La Chapelle de la Sainte-Famille

Forum catholique en strict respect du Magistere de l'Eglise, sous la conduite de Jesus, Marie et Joseph. Nous ne sommes pas responsables des publicites : elles ne sont pas de notre fait.
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion
Mots-clés
zorkine fatima france archange Pape marie michel Francois -Marie pere coeur
Derniers sujets
Partenaires

créer un forum

Suivre Forumactif sur Facebook Suivre Forumactif sur Twitter Suivre Forumactif sur Google+ Suivre Forumactif sur Google+ Suivre Forumactif sur Pinterest

Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée

Partagez | 
 

  NON reconnaissance :Medjugorje: les fruits positifs ne sont pas en lien avec les apparitions

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Pearl
Admin
avatar

Messages : 7759
Date d'inscription : 12/02/2014

MessageSujet: NON reconnaissance :Medjugorje: les fruits positifs ne sont pas en lien avec les apparitions   Mer 5 Aoû - 9:29

   Pour de nombreux catholiques, la question de l’authenticité des apparitions de Medjugorje, n’est pas tranchée. Or il n’en est rien.

L’Église ne reconnaît pas le caractère surnaturel des apparitions.

Mais si ces apparitions ne sont pas authentiques, cela ne signifie pas que les grâces nombreuses qui ont été reçues par des milliers de pèlerins sincères ne le soient pas. Le 21 mars dernier, dans un entretien publié par le Vecernji list, le cardinal Vinko Puljić, archevêque de Sarajevo, a confirmé que la conférence épiscopale de Bosnie-Herzégovine qu’il préside, n’était plus concernée par le dossier « Medjugorje ».

Il a fait référence à un communiqué officiel des évêques de Toscane, à la suite de leur visite ad limina.

Ce communiqué, publié l’an dernier à la demande de Mgr Angelo Amato, secrétaire de la Congrégation pour la doctrine de la foi, atteste que la position de la Congrégation est celle de l’évêque de Mostar, Mgr Ratko Peric (photo). Or pour celui-ci, les faits de Medjugorje ne sont pas surnaturels.

Ils sont « non-surnaturels » (constat de non supernaturaliter).

Cette position du Vatican a encore été confirmée dans un entretien réalisé par Radio Mater en janvier de cette année avec Mgr Andrea Gemma, évêque émérite d’Isernia en Italie. Pour lui, le texte du communiqué des évêques de Toscane est explicite.

Cette position officielle de l’Église est peu connue. Voici le texte du communiqué traduit par nos soins.

ACTE DE LA CONFERENCE EPISCOPALE DE TOSCANE « Pendant la visite ad limina apostolorum des évêques de la région de Toscane, qui a eu lieu du 16 au 20 avril 2007, nous avons eu une réunion à la Sacrée Congrégation pour la doctrine de la foi avec son secrétaire, Mgr Angelo Amato, qui, alors qu’il parlait avec nous des apparitions de Medjugorje, nous a invités à rendre publique l’homélie de l'évêque de Mostar du 15 juin 2006, prononcée à la paroisse St-Jacques à Medjugorje (voir ci-dessous), pour éclairer le phénomène religieux lié à ce lieu. Répondant à cette invitation, nous la faisons connaître, et surtout nous demandons aux prêtres de la lire soigneusement et d’en tirer les conséquences nécessaires pour que nos fidèles soient correctement éclairés. » Extrait de l’homélie de S. Exc. Mgr Ratko Peric, évêque de Mostar, à Medjugorje, le 15 juin 2006, à l'occasion de la solennité du Corps et du Sang du Christ.

« Premièrement, le fait qu'une personne fasse une humble confession et reçoive la sainte communion, ici dans cette église paroissiale, et qu’elle se sente renouvelée spirituellement grâce au pardon de Dieu doit inviter chaque croyant sans exception à reconnaître et rendre à Dieu une juste louange, car il est la source de toutes grâces. En même temps, cette personne fera attention de ne pas tirer de cet état de grâce une conclusion illogique et incohérente : “Je me suis confessé. Je me sens bien maintenant et je suis converti. Par conséquent la Vierge apparaît à Medjugorje !” Ce croyant et ce pénitent est malgré tout dans l’obligation de se rendre à la confession, de recevoir les autres sacrements, d’observer les commandements, que des apparitions privées soient reconnues ou non. Deuxièmement, je serais un ministre irresponsable du Mystère du Corps et du Sang du Christ, si aujourd'hui je n’informais pas publiquement, de ce lieu et aussi en cette occasion, toutes les personnes intéressées aussi bien dans le monde entier, que dans cette Église locale de Mostar-Duvno, il existe ici quelque chose qui ressemble à un schisme. Un certain nombre de prêtres, qui ont été expulsés de l'ordre franciscain OFM par le généralat de l'ordre, du fait de leur désobéissance au Saint-Père, ont conservé par la force pendant des années des églises paroissiales et des cures ainsi que des propriétés d’Église. Ils n’ont pas seulement exercé illégalement dans ces paroisses, mais ils ont également administré des sacrements sacrilèges, et d’autres invalides, comme la confession et la confirmation, et ils ont aussi participé à des mariages invalides. Ce type de comportement anti-ecclésial nous choque tous. En même temps, le scandale de l’administration sacrilège des sacrements, particulièrement du Très Saint Corps du Christ doit choquer tous les fidèles ainsi que ceux qui confessent leur péché à ces prêtres de manière invalide, ou participent à des liturgies sacrilèges. Nous prions le Seigneur que ce scandale et ce schisme soient déracinés aussitôt que possible du milieu de nous.

Troisièmement, je suis sincèrement reconnaissant au Très Saint-Père le pape Jean Paul II de sainte mémoire, et au pape régnant Benoît XVI, qui ont toujours respecté les jugements des évêques de Mostar-Duvno, le précédent aussi bien que l’actuel, pour ce qui concerne les prétendues “apparitions” et les “messages” de Medjugorje, tout en reconnaissant le droit du Saint-Père de délivrer une décision finale sur ces événements.

Les jugements des évêques, après toutes les investigations canoniques faites jusqu'ici, peuvent être résumés par les points suivants : Medjugorje est une paroisse catholique dans laquelle des activités liturgiques et pastorales sont effectuées, exactement comme dans toutes les autres paroisses de ce diocèse de Mostar-Duvno. Personne, exceptées les autorités officielles de l’Église, n’est alors autorisée à attribuer le titre formel de “sanctuaire” à ce lieu.

Sur la base des investigations de l’Église réalisée sur les événements de Medjugorje, il ne peut pas être déterminé que ces événements impliquent des apparitions ou des révélations surnaturelles. Ceci signifie que jusqu'à maintenant, l'Église n’a pas accepté, ni comme surnaturelle ni comme mariale, une quelconque de ces apparitions.

Les prêtres qui administrent canoniquement cette paroisse de Medjugorje ou ceux qui viennent comme visiteurs, ne sont pas autorisés à exprimer leurs opinions privées contraire à la position officielle de l'Église sur les prétendues “apparitions” et “messages”, pendant les célébrations des sacrements, ni pendant d'autres actes communs de piété, ni dans les médias catholiques.

Les fidèles catholiques sont non seulement exempts de toute obligation de croire en l’authenticité des “apparitions” mais ils doivent également savoir que les pèlerinages d'Église ne sont pas permis, qu’ils soient officiels ou privés, particuliers ou en groupes, ou venant d'autres paroisses, si ces pèlerinages présupposent l'authenticité des “apparitions” ou si en les entreprenant, ils tentent de certifier ces “apparitions”.

En tant qu'évêque du lieu, je maintiens que concernant les événements de Medjugorje, sur la base des investigations et de l’expérience acquise jusqu'ici, tout au long de ces 25 dernières années, l'Église n'a pas confirmé une seule “apparition” comme étant authentiquement celle de la Madone.

Le fait que pendant ces 25 dernières années on ait parlé de dizaines de milliers d'“apparitions” ne donne aucune authenticité à ces événements.

Notre pape actuel, que j'ai rencontré lors d’une audience le 24 février de cette année, a observé, selon ses propres paroles, qu’à la Congrégation pour la doctrine de la foi, ils se sont toujours interrogés sur le fait que ces “apparitions” puissent être considérées comme authentiques par les fidèles catholiques. Elles semblent particulièrement ne pas être authentiques quand on est informé à l'avance que ces prétendues “apparitions” se produiront : À l’une des “voyantes” le 18 mars de chaque année, mais de plus elle bénéficiera également d’une “apparition” le 2 de chaque mois, avec des “messages” sur lesquels vous pouvez compter, en fonction de procédures établies. Le second voyant bénéficiera d’une apparition chaque jour de l'année, et comme si ce n'était pas suffisant, une “apparition” spéciale supplémentaire le 25 de chaque mois avec une sorte de message public que l’on attend selon, la procédure habituelle. Le troisième voyant bénéficiera d’une “apparition” le 25 décembre, le jour de Noël, avec un message semblable à ceux déjà mentionnés. Le quatrième voyant bénéficiera d’une “apparition” le 8 septembre de chaque année avec un message spécial. Les deux autres voyants bénéficieront des mêmes apparitions, chaque jour avec des “messages” qui peuvent être prévus puisqu'ils sont des variations sur le même thème.

Ce fait, ainsi que la pléthore de prétendues apparitions, messages, secrets et signes, ne renforcent pas la foi, mais nous convainquent plutôt qu’en tout ceci il n'y a rien d’authentique, ni de vérité confirmée.

Par conséquent j'invite sérieusement ceux qui se prétendent être des “voyants”, aussi bien que les personnes derrière les “messages”, à faire montre d’une obéissance ecclésiale et à cesser ces manifestations publiques et la diffusion des messages dans cette paroisse. De cette façon ils montreront leur nécessaire adhésion à l'Église, en ne faisant pas primer des “apparitions” privées ou des paroles privées sur la position officielle de l'Église.

Notre foi est une affaire sérieuse et responsable.

L'Église est également une institution sérieuse et responsable !

Par l’intercession de la Sainte Vierge Marie, la plus grande détentrice des dons de l'Esprit Saint, qui à travers le même Saint-Esprit a conçu dans son corps et a donné naissance à la seconde personne de la Trinité, Jésus-Christ, qui nous donne son Très Saint Corps et Sang pour la vie éternelle, puisse-t-il — lui qui est le Chemin, la Vérité et la Vie — nous aider pour que la vérité sur la Sainte Vierge, sa Mère et la Mère de l'Église, Siège de la Sagesse et Miroir de Justice, puisse briller de tout son éclat dans cette paroisse et ce diocèse, sans même une once de manque de foi, et en accord complet avec les enseignements constants et la pratique de l'Église. Amen. » *** L’homélie de l’évêque de Mostar est la position officielle de l’Église. a écrit:


lu sur l'Arche de Marie

_________________
« Tu es grand, Seigneur, et louable hautement… Tu nous as faits pour Toi et notre cœur est sans repos tant qu’il ne se repose pas en Toi » (saint Augustin).


Dernière édition par Pearl le Mer 5 Aoû - 10:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://chapellesaintefamill.forumgratuit.eu
Pearl
Admin
avatar

Messages : 7759
Date d'inscription : 12/02/2014

MessageSujet: Re: NON reconnaissance :Medjugorje: les fruits positifs ne sont pas en lien avec les apparitions   Mer 5 Aoû - 10:27

"L'unique concession est pour Medjugorje, reconnue comme lieu de prière, parce que Dieu sait récolter même là où il n'a pas semé", aurait expliqué le cardinal Gerhard Müller, le 24 juin 2015.

Il n'y aurait donc pas de caractère surnaturel dans ces "apparitions".

Par conséquent, il serait interdit aux fidèles de participer aux "extases" des six "voyants".

Pas question non plus de diffuser les textes des messages "reçus de la Vierge".

La paroisse Saint-Jacques de Medjugorje, quant à elle, ne sera pas un sanctuaire marial, ce que réclamaient les "voyants".

Les évêques pourraient même se voir interdire de les accueillir pour des rencontres ou des témoignages publics, une pratique régulière depuis 1981.

Des incohérences

Au fondement de ces présumées conclusions du Vatican :

le manque de cohérence théologique des "messages",

mais aussi l'intéressement économique des "voyants"
. Ces derniers ont en effet investi dans des hôtels et des agences de voyages, une attitude qui poserait question.

Autre point : la rivalité sous-jacente qui existe entre chacun d'entre eux et la désobéissance qui en découle à l'égard de leur évêque mais aussi à l'égard du Saint-Père.

Autant de rumeurs qu'il reste maintenant à vérifier.


Ce sera de toute façon au pape François que reviendra le dernier mot à ce sujet. Il devrait d'ailleurs publier un décret dans les jours à venir. Il s'était déjà montré plus que dubitatif quant à ce qui se passe à Medjugorje.  Dans tous les cas, la décision du pontife, très attendue, devrait provoquer beaucoup de réactions.
http://radionotredame.net/2015/vie-de-leglise/medjugorje-ne-serait-pas-un-lieu-dapparitions-de-la-vierge-37960/

voila qui ne va pas plaire a beaucoup... et pourtant, nous etions tres dubitatifs sur ces pretendus messages, restant en attente du 'verdict' du Vatican... Mgr Lustiger, il y a fort longtemps, avait d'ailleurs dit que s'il y avait eu bcp de conversions, il fallait cependant aller de l'avant dans son Chemin de Foi, ce qui nous avait deja paru assez explicite.... Nous devons etre en respect TOTAL avec le Magistere de l'Eglise. !!!


Nous devons donc beaucoup Prier pour tous ceux qui ont ete les instigateurs de la 'supercherie' profitant a des fins mercantiles de la naivete de trop nombreuses personnes.... satan a souffle sur ce lieu.... et sur certaines personnes....

Nous devons etre tres forts dans notre Foi, et resister au 'sensationnel'.....

quel dommage que toutes ces personnes ne se soient pas plutot rendues dans les sanctuaires mariaux 'reconnus'.... il y en aurait eu surement un ou ils auraient senti le souffle de l'Esprit Saint !!!

_________________
« Tu es grand, Seigneur, et louable hautement… Tu nous as faits pour Toi et notre cœur est sans repos tant qu’il ne se repose pas en Toi » (saint Augustin).
Revenir en haut Aller en bas
http://chapellesaintefamill.forumgratuit.eu
Pearl
Admin
avatar

Messages : 7759
Date d'inscription : 12/02/2014

MessageSujet: Re: NON reconnaissance :Medjugorje: les fruits positifs ne sont pas en lien avec les apparitions   Mer 5 Aoû - 10:30

Sachons etre prudents et humbles,

les personnes qui ont berne ou se sont laissees berner
ont maintenant besoin de vrais guides spirituels
en des religieux dignes de ce nom, fideles a Rome !

pour se purifier. N'oublions jamais que le Jour du Jugement dernier, nous ne pouvons RIEN cacher et que nous devons rendre compte de TOUS nos actes et pensees.

_________________
« Tu es grand, Seigneur, et louable hautement… Tu nous as faits pour Toi et notre cœur est sans repos tant qu’il ne se repose pas en Toi » (saint Augustin).
Revenir en haut Aller en bas
http://chapellesaintefamill.forumgratuit.eu
Pearl
Admin
avatar

Messages : 7759
Date d'inscription : 12/02/2014

MessageSujet: Re: NON reconnaissance :Medjugorje: les fruits positifs ne sont pas en lien avec les apparitions   Mer 5 Aoû - 10:35

des commentaires de l'article de Radio Notre-Dame dementent l'information....

alors, en attendant, soyons prudents (dans les deux sens !!!) et attendons la decision de Pape Francois.

_________________
« Tu es grand, Seigneur, et louable hautement… Tu nous as faits pour Toi et notre cœur est sans repos tant qu’il ne se repose pas en Toi » (saint Augustin).
Revenir en haut Aller en bas
http://chapellesaintefamill.forumgratuit.eu
Pearl
Admin
avatar

Messages : 7759
Date d'inscription : 12/02/2014

MessageSujet: Re: NON reconnaissance :Medjugorje: les fruits positifs ne sont pas en lien avec les apparitions   Dim 14 Mai - 14:21

À Medjugorje, l’évêque ne reconnaît pas les apparitions de la Vierge

03/03/2017 à



À la veille de l’arrivée de l’envoyé spécial du pape dans ce sanctuaire marial de Bosnie-Herzégovine, l’évêque du lieu publie un texte dans lequel il reste opposé à toute reconnaissance du phénomène.


« La Vierge n’est pas apparue à Medjugorje ». Dans un long message publié sur le site du diocèse, Mgr Ratko Perić, évêque de Mostar, en Bosnie-Herzégovine, redit clairement la position qu’il tient depuis longtemps au sujet du « phénomène Medjugorje ». La publication de ce texte, en italien et non en croate, certainement pour assurer sa diffusion, intervient alors que doit très prochainement arriver sur place l’envoyé spécial du pape, Mgr Henryk Hoser, archevêque de Varsovie-Praga, chargé le 11 février de dresser un état des lieux au caractère « exclusivement » pastoral de la situation dans le sanctuaire.


Ainsi, même si l’envoyé du pape n’est pas censé faire de rapport sur la véracité des apparitions, l’évêque de Mostar réaffirme la position de l’Eglise depuis la déclaration des évêques de l’ex-Yougoslavie en 1991. « Sur la base des recherches effectuées, affirmait-elle, il n’est pas possible d’établir qu’il y a eu des apparitions ou des révélations surnaturelles. »

En juin 1981, six enfants et adolescents bosniens ont raconté avoir été témoins de l’apparition de la Vierge. Elle réapparaîtrait quotidiennement à certains de ces témoins devenus adultes. Depuis, touristes et pèlerins accourent en masse.

Un lieu controversé

Face aux controverses suscitées par ces présumées apparitions mariales quotidiennes, plusieurs enquêtes ont été menées. Le dernier rapport de la commission mise en place en 2010 par Benoît XVI et menée par le cardinal Camillo Ruini a été remis au pape François en 2014, mais ce dernier n’a fait aucune annonce depuis. Certains ont toutefois avancé dans la presse, notamment italienne, que les conclusions pourraient confirmer une dimension « surnaturelle » au phénomène et reconnaître les apparitions « des sept premiers jours ».

Mais pour Mgr Perić, il n’en est pas question. « Même si on a parfois affirmé que les apparitions des premiers jours pourraient être considérées comme authentiques (…), souligne-t-il dans son message, cette curie a toujours maintenu la vérité par rapport à ces premiers jours ».

Arguments détaillés contre l’authenticité des apparitions

L’évêque donne ensuite des précisions détaillées sur le fondement de cette affirmation, se situant dans la droite ligne de son prédécesseur à la tête du diocèse. Sur la base des enregistrements des entretiens réalisés après les premières apparitions avec les enfants, Mgr Perić évoque, entre autres, un rire « étrange », un déroulement peu clair, des versions contradictoires et floues, la possibilité offerte par la Vierge « de toucher ses vêtements et son corps ». « Celle-ci, juge-t-il de façon péremptoire, n’est pas la Vierge de l’Évangile ».

« Si la véritable Vierge, mère de Jésus, n’est pas apparue – et de fait ce n’est pas le cas –, alors il faut appliquer les formules suivantes : voyants "présumés", messages "présumés", "prétendu" signe visible, "soi-disant" secrets », ajoute l’évêque.

Ces enregistrements, compilés et traduits en plusieurs langues, dont le français, font naturellement partie du matériel examiné par la commission du Vatican.

En attente de la décision du Vatican

Même si, depuis 1981, de nombreux pèlerins témoignent de conversions, de guérisons ou de la naissance d’une vocation, le « phénomène Medjugorje » présente plusieurs zones d’ombre : intérêts financiers engendrés par le tourisme, désobéissance et comportements déviants de certains franciscains qui ont accompagné les voyants (Tomislav Vlasic, leur directeur spirituel renvoyé de l’état clérical en 2009)… Medjugorje s’inscrit aussi dans le contexte plus large du bras de fer qui oppose depuis un siècle la province franciscaine d’Herzégovine et les évêques locaux.

La reconnaissance officielle d’apparitions mariales est normalement du ressort de l’évêque mais dans le cas d’une situation complexe comme celle de Medjugorje, ce sera à la Congrégation pour la doctrine de la foi de statuer.

Pour l’heure, il est difficile de savoir quelle sera la position du Vatican, d’autant qu’il semble délicat d’interdire les pèlerinages dans ce sanctuaire qui attire chaque année un million de personnes.

Reste que le pape François rappelle régulièrement que la Vierge Marie n’est pas un « chef de bureau de poste » qui enverrait « des messages tous les jours ».

http://www.la-croix.com/A-Medjugorje-leveque-croire-apparitions-Vierge-2017-03-03-1200829102

_________________
« Tu es grand, Seigneur, et louable hautement… Tu nous as faits pour Toi et notre cœur est sans repos tant qu’il ne se repose pas en Toi » (saint Augustin).
Revenir en haut Aller en bas
http://chapellesaintefamill.forumgratuit.eu
Pearl
Admin
avatar

Messages : 7759
Date d'inscription : 12/02/2014

MessageSujet: Re: NON reconnaissance :Medjugorje: les fruits positifs ne sont pas en lien avec les apparitions   Dim 14 Mai - 14:26

Le pape met en garde les fidèles attachés aux messages venant de Medjugorje

C.C. avec Apic, Radio Vatican, Avvenire, le 10/06/2015




Cette nouvelle prise de parole à propos de Medjugorje prépare la décision que la Congrégation pour la doctrine de la foi rendra prochainement sur le cas des « apparitions » dans la ville d’Herzégovine.



Célébrant la messe mardi 9 juin à la Maison Sainte-Marthe, au Vatican, le pape François

a particulièrement mis en garde devant la tentation d’une « spiritualité chrétienne un peu éthérée », nommant « ceux qui toujours ont besoin de nouveauté dans l’identité chrétienne » et qui se demandent : « mais où sont ces voyants qui nous racontent aujourd’hui la lettre que la Vierge enverra à 16 heures ? Et ils vivent de cela. Cela n’est pas l’identité chrétienne ».

Le pape François a ajouté : « La dernière parole de Dieu s’appelle Jésus, rien de plus. »

« D’aucuns seront étonnés par ces paroles », a estimé le P. Salvatore Perrella Maria, doyen de la Faculté de théologie pontificale Marianum et membre de la commission instituée par Benoît XVI pour enquêter sur les apparitions de Medjugorje,rapporte l’Avvenire, le journal de l’épiscopat italien. « Mais le pape prépare les esprits à la décision qui sera prise concernant Medjugorje » a poursuivi le religieux (Servite de Marie), qui enseigne la théologie dogmatique et la mariologie. « Nous avons travaillé avec rigueur et sérieux », assure-t-il.

Invitation à la prudence face aux apparitions trop régulières de la Vierge

Quelques mois après son élection, lors de sa messe matinale déjà, le pape François avait invité à la prudence face aux apparitions dites régulières de la Vierge. « La Vierge, avait-il lancé, n’est pas le chef du bureau de poste qui enverrait des messages tous les jours. »

Dans la petite localité de Medjugorje, située à 25 kilomètres au sud-ouest de Mostar, la Vierge Marie apparaîtrait régulièrement depuis juin 1981. Parmi les six voyants, certains disent voir encore la Vierge Marie à intervalles réguliers, quotidiennement, tous les mois ou une fois par an. La Vierge leur enverrait aussi des messages.

Dans l’avion qui le ramenait de Sarajevo, samedi 6 juin, le pape François avait rappelé qu’une commission de cardinaux et de théologiens avait travaillé sur la question à compter de mars 2010, à la demande de Benoît XVI (2005-2013). Les travaux de cette commission se sont achevés début 2014 et le pape François a reçu les résultats de cette étude.

Bientôt une prise de position de l’Église

Jugeant qu’il s’agissait d’un « beau travail », le pape François a expliqué aux journalistes que la Congrégation pour la doctrine de la foi (CDF) s’apprêtait désormais à rendre son jugement sur ces travaux. C’est probablement le 17 juin prochain, a appris I.MEDIA, que les cardinaux et évêques membres de la CDF se pencheront sur la question. Après l’étude du dossier par la CDF, le pape annonçait des « décisions » à venir.

Jusqu’à aujourd’hui, le Vatican s’est chargé de donner quelques indications aux évêques sur la conduite à tenir vis-à-vis du sanctuaire marial, sans pour autant se prononcer sur la validité des apparitions mariales. Si les démarches privées ne peuvent être interdites, les pèlerinages officiels sont en revanche prohibés.

Officiellement, pas de certitude sur l’origine surnaturelle des événements de Medjugorje

Le développement du sanctuaire controversé n’a fait qu’aggraver un vieux conflit entre le clergé local en Bosnie-Herzégovine et les franciscains, particulièrement présents dans le pays et attachés à Medjugorje.

À ce jour, la position officielle de l’Église catholique repose sur la « Déclaration de Zadar » de la Conférence épiscopale de l’ex-Yougoslavie en 1991. Elle stipulait qu’il n’y avait pas de certitude sur l’origine surnaturelle des événements de Medjugorje.
http://www.la-croix.com/Religion/Actualite/Le-pape-met-en-garde-les-fideles-attaches-aux-messages-venant-de-Medjugorje-2015-06-10-1321909

_________________
« Tu es grand, Seigneur, et louable hautement… Tu nous as faits pour Toi et notre cœur est sans repos tant qu’il ne se repose pas en Toi » (saint Augustin).
Revenir en haut Aller en bas
http://chapellesaintefamill.forumgratuit.eu
Pearl
Admin
avatar

Messages : 7759
Date d'inscription : 12/02/2014

MessageSujet: Re: NON reconnaissance :Medjugorje: les fruits positifs ne sont pas en lien avec les apparitions   Dim 14 Mai - 14:30

14/05/2017 Medjugorje : « Des doutes »[/b//]

À propos des apparitions présumées de Medjugorje (Bosnie-Herzégovine), le pape François a rappelé que « toutes les apparitions appartiennent à la sphère privée » et qu’« elles ne font pas partie du magistère public ordinaire de la foi ».

Il s’est félicité du « très bon travail » effectué par la commission nommée par Benoît XVI et présidée par le cardinal Camillo Ruini. L’ensemble du travail, revu par la Congrégation pour la doctrine de la foi, « m’a paru juste ».

Il souligne qu’« il faut distinguer trois choses » : « D’abord les premières apparitions des enfants, sur lesquelles l’enquête dit qu’il faut continuer à enquêter ».

« [b]Sur les présumées apparitions actuelles, l’enquête émet des doutes
, a continué François. Moi-même je serais plus méchant : je préfère la Madone mère, plutôt que la Madone chef de bureau qui envoie des messages tous les jours. Cette femme n’est pas la mère de Jésus. »

Tout en précisant qu’il s’agit là d’une « opinion personnelle », il estime que « ces apparitions présumées n’ont pas tant de valeurs que cela ».


Enfin, sur « le fait spirituel et pastoral », le pape reconnaît aussi qu’« il y a des gens qui se rendent là, se convertissent, des gens qui rencontrent Dieu et changent de vie ». « On ne peut pas nier ce fait spirituel et pastoral », a-t-il répété, précisant qu’il avait envoyé sur place un évêque « pour voir comment se passe cette partie pastorale ». « À la fin on dira quelque chose », a-t-il assuré.
http://www.la-croix.com/Religion/Catholicisme/Pape/Le-pape-lavion-Fraternite-Saint-Pie-X-Medjugorje-abus-sexuels-2017-05-13-1200846902

_________________
« Tu es grand, Seigneur, et louable hautement… Tu nous as faits pour Toi et notre cœur est sans repos tant qu’il ne se repose pas en Toi » (saint Augustin).
Revenir en haut Aller en bas
http://chapellesaintefamill.forumgratuit.eu
Pearl
Admin
avatar

Messages : 7759
Date d'inscription : 12/02/2014

MessageSujet: Re: NON reconnaissance :Medjugorje: les fruits positifs ne sont pas en lien avec les apparitions   Dim 27 Aoû - 18:25

Medjugorje : « Les sept premières apparitions pourraient être reconnues », selon Mgr Hoser
Xavier Le Normand/I-Media | 23 août 2017


L’envoyé spécial du pape François au sanctuaire de Medjugorje (Bosnie-Herzégovine), Mgr Henry Hoser, a déclaré qu’il était "possible que les sept premières apparitions de Medjugorje soient reconnues", selon des propos rapportés par le site Total Croatia News, le 19 août 2017. Les apparitions de Medjugorje auraient débuté en 1981 et se poursuivraient depuis.

« Tout suggère que les apparitions seront reconnues, peut-être dès cette année », a ainsi affirmé Mgr Hoser. « Il est difficile de prendre une autre décision, car il est impossible pour les six visionnaires de mentir pendant 36 ans », a-t-il ajouté. Le dossier a été transmis à la Secrétairerie d’État pour étude, a indiqué l’envoyé du Pape.

Cette reconnaissance, a modéré l’évêque polonais, pourrait cependant porter seulement sur les sept premières apparitions, « comme suggéré par la commission Ruini ». Cette dernière avait été instituée par Benoît XVI (2005-2013) en 2010.


Les apparitions de la Vierge, la « Gospa », à six enfants de Medjugorje auraient débuté en 1981 et certains voyants recevraient encore des visions. Si les différents évêques locaux n’ont pas reconnu la surnaturalité de ces événements, le Saint-Siège ne s’est jamais prononcé officiellement.

Le 11 février dernier, le pape François avait nommé Mgr Hoser comme envoyé spécial dans la petite ville de Bosnie-Herzégovine. Celui-ci était chargé d’étudier la situation pastorale du sanctuaire. Le Bureau de presse du Saint-Siège avait alors expliqué que la mission de Mgr Hoser n’avait pas pour but de se prononcer sur le caractère surnaturel ou non des apparitions.

Lire aussi : Mgr Hoser : « Le plus grand miracle de Medjugorje, ce sont les confessionnaux »

_________________
« Tu es grand, Seigneur, et louable hautement… Tu nous as faits pour Toi et notre cœur est sans repos tant qu’il ne se repose pas en Toi » (saint Augustin).
Revenir en haut Aller en bas
http://chapellesaintefamill.forumgratuit.eu
Pearl
Admin
avatar

Messages : 7759
Date d'inscription : 12/02/2014

MessageSujet: Re: NON reconnaissance :Medjugorje: les fruits positifs ne sont pas en lien avec les apparitions   Dim 27 Aoû - 18:27

Mgr Hoser : « Le plus grand miracle de Medjugorje, ce sont les confessionnaux »

 Isabelle Cousturié | 06 avril 2017

Medjugorje est « une lumière dans le monde d’aujourd’hui », a déclaré Mgr Henryk Hoser, envoyé spécial du Saint-Siège dans la petite localité bosniaque, où la Vierge serait apparue à de nombreuses reprises après une première apparition à six enfants de la région, en 1981. « Les pèlerins qui viennent ici sont attirés par quelque chose d’exceptionnel, par un climat de paix intérieur et de paix des cœurs », a pu constater en quelques jours à peine l’archevêque de Varsovie-Praga, qui ne s’était jamais rendu sur place avant sa nomination. Le prélat est chargé par le Saint-Père de dresser un état des lieux « exclusivement » pastoral de la situation.

Le grand miracle de Medjugorje

L’envoyé du Pape a tenu le 5 avril sa première conférence de presse depuis son arrivée dans la ville le 29 mars, rapporte l’agence I-Media. Il n’est pas censé faire de rapport sur l’authenticité des apparitions, mais toucher du doigt « les bons fruits » d’un « prodige » qui dure depuis 36 ans. Dans un monde en « crise spirituelle », Mgr Hoser a pu constater par lui-même, en une semaine à peine, les pouvoirs « exceptionnels » de Medjugorje, petite localité à 25 kilomètres au sud-ouest de Bosnie Herzégovine, qui attire chaque année dans ce « sanctuaire » plus de deux millions de pèlerins provenant de plus de 80 pays. Dans beaucoup de pays, a-t-il expliqué, « la confession individuelle n’existe pas, il n’y a pas d’adoration du Saint-Sacrement ni de chemin de croix, et on ne récite pas le chapelet », alors les gens « ont soif de sacré, soif de prières », et pour « étancher » cette soif , ils vont là où « ils reçoivent ce qu’ils n’ont plus chez eux ».

À Medjugorje, célébrations eucharistiques, écoutes de la Parole de Dieu, adorations du Saint-Sacrement, confessions coulent à flots et les pèlerins repartent d’un cœur nouveau, en paix, converti. « Le plus grand miracle de Medjugorje, ce sont les confessionnaux », a reconnu Mgr Hoser devant les journalistes mais également devant les pèlerins, le 2 avril dernier, à la messe du cinquième dimanche de Carême, à Medjugorje. « Le sacrement de pardon et de miséricorde. C’est un sacrement de la résurrection. Je remercie tous les prêtres qui viennent confesser ici, comme aujourd’hui, une cinquantaine de prêtres au service du peuple », a-t-il poursuivi, « J’ai travaillé plusieurs années dans des pays occidentaux, en Belgique, en France, et je vous dis que la confession a disparu, que la confession individuelle n’existe plus, sauf quelques unités. Et alors, le monde se dessèche, les cœurs humains se ferment, le mal augmente, les conflits se multiplient ».

Les pèlerins, des apôtres de « la conversion »

Et de lancer alors des paroles « d’encouragement » à tous les pèlerins. Des paroles qui se veulent rassurantes, sachant toute l’agitation que suscitent les enjeux de sa mission. Le culte voué à Marie Reine de la Paix, « tellement intense », ici, à Medjugorje, a reconnu Mgr Hoser, « est extrêmement important et nécessaire pour le monde entier », parce que « les forces destructrices aujourd’hui sont immenses. Le commerce des armements ne cesse de croître. Les gens se déchirent, les familles se déchirent, les sociétés des déchirent. Il nous faut une intervention du ciel. Et la présence de la Sainte Vierge – c’est cette intervention. C’est une initiative de Dieu. Alors, j’aimerais vous encourager et réconforter en tant qu’envoyé spécial du Pape. Propagez dans le monde entier la paix par la conversion du cœur (…) Soyons les apôtres de la bonne nouvelle de la conversion et de la paix dans le monde ».

Mgr Hoser est arrivé à Medjugorje le 29 mars après une étape à Sarajevo et à Mostar, où réside l’évêque dont dépend le sanctuaire. Il a ensuite rejoint la petite ville afin d’y rencontrer la communauté franciscaine en charge des lieux et les fidèles locaux.
https://fr.aleteia.org/2017/04/06/mgr-hoser-le-plus-grand-miracle-de-medjugorje-ce-sont-les-confessionnaux/

_________________
« Tu es grand, Seigneur, et louable hautement… Tu nous as faits pour Toi et notre cœur est sans repos tant qu’il ne se repose pas en Toi » (saint Augustin).
Revenir en haut Aller en bas
http://chapellesaintefamill.forumgratuit.eu
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: NON reconnaissance :Medjugorje: les fruits positifs ne sont pas en lien avec les apparitions   

Revenir en haut Aller en bas
 
NON reconnaissance :Medjugorje: les fruits positifs ne sont pas en lien avec les apparitions
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» mes collègues sont des brutasses
» Fraises d'Espagne - fruits pourris
» Quelles sont les formes possibles avec la technologie M.H.D?
» Du nouveau sur medjugorje
» diabétiques et carottes!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Chapelle de la Sainte-Famille :: Petites causeries :: et .. partages...-
Sauter vers: