. Il faut agir avec force car on ne doit pas plaisanter avec l'enfance... De même est-il de première importance de développer des projets de lutte contre l'esclavage du travail, le recrutement des enfants soldats, la violence contre mineurs. Il faut donc rappeler le droit de l'enfant à grandir dans une famille, avec des parents capables de créer un climat favorable à leur développement et à leur croissance affective. Et il faut être très attentifs en cela a bien insister sur le caractère masculin et féminin des parents. Parallèlement il convient de défendre le droit des parents à choisir le type d'éducation, y compris morale et religieuse, qu'ils veulent pour leurs enfants. Pas plus que sur les adolescents on ne peut soumettre les enfants à des expérimentations éducatives. Ils ne peuvent pas être des cobayes! Les horreurs qu'elles ont produites en particulier lors des dictatures génocidaires conservent leur actualité sous des présentations plus modernes pour pousser enfants et jeunes vers la dictature de la pensée unique. Récemment un grand expert en éducation m'a confié que certaines fois on a l'impression d'envoyer les enfants dans des écoles qui ressemblent à des camps de redressement. Oeuvrer en faveur des droits de l'homme signifie avoir une claire formation anthropologique, être bien préparés à appréhender la nature humaine et à répondre aux défis d'une culture et d'une mentalité que diffusent les mass media. Il ne s'agit pas de se réfugier dans un système de protection dépassé et incapable de faire fleurir la vie... C'est avec toutes les valeurs de la personnes qu'il faut faire face aux défis culturels. Offrez donc à vos cadres une formation permanente en matière d'anthropologie de l'enfant car c'est là que se trouvent les fondements des droits et des devoirs, de là que dépendent tous les projets éducatifs. Ces projets doivent aller de l'avant et s'adapter dans le respect de l'identité humaine et de la liberté de conscience". Pensant au logo de la commission pour la protection de l'enfance et de l'adolescence de Buenos Aires, qui représente la Fuite en Egypte, le Pape a dit qu'il faut parfois fuir pour se défendre, parfois s'arrêter et combattre".

AUDIENCE AU MOUVEMENT ITALIEN "PRO VITA"

Cité du Vatican, 11 avril 2014 (VIS). Le Saint-Père a reçu également 470 membres du mouvement italien Pro Vita, qu'il a notamment félicité de son projet d'adoption prénatale à distance au service de femmes en difficulté. Ces vingt dernières années, a-t-il souligné, le Progetto Gemma a permis de sauver la vie de nombre d'enfants qui sans cette solidarité n'auraient pas vu le jour: "La vie humaine est sacrée et inviolable, et tout droit repose sur le droit fondamental à la vie. Ce droit n'est subordonné à aucune condition, pas plus économique qu'idéologique. Le commandement de ne point tuer détermine clairement la valeur de la vie humaine, et nous devons dire non à une économie de l'exclusion et de l'injustice qui tue en considérant la personne comme un bien de consommation, que l'on peut jeter après usage. On se trouve en présence d'une culture du rebut qui est même érigée en règle. C'est pourquoi -a-t-il dit en citant l'encyclique Evangelii Gaudium- on en vient à jeter aussi la vie. Notre époque est de plus en plus menacée par un divorce entre économie et morale dans un marché où la nouveauté technologique prévaut toujours plus sur les normes éthiques... Il faut donc s'opposer fermement à tout attentat à la vie, surtout lorsqu'elle est innocente et sans défense comme l'enfant dans le sein de sa mère. Le concile Vatican II a déclaré que dès sa conception la vie doit être protégée. L'avortement et l'infanticide sont des crimes abominables". Puis il a évoqué une conférence médicale à laquelle il avait pris part: Un médecin lui avait remis un paquet contenant des instruments servant aux avortements, en disant avoir trouvé la foi et lutter désormais en faveur de la vie. Il devint ainsi un juste. De manière évangélique, a-t-il poursuivi, "le chrétien doit protéger la vie avec courage et amour à chacun de ses stades. Agissez toujours auprès des femmes de manière à ce qu'elles se sentent perçues comme personnes accueillis, accompagnées et écoutées... Ici nous venons de parler de mineurs, mais on pourrait dire les mêmes choses des personnes âgées. Elles sont avec les jeunes l'espérance d'un pays, car détentrices de la sagesse et de la mémoire collective. Aujourd'hui, ces deux catégories de personnes sont l'objet de la culture du rebut, puisqu'on les envisage comme du matériel de décharge. Il faut le répéter, les enfants et les aînés constituent l'espérance de la société!".

EN FAVEUR DE LA PAIX CIVILE AU VENEZUELA

Cité du Vatican, 11 avril 2014 (VIS). A l'occasion de l'ouverture des négociations entre le gouvernement vénézuélien et l'opposition, dans lesquelles le Saint-Siège intervient comme médiateur, le Pape a adressé un message au Président Maduro et à la plate-forme regroupant partis et organisations de la société civile. Il a été lu hier lors de la session inaugurale par le Nonce à Caracas. Après avoir remercié les parties d'avoir invité le Saint-Siège à prendre part à ce processus, il les a assurées de sa prière afin que l'initiative aboutisse à la réconciliation et à la pacification nationale: "Connaissant l'inquiétude et les souffrances de tant de vénézuéliens, je suis proche des victimes de la violence et de leurs familles. La violence, qui appelle la violence, ne peut déboucher sur la paix et le bien être d'un pays, tandis que le dialogue pousse à retrouver les valeurs sociales communes qui elles permettent de surmonter la crise et la polarisation qui blesse profondément le Venezuela, de trouver les voies de la collaboration. Dans le respect de l'autre et des différences, on peut ainsi parvenir au bien public dans l'amour partagé de la patrie et affronter les problèmes économiques et sécuritaires qui pèsent sur le peuple avec la violence et la criminalité. Et puis la foi commune en Dieu renforce la volonté de défendre la dignité de toute personne... Le dialogue qui s'ouvre doit mettre en oeuvre une véritable culture de la rencontre, et avoir la certitude que l'unité seule permet de surmonter la confrontation. Ouvrez vous les uns aux autres pour sortir du climat conflictuel et être des bâtisseurs de paix. Placez la sincérité au coeur de votre action, dans le respect et la reconnaissance de l'autre...avec l'héroïsme du pardon et de la miséricorde, l'abandon de toute haine et ressentiments, le choix de la patience et de l'insistance".

AUDIENCES

Cité du Vatican, 11 avril 2014 (VIS). Le Saint-Père a reçu ce matin:

Le Cardinal Gerhard Ludwig Müller, Préfet de la Congrégation pour la doctrine de la foi.

Mgr.Oscar Cantoni, Evêque de Crema (Italie).

_________________
« Tu es grand, Seigneur, et louable hautement… Tu nous as faits pour Toi et notre cœur est sans repos tant qu’il ne se repose pas en Toi » (saint Augustin).
Revenir en haut Aller en bas
http://chapellesaintefamill.forumgratuit.eu
Pearl
Admin
avatar

Messages : 7581
Date d'inscription : 12/02/2014

MessageSujet: Re: La Voix de Pape Francois   Lun 14 Avr - 14:52

Sommaire

- AUX SEMINARISTES: IL N'Y A PAS DE PLACE POUR LA MEDIOCRITE

- QUI SOMMES NOUS DEVANT JESUS TRIOMPHANT ET SOUFFRANT

- AUDIENCE AU COMITE DES SCIENCES HISTORIQUES
- SOIGNER LA MALADIE SANS OUBLIER LA PERSONNE

- AUDIENCES
- AUTRES ACTES PONTIFICAUX

AUX SEMINARISTES: IL N'Y A PAS DE PLACE POUR LA MEDIOCRITE

Cité du Vatican, 14 avril 2014 (VIS). Ce matin, le Saint-Père a reçu les séminaristes de la communauté du Collège pontifical Léonien d'Anagni (Italie), auxquels il a recommandé d'être attentifs à ne pas tomber dans l'erreur de croire qu'ils se préparent à une profession, pour devenir des fonctionnaires d'une entreprise ou d'un organisme bureaucratique. "Vous êtes en train de devenir des pasteurs à l'image de Jésus Bon Pasteur -a-t-il dit- pour être comme lui au milieu de son troupeau, pour nourrir ses brebis. Face à cette vocation, nous pouvons répondre comme la Vierge Marie à l'ange: Comment cela est-il possible?... Devenir des bons pasteurs à l'image de Jésus est une chose trop grande, et nous sommes si petits... Oui, il est vrai que cela est trop grand. Mais il ne s'agit pas de notre oeuvre mais de l'Oeuvre de l'Esprit Saint avec notre collaboration... Ce n'est pas moi qui vit mais le Christ qui vit en moi", a ajouté le Pape en rappelant par cette phrase que c'est seulement ainsi que l'on peut être diacres et prêtres dans l'Eglise. "Si vous n'êtes pas disposés à suivre cette route, par ces attitudes et ces expériences, il vaut mieux que vous ayez le courage de chercher une autre route. Il existe de nombreuses manières, dans l'Eglise, de rendre un témoignage chrétien". Avant de conclure, le Saint-Père les a invités à réfléchir à ce sujet et a souligné qu'à la suite ministérielle de Jésus Christ, il n'y a pas de place pour la médiocrité qui conduit toujours à se servir du peuple saint de Dieu à son avantage".

QUI SOMMES NOUS DEVANT JESUS TRIOMPHANT ET SOUFFRANT

Cité du Vatican, 13 avril 2014 (VIS). Le Pape François a initié Place St.Pierre les cérémonies de la Semaine Sainte avec la procession des Rameaux suivie de la messe et de la Passion. La cérémonie a commencé par la bénédiction des rameaux d'olivier et les plames disposés sur le côté de l'obélisque de la place et portés en procession jusqu'à l'entrée de la basilique. Des jeunes de Rome et d'autres diocèses y ont participé à l'occasion de la XXIX Journée mondiale de la Jeunesse, dont le thème cette année est: Heureux les pauvres en esprit car le Royaume des cieux est à eux. Dans son homélie, le Pape a posé la question: Qui suis-je, devant Jésus qui entre en fête à Jérusalem?... Qui suis-je, devant Jésus qui souffre? "Cette semaine -a-t-il dit- commence par la procession festive avec les rameaux d?olivier: tout le peuple accueille Jésus. Les enfants, les jeunes gens chantent, louent Jésus. Mais cette semaine avance dans le mystère de la mort de Jésus et de sa résurrection. Nous avons écouté la Passion du Seigneur. Il sera bon de nous poser seulement une question: qui suis-je? Qui suis-je, devant mon Seigneur? Qui suis-je, devant Jésus qui entre en fête à Jérusalem? Suis-je capable d?exprimer ma joie, de le louer? Ou est-ce que je prends de la distance? Qui suis-je, devant Jésus qui souffre?... Nous avons entendu beaucoup de noms, beaucoup de noms. Le groupe des dirigeants, quelques prêtres, quelques pharisiens, quelques maîtres de la loi, qui avaient décidé de le tuer. Ils attendaient l?opportunité de le prendre. Suis-je comme l?un d?eux? Nous avons entendu aussi un autre nom: Judas. Trente pièces de monnaie. Suis-je comme Judas?... Les disciples qui ne comprenaient rien, qui s?endormaient alors que le Seigneur souffrait. Ma vie est-elle endormie? Ou suis-je comme les disciples, qui ne comprenaient pas ce qu?était trahir Jésus? Comme cet autre disciple qui voulait tout résoudre par l?épée. Suis-je comme lui? Suis-je comme Judas, qui fait semblant d?aimer et embrasse le Maître pour le livrer, pour le trahir. Suis-je un traître? Suis-je comme ces dirigeants qui en hâte font un tribunal et cherchent de faux témoins. Suis-je comme eux? Et quand je fais ces choses, si je les fais, est-ce que je crois que par là je sauve le peuple? Suis-je comme Pilate? Quand je vois que la situation est difficile, dois-je me lave les mains si je ne sais pas assumer ma responsabilité et je laisse condamner ou je condamne les personnes? Suis-je comme cette foule qui ne savait pas bien si elle était dans une réunion religieuse, dans un jugement ou dans un cirque, et choisit Barrabas? Pour eux c?est la même chose: c?était plus divertissant, pour humilier Jésus. Suis-je comme les soldats qui frappent le Seigneur, lui enlèvent ses vêtements, l?insultent, se divertissent par l?humiliation du Seigneur? Suis-je comme le Cyrénéen qui revenait du travail, fatigué, mais qui a eu la bonne volonté d?aider le Seigneur à porter la croix? Suis-je comme ceux qui passaient devant la croix et se moquaient de Jésus: Il était si courageux! Qu?il descende de la croix et nous croirons en lui! Se moquer de Jésus? Suis-je comme ces femmes courageuses, et comme la Maman de Jésus, qui étaient là et souffraient en silence? Suis-je comme Joseph, le disciple caché, qui porte le corps de Jésus avec amour, pour lui donner une sépulture? Suis-je comme les deux Marie qui demeurent devant le sépulcre pleurant, priant? Suis-je comme ces chefs qui le lendemain sont allés chez Pilate pour dire: Regarde ce que celui-ci disait, qu?il ressusciterait. Qu?il n?y ait pas une autre tromperie!, et ils bloquent la vie, ils bloquent le sépulcre pour défendre la doctrine, pour que la vie ne sorte pas? Où est mon c?ur? A laquelle de ces personnes je ressemble? Que cette question nous accompagne durant toute la semaine.

AUDIENCE AU COMITE DES SCIENCES HISTORIQUES

Cité du Vatican, 12 avril 2014 (VIS). Le Saint-Père a reçu ce matin les participants à l'assemblée plénière du Comité pontifical des sciences historiques, qui fête son soixantième anniversaire: La recherche historique, a-t-il dit à ses hôtes, "est l'une des voies passionnantes de recherche de la vérité, dans laquelle l'homme s'investit tout entier... Vos travaux, toujours accompagnés par une forte passion ecclésiale et le souci absolu de la vérité, est de grande utilité pour ceux qui tentent de discerner ce que l'Esprit dit aujourd'hui à l'Eglise... La rencontre et la collaboration de chercheurs de cultures et religions différentes apportent une contribution particulière au dialogue entre l'Eglise et le monde contemporain". Puis le Pape a évoqué une des manifestations en programme, la conférence internationale consacrée au déclenchement de la première guerre mondiale, rappelant les appels prophétiques de Benoît XV aux dirigeants des puissances en conflit en août 1917: "Rien n'est perdu avec la paix, tout l'est avec la guerre".


SOIGNER LA MALADIE SANS OUBLIER LA PERSONNE

Cité du Vatican, 12 avril 2014 (VIS). Ce matin, le Saint-Père a rencontré les participants au Congrès de la Société italienne de chirurgie oncologique, organisé par l'Université La Sapienza de Rome et l'hôpital Sant'Andrea: "La recherche scientifique a multiplié les possibilités de prévention et de soin, a découvert des thérapies pour le traitement des pathologies les plus variées", a dit le Pape. "Mais pour que l'on puisse parler de pleine santé, il en faut pas perdre de vue que l'être humain, créé à l'image et à la ressemblance de Dieu, est unité de corps et d'esprit. Ces deux éléments peuvent être distingués mais non séparés parce que la personne est une. Donc, la maladie également, l'expérience de la douleur et de la souffrance, ne concernent pas seulement la dimension corporelle, mais l'homme dans sa totalité. D'où l'exigence d'un traitement intégral qui prenne en compte la personne dans son ensemble et qui joigne au soin médical le soutien humain, psychologique et social, l'accompagnement spirituel et le soutien aux proches du malade". Le Saint-Père a ensuite rappelé les paroles de Jean-Paul II dans son Motu Proprio Dolentium Hominum de 1985 soulignant qu'il est nécessaire "que le personnel sanitaire soit guidé par une vision intégralement humaine de la maladie, et sache en conséquence réaliser une proximité humaine complète envers le malade qui souffre... Le partage fraternel avec les malades nous ouvre à la vraie beauté de la vie humaine" a conclu le Pape, ajoutant que "seul le Christ donne un sens au scandale de la douleur innocente", et de manière toute particulière pendant Pâques où "le Christ est le seul à donner un sens au scandale la souffrance innocente".

AUDIENCES

Cité du Vatican, 14 avril 2014 (VIS). Le Saint-Père a reçu ce matin:

Le Cardinal Leonardo Sandri, Préfet de la Congrégation pour les Eglises orientales.

Le Cardinal Agostino Vallini, Vicaire Général pour le diocèse de Rome.

Samedi dernier, 12 avril, il avait reçu le Cardinal Marc Ouellet, PSS, Préfet de la Congrégation pour les évêques.

AUTRES ACTES PONTIFICAUX

Cité du Vatican 14 avril 2014 (VIS). Le Saint-Père a nommé l'Abbé Alan Williams, SM, Evêque de Brentwood (superficie 3.967, population 2.789.000, catholiques 225.700, prêtres 154, diacres 11, religieux 293), en Grande-Bretagne. L'Evêque élu, né en 1951 à Blackburn (GB), a émis ses voeux religieux en 1976 et a été ordonné prêtre en 1983. Jusqu'ici Directeur du sanctuaire marial de Wlasingham, il succède à Mgr.Thomas McMahon, dont la renonciation a été acceptée pour limite d'âge.

Samedi dernier, samedi 12 avril, il avait:

Nommé le P.Columba Macbeth-Green, OSPPE, Evêque de Wilcannia-Forbes (superficie 414.378, population 117.000, catholiques 35.200, prêtres 21, religieux 42), en Australie. L'Evêque élu, né en 1968 à Forbes (Australie), a émis sa profession religieuse en 1996 et a été ordonné prêtre en 1997. Il était jusqu'ici Vicaire de la province australienne de son ordre. Il a occupé plusieurs autres fonctions au sein de ce dernier, a été curé de paroisse, Prieur et Recteur du sanctuaire de Marian Valley.

Nommé Mgr.Stanislav Szyrokoradiuk, OFM, Evêque de Kharkov - Zaporizhia (superficie 196.300, population 19.000.000, catholiques 40.000, prêtres 64, religieux 97), en Ukraine. Jusqu'ici Auxiliaire de Kiev - Zhytomyr et Administrateur apostolique de Lutsk (Ukraine), il succède à Mgr.Marian Buczek, dont la renonciation a été acceptée en conformité au canon 401,2, du CIC.

Nommé Mgr.Vitaliy Skomarovskyi, Evêque de Lutsk (superficie 40.300, population 2.217.730, catholiques 27.160, prêtres 26, religieux 19), en Ukraine. Il était jusqu'ici Auxiliaire de l'Evêque de Kyiv - Zhytomyr (Ukraine).

Nommé Mgr.Giovanni D'Ercole, FDP, Evêque d'Ascoli Piceno (superficie 840, population 107.503, catholiques 106.512, prêtres 111, diacres 7, religieux 151), en Italie. Il était jusqu'ici Auxiliaire de l'Archevêque de L'Aquila (Italie).

Confirmé Mgr.Guido Marini comme Maître des cérémonies liturgiques.

Nommé Mme.Margaret Scotford Archer (GB), Présidente de l'Académie pontificale des sciences sociales, dont elle était jusqu'ici Membre. Professeur de sociologie, elle a également été directeur d'un centre de recherche près l'Ecole polytechnique fédérale de Lausanne (Suisse).

Nommé l'Abbé Maurizio Tagliaferri (Italie), Rapporteur de la Congrégation pour les causes des saints.

_________________
« Tu es grand, Seigneur, et louable hautement… Tu nous as faits pour Toi et notre cœur est sans repos tant qu’il ne se repose pas en Toi » (saint Augustin).
Revenir en haut Aller en bas
http://chapellesaintefamill.forumgratuit.eu
Marthe

avatar

Messages : 3568
Date d'inscription : 12/02/2014

MessageSujet: Les séminaristes ne se préparent pas à devenir des fonctionnaire   Mar 15 Avr - 6:38

Les séminaristes ne se préparent pas à devenir des fonctionnaires

Ce matin, le Saint-Père a reçu les séminaristes de la communauté du Collège pontifical Léonien d'Anagni (Italie), auxquels il a recommandé d'être attentifs à ne pas tomber dans l'erreur de croire qu'ils se préparent à une profession, pour devenir des fonctionnaires d'une entreprise ou d'un organisme bureaucratique.

"Vous êtes en train de devenir des pasteurs à l'image de Jésus Bon Pasteur pour être comme lui au milieu de son troupeau, pour nourrir ses brebis. Face à cette vocation, nous pouvons répondre comme la Vierge Marie à l'ange : Comment cela est-il possible?... Devenir des bons pasteurs à l'image de Jésus est une chose trop grande, et nous sommes si petits... Oui, il est vrai que cela est trop grand.

Mais il ne s'agit pas de notre œuvre mais de l'œuvre de l'Esprit Saint avec notre collaboration... Ce n'est pas moi qui vit mais le Christ qui vit en moi". "Si vous n'êtes pas disposés à suivre cette route, par ces attitudes et ces expériences, il vaut mieux que vous ayez le courage de chercher une autre route. Il existe de nombreuses manières, dans l'Eglise, de rendre un témoignage chrétien". "A la suite ministérielle de Jésus Christ, il n'y a pas de place pour la médiocrité qui conduit toujours à se servir du peuple saint de Dieu à son avantage".

Michel Janva

http://lesalonbeige.blogs.com/my_weblog/2014/04/les-s%C3%A9minaristes-ne-se-pr%C3%A9parent-pas-%C3%A0-devenir-des-fonctionnaires.html

_________________


"Venez à moi, vous tous qui peinez sous le poids du fardeau, et moi, je vous procurerai le repos.Prenez sur vous mon joug, devenez mes disciples, car je suis doux et humble de coeur, et vous trouverez le repos. Oui, mon joug est facile à porter et mon fardeau, léger.» (Evangile de Jésus-Christ selon saint Matthieu 11,28-30)

"Pater dimitte illis non enim sciunt quid faciunt"
Revenir en haut Aller en bas
Pearl
Admin
avatar

Messages : 7581
Date d'inscription : 12/02/2014

MessageSujet: Re: La Voix de Pape Francois   Mer 16 Avr - 15:25


Sommaire

- LE REFLET EN CROIX DES SOUFFRANCES DE L'HUMANITE

- PROMULGATION DE DECRETS
- AUTRES ACTES PONTIFICAUX
- AVIS

LE REFLET EN CROIX DES SOUFFRANCES DE L'HUMANITE

Cité du Vatican, 16 avril 2014 (VIS). Durant l'audience générale tenue place St.Pierre, le Saint-Père a commenté la passion du Christ et la trahison de Judas. Cet épisode dramatique, a-t-il rappelé, "marque le début de la Passion, un parcours de souffrance librement accepté par Jésus. Lui même a dit offrir sa vie, une vie que personne ne lui a ôtée: J'ai le pouvoir de la donner et de la reprendre... Comme au marché, cette vie a été payée 30 deniers!... S'étant engagé dans la voie de l'humiliation et du dépouillement, il est allé jusqu'à son terme", jusqu'à la mort en croix, "la pire des morts, celle réservée aux criminels. Considéré comme un prophète, il est mort comme un esclave. La passion de Jésus et comme un reflet des souffrances de l'humanité, la réponse de Dieu au mystère du mal, de la souffrance et de la mort. On est souvent horrifié devant tout cela et nous nous demandons pourquoi Dieu le permet. La mort des innocents est tout particulièrement blessante. Voir des enfants souffrir nous fend le coeur. Mais Jésus prend tout ceci sur lui. C'est là le mystère du mal, dans lequel Jésus se charge de tout mal et de toute souffrance, se revêt de toutes les souffrances de l'humanité. Cette semaine, regardons le crucifix et embrassons les plaies du Christ, qui se charge des souffrances humaines. Nous attendons de Dieu la manifestation de sa toute puissance, qu'il abatte l'injustice, le mal, le péché et la souffrance en une victoire triomphante Mais il nous montre au contraire une victoire si humble qu'elle semble une défaite à l'oeil humain. Sur la croix, le Fils de Dieu se présente comme un vaincu. Torturé, il a fini par mourir. Mais sa passion et sa mort étaient écrites, et il ne s'agit pas de simples faits accomplis. C'est un mystère déconcertant dont le secret se cache dans le fait que Dieu a aimé le monde au point d'offrir son Fils unique".

"Au cours de la semaine pascale, pensons aux souffrances de Jésus et souvenons nous qu'il a souffert pour nous, pour chacun de nous... Embrassons donc le crucifix en remerciant Jésus de l'avoir fait pour nous. Lorsque tout semblera perdu, lorsqu'il ne restera plus personne pour frapper le berger et que son troupeau sera dispersé, Dieu interviendra avec la puissance de la Résurrection. La résurrection de Jésus n'est pas la fin heureuse d'une fable mais l'intervention du Père au moment où l'espérance humaine allait disparaître. Lorsque tout semble perdu, dans un grand moment de souffrance, tant de personnes ressentent ce besoin d'embrasser le crucifix car la Croix est proche de la Résurrection. La nuit est la plus noire juste avant le retour de la lumière. Au moment le plus obscur, Dieu intervient et offre la résurrection. Jésus, qui a choisi la voie de la mort, nous appelle à le suivre dans son parcours d'humiliation... Quand nous sommes au fond du trou, fragiles pécheurs, ne masquons pas notre échec mais ouvrons nous avec confiance à l'espérance divine, ainsi que Jésus l'a fait. Pendant la semaine sainte, empoignons le crucifix et embrassons le en remerciant le Seigneur".

PROMULGATION DE DECRETS

Cité du Vatican, 16 avril 2014 (VIS). A la suite de l'audience accordée hier au Cardinal Angelo Amato, SDB, Préfet de la Congrégation pour les causes des saints, le Pape a ordonné la promulgation des décrets relatifs:

au MIRACLE attribué

au bienheureux Ludovico da Casoria (Arcangelo Palmentieri), prêtre et religieux italien (1814 - 1885), fondateur des Franciscaines Elisabethiennes.

au bienheureux Amato Ronconi, italien du tiers ordre franciscain (vers 1226 - vers 1292), fondateur de l'actuelle maison de repos Opera Pia Beato Amato Ronconi.

Aux VERTUS HEROIQUES

du serviteur de Dieu Alain-Marie Guynot de Boismenu, évêque et religieux français (1870 - 1953), Vicaire apostolique de Papouasie.

du serviteur de Dieu Wilhelm Janauschek, prêtre et religieux autrichien della Congregazione del Santissimo Redentore (1859-1926).

AUTRES ACTES PONTIFICAUX

Cité du Vatican 16 avril 2014 (VIS). Le Saint-Père a nommé:

Mgr.Joao Barbosa de Sousa, OFM, Evêque d'Osasco (superficie 2.477, population 2.490.000, catholiques 2.051.000, prêtres 128, religieux 284, au Brésil. Jusqu'ici Evêque de Uniao da Vitória (Brésil), il succède à Mgr.Ercílio Turco, dont la renonciation a été acceptée pour limite d'âge.

Mgr.Kazimierz Gurda, Evêque de Siedlce (superficie 11.440, population 737.600, catholiques 726.600, prêtres 656, religieux 392), en Pologne. Il était jusqu'ici Auxiliaire de l'Evêque de Kielce (Pologne).

Mgr.Zbigniew Kiernikowski, Evêque de Legnica (superficie 7.080, population 851.500, catholiques 776.700, prêtres 475, religieux 279), en Pologne. Jusqu'ici Evêque de Siedlce (Pologne), il succède à Mgr.Stefan Cichy, dont la renonciation a été acceptée pour limite d'âge.

Le P.Giuseppe Piemontese, OFM.Conv, Evêque de Terni - Narni - Amelia (superficie 871, population 159.700, catholiques 157.900, prêtres 130, religieux 121), en Italie. L'Evêque élu, né en 1946 à Monte Sant'Angelo (Italie), a prononcé ses premiers voeux religieux en 1967 et a été ordonné prêtre en 1977. Licencié en théologie, il a occupé différents postes au sein de son ordre et était jusqu'ici Ministre provincial et Gardien du couvent d'Assise (Italie).

AVIS

Cité du Vatican, 16 avril 2014 (VIS). Comme chaque année le VIS ne diffusera pas de bulletin pendant la Semaine Sainte (17 - 22 avril), à la quelle s'ajoute le mercredi 23 avril, qui est jour férié (fête du Pape). Le prochain bulletin VIS sera diffusé jeudi 24 avril.

_________________
« Tu es grand, Seigneur, et louable hautement… Tu nous as faits pour Toi et notre cœur est sans repos tant qu’il ne se repose pas en Toi » (saint Augustin).
Revenir en haut Aller en bas
http://chapellesaintefamill.forumgratuit.eu
Pearl
Admin
avatar

Messages : 7581
Date d'inscription : 12/02/2014

MessageSujet: Re: La Voix de Pape Francois   Jeu 24 Avr - 16:13

Sommaire

- VISITE DU PREMIER MINISTRE D'ALBANIE
- DECLARATION DU DIRECTEUR DE LA SALLE DE PRESSE DU SAINT-SIEGE
- CHRÉTIENS ET BOUDDHISTES: PROMOUVONS ENSEMBLE LA FRATERNITÉ
- NE CHERCHEZ PAS PARMI LES MORTS CELUI QUI EST VIVANT
- PREOCCUPATION DU PAPE DEVANT LA FERMETURE DES USINES
- POSSESSION CARDINALICE
- AUDIENCES
- AUTRES ACTES PONTIFICAUX
- PAQUES
- MESSE CHRISMALE: OINTS AVEC L'HUILE DE JOIE
- MESSE DE LA CENE DU SEIGNEUR AU CENTRE DON GNOCCHI
- CHEMIN DE CROIX: UNE CROIX LOURDE MAIS GLORIEUSE
- SAMEDI SAINT: REVENIR AU LIEU DU PREMIER APPEL
- PAQUES: L'AMOUR FAIT FLEURIR L'ESPERANCE DANS LE DESERT
- REGINA COELI: MARIE, MERE DE L'ESPERANCE

VISITE DU PREMIER MINISTRE D'ALBANIE

Cité du Vatican, 24 avril 2014 (VIS). Ce matin, le Pape François a reçu le premier ministre d?Albanie, M.Edi Rama, qui s?est ensuite entretenu avec le Secrétaire d?Etat, le Cardinal Pietro Parolin, accompagné de Mgr.Dominique Mamberti, Secrétaire pour les relations avec les Etats. Cet entretien cordial a fait état des bonnes relations existant entre le Saint-Siège et la République d?Albanie, et des sujets d?intérêt commun ont été abordés comme les relations entre les communautés ecclésiale et civile, le dialogue interreligieux et la contribution de l?Eglise au bien commun de la société albanaise. Ont aussi été évoquées les principales questions régionales et le chemin de l?Albanie vers sa pleine intégration à l?Union Européenne.

DECLARATION DU DIRECTEUR DE LA SALLE DE PRESSE DU SAINT-SIEGE

Cité du Vatican, 24 avril 2014 (VIS).(VIS).- Le Père Federico Lombardi, S.I. Directeur de la Salle de Presse du Saint-Siège, a fait ce matin la déclaration suivante:

''Dans le cadre de ses rapports personnels pastoraux le Pape François a effectué divers appels téléphoniques. Ceux-ci ne relevant absolument pas de l?activité publique du Pape, aucune information ou commentaire ne sera fait par la Salle de Presse. Ce qui a été diffusé à ce sujet, sorti du contexte des rapports personnels du Saint-Père, et son amplification médiatique conséquente n?est donc pas digne de foi et est source de malentendus et désordres. C?est pourquoi, il n?y a pas lieu de tirer de ces circonstances des conséquences relatives à l?enseignement de l?Eglise''.

CHRÉTIENS ET BOUDDHISTES: PROMOUVONS ENSEMBLE LA FRATERNITÉ

Cité du Vatican, 24 avril 2014 (VIS).(VIS).- Le cardinal Jean-Louis Tauran et le Père Miguel Angel Ayso Guixot respectivement président et secrétaire du Conseil pontifical pour le dialogue interreligieux, ont signé un message adressé chaque année par ce dicastère aux croyants bouddhistes, à l'occasion de la fête du Vesakh.

Le Vesakh est la principale fête bouddhiste qui rappelle les trois moments fondamentaux de la vie de Gautama le Bouddha. Selon la tradition, le Bouddha historique naquit, fut éclairé et disparut en atteignant le Nirvana au cours de la pleine lune du mois de mai. Cependant, cette fête est mobile selon les différents pays Pendant cette période, les croyants bouddhistes décorent leurs maisons avec des fleurs et les parfument à l'encens, visitent les temples locaux, écoutent les enseignements des moines et font des offrandes.

Le message de cette année s'intitule: "Chrétiens et Bouddhistes: promouvons ensemble la fraternité ''. Voici de larges extraits de ce texte:

''Nos v?ux s?inspirent cette année du message de pape François pour la Journée mondiale de la Paix 2014, intitulé : La fraternité, fondement et route pour la paix. En effet, le pape François y observe que 'la fraternité est une dimension essentielle de l?homme, qui est un être relationnel. La vive conscience d?être en relation nous amène à voir et à traiter chaque personne comme une vraie s?ur et un vrai frère ; sans cela, la construction d?une société juste, d?une paix solide et durable devient impossible''.

Votre tradition religieuse est marquée par la conviction que les relations amicales, le dialogue, l'échange de dons, le partage harmonieux et respectueux des points de vue conduisent à une attitude de bonté et d'amour qui, à son tour, engendre des relations authentiques et fraternelles. Vous êtes également convaincus que la source de bien des maux est l'ignorance et l'incompréhension qui, fruits de la cupidité et de la haine, conduisent à leur tour à la destruction des liens de fraternité. Malheureusement, '' l?égoïsme quotidien qui est à la base de nombreuses guerres et de nombreuses injustices '', nous empêche de voir les autres 'comme des êtres faits pour la réciprocité, pour la communion et pour le don'.

Nous, bouddhistes et chrétiens, nous vivons dans un monde trop souvent déchiré par l'oppression, l'égoïsme, le tribalisme, les rivalités ethniques, le fondamentalisme religieux et la violence. Un monde où 'l'autre' est considéré et traité comme un être inférieur, une non-personne ou quelqu'un à craindre et, si possible, à éliminer. Cependant, nous sommes appelés, dans un esprit de coopération avec tous les pèlerins de bonne volonté, à respecter et à défendre notre humanité commune dans la diversité socio-économique, politique et religieuse. Ancrés dans nos croyances religieuses différentes, nous sommes appelés, en particulier, à dénoncer ouvertement tous les maux sociaux qui nuisent à la fraternité ; à guérir les autres de ce qui les empêche de grandir dans la générosité désintéressée, à être les réconciliateurs qui brisent les murs de division dans la société, et à promouvoir une véritable fraternité entre les individus et les groupes.

Notre monde d'aujourd'hui est témoin du sentiment croissant de notre humanité commune et de la recherche globale d?un monde plus juste, paisible et convivial. Mais la réalisation de cet espoir dépend de la reconnaissance de valeurs universelles. Nous espérons que le dialogue interreligieux, en reconnaissant les principes fondamentaux de l'éthique universelle, puisse aider à promouvoir un sens renouvelé de la profonde unité et de la fraternité entre tous les membres de la famille humaine. Véritablement, '' chacun de nous est appelé à être un artisan de paix, qui unit au lieu de diviser, qui étouffe la haine au lieu de l?entretenir, qui ouvre des chemins de dialogue au lieu d?élever de nouveaux murs ''. Dialoguer, se rencontrer pour instaurer la culture du dialogue dans le monde, la culture de la rencontre

Chers amis, pour bâtir un monde fraternel, il est essentiel que nous unissions nos forces pour accompagner les personnes, surtout les jeunes, à rechercher toujours davantage la fraternité, ce savoir-vivre ensemble fraternellement, ce courage de construire encore la fraternité. Nous prions pour que la célébration de la fête de Vesakh soit une occasion de redécouvrir et de promouvoir à nouveau, en particulier dans les sociétés divisées, la fraternité.''

NE CHERCHEZ PAS PARMI LES MORTS CELUI QUI EST VIVANT

Cité du Vatican, 23 avril 2014 (VIS).- ''Pourquoi cherchez-vous parmi les morts celui qui est vivant?''. C'est par cette question que le Saint-Père a commencé la première catéchèse après la semaine sainte et en la fête de saint Georges, son saint patron. Le Pape a rappelé que ''souvent, nous cherchons la vie parmi les choses mortes, parmi les choses qui ne peuvent donner vie, parmi les choses qui sont là aujourd'hui et qui demain ne seront plus''. Le Pape a souligné que poser cette question nous aide ''quand nous nous enfermons dans une forme d'égoïsme ou d'auto complaisance; quand nous nous laissons séduire par les pouvoirs terrestres et par les choses de ce monde, oubliant Dieu et notre prochain; quand nous mettons notre confiance dans les vanités du monde, dans l'argent, dans le succès'', et il a rappelé comment à l'égal de Thomas et de Marie-Madeleine, et aussi pour les disciples d'Emmaus qui ne reconnurent pas le Seigneur, pour nous aussi ''il n'est pas facile de nous ouvrir à Jésus, il n'est pas évident d'accepter la vie du Ressuscité et sa présence parmi nous''.

''Cette question -a poursuivi le Pape- nous aide à dépasser la tentation de regarder en arrière et nous pousse en avant vers l'avenir. Aujourd'hui, cette question nous est posée à nous aussi: Pourquoi cherchez-vous parmi les morts celui qui est vivant, toi qui te refermes sur toi-même après un échec, toi qui n'a plus la force de prier? Toi qui te sens seul, abandonné par tes amis et peut-être aussi par Dieu? Toi qui a perdu l'espérance et qui te sens prisonnier de tes péchés? Toi qui aspires à la beauté, à la perfection spirituelle, à la justice, à la paix?... Nous avons besoin de nous répéter et de nous rappeler les uns aux autres l'avertissement de l'ange -a conclu le Pape- pour qu'il nous aide à sortir de nos moments de tristesse et nous ouvre à des horizons de joie et d'espérance. Cette espérance qui roule les pierres des tombeaux et encourage à annoncer la Bonne Nouvelle, capable de générer une vie nouvelle pour les autres. Ne cherchez pas dans les tombeaux qui promettent et puis qui ne donnent rien!''.

PREOCCUPATION DU PAPE DEVANT LA FERMETURE DES USINES

Cité du Vatican, 23 avril 2014 (VIS). Au terme de l'audience générale, le Saint-Père a lancé un appel pour les ouvriers de la Société Lucchini de Piombino, une usine italienne qui a fermé il y a quelques jours à cause de la crise, laissant ses ouvriers sans travail. Le Pape leur a demandé de ne pas désespérer leur disant que ''quand les espérances humaines s'éteignent, l'espérance divine qui jamais ne déçoit demeure toujours illuminée''. En revanche, le Pape a lancé un appel aux responsables pour qu'ils s'efforcent d'être créatifs et généreux ''pour rallumer l'espérance dans les c?urs de nos frères et dans les c?urs de toutes les personnes sans emploi en raison du gaspillage et de la crise économique. S'il vous plaît, -a-t-il dit- ouvrez les yeux et ne restez pas les bras croisés!''.

POSSESSION CARDINALICE

Cité du Vatican, 24 avril 2014 (VIS). Dimanche 27 avril à 18 h le Cardinal Philippe Nakellentuba Ouédrago, Archevêque de Ouagadougou (Burkina Faso) prendra possession du titre de Santa Maria Consolatrice al Tiburtino

AUDIENCES

Cité du Vatican, 24 avril 2014 (VIS). Le Saint-Père a reçu en audiences séparées:

-Quinze prélats de la Conférence épiscopale d?Afrique du sud en visite ad Limina:

-Mgr. Jabulani Adatus Nxumalo, archevêque de Bloemfontaine.

-Mgr. Jan de Groef, évêque de Bethlehem.

-Mgr. Edward Gabriel Risi, évêque de Keimoes-Upington.

-Mgr. Abel Gabuza, évêque de Kimberley.

-Mgr. Peter John Holiday, évêque de Kroonstad.

-Mgr. Stephen Brislin, archevêque de Cape Town.

-Mgr. Michael Würsternberg, évêque de Aliwal.

-Mgr. Adam Leszek Musialek, évêque de De Aar.

-Mgr. Francisco Fortunato De Gouveia, évêque de Oudtshoorn.

-Mgr.Vincent Mduduzi Zungu, évêque de Port Elizabeth.

-Mgr. Dabula Anton Mpako, évêque de Queenstown.

-le Cardinal Wilfrid Fox Napier, archevêque de Durban, avec l?évêque auxiliaire, Mgr. Barry Alexander Anthony Wood.

-Mgr. Thomas Graham Rose, évêque de Dundee.

-Mgr. Lazar You Heung-sik, évêque de Daejeon (Corée).

-le Cardinal Beniamino Stella, Préfet de la Congrégation pour le Clergé.

AUTRES ACTES PONTIFICAUX

Cité du Vatican, 24 avril 2014 (VIS).- Vendredi 18, le Saint-Père a accepté la renonciation du Révérend Dom Umberto Beda Paluzzi, O.S.B., à la charge pastorale de l'Abbaye territoriale de Montevergine en Italie, en conformité au canon 401, paragraphe 2 du C.I.C.

Jeudi 17 avril, il a nommé:

-le Révérend José Augusto Traquina Maria, évêque auxiliaire du Patriarcat de Lisbonne (superficie 3.735, population 2.237.000, catholiques 1.871.000, prêtres 551, religieux 1.516, diacres permanents 86) au Portugal. L'évêque élu né en 1954 à Alcobaca (Lisbonne, Portugal) a été ordonné prêtre en 1985. Il est licencié en théologie de l'Université catholique portugaise. Au cours de son ministère pastoral il a été entre autre: curés de différentes paroisses, chanoine de la cathédrale de Lisbonne, vicaire, coordinateur du secrétariat permanent du Conseil presbytéral diocésain et directeur spirituel.

-le Révérend José Trinidad Fernández Angulo, évêque auxiliaire de Caracas (superficie 991, population 4.644.000, catholiques 3.960.000, prêtres 490, religieux 1.597, diacres permanents 9) au Venezuela. L'évêque élu né en 1964 à Mérida (Venezuela) a été ordonné prêtre en 1989. Il est licencié en philosophie de l'Université grégorienne de Rome. Au cours de son ministère pastoral il a été entre autre: directeur d'études, vice-directeur de divers séminaires, et professeur.

- le Révérend Can. Francisco José Villas-Boas Senra de Faria Coelho, évêque auxiliaire de Braga (superficie 2.857, population 964.800, catholiques 886.700, prêtres 465, religieux 676, diacres permanents 12) au Portugal. L'évêque élu né en 1961 au Mozambique a été ordonné prêtre en 1986. Il a étudié la théologie, la philosophie et est licencié en histoire ecclésiastique de l'Université grégorienne de Rome. En 2008 il obtient son doctorat en Ecclésiastique auprès de la Phoenix International University aux Etats-Unis. Au cours de son ministère sacerdotal il a été entre autre: professeur de théologie, directeur spirituel, chanoine de cathédrale, curé et assistant religieux.

PAQUES

MESSE CHRISMALE: OINTS AVEC L'HUILE DE JOIE

Cité du Vatican, 17 avril 2014 (VIS). Ce matin à 9h30 en la Basilique vaticane, le Pape François a présidé la messe chrismale célébrée le jeudi saint dans toutes les églises cathédrales. Il a concélébré avec les cardinaux, évêques et prêtres diocésains et religieux présents à Rome. Au cours de la célébration eucharistique, les prêtres ont renouvelé les promesses faites le jour de leur ordination, puis a eu lieu la bénédiction de l'huile pour les malades, de l'huile des catéchumènes et du saint Chrême. Après la proclamation de l'Evangile, le Pape a prononcé l'homélie suivante:

''Chers frères dans le sacerdoce! En ce jour du Jeudi saint, où le Christ nous a aimés jusqu?au bout, nous faisons mémoire de l?heureux jour de l?institution du sacerdoce et de celui de notre ordination sacerdotale. Le Seigneur nous a oints dans le Christ avec l?huile de joie et cette onction nous invite à recevoir ce grand don et à nous en faire porteurs: la joie, l?allégresse sacerdotale. La joie du prêtre est un bien précieux non seulement pour lui mais aussi pour tout le peuple fidèle de Dieu: ce peuple fidèle au milieu duquel le prêtre est appelé pour être oint et auquel il est envoyé pour oindre. Oints avec l?huile de joie pour oindre avec l?huile de joie. La joie sacerdotale a sa source dans l?Amour du Père, et le Seigneur désire que la joie de cet Amour soit en nous, et soit pleine. J?aime penser à la joie en contemplant la Vierge: Marie, la Mère de l?Evangile vivant est source de joie pour les petits, et je crois que nous n?exagérons pas si nous disons que le prêtre est une personne très petite: l?incommensurable grandeur du don qui nous est fait par le ministère nous relègue parmi les plus petits des hommes. Le prêtre est le plus pauvre des hommes si Jésus ne l?enrichit pas de sa pauvreté, il est le serviteur le plus inutile si Jésus ne l?appelle pas ami, le plus insensé des hommes si Jésus ne l?instruit pas patiemment comme Pierre, le plus sans défense des chrétiens si le Bon Pasteur ne le fortifie pas au milieu de son troupeau. Personne n?est plus petit qu?un prêtre laissé à ses seules forces; donc notre prière de protection contre tout piège du Malin est la prière de notre Mère: je suis prêtre parce qu?il a regardé avec bonté ma petitesse. Et à partir de cette petitesse, nous accueillons notre joie. Joie de notre petitesse!

Je trouve trois caractéristiques significatives dans notre joie sacerdotale: c?est une joie qui nous oints, non pas qui nous rend onctueux, imposants, et présomptueux, c?est une joie incorruptible et c?est une joie missionnaire qui rayonne sur tous et qui attire tous, en commençant à l?envers: par ceux qui sont le plus loin. Une joie qui nous oint. Cela veut dire: elle a pénétré à l?intime de notre c?ur, l?a configuré et fortifié sacramentellement. Les rites de la liturgie de l?ordination nous parlent du désir maternel qu?a l?Eglise de transmettre et de communiquer tout ce que le Seigneur nous a donné: l?imposition des mains, l?onction avec le saint Chrême, la vêture avec les ornements sacrés, la participation immédiate à la première Consécration... La grâce nous comble et se répand intègre, abondante et pleine en chaque prêtre. Oints jusqu?aux os... et notre joie, qui jaillit de l?intérieur, est l?écho de cette onction. Une joie incorruptible. L?intégrité du Don, auquel personne ne peut rien enlever ni ajouter, est source incessante de joie: une joie incorruptible, que le Seigneur a promis que personne ne pourra nous ôter. Elle peut être endormie ou étouffée par le péché ou par les préoccupations de la vie mais, au fond, elle reste intacte comme la braise d?un cep brûlé sous les cendres, et peut toujours être réveillée. La recommandation de Paul à Timothée reste toujours actuelle: je t?invite à raviver le feu du don du Dieu qui est déposé en toi par l?imposition de mes mains. Une joie missionnaire. Cette troisième caractéristique, je veux la partager et la souligner d?une façon particulière : la joie du prêtre est située en relation intime avec le saint peuple fidèle de Dieu parce qu?il s?agit d?une joie éminemment missionnaire. L?onction est en vue d?oindre le saint peuple fidèle de Dieu: pour baptiser et confirmer, pour prendre soin et consacrer, pour bénir, pour consoler et évangéliser.

Et puisque c?est une joie qui coule seulement quand le pasteur se tient au milieu de son troupeau (même dans le silence de la prière, le pasteur qui adore le Père est au milieu de ses brebis), c?est une joie gardée par ce même troupeau. Même dans des moments de tristesse, où tout semble s?obscurcir et où le vertige de l?isolement nous séduit, ces moments d?apathie et d?ennui que parfois nous connaissons dans la vie sacerdotale (et à travers lesquels moi aussi je suis passé), même en ces moments le peuple de Dieu est capable de garder la joie, il est capable de te protéger, de t?embrasser, de t?aider à ouvrir ton c?ur et à retrouver une joie renouvelée. Joie gardée par le troupeau et gardée aussi par trois s?urs qui l?entourent, la protègent, la défendent: s?ur pauvreté, s?ur fidélité et s?ur obéissance.

La joie sacerdotale est une joie qui a pour s?ur la pauvreté. Le prêtre est pauvre de joie simplement humaine: il a renoncé à beaucoup! Et parce qu?il est pauvre, lui, qui donne tant de choses aux autres, sa joie il doit la demander au Seigneur et au peuple fidèle de Dieu. Il ne doit pas se la procurer par lui-même. Nous savons que notre peuple est très généreux pour remercier les prêtres pour les plus petits gestes de bénédiction et, de façon spéciale, pour les sacrements. Beaucoup, en parlant de la crise de l?identité sacerdotale, ne tiennent pas compte que l?identité suppose l?appartenance. Il n?y a pas d?identité ? et donc de joie de vivre ? sans appartenance active et engagée envers le peuple fidèle de Dieu. Le prêtre qui prétend trouver l?identité sacerdotale en la recherchant introspectivement dans sa propre intériorité ne trouve peut-être rien d?autre que des panneaux qui disent sortie: sors de toi-même, sors à la recherche de Dieu dans l?adoration, sors et donne à ton peuple ce qui t?a été confié, et ton peuple aura soin de te faire sentir et goûter qui tu es, comment tu t?appelles, quelle est ton identité et il te fera te réjouir avec le cent pour un que le Seigneur a promis à ses serviteurs. Si tu ne sors pas de toi-même, l?huile devient rance, et l?onction ne peut être féconde. Sortir de soi-même demande de se dépouiller de soi, comporte pauvreté.

La joie sacerdotale est une joie qui a pour s?ur la fidélité. Pas tant dans le sens que nous serions tous immaculés (puissions-nous l?être avec la grâce de Dieu!), parce que nous sommes pécheurs, mais plutôt dans le sens d?une fidélité toujours renouvelée à l?unique Epouse, l?Eglise. Là est la clef de la fécondité. Les enfants spirituels que le Seigneur donne à chaque prêtre, ceux qu?il a baptisés, les familles qu?il a bénies et aidées à cheminer, les malades qu?il soutient, les jeunes avec qui il partage la catéchèse et la formation, les pauvres qu?il secourt... sont cette Epouse qu?il est heureux de traiter comme préférée et unique aimée, et de lui être toujours fidèle de façon nouvelle. C?est l?Eglise vivante, avec prénom et nom, dont le prêtre prend soin dans sa paroisse ou dans la mission qui lui a été confiée, c?est elle qui lui donne de la joie quand il lui est fidèle, quand il fait tout ce qu?il doit faire et laisse tout ce qu?il doit laisser pour rester au milieu des brebis que le Seigneur lui a confiées: Pais mes brebis.

La joie sacerdotale est une joie qui a pour s?ur l?obéissance. Obéissance à l?Eglise dans la hiérarchie qui nous donne, pour ainsi dire, non seulement le milieu plus extérieur de l?obéissance: la paroisse à laquelle je suis envoyé, les facultés du ministère, cette charge particulière... mais aussi l?union avec Dieu le Père, de qui vient toute paternité. Mais aussi l?obéissance à l?Eglise dans le service: disponibilité et promptitude pour servir tous, toujours et de la meilleure façon, à l?image de Notre Dame de la promptitude qui accourt pour servir sa cousine et est attentive à la cuisine de Cana où il manque le vin. La disponibilité du prêtre fait de l?Eglise la maison aux portes ouvertes, refuge pour les pécheurs, foyer pour ceux qui vivent dans la rue, maison de soin pour les malades, camping pour les jeunes, salle de catéchèse pour les enfants de la première communion... Là où le peuple de Dieu a un désir ou une nécessité, se trouve le prêtre qui sait écouter (ob-audire) et entend un mandat amoureux du Christ qui l?envoie secourir avec miséricorde ce besoin ou soutenir ces bons désirs avec une charité créative.

Celui qui est appelé sait qu?il existe en ce monde une joie simple et pleine: celle d?être pris par le peuple qu?on aime pour être envoyé à lui comme dispensateur des dons et des consolations de Jésus, l?unique Bon Pasteur qui, plein de profonde compassion pour tous les petits et les exclus de cette terre, lassés et opprimés comme des brebis sans pasteur, a voulu associer beaucoup de personnes à son ministère pour rester et agir Lui-même, dans la personne de ses prêtres, pour le bien de son peuple. En ce Jeudi sacerdotal, je demande au Seigneur Jésus qu?il fasse découvrir à beaucoup de jeunes cette ardeur du c?ur qui fait surgir la joie dès qu?on a l?heureuse audace de répondre avec promptitude à son appel. En ce Jeudi sacerdotal, je demande au Seigneur Jésus qu?il conserve l?éclat joyeux dans les yeux des nouveaux ordonnés, qui partent pour se manger le monde, pour se consumer au milieu du peuple fidèle de Dieu, qu?ils se réjouissent en préparant la première homélie, la première messe, le premier baptême, la première confession... c?est la joie de pouvoir partager ? émerveillés ? pour la première fois comme oints, le trésor de l?Evangile et de sentir que le peuple fidèle te revient pour oindre d?une autre manière: avec leurs demandes, inclinant la tête pour que tu les bénisses, te serrant les mains, t?amenant leurs enfants, demandant pour leurs malades... Seigneur, conserve dans tes jeunes prêtres la joie du départ, la joie de faire toute chose comme nouvelle, la joie de consumer leur vie pour toi. En ce Jeudi sacerdotal, je demande au Seigneur Jésus de confirmer la joie sacerdotale de ceux qui ont de nombreuses années de ministère. Cette joie qui, sans disparaître de leurs yeux, repose sur les épaules de tous ceux qui supportent le poids du ministère, ces prêtres qui ont déjà pris le pouls du travail, qui rassemblent leurs forces et se rechargent: ils changent d?air, comme disent les sportifs. Conserve Seigneur la profondeur et la sage maturité de la joie des prêtres adultes. Qu?ils sachent prier comme Néhémie: la joie du Seigneur est notre rempart. Enfin, en ce Jeudi sacerdotal, je demande au Seigneur Jésus que resplendisse la joie des prêtres âgés, bien portants ou malades. C?est la joie de la Croix, qui provient de la conscience d?avoir un trésor incorruptible dans un vase d?argile qui va en se défaisant. Qu?ils sachent être bien quel que soit l?endroit où ils sont, discernant dans la fugacité du temps le goût de l?éternel (Guardini). Qu?ils ressentent la joie de passer le flambeau, la joie de voir grandir les enfants des enfants et de saluer, dans un sourire et avec douceur, les promesses, dans cette espérance qui ne déçoit pas''.

MESSE DE LA CENE DU SEIGNEUR AU CENTRE DON GNOCCHI

Cité du Vatican, 17 avril 2014 (VIS). A 17h, le Pape François a quitté le Vatican en direction du centre Sainte-Marie de la Providence de la fondation Don Gnocchi, pour célébrer à 17h30 la messe de la Cène du Seigneur par laquelle s'ouvre le Triduum pascal. Lors de cette célébration du Jeudi saint, il a souligné l'annonce du commandement de la charité et le geste d'amour et d'humilité du lavement des pieds. Lorsque le Pape François était cardinal archevêque de Buenos aires, il aimait célébrer cette messe dans un hôpital, une prison ou un centre d'accueil pour les pauvres et marginaux. La Fondation Don Gnocchi est justement une institution qui prend en charge toutes sortes d'incapacités tant physiques que psychiques. Lors de la liturgie qui a eu lieu dans une église du centre, les résidents ont pu participer avec leurs proches, ainsi que le personnel responsable et un groupe de bénévoles. Au cours de la messe, le Pape a lavé les pieds de douze personnes handicapées, d'âge, d'ethnie et de confession religieuse divers, représentant tous les patients accueillis dans les 29 centres que compte cette fondation en Italie. Auparavant, il a expliqué brièvement le sens du geste du lavement des pieds avec ces paroles:

''Nous avons entendu ce que Jésus a fait lors de la dernière Cène: c'est un geste de départ. C'est comme un héritage qu'il nous laisse. Il est Dieu et il s'est fait serviteur, notre serviteur, et c'est cela notre héritage. Vous aussi, vous devez être les serviteurs les uns des autres. Il a fait cette route par amour: vous aussi, vous devez vous aimer et être serviteurs, dans l'amour. Voilà quel est l'héritage que nous laisse Jésus. Il fait ce geste de laver les pieds qui est un geste symbolique: les esclaves le faisaient, les serviteurs aux invités, aux gens qui venaient déjeuner ou dîner, parce qu'à cette époque les routes étaient toutes de terre et lorsqu'ils entraient dans la maison, il fallait leur laver les pieds. Jésus fait un geste, un travail, un service d'esclave, de serviteur. Et cela, il le laisse comme héritage entre nous. Nous devons être serviteurs les uns des autres. C'est pourquoi l'Eglise, en ce jour qui commémore la dernière Cène, quand Jésus a institué l'Eucharistie, fait aussi au cours de la cérémonie ce geste de laver les pieds qui nous rappelle que nous devons être serviteurs les uns des autres. Maintenant, je vais faire ce geste, mais nous tous, dans notre c?ur, pensons aux autres et pensons à l'amour que Jésus nous demande d'avoir pour les autres. Pensons aussi à la façon dont nous pourrions mieux le servir ainsi que les autres. Car c'est ce que Jésus a voulu de nous?.

CHEMIN DE CROIX: UNE CROIX LOURDE MAIS GLORIEUSE

Cité du Vatican, 18 avril 2014 (VIS). Vendredi saint, à 21h15, l'Evêque de Rome a présidé au Colisée le chemin de croix auquel, à la lumière de torches et de cierges, participent tous les ans des milliers de fidèles qui accompagnent le chemin du Christ vers la croix. Depuis la terrasse du Palatin, le Saint-Père a écouté les méditations qui accompagnaient chacune des quatorze stations, consacrées cette année à la crise économique qui touche tant de pays, à l'immigration, à la pauvreté, à la situation des femmes et des marginaux dans le monde d'aujourd'hui... Un ouvrier et un chef d'entreprise, deux étrangers, deux personnes sans domicile fixe, deux prisonniers, deux membres d'un centre de réhabilitation, deux malades, deux enfants, une famille, deux personnes âgées, deux religieuses, les Custodes de Terre Sainte et, à la première et dernière station, le Cardinal archevêque de Rome, Agostino Vallini, ont porté la croix à chacune des stations. A la fin, alors que cela n'était pas prévu, le Pape s'est adressé aux participants pour dire que ? Dieu a mis sur la croix du Christ tout le poids de nos péchés, toutes les injustices perpétrées par chaque Caïn contre son frère, toute l'aigreur de la trahison de Judas et de Pierre, toute la vanité des puissants et l'arrogance des faux amis. C'était une croix lourde, comme la nuit des personnes abandonnées, lourde comme la mort des personnes chères, lourde parce qu'elle résume toute la laideur du mal. Cependant c'est aussi une croix glorieuse comme l'aube d'une longue nuit, parce qu'elle représente en tout l'amour de Dieu qui est plus grand que nos iniquités et que nos trahisons. Dans la Croix, nous voyons la monstruosité de l'homme, lorsqu'il se laisse guider par le mal; mais nous voyons aussi l'immensité de la miséricorde de Dieu qui ne nous traite pas selon nos péchés, mais selon sa miséricorde''.

''Face à la croix de Jésus -a-t-il poursuivi- nous pouvons presque sentir combien nous sommes aimés éternellement; face à la Croix, nous nous sentons 'fils' et non 'choses' ou 'objets', comme l'affirmait saint Grégoire de Nazianze en s'adressant au Christ avec cette prière: Si ce n'était Toi, ô mon Christ, je me sentirais une créature finie... O notre Jésus, conduis-nous de la Croix à la résurrection et enseigne-nous que le mal n'aura jamais le dernier mot, mais l'amour, la miséricorde et le pardon. O Christ, aide-nous à nous exclamer à nouveau: Hier j'étais crucifié avec le Christ; aujourd'hui, je suis glorifié avec Lui... Enfin, tous ensemble, souvenons-nous des malades, de toutes les personnes abandonnées sous le poids de la croix, afin qu'elles trouvent dans l'épreuve de la Croix la force de l'espérance, de l'espérance de la résurrection et de l'amour de Dieu'', a conclu le Saint-Père.

SAMEDI SAINT: REVENIR AU LIEU DU PREMIER APPEL

Cité du Vatican, 19 avril 2014 (VIS). La veillée pascale solennelle a commencé à 20h30 à la Basilique St.Pierre. Le Pape François a présidé les rites ouvrant la célébration avec la bénédiction du feu à l'entrée de la basilique et la préparation du cierge pascal, suivie de la procession jusqu'à l'autel majeur avec le cierge allumé, le chant de l'Exultet et la liturgie de la Parole. Au cours de la cérémonie, le Saint-Père a administré les sacrements de l'initiation chrétienne (baptême, confirmation et première communion) à dix personnes provenant d'Italie, de Biélorussie, du Sénégal, du Liban, de France et du Vietnam. Voici l'homélie prononcée par le Pape:

?L?évangile de la résurrection de Jésus Christ commence par la marche des femmes vers le sépulcre, à l?aube du jour qui suit le sabbat. Elles vont au tombeau, pour honorer le corps du Seigneur, mais elles le trouvent ouvert et vide. Un ange puissant leur dit: Vous, soyez sans crainte!, et il leur demande d?aller porter la nouvelle aux disciples: Il est ressuscité d?entre les morts; il vous précède en Galilée. Vite, les femmes courent, et le long du chemin, Jésus lui-même vient à leur rencontre et dit: Soyez sans crainte, allez annoncer à mes frères qu?ils doivent se rendre en Galilée: c?est là qu?ils me verront. N?ayez pas peur, soyez sans crainte: c?est une voix qui encourage à ouvrir le c?ur pour recevoir cette annonce. Après la mort du Maître les disciples s?étaient dispersés; leur foi s?était brisée, tout semblait fini, les certitudes écroulées, les espérances éteintes. Mais maintenant, cette annonce des femmes, bien qu?incroyable, arrivait comme un rayon de lumière dans l?obscurité. La nouvelle se répand: Jésus est ressuscité comme il avait prédit? Et aussi cet ordre d?aller en Galilée; par deux fois les femmes l?avaient entendu, d?abord de l?ange, puis de Jésus lui-même: Qu?ils aillent en Galilée, là ils me verront. Soyez sans crainte et allez en Galilée. La Galilée est le lieu du premier appel, où tout avait commencé! Revenir là, revenir au lieu du premier appel. Sur la rive du lac, Jésus était passé, tandis que les pécheurs étaient en train de réparer leurs filets. Il les avait appelés, et eux avaient tout laissé et l?avaient suivi. Revenir en Galilée veut dire tout relire à partir de la croix et de la victoire; sans peur, soyez sans crainte. Tout relire, la prédication, les miracles, la nouvelle communauté, les enthousiasmes et les défections, jusqu?à la trahison, tout relire à partir de la fin, qui est un nouveau commencement, à partir de ce suprême acte d?amour.

Pour chacun de nous aussi, il y a une Galilée à l?origine de la marche avec Jésus. Aller en Galilée signifie quelque chose de beau, cela signifie pour nous redécouvrir notre baptême comme source vive, puiser une énergie nouvelle à la racine de notre foi et de notre expérience chrétienne. Revenir en Galilée signifie surtout revenir là, à ce point incandescent où la grâce de Dieu m?a touché au début du chemin. C?est à cette étincelle que je puis allumer le feu pour l?aujourd?hui, pour chaque jour, et porter chaleur et lumière à mes frères et à mes s?urs. A cette étincelle s?allume une joie humble, une joie qui n?offense pas la douleur et le désespoir, une joie bonne et douce. Dans la vie du chrétien, après le baptême, il y a aussi une autre Galilée, une Galilée plus existentielle: l?expérience de la rencontre personnelle avec Jésus Christ, qui m?a appelé à le suivre et à participer à sa mission. En ce sens, retourner en Galilée signifie garder au c?ur la mémoire vivante de cet appel, quand Jésus est passé sur ma route, m?a regardé avec miséricorde, m?a demandé de le suivre. Retourner en Galilée signifie retrouver la mémoire de ce moment où ses yeux ont croisé les miens, le moment où il m?a fait sentir qu?il m?aimait. Aujourd?hui, en cette nuit, chacun de nous peut se demander: quelle est ma Galilée? Il s?agit de faire mémoire, de retourner en arrière par le souvenir.Où est ma Galilée? Est-ce que je m?en souviens? L?ai-je oubliée? Cherche-la et tu la trouveras! Là, le Seigneur t?attend. Je suis allé par des routes et des sentiers qui me l?ont fait oublier. Seigneur, aide-moi: dis-moi quelle est ma Galilée. Tu sais, je veux y retourner pour te rencontrer et me laisser embrasser par ta miséricorde. N?ayez pas peur, soyez sans crainte, retournez en Galilée! L?évangile est clair: il faut y retourner, pour voir Jésus ressuscité, et devenir témoins de sa résurrection. Ce n?est pas un retour en arrière, ce n?est pas une nostalgie. C?est revenir au premier amour, pour recevoir le feu que Jésus a allumé dans le monde, et le porter à tous, jusqu?aux confins de la terre. Retourner en Galilée sans peur. Galilée des gentils: horizon du Ressuscité, horizon de l?Eglise, désir intense de rencontre? Mettons-nous en chemin! ''.

PAQUES: L'AMOUR FAIT FLEURIR L'ESPERANCE DANS LE DESERT

Cité du Vatican, 20 avril 2014 (VIS). Dimanche de Pâques à 10h15, le Pape François a célébré sur une place St.Pierre décorée de 35.000 plantes et fleurs (tulipes, narcisses, jacinthes), cadeau des fleuristes hollandais, la messe solennelle de la Résurrection du Seigneur. Plus de 150.000 fidèles du monde entier participaient à cette célébration qui a commencé avec le rituel du Resurrexit, l'ouverture d'une icône du Ressuscité située à côté de l'autel papal. Le Pape n'a pas prononcé d'homélie puisqu'il a adressé son message de Pâques après la messe et sa bénédiction Urbi et Orbi. A midi, depuis le balcon central de la basilique vaticane, le Pape s'est adressé aux fidèles réunis sur la Place St.Pierre et à tous ceux qui le suivaient par la radio, la télévision et les médias. Il a prononcé son message pascal dans lequel il a prié pour les victimes de l'épidémie du virus Ebola dans divers pays africains et pour la paix en Syrie, en Irak, au Venezuela, en Ukraine, pour l'arrêt des affrontements en République centrafricaine, au Nigeria et au Sud Soudan, ainsi que pour la reprise des négociations entre Israéliens et Palestiniens. Il a ensuite donné la bénédiction Urbi et Orbi, à la ville et au monde.

''Chers frères et s?urs, bonne et sainte fête de Pâques! L?annonce de l?ange aux femmes résonne dans l?Eglise répandue à travers le monde entier: Vous, soyez sans crainte! Je sais que vous cherchez Jésus, le Crucifié. Il n?est pas ici, car il est ressuscité? venez voir l?endroit où il reposait. Voici le sommet de l?Evangile, voici la Bonne Nouvelle par excellence: Jésus, le Crucifié, est ressuscité! Cet événement est à la base de notre foi et de notre espérance: si le Christ n?était pas ressuscité, le christianisme perdrait sa valeur; toute la mission de l?Eglise serait vidée de son élan, parce que c?est de là qu?il est parti et qu?il repart toujours. Le message que les chrétiens apportent au monde, le voici: Jésus, l?Amour incarné, est mort sur la croix pour nos péchés, mais Dieu le Père l?a ressuscité et l?a fait Seigneur de la vie et de la mort. En Jésus, l?Amour l?a emporté sur la haine, la miséricorde sur le péché, le bien sur le mal, la vérité sur le mensonge, la vie sur la mort. C?est pourquoi, nous disons à tous: Venez et voyez!. En chaque situation humaine, marquée par la fragilité, par le péché et par la mort, la Bonne Nouvelle n?est pas seulement une parole, mais c?est un témoignage d?amour gratuit et fidèle. C?est sortir de soi pour aller à la rencontre de l?autre, c?est se tenir proche de celui qui est blessé par la vie, c?est partager avec celui qui manque du nécessaire, c?est rester aux côtés de celui qui est malade ou âgé ou exclu?Venez et voyez!: l?Amour est plus fort, l?Amour donne la vie, l?Amour fait fleurir l?espérance dans le désert.

Avec cette joyeuse certitude dans le c?ur, aujourd?hui nous nous adressons à toi, Seigneur Ressuscité! Aide-nous à te chercher afin que tous nous puissions te rencontrer, savoir que nous avons un Père et que nous ne nous sentions pas orphelins, que nous puissions t?aimer et t?adorer. Aide-nous à vaincre le fléau de la faim, aggravé par les conflits et par les immenses gaspillages dont nous sommes souvent complices. Rends-nous capables de protéger les sans défense, surtout les enfants, les femmes et les personnes âgées, parfois transformés en objets d?exploitation et d?abandon. Fais que nous puissions soigner les frères touchés par l?épidémie d?Ebola en Guinée Conakry, en Sierra Léone et au Libéria, et ceux affectés par tant d?autres maladies, qui se diffusent aussi à cause de l?incurie et de la pauvreté extrême. Console tous ceux qui aujourd?hui ne peuvent pas célébrer Pâques avec leurs familles parce qu?injustement arrachées à leur affection, comme les nombreuses personnes, prêtres et laïcs, qui en diverses parties du monde, ont été séquestrées. Réconforte ceux qui ont laissé leur propre terre pour émigrer vers des endroits où ils puissent espérer un avenir meilleur, mener une vie digne et, souvent, professer librement leur foi. Nous t?en prions, Jésus glorieux, fais cesser toute guerre, toute hostilité grande ou petite, ancienne ou récente! Nous te supplions, en particulier, pour la Syrie, la Syrie bien-aimée, afin que tous ceux qui souffrent des conséquences du conflit, puissent recevoir les aides humanitaires nécessaires et que les parties en cause n?utilisent plus la force pour semer la mort, surtout contre la population sans défense, mais aient l?audace de négocier la paix, désormais attendue depuis trop longtemps! Jésus glorieux, nous te demandons de réconforter les victimes des violences fratricides en Irak et de soutenir les espoirs suscités par la reprise des négociations entre Israéliens et Palestiniens. Nous t?implorons, qu?un terme soit mis aux affrontements en République Centrafricaine et que s?arrêtent les atroces attentats terroristes dans certaines zones du Nigéria ainsi que les violences au Sud Soudan. Nous te demandons que les esprits se tournent vers la réconciliation et la concorde fraternelle au Venezuela. Par ta Résurrection, que nous célébrons cette année ensemble avec les Eglises qui suivent le calendrier julien, nous te prions d?éclairer et d?inspirer des initiatives de pacification en Ukraine, pour que les parties intéressées, soutenues par la Communauté internationale, entreprennent tout effort pour empêcher la violence et construire, dans un esprit d?unité et de dialogue, l?avenir du pays. Qu?en tant que frères, ils puissent aujourd?hui chanter: Xphctoc Boc?pec. Pour tous les peuples de la Terre, nous te prions, Seigneur: toi qui as vaincu la mort, donne-nous ta vie, donne-nous ta paix! Christus surrexit, venite et videte! Chers frères et s?urs, bonne fête de Pâques!''.

REGINA COELI: MARIE, MERE DE L'ESPERANCE

Cité du Vatican, 21 avril 2014 (VIS). En ce lundi de l'Ange, lundi suivant le dimanche de Pâques, le Pape a récité le Regina C?li, prière remplaçant l'angélus pendant le temps pascal, avec les fidèles réunis Place St.Pierre. Le Pape François a souhaité à tous une joyeuse fête de Pâques rappelant que le sentiment qui prédomine dans les récits évangéliques est ''la joie pleine d'étonnement... la joie qui vient de l'intérieur'' et qu'à travers la liturgie, nous revivons l'état d'âme des disciples à l'annonce faite par les femmes qui s'étaient rendues au tombeau. ''Faisons en sorte que cette expérience imprimée dans l'Evangile -a dit le Pape- s'imprime aussi dans nos c?urs et puisse transparaître dans notre vie... Celui qui fait cette expérience devient témoin de la Résurrection, car en un certain sens, il est ressuscité lui-même, elle est ressuscitée elle-même... et ils sont alors capables de porter un rayon de la lumière du Ressuscité en diverses situations: des situations heureuses, en les rendant plus belles et en les présevant de l'égoïsme, ou des situations douloureuses, en y amenant sérénité et espérance''. Il faut revenir à l'Evangile et lire les chapitres qui parlent de la résurrection et le faire en pensant ''à la joie de Marie, la Mère de Jésus'', a ajouté le Pape. ''Le c?ur de Marie, qui est passé à travers l'expérience de mort et de résurrection de son Fils vues dans la foi comme l'expression suprême de la mort de Dieu, est devenu une source de paix, de consolation, d'espérance, de miséricorde. Toutes les prérogatives de notre Mère viennent de là, de sa participation à la Pâque de Jésus. Du vendredi au dimanche matin, elle n'a pas perdu l'espérance: nous l'avons contemplée Mère des Douleurs mais, en même temps, Mère pleine d'espérance. Elle, la Mère de tous les disciples, la Mère de l'Eglise, est Mère d'espérance. Témoin silencieux de la mort et de la résurrection de Jésus, demandons lui de nous faire entrer dans la joie pascale'', a conclu le Pape.

_________________
« Tu es grand, Seigneur, et louable hautement… Tu nous as faits pour Toi et notre cœur est sans repos tant qu’il ne se repose pas en Toi » (saint Augustin).
Revenir en haut Aller en bas
http://chapellesaintefamill.forumgratuit.eu
Pearl
Admin
avatar

Messages : 7581
Date d'inscription : 12/02/2014

MessageSujet: Re: La Voix de Pape Francois   Ven 25 Avr - 14:57

Sommaire

- TEMOIN COHERENT DE L'ENSEIGNEMENT MORAL DE L'EVANGILE
- MESSAGES AUX COMPATRIOTES DES DEUX PAPES FUTURS SAINTS
- LA JOIE CONTAGIEUSE DE SAINT JOSEPH DE ANCHIETA
- AUDIENCES
- AUTRES ACTES PONTIFICAUX
- NOTE

TEMOIN COHERENT DE L'ENSEIGNEMENT MORAL DE L'EVANGILE

Cité du Vatican, 25 avril 2014 (VIS). Les évêques de la Conférence épiscopale d'Afrique du Sud, ainsi que ceux du Bostwana et du Swaziland, ont été reçus ce matin par le Pape François au terme de leur visite ad Limina. Le Saint-Père leur a remis un discours dans lequel il rappelle le travail ardu des missionnaires et des hommes et femmes de ces pays pour semer les graines de la foi et sortir à la rencontre des personnes dans les villages, villes et notamment dans les communes urbaines en expansion constante. Il a ainsi souligné la floraison de paroisses qui prospèrent malgré les obstacles comme les grandes distances entre les communautés et le manque de moyens matériels, avant de louer l'effort fait dans la préparation des diacres permanents et des catéchistes laïcs qui aident le clergé là où les prêtres manquent.

"Les prêtres, les religieux et religieuses -écrit-il- ne forment qu'un seul esprit et un seul c?ur dans le service des fils et filles de Dieu les plus vulnérables: veuves, mères seules, divorcés, enfants en danger et notamment le million d'orphelins malades du Sida, dont beaucoup sont à la tête de familles en zones rurales". Le Pape a ajouté que malgré les difficultés des communautés catholiques, minoritaires dans le pays où différentes religions se côtoient, les catholiques partagent "la richesse et la joie de l'Evangile avec ceux qui sont autour d'eux" et a demandé à Dieu de les aider à "persévérer dans la construction du Royaume de Dieu par leurs vies qui témoignent de la vérité, et par leurs ?uvres qui soulagent les souffrances de tant de personnes".

Il a ensuite évoqué les défis pastoraux qu'affrontent, aux dires des évêques, leurs communautés, comme la diminution de la natalité qui a des répercussions sur le nombre de vocations, le départ de catholiques de l'Eglise pour suivre d'autre groupes qui semblent promettre quelque chose de mieux, l'avortement qui "aggrave la douleur de nombreuses femmes qui portent désormais de profondes blessures physiques et spirituelles après avoir succombé aux pressions d'une culture séculaire qui déprécie le cadeau de Dieu de la sexualité et le droit à la vie de l'enfant à naître", ainsi que l'augmentation des séparations et divorces même dans de nombreuses familles chrétiennes qui conduisent à ce que les enfants "souvent ne grandissent pas dans un environnement familial stable". "Nous observons aussi avec une grande préoccupation, et nous ne pouvons que le déplorer, un accroissement de la violence contre les femmes et les enfants. Toutes ces réalités menacent la sainteté du mariage, la stabilité de la vie du foyer et en conséquence, la vie de la société dans son ensemble. Dans cette mer de difficultés, nous, évêques et prêtres, devons donner un témoignage cohérent de l'enseignement moral de l'Evangile".

Le Pape a ajouté qu'il appréciait l'union des évêques avec leurs peuples et leur solidarité avec le grand nombre de chômeurs dans leurs pays. "La majeure partie de vos peuples -a-t-il dit- peut s'identifier avec Jésus, qui était pauvre et marginalisé, qui n'avait pas où reposer sa tête" et a demandé aux prélats qu'avec l'aide matérielle qu'ils apportent déjà, ils n'oublient pas de donner aussi une plus grande assistance spirituelle accompagnée d'une solide conduite morale. Il a aussi évoqué la diminution du nombre des prêtres et séminaristes et a encouragé les vocations authentiques sur chaque territoire, la sélection prudente des candidats au sacerdoce, une formation soignée et un accompagnement attentif après l'ordination".

Il a aussi invité à la redécouverte du sacrement de réconciliation comme une dimension fondamentale de la vie de la grâce, et a souligné que "le mariage chrétien est une alliance d'amour pour toute la vie, d'amour entre un homme et une femme. Cela implique de vrais sacrifices pour s'éloigner des notions illusoires de la liberté sexuelle et fonder la fidélité conjugale", et a évoqué les programmes de préparation au mariage qui dans ces pays donnent aux jeunes "une espérance nouvelle pour leur avenir comme époux et épouses, pères et mères". Enfin, il a fait part de la préoccupation des prélats pour la "rupture des principes moraux chrétiens qui incluent une tentation croissante de collusion avec la malhonnêteté" et que les évêques ont abordée dans une déclaration pastorale sur la corruption dans laquelle ils ont signalé que "la corruption c'est voler les pauvres... faire préjudice aux plus vulnérables... se répercute sur toute la communauté... détruit notre confiance". Il a conclut en disant que "la communauté chrétienne est appelée à être cohérente dans son témoignage des vertus de l'honnêteté et de l'intégrité, pour que nous puissions être devant le Seigneur, et nos voisins, avec les mains propres et le c?ur pur comme levain de l'Evangile dans la vie de la société. Avec cet impératif moral en tête, je sais que vous ferez face à cela et aux autres préoccupations sociales graves, comme la situation difficile des réfugiés et des immigrés. Que ces hommes et femmes soient toujours reçus par nos communautés catholiques, trouvant chez elles des c?urs et des foyers ouverts afin de leur permettre de commencer une vie nouvelle"

MESSAGES AUX COMPATRIOTES DES DEUX PAPES FUTURS SAINTS

Cité du Vatican, 25 avril 2014 (VIS). Le Saint-Père a envoyé un message vidéo aux fidèles polonais, compatriotes du Pape Jean-Paul II et un message écrit aux citoyens de Bergame, province où se trouve la ville natale du Pape Jean XXIII.

Dans le message vidéo retransmis par la télévision polonaise (TVP) et par la radio polonaise, le Pape dit sa joie d'avoir été appelé à proclamer la sainteté de Jean-Paul II et remercie le Pape polonais de "son infatigable service, de sa conduite spirituelle, d'avoir introduit l'Eglise dans le troisième millénaire de la foi et de son extraordinaire témoignage de sainteté". Le Saint-Père a rappelé les paroles prononcées par Benoît XVI pour décrire le Pape Wojtyla dans son homélie de béatification de mai 2011: il a ouvert au Christ la société, la culture, les systèmes politiques et économiques, en inversant avec une force de géant, force qui lui venait de Dieu, une tendance qui pouvait sembler irréversible. Par son témoignage de foi, d?amour et de courage apostolique, accompagné d?une grande charge humaine, ce fils exemplaire de la nation polonaise a aidé les chrétiens du monde entier à ne pas avoir peur de se dire chrétiens, d?appartenir à l?Eglise, de parler de l?Evangile. En un mot: il nous a aidés à ne pas avoir peur de la vérité, car la vérité est garantie de liberté".

Dans le texte envoyé aux bergamasques et publié dans le journal provincial de cette ville, 'L'Eco di Bergamo' auquel le Pape Roncalli collabora quand il était prêtre, le Pape François invite les citoyens à "remercier le Seigneur pour le grand don que sa sainteté a été pour l'Eglise universelle", et les a encouragé à "apprécier la mémoire de la terre dans laquelle il a germé, une terre faite d'une foi profonde vécue dans la vie quotidienne de familles pauvres mais unies par l'amour du Seigneur, de communautés capables de partager en toute simplicité".

Le Pape a rappelé comment le renouveau voulu par le Concile Vatican II a ouvert le chemin. "C'est une joie spéciale -écrit-il- que la canonisation du Pape Jean XXIII ait lieu avec celle du bienheureux Jean-Paul II qui, au cours de son long pontificat a continué avec ce renouveau". De même, le Pape souhaite que "la société civile puisse toujours s'inspirer de la vie du Pape bergamasque et de l'environnement qu'il créa, en cherchant de nouvelles formes adaptées à notre époque afin de construire une vie fondée sur des valeurs pérennes de la fraternité et de la solidarité".

LA JOIE CONTAGIEUSE DE SAINT JOSEPH DE ANCHIETA

Cité du Vatican, 25 avril 2014 (VIS). Hier soir, en l'église Saint-Ignace de Loyola le Pape François a célébré une messe d'action de grâce pour la canonisation du Père jésuite saint Joseph de Anchieta, SI (1534-1597), évangélisateur du Brésil, linguiste, dramaturge et fondateur des villes de São Paulo et Rio de Janeiro. Béatifié par le Pape Jean-Paul II en 1980, le Pape François a étendu son culte liturgique à l'Eglise universelle le 3 avril dernier, formule équivalente à la canonisation.

Dans son homélie, le Pape a commenté le récit évangélique des disciples d'Emmaüs racontant leur histoire à Pierre qui a vu Jésus ressuscité, et peu après Jésus lui-même apparaît dans la salle où ils sont réunis. "Les disciples -a dit le Pape- ne réussissent pas à croire en la joie qu'ils ont, parce qu'ils ne peuvent croire à cause de cette joie... C'est le moment de la stupeur, de la rencontre avec Jésus Christ où tant de joie ne nous semble pas vrai; et même assumer la joie et le bonheur de ce moment nous semble risqué et nous avons la tentation de nous réfugier dans le scepticisme... Il est plus facile de croire à un fantôme qu'à Jésus vivant. Il est plus facile d'aller chez un voyant qui te prédit l'avenir, qui te tire les cartes, que d'avoir foi en l'espérance d'un Christ vainqueur, d'un Christ qui a vaincu la mort. Se faire une idée, imaginer, est plus facile que d'être docile à ce Seigneur qui revient de la mort et dont tu ne sais pas à quoi il t'invite! Ce processus de relativiser autant la foi finit par nous éloigner de la rencontre, par nous éloigner de la caresse de Dieu. C'est comme si nous distillions la réalité de la rencontre avec Jésus Christ, dans l'alambic de la peur, de la sécurité excessive, de vouloir contrôler nous-mêmes la rencontre. Les disciples avaient peur de la joie... et nous aussi".

Le Pape a ensuite évoqué la lecture des Actes des apôtres racontant la guérison d'un paralytique, prostré à la porte du temple et à qui Pierre et Jean ne peuvent donner ni or ni argent, mais qu'ils soignent en lui donnant ce qu'ils avaient: le nom de Jésus Christ. La joie du miraculé est contagieuse, et au milieu de la confusion Pierre annonce le message. "La joie de la rencontre avec Jésus Christ -a ajouté le Saint-Père- celle que nous avons si peur d'accepter, est contagieuse et crie l'annonce; c'est là que l'Eglise grandit! Le paralytique croit parce que l'Eglise ne s'agrandit pas par prosélytisme mais par attraction, l'attraction témoignant de cette joie qui annonce Jésus Christ, ce témoignage qui naît de la joie acceptée puis transformée en annonce. C'est une joie fondatrice. Sans cette joie, sans cette allégresse, on ne peut pas fonder une Eglise! On ne peut pas fonder une communauté chrétienne. C'est une joie apostolique, qui s'irradie, qui s'étend".

"Saint Joseph de Anchieta a su, lui aussi, communiquer ce qu'il avait expérimenté avec le Seigneur, ce qu'il avait vu et entendu de Lui... et avec Nobrega, c'est le premier jésuite que saint Ignace envoie en Amérique. Un jeune de 19 ans. Il avait tant de joie en lui, il avait une telle joie qu'il fonda une nation. Il posa les fondations culturelles d'une nation, en Jésus Christ. Il n'avait pas étudié la théologie. C'était un jeune homme. Mais il avait senti le regard de Jésus Christ et s'est laissé remplir de joie en choisissant la lumière. Voilà quelle a été sa sainteté. Il n'a pas eu peur de la joie". Le Pape a conclu par l'évocation de l'hymne de saint Joseph de Anchieta à la Vierge Marie qu'il compare à un messager qui proclame la paix, qui annonce la joie de la Bonne Nouvelle. "Qu'Elle qui, à l'aube de ce dimanche blanc d'espérance, n'a pas eu peur de la joie, nous accompagne dans notre chemin, en nous invitant tous à nous lever, à renoncer à nos paralysies, pour entrer ensemble dans la paix et dans la joie que Jésus, le Seigneur ressuscité, nous promet".

AUDIENCES

Cité du Vatican, 25 avril 2014 (VIS). Le Saint-Père a reçu en audience:

- treize prélats de la Conférence épiscopale d'Afrique du Sud:

- Mgr. Xolelo Thaddeus Kumalo, évêque de Eshowe;

- Mgr. Zolile Peter Mpambani, évêque de Kokstad;

- Mgr. Pius Mlungisi Dlungwane, évêque de Mariannhill;

- Mgr. Stanis?aw Jan Dziuba, évêque de Umzimkulu;

- Mgr. Buti Joseph Tlhagale, archevêque de Johannesburg, administrateur apostolique ?Sede vacante et ad nutum Sanctae Sedis? de Klerksdorp;

- Mgr. Jose Luis Gerardo Ponce de Leon, évêque de Manzini, Swaziland, administrateur apostolique ?Sede vacante et ad nutum Sanctae Sedis? du vicariat apostolique de Ingwavuma;

- Mgr. Giuseppe Sandri, évêque de Witbank;

- Mgr. William Matthew Slattery, archevêque de Pretoria, Ordinaire militaire pour l'Afrique du Sud;

- Mgr. Valentine Tsama Seane, évêque de Gaborone, Botswana;

- Mgr. Jeremiah Madimetja Masela, évêque de Polokwane;

- Mgr. Kevin Dowling, évêque de Rustenburg;

- Mgr. Joao Noe Rodrigues, évêque de Tzaneen;

- Mgr. Frank Atese Nubuasah, évêque de Pauzera, vicaire apostolique de Francistown, Botswana.

- Cardinal Polycarp Pengo, archevêque de Dar-es-Salaam, Tanzanie.

- Cardinal Marc Ouellet, Préfet de la Congrégation pour les évêques.

AUTRES ACTES PONTIFICAUX

Cité du Vatican, 25 avril 2014 (VIS). Le Saint-Père a nommé:

-le Révérend Paul Simick Vicaire apostolique de Nepal (superficie: 147.180, population: 28.610.000, catholiques: 7.950, prêtres: 71, religieux: 170). L'évêque élu né en 1963 à Gitdubling (Bengala) a été ordonné prêtre en 1992. Il a étudié la philosophie et la théologie, est titulaire d'un master en langue anglaise et d'un doctorat en théologie biblique. Au cours de son ministère pastorale, il a été entre autres: préfet, curé de différentes paroisses, professeur, doyen, économe et sous-directeur de collège. Il succède à Mgr. Anthony Francis Sharma, SI, dont la renonciation à la charge pastorale du diocèse a été acceptée pour limite d'âge.

-Mgr. Anselmo Guido Pecorari, Nonce apostolique en Bulgarie. Il était jusqu'ici Nonce apostolique en Uruguay.

NOTE

Cité du Vatican, 25 avril 2014 (VIS). Nous informons nos lecteurs qu'à l'occasion de la canonisation de Jean XXIII et de Jean-Paul II ce dimanche, le Vatican Information Service publiera son bulletin samedi 26 et dimanche 27 avril.

_________________
« Tu es grand, Seigneur, et louable hautement… Tu nous as faits pour Toi et notre cœur est sans repos tant qu’il ne se repose pas en Toi » (saint Augustin).
Revenir en haut Aller en bas
http://chapellesaintefamill.forumgratuit.eu
Pearl
Admin
avatar

Messages : 7581
Date d'inscription : 12/02/2014

MessageSujet: Re: La Voix de Pape Francois   Dim 27 Avr - 15:25

Sommaire

- JEAN XXIII ET JEAN-PAUL II AU CATALOGUE DES SAINTS

- HONORER LA MEMOIRE DES DEUX SAINTS




JEAN XXIII ET JEAN-PAUL II AU CATALOGUE DES SAINTS

Cité du Vatican, 27 avril 2014 (VIS). Un demi million de personnes ont assisté ce matin Place St. Pierre à la cérémonie de canonisation des 'deux Papes saints', Jean XXIII et Jean-Paul II, auquel il faut ajouter les quelque 300.000 personnes qui ont suivi la cérémonie sur les écrans géants installés à divers endroits dans Rome. Dès cinq heures ce matin, heure d'ouverture, la place et ses alentours se remplissaient de pèlerins venant du monde entier, dont les Polonais constituaient la majeure partie. Etaient également présentes les délégations officielles de plus de 100 pays, plus de vingt chefs d'Etat et de nombreuses personnalités du monde de la politique et de la culture. Parmi eux se trouvaient notamment le Roi Juan Carlos et la Reine Sofia d'Espagne, le Roi Albert II et la Reine Paola de Belgique, le Prince Hans Adam II du Liechtenstein, le Grand Duc Henri de Luxembourg, l'ancien Président polonais, M. Lech Walesa, le Président du Parlement argentin M. Julian Dominguez et les présidents de l'Union Européenne, M. Hernan Van Rompuy, et de la Commission Européenne, M. José Manuel Barroso. Les deux protagonistes des miracles de Jean-Paul II, s?ur Adele Labianca et Floribeth Mora Diaz, avaient aussi pris part à la célébration.

Les tapisseries aux portraits des deux Papes, les mêmes que celles utilisées pour les béatifications respectives, présidaient sur la façade de la basilique de part et d'autre de la porte centrale, alors que le parvis étaient décoré de plus de 30.000 roses jaunes, oranges et rouges venant d'Equateur. Via della Conciliazione, des centaines de milliers de fidèles se préparaient à la célébration en récitant le chapelet de la Divine Miséricorde entrecoupé de textes du magistère des deux papes et précédé de l'hymne au bienheureux Jean XXIII, 'Bon Pasteur du troupeau du Christ'. La prière s'est conclue avec l'hymne au bienheureux Jean-Paul II, 'Ouvrez les portes au Christ'.

Sous une pluie intermittente et pendant la récitation des litanies invoquant la protection des saints, a commencé la procession des cardinaux et évêques concélébrants qui avant de rejoindre leurs places ont salué le Pape émérite Benoît XVI qui a aussi concélébré avec le Pape François. Peu après 10h, le Saint-Père est entré sur la Place et, avant de procéder au rite de la proclamation des deux nouveaux saints, il s'est rendu vers le Pape émérite pour l'embrasser.

Quelques instants après, le Cardinal Angelo Amato, SDB, Préfet de la Congrégation pour les causes des saints, accompagné des postulateurs a demandé au Pape d'inscrire le nom des deux papes bienheureux au Catalogue des saints et le Pape François a alors prononcé en latin la formule de canonisation:

« En l?honneur de la Très Sainte et indivisible Trinité,

pour l?exaltation de la foi catholique et

la croissance de la vie chrétienne,

par l?autorité de notre Seigneur Jésus Christ,

des saints Apôtres Pierre et Paul et la Nôtre,

après avoir réfléchi longuement,

ayant imploré de nombreuses fois l?aide divine

et ayant écouté l?avis de nombreux frères,

nous déclarons et définissons comme saints

les bienheureux

Jean XXIII

et Jean-Paul II,

et nous les inscrivons au Livre des Saints,

et nous établissons qu?ils soient honorés avec piété et dévotion

parmi les saints dans l?Église universelle.

Au nom du Père, et du Fils, et du Saint-Esprit. »

Ensuite, les reliquaires des deux nouveaux saints ont été présentés au Saint-Père et ont été exposés sur l'autel durant la célébration: celui de Jean-Paul II contient une ampoule de son sang, la même que celle qui avait été exposée lors de sa béatification le 1 mai 2011, alors que pour Jean XXIII a été fabriqué un reliquaire identique à celui de sa béatification le 3 septembre 2000, son corps n'ayant pas été exhumé.

Après la proclamation de l'Evangile, le Pape François a prononcé une homélie dans laquelle il a évoqué saint Jean XXIII comme 'le Pape de la docilité à l'Esprit Saint' et saint Jean-Paul II comme 'le Pape de la famille', rappelant auparavant qu'"au centre de ce dimanche qui conclut l?Octave de Pâques, et que Jean Paul II a voulu dédier à la Divine Miséricorde, il y a les plaies glorieuses de Jésus ressuscité".

"Il les montre -a-t-il dit- dès la première fois qu?il apparaît aux Apôtres, le soir même du jour qui suit le sabbat, le jour de la résurrection. Mais ce soir là Thomas n?est pas là; et quand les autres lui disent qu?ils ont vu le Seigneur, il répond que s?il ne voyait pas et ne touchait pas les blessures, il ne croirait pas. Huit jours après, Jésus apparut de nouveau au Cénacle, parmi les disciples, et Thomas aussi était là; il s?adresse à lui et l?invite à toucher ses plaies. Et alors cet homme sincère, cet homme habitué à vérifier en personne, s?agenouille devant Jésus et lui dit: Mon Seigneur et mon Dieu. Les plaies de Jésus sont un scandale pour la foi, mais elles sont aussi la vérification de la foi. C?est pourquoi dans le corps du Christ ressuscité les plaies ne disparaissent pas, elles demeurent, parce qu?elles sont le signe permanent de l?amour de Dieu pour nous, et elles sont indispensables pour croire en Dieu. Non pour croire que Dieu existe, mais pour croire que Dieu est amour, miséricorde, fidélité. Saint Pierre, reprenant Isaïe, écrit aux chrétiens: Par ses plaies vous avez été guéris".

"Saint Jean XXIII et saint Jean-Paul II -s'est-il exclamé- ont eu le courage de regarder les plaies de Jésus, de toucher ses mains blessées et son côté transpercé. Ils n?ont pas eu honte de la chair du Christ, ils ne se sont pas scandalisés de lui, de sa croix; ils n?ont pas eu honte de la chair du frère, parce qu?en toute personne souffrante ils voyaient Jésus. Ils ont été deux hommes courageux, remplis de la liberté et du courage (parresia) du Saint Esprit, et ils ont rendu témoignage à l?Eglise et au monde de la bonté de Dieu, de sa miséricorde. Il ont été des prêtres, des évêques, des papes du XX siècle. Ils en ont connu les tragédies, mais n?en ont pas été écrasés. En eux, Dieu était plus fort; plus forte était la foi en Jésus Christ rédempteur de l?homme et Seigneur de l?histoire; plus forte était en eux la miséricorde de Dieu manifestée par les cinq plaies; plus forte était la proximité maternelle de Marie. En ces deux hommes, contemplatifs des plaies du Christ et témoins de sa miséricorde, demeurait une vivante espérance, avec une joie indicible et glorieuse. L?espérance et la joie que le Christ ressuscité donne à ses disciples, et dont rien ni personne ne peut les priver. L?espérance et la joie pascales, passées à travers le creuset du dépouillement, du fait de se vider de tout, de la proximité avec les pécheurs jusqu?à l?extrême, jusqu?à l?éc?urement pour l?amertume de ce calice".

"Ce sont l?espérance et la joie que les deux saints Papes ont reçues en don du Seigneur ressuscité, qui à leur tour les ont données au peuple de Dieu, recevant en retour une éternelle reconnaissance. Cette espérance et cette joie se respiraient dans la première communauté des croyants, à Jérusalem, dont nous parlent les Actes des Apôtres que nous avons écoutés dans la deuxième lecture. C?est une communauté dans laquelle se vit l?essentiel de l?Evangile, c'est-à-dire l?amour, la miséricorde, dans la simplicité et la fraternité. C?est l?image de l?Eglise que le Concile Vatican II a eu devant lui. Jean XXIII et Jean-Paul II ont collaboré avec le Saint Esprit pour restaurer et actualiser l?Eglise selon sa physionomie d?origine, la physionomie que lui ont donnée les saints au cours des siècles. N?oublions pas que ce sont, justement, les saints qui vont de l?avant et font grandir l?Eglise. Dans la convocation du Concile, Jean XXIII a montré une délicate docilité à l?Esprit Saint, il s?est laissé conduire et a été pour l?Eglise un pasteur, un guide-guidé par l'Esprit Saint. Cela a été le grand service qu?il a rendu à l?Eglise; c'est pourquoi j'aime le rappeler comme le Pape de la docilité à l?Esprit. Dans ce service du Peuple de Dieu, Jean-Paul II a été le Pape de la famille. Lui-même a dit un jour qu?il aurait voulu qu?on se souvienne de lui comme du Pape de la famille. Cela me plaît de le souligner alors que nous vivons un chemin synodal sur la famille et avec les familles, un chemin que, du Ciel, certainement, il accompagne et soutient".

"Que ces deux nouveaux saints Pasteurs du Peuple de Dieu -a-t-il conclu- intercèdent pour l?Eglise, afin que, durant ces deux années de chemin synodal, elle soit docile au Saint Esprit dans son service pastoral de la famille. Qu?ils nous apprennent à ne pas nous scandaliser des plaies du Christ, et à entrer dans le mystère de la miséricorde divine qui toujours espère, toujours pardonne, parce qu?elle aime toujours".

La basilique St. Pierre restera ouverte aujourd'hui de 14h à 22h pour permettre aux pèlerins de venir vénérer les corps des deux papes canonisés dans leurs urnes de verre à qui a été ajouté le mot saint.

HONORER LA MEMOIRE DES DEUX SAINTS

Cité du Vatican, 27 avril 2014 (VIS). Au terme de la messe célébrée sur le parvis de la Basilique St. Pierre pour la canonisation des bienheureux Papes Jean XXIII et Jean-Paul II et avant de réciter le Regina Cæli, le Saint-Père a salué les fidèles et pèlerins présents Place St. Pierre et dans les rues adjacentes. Il a aussi remercié de leur présence les cardinaux, évêques, prêtres, les délégations officielles des différents pays et les autorités italiennes, "qui sont venus rendre hommage -a-t-il dit- aux deux Pontifes qui ont contribué de façon indélébile au développement des peuples et de la paix". Le Pape a salué avec affection les pèlerins présents provenant des diocèses de Bergame et de Cracovie et les a encouragés à honorer la mémoire des saints en suivant leurs enseignements. Il a également remercié le diocèse de Rome, le Cardinal Vallini, la municipalité, le maire de la ville et les forces de l'ordre, les différentes organisations, associations et bénévoles "qui avec une grande générosité ont préparé ces journées mémorables". Il a aussi remercié les médias qui "ont permis à tant de personnes de participer", et n'a pas oublié non plus les personnes âgées et les malades en leur rappelant que les deux nouveaux saints leur étaient très proches. Enfin, le Pape a prié la Vierge Marie " que saint Jean XXIII et saint Jean-Paul II -a-t-il souligné- ont aimée comme de vrais fils". Après avoir salué les délégations officielles, le Pape François, pour la première fois dans une cérémonie de canonisation ou béatification, a fait le tour de la Place St. Pierre avant de remonter la Via della Conciliazione en papamobile pour bénir et saluer les pèlerins qui ont participé à cet évènement historique.

_________________
« Tu es grand, Seigneur, et louable hautement… Tu nous as faits pour Toi et notre cœur est sans repos tant qu’il ne se repose pas en Toi » (saint Augustin).
Revenir en haut Aller en bas
http://chapellesaintefamill.forumgratuit.eu
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La Voix de Pape Francois   

Revenir en haut Aller en bas
 
La Voix de Pape Francois
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 16Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 9 ... 16  Suivant
 Sujets similaires
-
» Prophétie du pape Léon XIII
» Le Sommet de St-Petersbourg: la Syrie, Obama, Poutine et le pape François, selon "La Voix de la Russie"
» Le Mutilé de la Voix
» caricature obscène de Plantu sur le Pape dans "le MONDE"
» Pâques 2010 : Message Urbi et Orbi du pape Benoît XVI

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Chapelle de la Sainte-Famille :: Charte de la Chapelle de la Sainte-Famille :: Regards sur la Vraie Eglise de Jesus Christ-
Sauter vers: