La Chapelle de la Sainte-Famille

Forum catholique en strict respect du Magistere de l'Eglise, sous la conduite de Jesus, Marie et Joseph. Nous ne sommes pas responsables des publicites : elles ne sont pas de notre fait.
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion
Mots-clés
marie Francois paroles france fatima archange -Marie mort michel zorkine pere Pape coeur chretiens
Derniers sujets
» Prières quotidiennes
Aujourd'hui à 8:01 par Marthe

» Multiples témoins de Jésus-Christ
Jeu 14 Déc - 17:34 par etienne lorant

» Seigneur, ce jour s'acheve
Mer 13 Déc - 21:20 par Pearl

» Anne de Guigne, le coeur d'une petite fille habite par JESUS
Mer 13 Déc - 15:43 par Pearl

» Joug simple et fardeau léger
Mer 13 Déc - 15:29 par etienne lorant

» Sainte-Famille, Sauvez la France !
Mer 13 Déc - 6:17 par Marthe

» L'Amour demeure toujours
Mar 12 Déc - 15:17 par etienne lorant

» Vivre sa foi
Sam 9 Déc - 17:22 par etienne lorant

» Bâtir sur le roc
Jeu 7 Déc - 18:36 par etienne lorant

Partenaires

créer un forum

Suivre Forumactif sur Facebook Suivre Forumactif sur Twitter Suivre Forumactif sur Google+ Suivre Forumactif sur Google+ Suivre Forumactif sur Pinterest

Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée

Partagez | 
 

 Film : Les Innocentes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Pearl
Admin
avatar

Messages : 7835
Date d'inscription : 12/02/2014

MessageSujet: Film : Les Innocentes   Ven 12 Fév - 20:49

"Les Innocentes" : "un film plein de sensibilité, de subtilité et de réserve"

le 10 février 2016,


CRITIQUE - Aucun doute, pour Bruno Cras, spécialiste cinéma à Europe 1, le film d'Anne Fontaine, "Les Innocentes", mérite d'être vu.

Les Innocentes d'Anne Fontaine sort en salles ce mercredi. Le film, dont Europe 1 est partenaire, se déroule dans la Pologne de 1945 après la Seconde Guerre mondiale. On y découvre l'histoire d'une dizaine de sœurs bénédictines d'un couvent polonais. Violées par des soldats russes, plusieurs d'entre elles tombent enceintes. Au-delà du drame dont elles sont victimes, s'ajoute l'obligation de taire leur état et l'impossibilité de se confier à qui que ce soit, leur grossesse étant évidemment incompatible avec leurs vœux religieux.

"Elles sont révoltées contre Dieu". Pour Bruno Cras, spécialiste cinéma à Europe 1, Anne Fontaine "traite ce drame de l’histoire avec beaucoup de sensibilité, de subtilité et une forme de réserve qui sied bien au film puisque ça l’empêche de tomber dans la sensiblerie". "Ce qu'il y a de superbe dans ce film, c’est que les sœurs sont révoltées par l’atrocité qu’elles ont vécue, donc elles sont en quelque sorte révoltées contre Dieu et en même temps, comme elles sont femmes et mères, elles attendent cet accouchement. Et il faut voir les religieuses prendre les bébés dans les bras, les bercer, avant de les donner à des villageois car elles ne peuvent pas les garder au couvent."

Selon Bruno Cras, c'est donc "un film très fort qui parle de la foi, de la religion, des atrocités de la guerre mais aussi du rapprochement possible, face à l’horreur, entre ceux qui croient et ceux qui ne croient pas". De quoi donner de l'espoir.
Découvrez la bande-annonce des Innocentes :


http://www.europe1.fr/culture/les-innocentes-un-film-plein-de-sensibilite-de-subtilite-et-de-reserve-2666145

_________________
« Tu es grand, Seigneur, et louable hautement… Tu nous as faits pour Toi et notre cœur est sans repos tant qu’il ne se repose pas en Toi » (saint Augustin).
Revenir en haut Aller en bas
http://chapellesaintefamill.forumgratuit.eu
Pearl
Admin
avatar

Messages : 7835
Date d'inscription : 12/02/2014

MessageSujet: Re: Film : Les Innocentes   Sam 13 Fév - 20:09

se revolter contre DIEU ???

je doute que cela soit possible de la part de religieux....

on peut se revolter contre les forces du mal qui poussent les etres humains aux pires exactions,

violer une femme fut-elle religieuse ou non
violer un enfant

ce n'est pas de la faute de DIEU

c'est satan qui pousse a commettre des crimes

tout comme ce sont des forces sataniques qui font durer des guerres comme celles que nous vivons de nos jours

_________________
« Tu es grand, Seigneur, et louable hautement… Tu nous as faits pour Toi et notre cœur est sans repos tant qu’il ne se repose pas en Toi » (saint Augustin).
Revenir en haut Aller en bas
http://chapellesaintefamill.forumgratuit.eu
Pearl
Admin
avatar

Messages : 7835
Date d'inscription : 12/02/2014

MessageSujet: Re: Film : Les Innocentes   Sam 13 Fév - 20:13

Résumé

Le film reste une fiction. Mathilde Beaulieu est une jeune interne, elle n’a pas l’autorité ni l’expérience de Madeleine Pauliac qui était médecin hospitalier, et doit ruser avec sa hiérarchie de la Croix-Rouge pour aider les sœurs. Quand elle arrive au couvent, elle tombe dans un autre monde : pour elle, communiste et athée, la vie de réclusion, de prière et de sacrifice qu’ont choisie les sœurs est incompréhensible. Elle n’hésite pourtant pas à les secourir, aidant aux accouchements avec dévouement. Par cette application, qui va au-delà de la seule obligation professionnelle, elle se rapproche sans le savoir du cœur des religieuses. Peu à peu, elle a avec elles des échanges de plus en plus profonds, dont la dimension spirituelle n’oublie pas la dimension psychologique.

Notre avis

Nous sommes en Pologne, en novembre 1945. Mathilde Beaulieu, jeune interne de la Croix-Rouge française, soigne les rescapés avant leur rapatriement. Une religieuse polonaise fait appel à elle, pour une situation d’urgence au couvent. Dans ce couvent cerné par la neige, et coupé du monde, elle découvre trente bénédictines, dont près d’une dizaine vit un moment incroyable : elles sont sur le point d’accoucher. Elles ont été violées, elles comme toutes les autres sœurs, par des soldats soviétiques. Les religieuses demandent à Mathilde d’aider à la naissance des bébés sans ébruiter l’affaire, ce qui entraînerait certainement la fermeture du couvent.

Des agression sauvages

En découvrant ces premières images, consternantes, le spectateur hésite sur les faits. Le carton « Inspiré de faits réels » est-il à prendre au pied de la lettre ? C’est pire que cela. Les religieuses ont réellement subi cette agression sauvage. Vingt-cinq d’entre elles ont été violées dans leur couvent, parfois plus de quarante fois de suite, vingt ont été tuées, et cinq se sont trouvées enceintes. Sauvagerie d’autant plus révoltante que les soldats s’y livraient sans scrupule, encouragés par leur hiérarchie, qui autorisait ces actes comme une récompense.

Mathilde Beaulieu elle aussi est réelle, du moins l’authentique femme médecin française qui a inspiré son personnage. Elle s’appelait Madeleine Pauliac. Son neveu, Philippe Maynial, a retrouvé ses notes des années de guerre et a pu faire connaître ainsi cette histoire devenue film. Madeleine Pauliac avait 27 ans quand elle s’est engagée dans la résistance, pratiquement l’âge de Mathilde Beaulieu (jouée par Lou de Laâge). Elle est morte accidentellement en mission, en 1946, près de Varsovie, après avoir soigné de très nombreuses femmes victimes des Soviétiques.

Trois religieuses se détachent dans le film, Teresa (Eliza Rycembel), jeune novice pleine d’élan, Sœur Maria (Agata Buzek), religieuse parlant français qui sert de guide à Mathilde, et la mère supérieure. Celle-ci paraît dure mais elle a un haut sens du sacrifice, comme l’exprime ce cri devant ses sœurs : « Je me suis perdue pour vous sauver ». Cri auquel la grande actrice Agata Kulesza donne tout son poids de vérité.

La vérité, c’est aussi celle de la vie conventuelle. Les scènes religieuses ont été tournées dans un ancien couvent dont il reste encore les voûtes et les sœurs chantent réellement des pièces en grégorien. Anne Fontaine a demandé les conseils du Père bénédictin Jean-Pierre Longeat, ancien abbé de Saint-Martin-de-Ligugé. Davantage, elle a tenu à faire elle-même deux retraites dans une abbaye pour approcher de l’intérieur la vie monastique. Heureuse décision : le film aurait-il eu cette profondeur spirituelle sans cela ?

Reste l’épilogue, où les Sœurs trouvent une solution pour leurs bébés. On comprend sans peine que c’est de la fiction. Mais une fiction heureuse qui s’inscrit dans la montée du film vers l’espérance.
Édouard Huber

http://www.famillechretienne.fr/films/drame/drame/les-innocentes-186867

_________________
« Tu es grand, Seigneur, et louable hautement… Tu nous as faits pour Toi et notre cœur est sans repos tant qu’il ne se repose pas en Toi » (saint Augustin).
Revenir en haut Aller en bas
http://chapellesaintefamill.forumgratuit.eu
Pearl
Admin
avatar

Messages : 7835
Date d'inscription : 12/02/2014

MessageSujet: Re: Film : Les Innocentes   Mer 17 Fév - 21:23

En réalisant ce film, la réalisatrice Anne Fontaine n’a jamais craint d’aborder ces questions ayant trait à la foi en France, ni de rencontrer son public religieux. Marie Duhamel l'a interrogée.


sous ce lien
:

http://fr.radiovaticana.va/news/2016/02/15/les_innocentes,_un_film_qui_interroge_la_foi/1208917

_________________
« Tu es grand, Seigneur, et louable hautement… Tu nous as faits pour Toi et notre cœur est sans repos tant qu’il ne se repose pas en Toi » (saint Augustin).
Revenir en haut Aller en bas
http://chapellesaintefamill.forumgratuit.eu
Marthe

avatar

Messages : 3749
Date d'inscription : 12/02/2014

MessageSujet: Re: Film : Les Innocentes   Mer 17 Fév - 22:36

J'en ai entendu parler à la radio (europe 1 ou rtl)
Embarassed
J'avoue que je me méfie de ces radio............ alors j'attendais des avis de sites catholiques

_________________


"Venez à moi, vous tous qui peinez sous le poids du fardeau, et moi, je vous procurerai le repos.Prenez sur vous mon joug, devenez mes disciples, car je suis doux et humble de coeur, et vous trouverez le repos. Oui, mon joug est facile à porter et mon fardeau, léger.» (Evangile de Jésus-Christ selon saint Matthieu 11,28-30)

"Pater dimitte illis non enim sciunt quid faciunt"
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Film : Les Innocentes   

Revenir en haut Aller en bas
 
Film : Les Innocentes
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Film sur Thérèse d'Avila
» La Grâce du Ciel ! Film à voir !
» un très beau film à voir!
» Sainte Thérèse de l'Enfant JESUS (Thérèse, Film)
» Votre Film Préféré...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Chapelle de la Sainte-Famille :: Petites causeries :: Biblio-Video-Audio-theques-
Sauter vers: