La Chapelle de la Sainte-Famille

Forum catholique en strict respect du Magistere de l'Eglise, sous la conduite de Jesus, Marie et Joseph. Nous ne sommes pas responsables des publicites : elles ne sont pas de notre fait.
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion
Mots-clés
bonnes pour esperance exorcisme catholiques nouvelles nombre france
Derniers sujets
Partenaires

créer un forum

Suivre Forumactif sur Facebook Suivre Forumactif sur Twitter Suivre Forumactif sur Google+ Suivre Forumactif sur Google+ Suivre Forumactif sur Pinterest

Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée

Partagez | 
 

 Le Mal, les forces du Mal ou les f-m

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Marthe

avatar

Messages : 3610
Date d'inscription : 12/02/2014

MessageSujet: Le Mal, les forces du Mal ou les f-m   Dim 11 Mai - 13:13

Parce que nous ne pouvons ignorer les forces du mal, faire comme si elles n'existaient pas

"Choisir de ne pas croire au diable ne vous protègera pas du diable"

_________________


"Venez à moi, vous tous qui peinez sous le poids du fardeau, et moi, je vous procurerai le repos.Prenez sur vous mon joug, devenez mes disciples, car je suis doux et humble de coeur, et vous trouverez le repos. Oui, mon joug est facile à porter et mon fardeau, léger.» (Evangile de Jésus-Christ selon saint Matthieu 11,28-30)

"Pater dimitte illis non enim sciunt quid faciunt"


Dernière édition par Marthe le Lun 9 Mai - 21:55, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Marthe

avatar

Messages : 3610
Date d'inscription : 12/02/2014

MessageSujet: La franc-maçonnerie   Dim 11 Mai - 13:14

La Franc-maçonnerie disséquée 1 & 2

http://www.gloria.tv/?media=607659


http://www.gloria.tv/?media=607612


_________________


"Venez à moi, vous tous qui peinez sous le poids du fardeau, et moi, je vous procurerai le repos.Prenez sur vous mon joug, devenez mes disciples, car je suis doux et humble de coeur, et vous trouverez le repos. Oui, mon joug est facile à porter et mon fardeau, léger.» (Evangile de Jésus-Christ selon saint Matthieu 11,28-30)

"Pater dimitte illis non enim sciunt quid faciunt"
Revenir en haut Aller en bas
Nous sommes

avatar

Messages : 520
Date d'inscription : 12/02/2014
Age : 59

MessageSujet: Re: Le Mal, les forces du Mal ou les f-m   Ven 20 Juin - 22:49

HELLFEST

La Mecque des métalleux , le paradis du métal. Que d'éloge de la part des journaleux pour la présentation du grand festival de hard rock  qui aura lieu ce week end.

Les musulmans vont être content de ce qualificatif  Very Happy  , quand à nous, nous sommes vaccinés.



Je vous ai flouté leur page........
Revenir en haut Aller en bas
Marthe

avatar

Messages : 3610
Date d'inscription : 12/02/2014

MessageSujet: Re: Le Mal, les forces du Mal ou les f-m   Sam 21 Juin - 9:43

Encore une offense.............

Mais là, elle est adressée aux musulmans (islamophobie ?)

Car ce festival est dédié à l'enfer et donc sataniste ............. n'en déplaise à tous nos bien pensants

*************************


Hellfest : Vivien Hoch vs Simon Lenormand

Le 19 06 2014 Avec 7 Commentaires

Le “festival” Hellfest (la fête de l’enfer…) va se dérouler à Clisson (Loire-Atlantique) à partir de ce vendredi et jusqu’au dimanche 28 juin. Au moins 100 000 amateurs du genre musical “metal” y sont attendus. Qu’il y ait des amateurs de ce genre de musique, peu me chaut. Que plusieurs groupes invités ne cachent pas leur haine du christianisme et qu’ils l’expriment sur une scène subventionnée par des fonds publics, me gêne davantage… Un débat organisé hier sur TVLibertés opposait Vivien Hoch, rédacteur à l’hebdomadaire L’Observatoire de la Christianophobie, au néo païen Simon Lenormand, grand ami du Hellfest. En voici la vidéo…


- See more at: http://www.christianophobie.fr/videos/hellfest-vivien-hoch-vs-simon-lenormand#sthash.3BhHGXdH.dpuf


_________________


"Venez à moi, vous tous qui peinez sous le poids du fardeau, et moi, je vous procurerai le repos.Prenez sur vous mon joug, devenez mes disciples, car je suis doux et humble de coeur, et vous trouverez le repos. Oui, mon joug est facile à porter et mon fardeau, léger.» (Evangile de Jésus-Christ selon saint Matthieu 11,28-30)

"Pater dimitte illis non enim sciunt quid faciunt"
Revenir en haut Aller en bas
Marthe

avatar

Messages : 3610
Date d'inscription : 12/02/2014

MessageSujet: Italie : un prêtre âgé assassiné ?   Mar 12 Aoû - 18:06

Italie : un prêtre âgé assassiné ?
Le 12 08 2014 Avec 0 Commentaires

L’affaire remonte au 25 avril dernier. Aujourd’hui, 12 août, Radio Vatican consacre un article au décès, plus que suspect, d’un prêtre nonagénaire : le Père Giuseppe Rocco.


Une affaire troublante dans le nord-est de l’Italie. Un prêtre de plus de 90 ans aurait été assassiné – étranglé ou étouffé. Son autopsie a fait prendre une nouvelle tournure cette semaine à l’enquête. Mgr Giuseppe Rocco avait été retrouvé sans vie au pied de son lit le 25 avril dans une maison du clergé à Trieste, par l’assistante qui l’accompagnait tous les jours à la messe. Tout le monde pensait à une mort naturelle en raison de son âge avancé. Les obsèques ont été retardées et l’autopsie ordonnée par le parquet a permis de mettre en évidence des lésions qui ne peuvent pas avoir été provoquées par une chute accidentelle à la suite d’un malaise, mais par une action violente. Les enquêteurs penchent pour la strangulation. L’évêque de Trieste s’est dit effaré et bouleversé par ces révélations. Dans un message au diocèse, Mgr Giampaolo Crepaldi souhaite que toute la lumière soit faite et que les responsables soient retrouvés. L’Église locale, a-t-il assuré, offre sa totale collaboration à la justice. Le prélat a invité les fidèles à prier et à vivre cette dure épreuve comme une occasion de purification et de renouvellement de la foi. Mgr Rocco a été pendant une quarantaine d’années curé d’une paroisse de centre-ville de Trieste. Depuis 2003, il résidait dans une maison de retraite située à l’intérieur du complexe du Séminaire diocésain. Cette maison accueille des prêtres âgés, mais aussi des personnes de passage, venues participer à des célébrations religieuses ou à des conférences.

Source : Radio Vatican (12 août)
http://fr.radiovaticana.va/news/2014/08/12/possible_meurtre_dun_pr%C3%AAtre_dans_le_nord_de_litalie/1104392

- See more at: http://www.christianophobie.fr/breves/italie-un-pretre-age-assassine#sthash.mzy2n2Gf.dpuf

*************************

Paix à son âme
Il a maintenant rejoint le Ciel

_________________


"Venez à moi, vous tous qui peinez sous le poids du fardeau, et moi, je vous procurerai le repos.Prenez sur vous mon joug, devenez mes disciples, car je suis doux et humble de coeur, et vous trouverez le repos. Oui, mon joug est facile à porter et mon fardeau, léger.» (Evangile de Jésus-Christ selon saint Matthieu 11,28-30)

"Pater dimitte illis non enim sciunt quid faciunt"
Revenir en haut Aller en bas
Pearl
Admin
avatar

Messages : 7680
Date d'inscription : 12/02/2014

MessageSujet: Re: Le Mal, les forces du Mal ou les f-m   Mar 12 Aoû - 23:43

Prions pour tous nos pretres retraites qui ont tant donne pour que vive notre FOI.

Cette 'macabre histoire' ne serait peut-etre pas arrivee si dans des pays comme le notre, on n'avait 'etouffe' - clerge en tete - la mort 'bizarre' de certains de nos pasteurs, comme celui qui fut 'EGORGE' a Marseille, alors qu'il etait dans son lit, et le couteau dans le lavabo,

Les charognards suppots de satan rodent....

Il nous faut beaucoup Prier et brandir nos CROIX pour repousser le diable... VADE RETRO SATANAS!

_________________
« Tu es grand, Seigneur, et louable hautement… Tu nous as faits pour Toi et notre cœur est sans repos tant qu’il ne se repose pas en Toi » (saint Augustin).
Revenir en haut Aller en bas
http://chapellesaintefamill.forumgratuit.eu
Nous sommes

avatar

Messages : 520
Date d'inscription : 12/02/2014
Age : 59

MessageSujet: Re: Le Mal, les forces du Mal ou les f-m   Lun 18 Aoû - 10:52

Et un autre masque tombe...
Monseigneur Di Falco

Les propos de Monseigneur Di Falco vont faire scandale

Extraits de l'entretien qu'il a accordé le 15 août :

"L’homosexualité est un fait, ce n’est pas un choix. Le choix est dans la manière de vivre cet état de fait et particulièrement lorsqu’on est chrétien Ce n’est pas parce qu’on est homosexuel qu’on n’a pas le droit d’aimer et d’être aimé. En revanche, je crois que l’erreur de ceux qui ont réclamé le mariage, c’est d’avoir voulu employé le terme mariage. Le mariage c’est l’union d’un homme et d’une femme. Pour les autres situations, pourquoi pas un contrat d’union civile qui donne les mêmes droits qu’à un couple hétérosexuel. C’est déjà le cas du Pacs. Quant aux manifestations, plutôt bon enfant au début elles ont été récupérées par la suite. Je pense aussi que les enfants n’avaient pas à être dans ces manifestations. Ce n’était pas leur place. Parmi ces enfants, de 7, 8, 10 ans, quand ils auront 18 ou 19 ans, l’un ou l’autre se découvrira peut-être homosexuel. Vers qui vont-ils se tourner pour parler de ce qu’ils découvrent en eux et de ce qu’ils vivent quand ils se souviendront que leurs parents les ont emmenés dans des manifestations dans lesquelles se sont exprimés des gens de manière agressive et violente à l’égard des homosexuels ?"

Un peu plus loin :

"On parle du droit à l’enfant mais pas du droit de l’enfant. Son droit, dans la mesure du possible, c’est d’avoir une maman et un papa. Ça ne veut pas dire que deux papas ou deux mamans ne s’occuperont pas bien d’un enfant, ce n’est pas la question".

Pour finir :

"quand je vois la fatigue des prêtres qui se donnent sans compter, je souhaiterais que l’Eglise étudie la possibilité d’ordonner prêtre des hommes mariés qui pourraient, comme les diacres, continuer à exercer leur activité professionnelle. Qu’est-ce qui est important, permettre aux communautés chrétiennes d’avoir un prêtre proche et surtout l’Eucharistie, ou de se crisper sur la question du célibat ? Sans pour autant, bien sur remettre en cause le célibat (...)

Peut-être des femmes diacres, ce serait une première étape. L’essentiel, c’est d’avancer".

Non l'essentiel c'est la fidélité à l'Eglise, Mater et Magistra, qui seule fait avancer.
Le Salon Beige
Revenir en haut Aller en bas
Pearl
Admin
avatar

Messages : 7680
Date d'inscription : 12/02/2014

MessageSujet: Re: Le Mal, les forces du Mal ou les f-m   Mar 21 Oct - 18:29

« La franc-maçonnerie, un chemin incompatible avec la foi chrétienne »

ARTICLE | 10/10/2014 | Par Jean-Claude Bésida


Serge Abad-Gallardo a été franc-maçon pendant plus de vingt ans avant de rompre et de retrouver la foi catholique. Il raconte son itinéraire dans J’ai frappé à la porte du Temple… (éd. Pierre Téqui). Pour Famille Chrétienne, il lève le voile sur ce monde opaque.

Pourquoi êtes-vous entré en franc-maçonnerie et pourquoi en êtes-vous sorti ?

À un moment donné, je me suis éloigné de la foi, une foi qui n’était pas très fervente. Je suis entré en franc-maçonnerie parce que je cherchais des réponses à des questions existentielles : pourquoi suis-je en vie et en ai-je conscience ? On se pose tous les mêmes questions. La distance dans laquelle je me trouvais par rapport à la foi a facilité mon entrée en franc-maçonnerie.

Ensuite, je suppose que le Seigneur a veillé sur moi. Il y a une douzaine d’années, je suis revenu à la foi catholique par une rencontre. J’aime beaucoup l’épisode de Zachée dans l’Évangile : j’étais petit et un peu misérable, je me prenais pour un initié, mais j’ai compris que cela ne suffisait pas. J’ai cherché. Ce jour-là, j’ai saisi en fait que ce n’est pas moi qui cherchais le Christ, mais que c’était Lui qui venait vers moi.

Vous étiez catholique. Et pourtant, vous êtes entré en franc-maçonnerie ?

Oui. J’étais en recherche. Ce qui m’a conduit en franc-maçonnerie, c’est le vide existentiel. Je viens d’une famille catholique peu pratiquante. On m’a proposé d’y entrer. Je l’ai fait. Pourquoi ? Parce que je n’avais pas de repères suffisamment précis pour comprendre l’incompatibilité entre les deux chemins.

   La franc-maçonnerie est pour l’homme le moyen d’approcher les dieux, sinon de devenir Dieu soi-même.

Comment s’est passée votre sortie ?

Il y a une douzaine d’années, la foi m’est revenue. Cela s’est fait progressivement. Il y a trois ans, j’ai été confronté au mal de manière très précise, très virulente, d’une manière que je n’avais jamais rencontrée jusque-là. En faisant une retraite dans un monastère, j’ai eu une sorte de révélation : j’ai compris que la franc-maçonnerie ne donnait pas de réponse face au mal. Je suis ressorti de cette abbaye avec un trouble profond par rapport à ces deux chemins que j’avais en face de moi. J’ai alors commencé à me sentir de plus en plus mal en franc-maçonnerie. Je n’y avais plus ma place.

Pour qui avez-vous écrit ce livre ?

Pour les catholiques qui souhaitent savoir ce qu’est la franc-maçonnerie, et pour les francs-maçons qui se disent catholiques et qui n’ont peut-être pas conscience de leur erreur. Il faut que je parle aux catholiques pour leur expliquer l’impasse que constitue la recherche maçonnique.

Beaucoup de francs-maçons sont des gens sincères, qui cherchent mais qui cherchent dans l’erreur. Ils sont devant Baal, devant des idoles, mais ils s’imaginent qu’ils sont devant Dieu. Je témoigne, et ensuite ils feront ce qu’ils veulent. La liberté a été donnée par Dieu pour pouvoir choisir.

Au fond, la franc-maçonnerie, qu’est-ce que c’est ?

Elle a un objectif magique. Dans la Bible, saint Paul met en garde contre les magiciens. C’est d’une certaine manière l’obtention d’un pouvoir strictement humain sur des éléments qu’on ne contrôle pas et qui sont d’ordre surnaturel ! Et donc finalement, au fil des initiations et des augmentations de grade, qui sont en un sens une succession de rideaux de fumée, je dirais que c’est pour l’homme le moyen d’approcher les dieux, sinon de devenir Dieu soi-même.

On est à ce moment-là dans la gnose ! C’est-à-dire que l’on va atteindre la Connaissance par ses propres moyens et par le travail sur le symbole et le rite.

Quels gens composent la franc-maçonnerie ?

Je distinguerais trois catégories de francs-maçons.

Déjà, il y a une minorité de personnes qui sont là pour créer un réseau relationnel, politique, stratégique et professionnel. Ce qui favorise beaucoup cela, c’est le secret. Quand on croise dans une réunion un ministre ou un député franc-maçon, cela arrange les choses. Cela « arrondit les angles », comme on dit : une expression purement maçonnique.

Ensuite, vous avez une autre catégorie. Il s’agit de laïcards héritiers de la Révolution dans ce qu’elle peut avoir de plus doctrinaire. Ils estiment pouvoir apporter le bonheur à l’humanité par la science et par la laïcité pure et dure ! Ils sont purement et simplement anticléricaux et antichrétiens.

Enfin, il y a un certain nombre de personnes qui ne sont ni des arrivistes ni des laïcards, mais des gens très tolérants qui, à force de tout accepter, ne savent plus où ils sont.

En franc-maçonnerie, toutes les idées se valent. Ce sont des gens un peu perdus et qui croient trouver des réponses. Ces chercheurs relativistes cherchent dans tous les sens, mais ils n’arrivent nulle part ! C’est pour eux que j’ai écrit ce livre.

Selon vous, où est le problème avec la franc-maçonnerie ?

Lorsqu’on entre en franc-maçonnerie, on vous demande de prêter serment. Au fil des cérémonies d’initiation, puis à chaque augmentation de grades, il y a une foule de serments qui vous lient. Ceux-ci portent sur plusieurs choses, mais en particulier sur l’obéissance à la Constitution maçonnique de chaque obédience. Un de ces serments demande de se libérer de tout dogme pour chercher la vérité. Si je suis peu ou pas croyant, cela peut me convenir, parce que je n’ai pas une conscience spirituelle vraiment développée. Mais lorsque je commence à réfléchir et à entrer véritablement dans la foi, ça ne va plus.

Il faut choisir…

Les deux sont purement incompatibles ! Il y a une espèce de schizophrénie spirituelle à vouloir être à la fois chrétien et franc-maçon.
Jean-Claude Bésida

http://www.famillechretienne.fr/societe/esoterisme/la-franc-maconnerie-un-chemin-incompatible-avec-la-foi-chretienne-152046

relaye par Christ Roi over blog

_________________
« Tu es grand, Seigneur, et louable hautement… Tu nous as faits pour Toi et notre cœur est sans repos tant qu’il ne se repose pas en Toi » (saint Augustin).
Revenir en haut Aller en bas
http://chapellesaintefamill.forumgratuit.eu
Marthe

avatar

Messages : 3610
Date d'inscription : 12/02/2014

MessageSujet: Re: Le Mal, les forces du Mal ou les f-m   Mar 21 Oct - 18:40

lol!

Je m'apprêtais à poster cet article.............. dans les témoignages


Avec la réponse de Nous sommes dans le lien ci-dessous, cela te fait 2 à 0 Pearl, bravo !!!!!!!!!!!!


http://chapellesaintefamill.forumgratuit.eu/t23p60-les-perturbations-societales#4964


_________________


"Venez à moi, vous tous qui peinez sous le poids du fardeau, et moi, je vous procurerai le repos.Prenez sur vous mon joug, devenez mes disciples, car je suis doux et humble de coeur, et vous trouverez le repos. Oui, mon joug est facile à porter et mon fardeau, léger.» (Evangile de Jésus-Christ selon saint Matthieu 11,28-30)

"Pater dimitte illis non enim sciunt quid faciunt"
Revenir en haut Aller en bas
Marthe

avatar

Messages : 3610
Date d'inscription : 12/02/2014

MessageSujet: Augmentation du nombre de possédés   Sam 22 Nov - 14:30

Augmentation du nombre de possédés
Lu sur Riposte catholique :

http://www.riposte-catholique.fr/riposte-catholique-blog/breves/forte-augmentation-du-nombre-dexorcismes-dans-le-monde

"Les responsables de l’Association Internationale d’Exorcistes, fondée par le père Gabriele Amorth, et reconnue par le Vatican cet été, qui s’est réunie la semaine du 16 novembre, ont annoncé que le nombre de cas de possessions est en forte augmentation depuis quelques années, ce qui a été confirmé par les experts médicaux qui travaillent en association avec l’organisation (le droit canon exige qu’un médecin soit présent lors de l’exorcisme).Les exorcistes ont justifié cette augmentation de l’activité démoniaque par un certain développement des pratiques ésotériques et occultes, mais aussi par le fait que, dans les pays où l’on ne trouve pas d’exorcistes, les possessions peuvent se répandre peu à peu faute d’avoir été interrompues. L’AIE considère que cela donne désormais lieu à une « urgence pastorale »."

Michel Janva
http://lesalonbeige.blogs.com/my_weblog/2014/11/augmentation-du-nombre-de-poss%C3%A9d%C3%A9s.html

**********************



Au nom du Père, et du Fils, et du Saint-Esprit. Ainsi soit-il.

Saint Michel Archange défendez-nous dans le combat ;
soyez notre secours contre la perfidie et les embûches du démon.
Que Dieu exerce sur lui Son empire,
nous le demandons en suppliant;
et vous, prince de la milice céleste,
refoulez en enfer, par la Vertu divine, Satan
et les autres esprits malins qui errent dans le monde
pour la perte des âmes. Amen.

Ou

O Très Glorieux Prince des Milices Célestes,
Saint-Michel Archange, défendez-nous dans le combat,
que nous livrons contre les puissances des Ténèbres,
et contre leur malice.

Venez à notre aide, à nous créatures de Dieu.
Vous êtes vénéré de l'Eglise comme son Gardien et son Protecteur,
et le Seigneur vous a confié les âmes qui,
un jour, occuperont les trônes célestes.
Priez donc le Dieu de la Paix de tenir Satan écrasé sous vos pieds,
pour qu'il ne puisse ni rendre les hommes ses esclaves,
ni causer de dommage à l'Eglise.

Présentez au Très Haut nos prières, unies aux vôtres,
pour que descendent promptement sur nous ses Divines Faveurs.
Et vous, par la Vertu Divine, enchainez le dragon infernal,
l'antique serpent, Satan, et rejetez-le dans les abîmes d'où, enchainé,
il ne pourra plus séduire les âmes.
Amen


st-michel-archange.over-blog.fr/.../Priere_de_protection-3525225.html

https://www.google.fr/url?sa=t&rct=j&q=&esrc=s&source=web&cd=1&cad=rja&uact=8&ved=0CCEQFjAA&url=http%3A%2F%2Fst-michel-archange.over-blog.fr%2Fpages%2FPriere_de_protection-3525225.html&ei=J45wVNjEFMjaavfcgfAD&usg=AFQjCNGgmvcF1WfYZ5WGYUMLUn4QWHwWkQ&bvm=bv.80185997,d.d2s

_________________


"Venez à moi, vous tous qui peinez sous le poids du fardeau, et moi, je vous procurerai le repos.Prenez sur vous mon joug, devenez mes disciples, car je suis doux et humble de coeur, et vous trouverez le repos. Oui, mon joug est facile à porter et mon fardeau, léger.» (Evangile de Jésus-Christ selon saint Matthieu 11,28-30)

"Pater dimitte illis non enim sciunt quid faciunt"
Revenir en haut Aller en bas
Pearl
Admin
avatar

Messages : 7680
Date d'inscription : 12/02/2014

MessageSujet: Re: Le Mal, les forces du Mal ou les f-m   Sam 22 Nov - 22:10

exorcismes..

c'etait ce que je conseillais a une amie, hier, dont la famille de son ami ne rencontre que de graves problemes chez tous ses membres...

je lui ai donc conseille que son ami rencontre un exorciste
mais elle (bien que baptisee catholique) ne croit plus en rien
du moins pas en DIEU car elle a d'autres dieux... qui sont des plaisirs ephemeres
mais quand on se croit doue d'intelligence,...
on a du mal a se laisser raisonner

si vous pouviez Prier pour elle, m'accompagner dans mes Prieres
pour qu'elle entende raison...

nous avons tous besoin de Prieres, certaines parfois sont urgentes
Merci d'avance pour elle

PS
et pourtant elle me dit que depuis que j'ai Prie pour sa fille, celle-ci va nettement mieux
alors que je sais moi ne pas avoir ete la seule a Prier, sa soeur a Prie pour elle, et combien d'autres !


je dis toujours que nous devons aussi Prier pour ceux que nous ne connaissons pas et que nos Prieres portent leurs fruits.

_________________
« Tu es grand, Seigneur, et louable hautement… Tu nous as faits pour Toi et notre cœur est sans repos tant qu’il ne se repose pas en Toi » (saint Augustin).
Revenir en haut Aller en bas
http://chapellesaintefamill.forumgratuit.eu
Marthe

avatar

Messages : 3610
Date d'inscription : 12/02/2014

MessageSujet: Re: Le Mal, les forces du Mal ou les f-m   Dim 23 Nov - 8:03

Mais quand on ne croit pas (ou plus) en Dieu (ni au diable évidemment)........... on ne peut pas penser au recours à un exorciste

Pourtant, le mal existe............ il est pourtant difficile de nier
Mais il est si facile de mettre tout sur le compte de l'activité humaine (ce qui n'est pas à exclure totalement non plus évidemment)

Si ton amie pouvait, ne serait-ce qu'une fois, prier, peut-être retrouverait-elle la foi

Union de prières pour tous ceux qui sont victimes du malin

_________________


"Venez à moi, vous tous qui peinez sous le poids du fardeau, et moi, je vous procurerai le repos.Prenez sur vous mon joug, devenez mes disciples, car je suis doux et humble de coeur, et vous trouverez le repos. Oui, mon joug est facile à porter et mon fardeau, léger.» (Evangile de Jésus-Christ selon saint Matthieu 11,28-30)

"Pater dimitte illis non enim sciunt quid faciunt"
Revenir en haut Aller en bas
Pearl
Admin
avatar

Messages : 7680
Date d'inscription : 12/02/2014

MessageSujet: Re: Le Mal, les forces du Mal ou les f-m   Dim 23 Nov - 20:51

Marthe, l'idee de Prier semble lui ecorcher la gorge, je crois parce qu'elle se sent indigne de par sa vie passee et peut-etre actuelle..
ou parce que de croire, ca demande de marcher sur le Chemin de la Saintete


et pourtant elle dit que sa fille a ete sauvee par la Foi

et nous nous sommes rencontrees autour d'une broderie de Jeanne d'Arc !!!

DIEU la rattrapera. peut-etre tard, mais IL sera a ses cotes au Jour du Jugement dernier, et lui donnera sa chance comme a nous tous
car elle fait aussi du bien autour d'elle.

_________________
« Tu es grand, Seigneur, et louable hautement… Tu nous as faits pour Toi et notre cœur est sans repos tant qu’il ne se repose pas en Toi » (saint Augustin).
Revenir en haut Aller en bas
http://chapellesaintefamill.forumgratuit.eu
Bigbug

avatar

Messages : 857
Date d'inscription : 13/02/2014
Age : 64
Localisation : devant mon écran

MessageSujet: Re: Le Mal, les forces du Mal ou les f-m   Lun 24 Nov - 12:26

Pearl a écrit:
(...) elle fait aussi du bien autour d'elle

Connais pas du tout cette personne, mais soyons sûrs que le Seigneur ne retient que cela car la charité couvre un grand nombre de péchés Smile
Revenir en haut Aller en bas
Pearl
Admin
avatar

Messages : 7680
Date d'inscription : 12/02/2014

MessageSujet: Re: Le Mal, les forces du Mal ou les f-m   Mer 24 Juin - 22:44

c'est le temps des cerises et le debut des barbecues.
en ce moment, mon boucher prepare des brochettes et autres victuailles,.. marinees... un vrai regal !!!! y'a plus qu'a les mettre sur les braises... et attendre
 Wink  Sad



Le Ruisseau (ou coulent les eaux.. nauseabondes...)


Nice - Enquête sur une machination : Les francs-maçons et la justice


Un procureur iconoclaste, un juge d’instruction éclaboussé, des réseaux occultes qui s’agitent, une chancellerie aux abonnés absents... Depuis cinq ans, un drôle de feuilleton secoue le tribunal de Nice. Il pose, une nouvelle fois, la question de l’influence de la franc-maçonnerie sur le bon fonctionnement de la justice. Retour sur un invraisemblable bras de fer

Les magistrats n’en sont pas moins des hommes. Ils peuvent être orgueilleux, faibles, corrompus, fous... Ce jeudi 14 octobre, le juge Renard, lui, est KO debout. Devant ses pairs du Conseil supérieur de la Magistrature, réunis en formation disciplinaire, il craque : « J’ai perdu 11 kilos et ma capacité sexuelle. Et qu’est-ce que j’ai gagné ? Une psychothérapie, le droit de prendre du Prozac le matin et du Lexomil le soir ! » Les magistrats du CSM le regardent, médusés. Où est le Renard élégant, conquérant et sûr de lui ? Le Renard qui fut pendant seize ans l’un des « meilleurs magistrats de la Côte d’Azur » ? Le Renard puissant. Le Renard malin. « Le Rusé », comme on l’avait surnommé. Le magistrat franc-maçon, jusque-là intouchable, est en train de sombrer. Face à l’enquête fouillée et accablante du rapporteur Vincent Lamanda (voir encadrés), il en est réduit à faire lui-même de tristes jeux de mots : « Quand on veut se débarrasser de son renard, on l’accuse d’avoir la rage »...

Alors qu’à Paris Renard perd pied, son principal adversaire reste introuvable. Tous les journalistes cherchent à joindre Eric de Montgolfier. On voudrait une réaction, une de ces phrases bien senties dont il a le secret. Le procureur de Nice, qui avait le premier dénoncé l’influence des loges sur la justice locale, est en vacances à Rome. Il savoure sa victoire dans la Ville éternelle. Quel incroyable retournement ! Il y a près d’un an, c’était lui le vaincu. Ses ennemis et la chancellerie avaient bien failli avoir sa peau en rejetant sur lui la responsabilité des fautes qu’il dénonçait ! Illustration presque trop parfaite du vieil adage : « Le premier qui dit la vérité... » Le procureur iconoclaste a failli tomber dans un traquenard qui aurait pu lui coûter son poste à Nice et sa réputation. L’une de ces machines infernales politico-médiatiques, sur fond de connivences maçonniques, d’arrière-pensées politiques et de lâcheté institutionnelle dont il est souvent difficile de se relever.

Devant le CSM, il y a quinze jours, le représentant du ministère de la Justice a stigmatisé la « perte complète des repères déontologiques » de Jean-Paul Renard et « ses manquements graves et répétés » aux devoirs d’un magistrat. Il n’a pas prononcé une seule fois le mot « franc-maçon ». Pourtant, l’ombre des frères planait sur tous les dossiers examinés : magistrats maçons, élus maçons, policiers maçons, chefs d’entreprise maçons, délinquants maçons (voir encadrés)... In fine, le représentant du garde des Sceaux a demandé la sanction maximum : la révocation. Il a aussi affirmé que la chancellerie avait tout fait pour diligenter l’enquête du CSM. Comme nous allons le voir, c’est en fait l’inverse qui s’est passé. Pour le comprendre, il faut revenir sur l’invraisemblable bras de fer qui oppose le procureur de Nice et Jean-Paul Renard depuis près de cinq ans. Un duel qui illustre toute la complexité du combat contre les fameux « réseaux francs-maçons » dans la justice, dénoncés par Eric de Montgolfier, quelque temps après son installation sur la Côte.

Acte I - Un magistrat très influent L’affaire commence dans les colonnes du « Nouvel Observateur » il y a cinq ans. Dans une interview accordée à notre journal, Eric de Montgolfier dégaine : « Tous ceux qui m’ont accueilli ici m’ont spontanément parlé des réseaux francs-maçons. On m’a dit : vous ne comprendrez rien à cette juridiction ni à cette région si vous ne prenez pas en compte cette réalité. (...) J’ai déjà rencontré ces réseaux ailleurs, mais ici, ils semblent vraiment influer sur le fonctionnement de la justice. » Les déclarations du nouveau procureur suscitent aussitôt un tollé. Montgolfier n’en a cure. Dans l’interview, il s’est payé le luxe d’ajuster précisément une cible : « Il n’est pas sain qu’un magistrat fasse partie d’un réseau qui a pour principe le secret. »

Ce magistrat, encore anonyme, c’est le juge Renard. Agé de 54 ans, ce fils de gendarme, fin et courtois, présente un drôle de profil en clair-obscur. « C’est l’homme le plus intelligent que je connaisse », observe un avocat niçois qui l’a beaucoup fréquenté par le passé. Son premier dossier de notation, alors qu’il est substitut à Annecy, fait état du « sérieux de son caractère, de ses connaissances juridiques approfondies, son aisance et son assurance dans l’exercice de son métier ». Rapidement, il obtient sa mutation dans son berceau natal, les Alpes-Maritimes. Un département qu’il ne va plus quitter. Renard y exerce ses talents depuis vingt-deux ans, dont dix-sept passés comme juge d’instruction. Il a toujours été excellemment noté. Ce qui ne laisse pas de surprendre quand on voit ce qui lui est reproché aujourd’hui noir sur blanc. Magistrat méritant à la ville, le juge Renard passe également pour un homme modeste, au train de vie ascétique. « Mes seules distractions sont la marche en montagne et la pêche », dit-il, précisant volontiers n’avoir jamais acheté une voiture neuve de sa vie, vivre dans la même maison depuis vingt ans et même... se passer de lave-vaisselle ! « Plus simple que mon mode de vie, ce n’est pas possible », s’est-il exclamé au cours de l’enquête disciplinaire qui le mène aujourd’hui devant le CSM.

Quand Eric de Montgolfier arrive à Nice, Jean-Paul Renard officie comme doyen des juges d’instruction de la ville. Un poste influent. C’est lui qui attribue les dossiers en cours à tel ou tel magistrat. Incontournable, Renard l’est aussi en maçonnerie. Initié dès le mois de décembre 1991 à la Grande Loge nationale de France (GLNF), il est le vénérable des Fils de la Vallée, une loge fondée en compagnie de Michel Mouillot, l’ancien maire de Cannes, peu de temps avant que celui-ci soit mis plusieurs fois en examen et même incarcéré un temps pour « corruption ». Eric de Montgolfier est rapidement informé de ces liens, qu’il juge pour le moins incongrus, par tous les magistrats et les avocats qui souhaitent le voir « nettoyer » la juridiction. Ces derniers lui portent une liste d’affaires enterrées ou de non-lieux étranges. Or nombre de ces « curiosités » pénales ont été traitées par le juge Renard...

Acte II - Montgolfier passe à l’attaque Renard s’est-il senti menacé par l’arrivée de l’« incorruptible » Montgolfier ? L’enquête disciplinaire penche pour cette thèse. Car alors que la nomination du médiatique procureur n’est encore qu’une rumeur, Jean-Paul Renard commence à intriguer pour être muté. Il demande à un avocat niçois, Franck de Vita, apparenté au ministre de la Fonction publique Emile Zuccarelli, d’intervenir en sa faveur pour lui obtenir au plus vite un poste à la cour d’appel à Monaco ou au tribunal de Draguignan. Hélas pour lui, la démarche, formellement prohibée par le statut de la magistrature, n’aboutira pas.

Coincé à Nice, le juge change de pied. Pourquoi ne pas essayer de s’entendre avec le procureur ? Un entretien en tête à tête est fixé à l’automne 1999. Mais Montgolfier, qui n’a accepté cette entrevue qu’à la demande pressante du président du tribunal, est bien décidé à croiser le fer. Il reproche à Renard son travail dans plusieurs dossiers à l’instruction. Notamment celui d’une affaire de « corruption et trafic d’influence » à l’Office public d’Habitation des Alpes-Maritimes (OPAM), dans laquelle le magistrat n’a pas jugé bon d’interroger le président de l’OPAM, José Balarello, sénateur, vice-président du conseil général. L’entrevue est tendue. Elle vire même au burlesque quand le juge Renard cherche à faire litière des rumeurs qui circulent dans la ville, comme l’histoire de cette montre Cartier que lui aurait offert Anthony Tannoury, un homme d’affaires accusé entre autres d’escroquerie et sur lequel il instruit. « Constatez vous-même, je ne porte que des Swatch ! », proteste Renard, qui poursuit, pour « dénonciation calomnieuse », l’auteur de cette grave accusation.

L’entrevue passée, Montgolfier reste sur ses doutes. Il ne prendra Renard la main dans le sac qu’un an plus tard. Automne 2000, Nice bruit alors d’un nouveau scandale maçonnique : deux « frères » policiers viennent de se faire pincer pour consultation illégale du casier judiciaire. Ils se servaient de cette base de données professionnelles pour filtrer les candidats à l’initiation (disent-ils !). Le procureur décide de vérifier si des magistrats niçois ne feraient pas la même chose. Bingo ! Il apparaît que le juge Renard a consulté le fichier une quarantaine de fois pour vérifier le casier judiciaire de divers candidats à la GLNF (dit-il aussi !).

En septembre 2001, Renard est mis en examen pour « faux et violation du secret professionnel » par un de ses collègues du tribunal de Nice. Mieux : l’Inspection générale des Services judiciaires (IGSJ), que Montgolfier sollicitait depuis son « débarquement » sur la Baie des Anges, arrive enfin. Non pas pour enquêter sur le juge Renard, mais sur les « dysfonctionnements » du tribunal de Nice, selon l’euphémisme consacré. Le procureur est persuadé que cette enquête ne pourra que lui donner raison, il s’engage même à quitter la ville en cas contraire.

Acte III - Renard se rebiffe Le conflit entre les deux hommes met le tribunal à feu et à sang. Michel Cardix, l’avocat de Renard, connu pour son combat contre Jacques Médecin et ancien membre influent de la franc-maçonnerie niçoise, s’insurge contre ce procureur qui tente d’instaurer « un climat vichyste ». L’ambiance monte encore d’un cran, quelques semaines plus tard, lorsque le même Me Cardix se retrouve lui-même mis en examen pour « blanchiment » dans le dossier Tannoury dont il est aussi l’avocat ! Au tribunal, c’est l’ébullition. Des avocats manifestent pour soutenir Michel Cardix, une magistrate du parquet distribue des tracts anti-Montgolfier dans l’enceinte du palais, des pétitions circulent pour appuyer Renard, aussitôt suivies de « contre-pétitions »... Pour Montgolfier, le vent tourne. Marilyse Lebranchu, alors garde des Sceaux, demande bien la suspension du juge Renard à cause du « scandale des fichiers ». Mais en janvier 2002, le Conseil supérieur de la Magistrature ne lui inflige qu’une réprimande. « C’est une très grande victoire », exulte Michel Cardix. Les partisans de Montgolfier, eux, ont une autre explication et pointent l’influence des réseaux maçons au sein même du CSM. Maigre consolation pour le procureur : le juge Renard finit par être muté quelques mois plus tard, à... 22 kilomètres de là, à Antibes.

Mais Montgolfier n’a encore rien vu. Juin 2003, les enquêteurs de l’IGSJ remettent enfin leur rapport. Leurs conclusions sont stupéfiantes : ils réclament la tête... du procureur ! Constatant « une réelle disproportion entre la suspicion exprimée et les manquements susceptibles d’être finalement retenus, (...) les mises en cause portent sur des fondements contestables, des interprétations hâtives, voire de simples ragots », notent-ils. En clair, Montgolfier serait un fou furieux paranoïaque. Plus hallucinant encore : le rapport est mis en ligne sur le site internet du ministère de la Justice, accessible à tous. Du jamais-vu ! La décision a été prise au plus haut, par le cabinet du garde des Sceaux, Dominique Perben.

Dans les jours qui suivent, tous les médias titrent sur le désaveu du procureur. Les faits lui ont donné tort, il doit partir. A bien lire le rapport, pourtant, les pratiques du juge Renard sont également critiquées. Ses relations avec des personnalités du milieu, avec des élus maçons impliqués dans des affaires, son « manque de prudence »... Presque tous les faits stigmatisés aujourd’hui par Vincent Lamanda sont énumérés. Seule la conclusion diffère : il faudrait sans doute déplacer le juge Renard dans « un ressort plus éloigné géographiquement de la région dans laquelle il a contribué à la dégradation de l’image de la justice », suggère l’inspection ! Rien de plus.

Acte IV - La revanche du procureur A Nice, Montgolfier accuse le coup. Les magistrats qui le soutiennent sont dégoûtés. Ils ne rêvent que de changer de juridiction. Mais le procureur, lui, s’accroche. « Je ne partirai pas », répète-t-il, contrairement à ce qu’il avait imprudemment annoncé avant le déclenchement de la mission. La chancellerie ne peut pas le muter de force. Aucune faute de sa part ne le justifie. Il y a en revanche dans le rapport de l’IGSJ, même édulcoré, mille fois de quoi engager des poursuites disciplinaires contre le juge Renard. Mais les semaines passent. Et rien ne vient. En tout cas, pas depuis Paris. Car, enfin, un homme finit par bouger : c’est le premier président de la cour d’appel d’Aix-en-Provence, Bernard Bacou. Fraîchement débarqué dans le Sud, il est sidéré par le contenu du rapport. Sidéré aussi par l’assourdissant silence du pouvoir politique. Bien que la loi l’y autorise, Bacou se refuse dans un premier temps à saisir, seul, le Conseil supérieur de la Magistrature. « Etant donné le niveau de gravité des actes reprochés au juge Renard, il me semblait plus approprié que ce soit la chancellerie qui effectue cette saisine. D’autant que je ne possédais pas tous les éléments », explique-t-il aujourd’hui au « Nouvel Observateur ».

Bernard Bacou fait alors savoir qu’il attend une réaction du ministère jusqu’au mois de janvier 2004. Las. La chancellerie ne donnant toujours pas signe de vie, le magistrat décide de monter seul au créneau. Mi-janvier, il saisit de lui-même le CSM, qui devrait rendre sa décision dans l’affaire Renard, avant la fin de cette semaine.

Epilogue. Au-delà de l’avenir professionnel du juge Renard, une question se pose aujourd’hui : comment expliquer l’inertie de la chancellerie dans cette affaire ? La première explication tient à la personnalité du procureur de Nice. Montgolfier est considéré comme un dangereux ovni dans la planète judiciaire. Excessif, égocentrique, incontrôlable. Il est à couteaux tirés avec son supérieur hiérarchique, le procureur général d’Aix-en-Provence, Gabriel Bestard, qui lui a diminué sa prime de moitié cette année et lui reproche de ne pas l’informer suffisamment. Montgolfier ne s’en défend pas. Bien au contraire, il le revendique : « L’obéissance a des limites, nous disait-il il y a quelques mois. Informer, oui. Mais non pas prévenir quand l’information donnée pourrait nuire à la procédure. Dois-je avertir qu’il y a des écoutes dans telle affaire au risque de les priver d’effet ? » Une manière à peine déguisée de dire que son procureur général pourrait entraver sa mission de « nettoyeur ».

En avril 2003, Eric de Montgolfier sera convoqué à la chancellerie, juste avant la publication du rapport de l’IGSJ sur internet. « On m’a fait comprendre, affirme alors Montgolfier, que Dominique Perben souhaitait ma mutation comme avocat général à Versailles. Deux informations judiciaires que je venais d’ouvrir agaçaient en haut lieu : celle concernant les marchés truqués de la mairie de Nice et celle pour viol susceptible d’impliquer Johnny Hallyday. » En réalité, l’inspection réclamée par Montgolfier a fonctionné comme un piège. Car l’IGSJ n’a aucune autonomie. Elle ne dépend même pas du ministère, mais du ministre lui-même. « Elle rédige en toute indépendance, proteste un membre du cabinet de Dominique Perben. D’ailleurs, le magistrat qui menait l’inspection à l’époque avait été nommé par le précédent gouvernement Jospin ! » Lors des auditions, certains « inspectés » ont eu le sentiment de ne pas avoir été écoutés. L’avocat Franck de Vita par exemple, qui avait tenté en vain d’intervenir en faveur de Renard avant de se fâcher avec lui depuis, assure que certains de ses « propos ont été occultés ».

Le juge d’instruction niçois Philippe Dorcet a lui été sommé de fournir des preuves de ce qu’il avançait, alors que c’était justement le rôle de l’inspection d’enquêter (le rapport Lamanda reprend d’ailleurs largement les informations qu’il avait données et que l’inspection avait qualifiées de « ragots »). « Il y a eu au moins trois versions du rapport », assure un magistrat de Nice. « A lire la conclusion, ajoute un autre, il est évident qu’elle a été rajoutée in extremis. Il fallait enfoncer Montgolfier et sauver Renard. » Eric de Montgolfier est un magistrat indiscipliné, fort en gueule, qui indispose. La chancellerie a profité du rapport de l’IGSJ pour essayer de le déplacer. A-t-elle redouté aussi une réaction incontrôlable du juge Renard ? Pour l’instant, le magistrat a sombré seul. Mais pendant ces vingt-deux années passées dans les Alpes-Maritimes, il aurait accumulé suffisamment de « munitions » contre suffisamment de personnes, franc-maçonnes ou pas. Il serait une « bombe vivante » dont la possible déflagration ferait trop de dégâts et ruinerait l’image de la justice. Son avocat Michel Cardix hausse les épaules : « Mon client paie à lui seul la mauvaise réputation que l’on fait depuis plusieurs années à la justice niçoise prétendument corrompue. Il fait un bouc-émissaire parfait. » La longévité de Renard doit aussi beaucoup au corporatisme de la magistrature - l’USM, syndicat majoritaire modéré, avait applaudi le rapport de l’IGSJ. Mieux valait une éviction en douceur plutôt qu’un déballage au grand jour. Une dernière hypothèse court dans les couloirs du tribunal de Nice. De nombreux magistrats ne comprennent pas non seulement pourquoi l’IGSJ a rendu un rapport aussi « abracadabrantesque » au printemps 2003 mais aussi pourquoi la chancellerie a mis autant de temps à réagir. Certains évoquent, bien sûr, les « réseaux maçons » qui irradient toute la magistrature. Jusqu’à l’IGSJ ? Jusqu’au CSM ? En 2000, quand le juge Murciano de Grasse a été convoqué par l’instance disciplinaire, il a carrément mis en cause un des magistrats qui siégeait, en évoquant son appartenance à la même loge que Michel Mouillot. Le magistrat, qui a démenti, a été jusqu’à faire circuler des attestations de sa présence à la messe le dimanche, pour se défendre. Aujourd’hui, à Nice, l’ambiance est devenue si passionnelle sur la question que certains en viennent à s’interroger sur une possible initiation du garde des Sceaux, lui-même.

Ce que l’on sait avec certitude, en tout cas, c’est qu’il aura fallu un an avant que le ministère prenne à bras le corps l’« affaire Jean-Paul Renard ». Grâce à Bernard Bacou, plutôt marqué à gauche, et à Vincent Lamanda, qui a le profil politique exactement inverse.
http://leruisseau.iguane.org/spip.php?article931

_________________
« Tu es grand, Seigneur, et louable hautement… Tu nous as faits pour Toi et notre cœur est sans repos tant qu’il ne se repose pas en Toi » (saint Augustin).
Revenir en haut Aller en bas
http://chapellesaintefamill.forumgratuit.eu
Pearl
Admin
avatar

Messages : 7680
Date d'inscription : 12/02/2014

MessageSujet: Re: Le Mal, les forces du Mal ou les f-m   Mer 24 Juin - 22:47

16/10
Eric de Montgolfier a été reçu à la chancellerie après ses critiques sur le fonctionnement de la justice à Nice

Eric de Montgolfier, le procureur de la République de Nice, a été reçu, jeudi 14 octobre, par la ministre de la justice, Elisabeth Guigou, et ses principaux collaborateurs. Il avait préalablement adressé au ministère un rapport résumant les dysfonctionnements de la justice à Nice, notamment les disparitions de dossiers, qu'il avait dénoncées publiquement en évoquant l'influence de réseaux « francs-maçons »..


21/09
Eric de Montgolfier : "Mon crime, avoir attenté au corporatisme"

Accusé dans un rapport de l'Inspection des services judiciaires d'avoir relayé des "ragots" sur l'existence de réseaux occultes au tribunal de Nice, le procureur estime que l'on veut "ternir (sa) réputation". Il évoque une "vengeance" de francs-maçons et déplore le silence de sa hiérarchie.

En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/sujet/48c5/eric-de-montgolfier.html#DSjWVFGlEpr13Pep.99

_________________
« Tu es grand, Seigneur, et louable hautement… Tu nous as faits pour Toi et notre cœur est sans repos tant qu’il ne se repose pas en Toi » (saint Augustin).
Revenir en haut Aller en bas
http://chapellesaintefamill.forumgratuit.eu
Pearl
Admin
avatar

Messages : 7680
Date d'inscription : 12/02/2014

MessageSujet: Le pape François associe antichristianisme maçonnerie et satanisme   Sam 4 Juil - 17:59

Le pape François associe antichristianisme maçonnerie et satanisme

Article rédigé par Aleteia, le 03 juillet 2015


Lors d’une rencontre avec 90.000 jeunes catholiques italiens à Turin, le 21 juin, et le même jour devant la famille salésienne, le pape François a dénoncé l’influence néfaste de la franc-maçonnerie sur la jeunesse et l’Église en Italie à l’époque de Don Bosco.\

Décrivant la société turinoise du XIXe siècle, il a associé la maçonnerie à l’anticléricalisme, et même au satanisme,

pour relever que cela n’avait pas empêché l’éclosion de nombreux saints, ceux qui osèrent « aller à contrecourant ».


Voici la traduction de ses intervention par Aleteia :

« Maçonnique, anticléricale et même démoniaque »

[Devant la famille salésienne.] — « À la fin du XIXe siècle, cette région d’Italie était maçonnique, "bouffeuse de curés" ("mangiapreti"), anticléricale et même démoniaque, oui, démoniaque ! Turin est (a été
?) l’un des endroits le plus démoniaque (qui soit).

Mais que de saints sont sortis d’ici ! Faites le compte ! »


« Que de saints et de saintes sont nés à cette époque ! »



[Rencontre avec les jeunes] — « Sur cette terre – je l’ai dit également à la famille salésienne – à la fin du XIXe siècle, les conditions pour la croissance de la jeunesse étaient des plus mauvaises : la franc-maçonnerie battait son plein ("Il y avait la maçonnerie à plein", a dit le Pape littéralement, ndlr), il y
avait [de nombreux] “bouffeurs de curés” et même des satanistes.

Ce fut un des moments et un des endroits les plus mauvais de toute l’histoire de l’Italie.

Mais si vous voulez faire un bel exercice à la maison, rechercher combien de saints et de saintes sont nés à cette époque ! Pourquoi ? Parce qu’ils se sont aperçus qu’ils devaient aller à contrecourant de cette culture et de cette façon de vivre la réalité. Si cette réalité est de verre, et non de diamant, [il faut chercher à] aller à contrecourant. »
www.libertepolitique.com/content/view/pdf/17650

_________________
« Tu es grand, Seigneur, et louable hautement… Tu nous as faits pour Toi et notre cœur est sans repos tant qu’il ne se repose pas en Toi » (saint Augustin).
Revenir en haut Aller en bas
http://chapellesaintefamill.forumgratuit.eu
Pearl
Admin
avatar

Messages : 7680
Date d'inscription : 12/02/2014

MessageSujet: Re: Le Mal, les forces du Mal ou les f-m   Sam 4 Juil - 18:23

Pape Francois a propos des «francs-maçons, anticléricaux, satanistes" - dont les médias n'ont pas parle

Lorsque le pape Francis a récemment visité le Saint Suaire de Turin,

il a également effectué une visite le 21 Juin à la Maison Mère de l'ordre salésien du Valdocco.

Dans la Basilique de Marie Auxiliatrice une réunion a eu lieu entre le Pape et les salésiens pour commémorer en 2015, le 200e anniversaire de la naissance de son fondateur, saint Jean Bosco, qui est enterré dans la basilique. Ce même soir, une réunion a suivi avec les jeunes sur la place centrale Piazza Vittorio à Turin.

Ce que le Pape a dit n'a pas trouvé d'echo dans les médias traditionnels. Il a parlé à propos des "maçons, anticléricaux inconditionnels et satanistes".

Pape Francis a également parlé aux jeunes à propos de l'époque dans laquelle le saint Fondateur a vécu.
Il, a expliqué que, à la fin du 19ème siècle Turin était un centre de la franc-maçonnerie et du satanisme.

Le Pape a dit:
(Pape Francois parle du réseau ésotérique de la Franc-Maçonnerie)


«Dans ce pays à la fin du 19ème siècle ont été les pires conditions pour les jeunes de plus en plus:. Cette partie de l'Italie était pleine de maçons, même l'Eglise ne pouvait rien faire, elle était pleine de anticléricaux purs et durs et même des satanistes

Ce fut l'un des les moments les plus laids de l'histoire de l'Italie ".

Une référence claire au réseau ésotérique de la Franc-Maçonnerie.


Francis pape sur la tombe de saint Jean Bosco

Cependant, ce chapitre sombre de l'histoire a dit le Pape a présenté un nombre étonnamment élevé de saints qui ont comparu en même temps à Turin et le Piémont. L'apparition des saints François contraste en connexion directe avec la présence massive de la franc-maçonnerie, l'anticléricalisme et du satanisme.

L'incidence accrue des saints était la réponse.


"Si vous voulez faire un beau morceau de devoirs, puis regardez combien de saints sont nés dans cette période! Pourquoi? Parce qu'ils savaient qu'ils avaient à nager à contre-courant de la culture, ce mode de vie. [...] Rappelez-vous les saints de ce pays et de ce qu'ils ont fait! "



Quand le pape a parlé à la jeunesse, il dit la même chose qu'aux salésiens de Valdocco. Il a décrit Turin comme «le centre des satanistes. Mais combien de saints ont eu lieu!" Cependant, ce point ne figure pas dans le texte officiel du discours du Pontife, qui a eu lieu dans la Basilique Maria Auxiliatrice.

Pape Francis a donné les salésiens et les jeunes à comprendre qu'il connaît le contexte historique dans la région précisément qui est le lieu d'origine de sa famille

_________________
« Tu es grand, Seigneur, et louable hautement… Tu nous as faits pour Toi et notre cœur est sans repos tant qu’il ne se repose pas en Toi » (saint Augustin).
Revenir en haut Aller en bas
http://chapellesaintefamill.forumgratuit.eu
Pearl
Admin
avatar

Messages : 7680
Date d'inscription : 12/02/2014

MessageSujet: Re: Le Mal, les forces du Mal ou les f-m   Mer 23 Mar - 20:49


Les relations entre l’Eglise et la Franc-maçonnerie sous la IIIè République

Au XIXe siècle, l’on constate une inflation des anathèmes pontificaux contre la franc-maçonnerie qui devient galopante avec Pie IX (dix textes entre 1846 et 1878) et Léon XIII (sept textes entre 1878 et 1903), pour culminer en 1884 avec la célèbre encyclique Humanum genus qui appelait les catholiques du monde entier à « démasquer la franc-maçonnerie ».

Au départ, au XVIIIe siècle, la franc-maçonnerie était une société d’agrément sans visée philosophique spéciale, ses membres en France étant tous chrétiens. Ensuite, au siècle suivant, le libéralisme, le positivisme et le scientisme triomphants firent sentir leur influence sans partage jusque dans les loges françaises. Et cela d’autant plus facilement que les interdits pontificaux avaient fini par vider complètement ces dernières de leurs membres catholiques. Républicains et libres-penseurs s’y retrouvèrent donc entre eux et, par conséquent, chez eux. Au nom de la liberté et du progrès, les rituels furent remaniés et les thèmes politiques et anticléricaux firent leur apparition dans les ordres du jour des loges. Mouvement philanthropique et philosophique dans ses buts, la maçonnerie française devint dans les faits une organisation de combat anticléricale.

La défaite de Napoléon III en 1870 entraîna la chute du Second Empire. La IIIe République fut proclamée. Les monarchistes qui la dominèrent tout d’abord furent battus par les républicains à toutes les élections les unes après les autres. Après la démission du président Mac-Mahon en 1879 et son remplacement par Jules Grévy, les républicains détinrent tous les leviers du pouvoir. Avec leurs alliés francs-maçons ils engagèrent sans tarder une lutte sans merci contre l’Eglise catholique.
(lien d'une loge fm).. ce n'est pas nous qui le disons.. ils le reconnaissent eux-memes

http://www.ledifice.net/CH12-9.html

_________________
« Tu es grand, Seigneur, et louable hautement… Tu nous as faits pour Toi et notre cœur est sans repos tant qu’il ne se repose pas en Toi » (saint Augustin).
Revenir en haut Aller en bas
http://chapellesaintefamill.forumgratuit.eu
Pearl
Admin
avatar

Messages : 7680
Date d'inscription : 12/02/2014

MessageSujet: Re: Le Mal, les forces du Mal ou les f-m   Mer 23 Mar - 20:54


HISTOIRE DE LA FRANC-MAÇONNERIE : 27 conférences de Bernard Faÿ


« Bernard Faÿ, né le 3 avril 1893 à Paris et mort le 31 décembre 1978 à Tours, était un universitaire français, professeur au Collège de France, administrateur et écrivain français. » (Wiki)

Voici 27 conférences audio sur différents aspects de la franc-maçonnerie et de l’histoire en général. Près de 30 heures d’intervention.

bernard fay « Spécialiste de la Franc-maçonnerie, cet homme brillant fut historien, critique et professeur au Collège de France avant de devenir administrateur général de la Bibliothèque nationale sous Vichy, par lequel il fut par ailleurs chargé de l’administration des sociétés secrètes, conformément aux lois antimaçonniques. »
https://francmaconnerieexposee.wordpress.com/2016/02/28/histoire-de-la-franc-maconnerie-27-conferences-de-bernard-fay/

_________________
« Tu es grand, Seigneur, et louable hautement… Tu nous as faits pour Toi et notre cœur est sans repos tant qu’il ne se repose pas en Toi » (saint Augustin).
Revenir en haut Aller en bas
http://chapellesaintefamill.forumgratuit.eu
Marthe

avatar

Messages : 3610
Date d'inscription : 12/02/2014

MessageSujet: La musique subliminale et son influence expliquée   Lun 9 Mai - 21:28

La musique subliminale et son influence expliquée


Père Regimbal - Emprise Illuminati et moyens pour sortir de leur système


_________________


"Venez à moi, vous tous qui peinez sous le poids du fardeau, et moi, je vous procurerai le repos.Prenez sur vous mon joug, devenez mes disciples, car je suis doux et humble de coeur, et vous trouverez le repos. Oui, mon joug est facile à porter et mon fardeau, léger.» (Evangile de Jésus-Christ selon saint Matthieu 11,28-30)

"Pater dimitte illis non enim sciunt quid faciunt"
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le Mal, les forces du Mal ou les f-m   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le Mal, les forces du Mal ou les f-m
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» les forces chinoises tirent sur des manifestants pacifiques.
» 10 doigts 10 forces !!
» POUR CASSER TOUTE MAGIE ET AFFAIBLIR LES FORCES SATANIQUES
» pour une ado attirée par les forces ocultes
» Gravité, électromagnétisme question sur les forces.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Chapelle de la Sainte-Famille :: Charte de la Chapelle de la Sainte-Famille :: Notre Monde vu du Ciel-
Sauter vers: