La Chapelle de la Sainte-Famille

Forum catholique en strict respect du Magistere de l'Eglise, sous la conduite de Jesus, Marie et Joseph. Nous ne sommes pas responsables des publicites : elles ne sont pas de notre fait.
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion
Mots-clés
pour nouvelles nombre bonnes catholiques france
Derniers sujets
Partenaires

créer un forum

Suivre Forumactif sur Facebook Suivre Forumactif sur Twitter Suivre Forumactif sur Google+ Suivre Forumactif sur Google+ Suivre Forumactif sur Pinterest

Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée

Partagez | 
 

 Lecture : La Vie est belle et pleine de sens a chaque instant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Pearl
Admin
avatar

Messages : 7665
Date d'inscription : 12/02/2014

MessageSujet: Lecture : La Vie est belle et pleine de sens a chaque instant   Ven 23 Mai - 14:26

(merci a etienne lorant)

Etty Hillesum, une vie bouleversante

par Anne Ducrocq


Vivant dans une joie miraculeuse et charismatique l'une des pages les plus noires de l'Histoire, une jeune juive hollandaise de vingt-neuf ans s'apprête à être déportée avec une liberté d'esprit surprenante face aux événements et face à elle-même. Jour après jour, dans un combat lumineux et singulier pour rencontrer la vérité et la réalité telle qu'elle est, elle confie à son journal son cheminement mystique et son inébranlable parti pris d'espérance : la vie est “belle et pleine de sens” à chaque instant.

L'attention portée à la vie brève et féconde d'Etty Hillesum dépasse de loin le cercle des initiés. Son itinéraire est celui d'une femme sensuelle et “banalement moderne” qui, en se laissant transformer par l'amour des hommes et les événements du monde, est devenue un être éminemment libre. Le feu intérieur de cette jeune femme juive, qui se proposait d'“aider Dieu” au sein de l'enfer des camps, a quelque chose à nous dire de la liberté et de la bonté qui habitent ceux qui consentent à dire “oui” à la vie, quelle qu'elle soit, à dire “oui” malgré tout.

Elle œuvra pendant plus d'un an dans le camp de détention de Westerbork comme assistante sociale volontaire auprès des réfugiés juifs (elle s'y sent plus “utile” qu'ailleurs). Déportée anonyme avec ses parents et l'un de ses frères, Misha, elle est embarquée le 7 septembre 1943 dans un convoi de 987 personnes et meurt à Auschwitz le 30 novembre 1943. Elle laisse derrière elle onze petits cahiers à spirale, confiés à une amie, et des centaines de lettres écrites, qui sont devenus, quarante après sa mort, son inoubliable et unique ouvrage posthume, "Une vie bouleversée".

Le nom d'Etty Hillesum restera pour toujours associé, et à juste titre, à celui de l'homme qui l'initia à elle-même, Julius Spier, “l'accoucheur de mon âme”, confie-t-elle. Ce juif allemand, héritier de la psychologie de Carl-Gustav Jung, s'était spécialisé dans la chirologie (établissement de diagnostics à partir de la morphologie et des lignes de la main). La faculté qu'il possédait de percer les secrets de la vie par l'observation de la paume de la main, un “second visage” pour lui, semble avoir été troublante.

Le 3 février 1941, Etty tira pour la première fois, timidement, la sonnette de son cabinet du 27, Courbetstraat, pour entreprendre une thérapie. Elle s'embrasa immédiatement pour cet homme aux yeux “vieux comme le monde.” Des relations complexes se tissèrent entre la jeune femme et le psychologue quinquagénaire : elle fut à la fois sa cliente, son élève, sa secrétaire et son amie de cœur, et ils ne cessèrent de se défier pour se faire grandir mutuellement. Douze mois plus tard, elle écrit “je suis venue au monde un 3 février” et fête ses un an et la “plus belle année” de sa vie avec joie.

Un désir inextinguible
“Ce que je trouvais beau, je le désirais de façon beaucoup trop physique, je voulais l'avoir. Aussi, j'avais toujours cette sensation pénible de désir inextinguible.”

La courte vie d'Etty Hillesum est jalonnée de relations amoureuses “avides” avec des hommes beaucoup plus âgés qu'elle. À vingt-sept ans, son amant en titre, Han Wegerif, est un comptable de soixante-deux ans. Sa vie sexuelle, libre et désordonnée, a longtemps masqué son besoin de tout prendre et de tout donner, son besoin de vivre incarnée. Femme à l'insatiable curiosité érotique, elle a besoin de goûter, de se “gaver” de l'autre, de tous les autres. Elle communique par son corps. Pourtant, sans le savoir, sa “fichue” sensualité dissimule les prémisses de son désir d'absolu : elle constate en elle “un lent mais.................

suite sous :

http://www.cles.com/enquetes/article/etty-hillesum-une-vie-bouleversante

_________________
« Tu es grand, Seigneur, et louable hautement… Tu nous as faits pour Toi et notre cœur est sans repos tant qu’il ne se repose pas en Toi » (saint Augustin).
Revenir en haut Aller en bas
http://chapellesaintefamill.forumgratuit.eu
 
Lecture : La Vie est belle et pleine de sens a chaque instant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Chansons du premier album d'HARMONIUM !
» comprendre la fin du poème "Les conquérants" de Heredia
» Deux rêves avec une pleine Lune toute belle ...
» convainquez moi: Belle du Seigneur, c'est vraiment dingue?
» 10 ième pleine lune

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Chapelle de la Sainte-Famille :: Petites causeries :: Biblio-Video-Audio-theques-
Sauter vers: