La Chapelle de la Sainte-Famille

Forum catholique en strict respect du Magistere de l'Eglise, sous la conduite de Jesus, Marie et Joseph. Nous ne sommes pas responsables des publicites : elles ne sont pas de notre fait.
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion
Mots-clés
france paroles zorkine mort marie fatima Pape chretiens archange Francois michel pere -Marie coeur
Derniers sujets
» Prières quotidiennes
Aujourd'hui à 8:01 par Marthe

» Multiples témoins de Jésus-Christ
Jeu 14 Déc - 17:34 par etienne lorant

» Seigneur, ce jour s'acheve
Mer 13 Déc - 21:20 par Pearl

» Anne de Guigne, le coeur d'une petite fille habite par JESUS
Mer 13 Déc - 15:43 par Pearl

» Joug simple et fardeau léger
Mer 13 Déc - 15:29 par etienne lorant

» Sainte-Famille, Sauvez la France !
Mer 13 Déc - 6:17 par Marthe

» L'Amour demeure toujours
Mar 12 Déc - 15:17 par etienne lorant

» Vivre sa foi
Sam 9 Déc - 17:22 par etienne lorant

» Bâtir sur le roc
Jeu 7 Déc - 18:36 par etienne lorant

Partenaires

créer un forum

Suivre Forumactif sur Facebook Suivre Forumactif sur Twitter Suivre Forumactif sur Google+ Suivre Forumactif sur Google+ Suivre Forumactif sur Pinterest

Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée

Partagez | 
 

 La résistance des mots

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Marthe

avatar

Messages : 3749
Date d'inscription : 12/02/2014

MessageSujet: La résistance des mots   Mar 7 Oct - 22:06

La résistance des mots

Julien Aubert, élu UMP du Vaucluse, va se voir privé du quart de son indemnité parlementaire pendant un mois, soit 1378 euros, pour avoir interpellé le président féminin de la séance, Sandrine Mazetier, par les mots "Madame le président". Rappelé sèchement à l'ordre par l'intéressée, le parlementaire a alors répondu "Oui Madame", ce qui ne convenait pas non plus. Féminisme, quand tu nous tiens ...

"J'applique les règles de l'Académie française" a rétorqué Julien Aubert.

Désormais, nous serons donc encore plus attentifs à dire "Madame LE ministre", "Madame LE garde des sceaux", et nous bannirons définitivement les horribles "l'auteurE" ou "la professeurE", ou encore "la rapporteurE" qui nous font si mal aux yeux et à l'orthographe. Résistance !

Marie Bethanie
http://lesalonbeige.blogs.com/my_weblog/2014/10/la-r%C3%A9sistance-des-mots.html
*****************************

J'ai pu voir cet "épisode" ridicule à la TV ce soir ;

Voilà à quoi on les paye................... A discuter d'un titre

Bien sûr qu'il s'agissait d'une provocation. Mais, "madame" n'est pas inconvenant, non............. il lui faut son titre de "noblesse"

Pour les féministes acharnées (d'ailleurs on se demande alors pourquoi on nous em...... avec la théorie du genre............. débilité absolue) :

Je rappelle que le féminin de rapporteur, c'est rapporteuse (pas trop flatteur)
Que le mot "entraineur", utilisé pour les hommes devient souvent "coach" pour les femmes alors qu'il suffirait de dire "entraineuse" et que de toutes façons, coach n'est pas plus flatteur : un coach, une coach (en francisant la prononciation............  Very Happy Embarassed )
Sans vouloir tomber dans la vulgarité, les féministes, genrées ou  non genrées devraient réfléchir plutôt qu'être c.
Il y a encore peut-être d'autres mots qui feraient sourire..........

Mad  Si hommes et femmes savaient rester à leur place et se considérer complémentaires, on n'en arriverait pas à de telles absurdités, il y a des pb plus importants. S'ils veulent se vautrer dans leurs incohérences, au moins, qu'ils nous laissent vivre normalement

_________________


"Venez à moi, vous tous qui peinez sous le poids du fardeau, et moi, je vous procurerai le repos.Prenez sur vous mon joug, devenez mes disciples, car je suis doux et humble de coeur, et vous trouverez le repos. Oui, mon joug est facile à porter et mon fardeau, léger.» (Evangile de Jésus-Christ selon saint Matthieu 11,28-30)

"Pater dimitte illis non enim sciunt quid faciunt"
Revenir en haut Aller en bas
Pearl
Admin
avatar

Messages : 7835
Date d'inscription : 12/02/2014

MessageSujet: Re: La résistance des mots   Mer 8 Oct - 0:10

le probleme, MA CherE, est que pour accepter d'etre le complement d'une autre moitie pour etre un TOUT, il faut se sentir bien dans sa peau... Or, tous ces gens qui 'revendiquent' la difference ne sont pas bien dans leur peau - ils sont A-normaux.
Je dis cela sans mechancete car ce qu'on appelait dans le temps un 'garcon manque' en parlant d'une fille un peu casse-coup qui montait aux arbres, etc....
sont devenues des filles manquees... souffrant de ce complexe d'inferiorite qui, quoiqu'elles fassent, et qu'elles veuillent se pretendre etre, ne les feront JAMAIS l'egale d'un HOMME.
Ces histoires de couples a-varies me rendent tres tristes et je les porte dans mes Prieres.

_________________
« Tu es grand, Seigneur, et louable hautement… Tu nous as faits pour Toi et notre cœur est sans repos tant qu’il ne se repose pas en Toi » (saint Augustin).
Revenir en haut Aller en bas
http://chapellesaintefamill.forumgratuit.eu
Marthe

avatar

Messages : 3749
Date d'inscription : 12/02/2014

MessageSujet: Re: La résistance des mots   Mer 8 Oct - 6:18

La résistance des mots (addendum)

http://lesalonbeige.blogs.com/my_weblog/2014/10/la-r%C3%A9sistance-des-mots-addendum.html

Un lecteur du Salon beige nous raconte l'anecdote suivante :

"Quelle ne fut notre surprise en visitant le Ministère de L’Education Nationale lors des journées du patrimoine de découvrir que Mme Najat Valaud – Belkacem avait fait installer dans son bureau, à l’intention des nombreux visiteurs , un panneau donnant la définition du mot CHEF et de son féminin CHEFFE !! Significatif  non ?"

Ce qui est confirmé par ce post du Salon beige, daté du 12 juillet 2013, qui publie une lettre du chef de cabinet (féminin) de Najat Vallaud-Belkacem, alors porte-parole du gouvernement. Cette dame se disait alors "cheffe de cabinet", fonction plus qu'étrange, que nul ne connaît, et que l'on découvre grâce au féminisme égalitariste qui sévit actuellement en France. Pour nous, nous en resterons à "Madame LE chef de cabinet", cela a plus de classe.

Marie Bethanie

ce post : http://lesalonbeige.blogs.com/my_weblog/2013/07/le-m%C3%A9pris-de-najat-vallaud-belkacem-%C3%A0-l%C3%A9gard-des-fran%C3%A7ais.html


Faut avouer quand même Pearl que cela devient du délire
On peut être frustré mais de là à tout féminiser (d'ailleurs, le féminin de chef, ce n'est pas cheffe mais cheftaine, pourquoi inventer des mots)
Ils (elles) occupent un poste important, ce ne sont pas des clampins.

1) qu'ils (elles) n'imposent pas leur concept
2) qu'ils (elles) s'occupent des affaires de la nation, plus importantes aux yeux de tous parce que c'est ce pour quoi ils (elles) sont payé (es)

Cela dit, arriver à un tel degré de frustration, c'est triste, évidemment et cela ne peut qu'éveiller notre compassion.

_________________


"Venez à moi, vous tous qui peinez sous le poids du fardeau, et moi, je vous procurerai le repos.Prenez sur vous mon joug, devenez mes disciples, car je suis doux et humble de coeur, et vous trouverez le repos. Oui, mon joug est facile à porter et mon fardeau, léger.» (Evangile de Jésus-Christ selon saint Matthieu 11,28-30)

"Pater dimitte illis non enim sciunt quid faciunt"
Revenir en haut Aller en bas
Nous sommes

avatar

Messages : 520
Date d'inscription : 12/02/2014
Age : 60

MessageSujet: Re: La résistance des mots   Mer 8 Oct - 16:38


A chaque période de temps, il y eu des dérives, 1968 prônait la liberté du corps.

Il s'en suivit une indépendance professionnelle pour les femmes (je suis loin d'être contre, tout au contraire, mais..) liberté sexuelle, les divorces à la pelle, et les avortements.


2012 a annoncé l'explosion du genre humain: le mot "couple" "l'union" ne voudront plus rien dire.

La famille n'était pas assez endommagée, alors ils ont engendré des haines entre les hommes et les femmes à commencer par les inégalités salariales à fonction égale (sauf chez fonctionnaires) et pour bien énerver le peuple, la presse insère dans son "marronnier" ce sempiternelle thème.

Les avantages accordées aux familles fondent, dont le quotient familial.

Dans un futur très proche, les enfants seront d'office partagés sur les feuilles d'impositions. Encore un sujet de tensions......

Avoir des enfants, sera un luxe. En cela, ceux qui auront les moyens, sous-traiteront la conception (GPA), comme cela se fait déjà, pour les personnes qui ne veulent pas mettre entre parenthèse leurs projets professionnels.

L'éducation de nos jeunes laissant à désirer, les rapports humains lors de ces rapprochements éphémères, est devenu plutôt tendu. Ils ne se parlent pas, mais se gueulent dessus.

Pas étonnant, qu’il y ait un divorce sur deux. Les femmes étant plus indépendantes que les hommes, il était facile de leur transmettre des clés pour se libérer de la pression des hommes.

Nous sommes donc dans une période de renouvellement sémantique, phase complémentaire, à la volonté de déconstruire l’humanité.
Revenir en haut Aller en bas
Marthe

avatar

Messages : 3749
Date d'inscription : 12/02/2014

MessageSujet: Re: La résistance des mots   Mer 8 Oct - 18:04

Plein de bon sens.

Les salaires des hommes étaient si bas que la femme, dans un premier temps, travaillait pour mettre du beurre dans les épinards. Maintenant, il s'agit d'acheter les épinards

Il semblerait que chaque groupe politique ait pour mission la destruction d'une partie de la société. Pour le ps manifestement, la famille (on choisit pas sa famille........), enfin................. la famille des autres pas la leur évidemment. Ils ont forcément un petit quelque chose pour leurs rejetons..........

Inégalités salariales ? cela a toujours été. Et oui, dans la fonction publique, il y a égalité de salaire à fonction égale........... Mais à condition d'être recruté. Les concours sont une garantie mais en fonction du poste, au moment de l'embauche, on peut voir autrement. Cela dit, c'est quand même mieux.

Quotient familial ? bah oui, surpopulation, haine de la famille, eugénisme, et caisses vides (vidées par qui ?)............. Ca aide les "grands" de CE monde. Ca devient effectivement un luxe d'avoir des enfants............. surtout quand on imagine les perspectives d'avenir pour eux............... heureusement, pour certains, l'espérance !

La sous-traitance de la conception ? une expression que j'avais entendue "il faut 9 mois pour télécharger un bébé" ; avec des raisonnements comme ça. En plus, ma bonne dame, vous voyez pas, une grossesse, ça déforme le corps............. affraid

J'arrête là.................... ce serait trop long


_________________


"Venez à moi, vous tous qui peinez sous le poids du fardeau, et moi, je vous procurerai le repos.Prenez sur vous mon joug, devenez mes disciples, car je suis doux et humble de coeur, et vous trouverez le repos. Oui, mon joug est facile à porter et mon fardeau, léger.» (Evangile de Jésus-Christ selon saint Matthieu 11,28-30)

"Pater dimitte illis non enim sciunt quid faciunt"
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La résistance des mots   

Revenir en haut Aller en bas
 
La résistance des mots
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» mots croisés
» Super Pédant Man : mille et un mots et expressions français expliqués
» Le rallye des mots
» Petits mots confisqués
» Au cas où Robert emploirait des mots difficiles à comprendre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Chapelle de la Sainte-Famille :: Charte de la Chapelle de la Sainte-Famille :: Notre Monde vu du Ciel-
Sauter vers: