La Chapelle de la Sainte-Famille

Forum catholique en strict respect du Magistere de l'Eglise, sous la conduite de Jesus, Marie et Joseph. Nous ne sommes pas responsables des publicites : elles ne sont pas de notre fait.
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion
Mots-clés
france bonnes nouvelles pour
Derniers sujets
Partenaires

créer un forum

Suivre Forumactif sur Facebook Suivre Forumactif sur Twitter Suivre Forumactif sur Google+ Suivre Forumactif sur Google+ Suivre Forumactif sur Pinterest

Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée

Partagez | 
 

 2017, Annee de la PAIX !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Pearl
Admin
avatar

Messages : 7655
Date d'inscription : 12/02/2014

MessageSujet: 2017, Annee de la PAIX !   Dim 1 Jan - 18:58

Asie du Sud-Est - Birmanie / Myanmar

Appel poignant du cardinal Bo pour que 2017 devienne l’Année de la Paix véritable

22/12/2016

« Il est temps de se rassembler, religions et groupes ethniques, afin que 2017 devienne véritablement l’année de la paix. La paix est possible grâce à la justice, grâce à des négociations. Nous invitons toutes les religions à faire du 1er janvier 2017, une journée de jeûne et de prière pour la paix en Birmanie »,

a appelé le cardinal Charles Maung Bo, archevêque catholique de Rangoun, dans son message de Noël, relayé par l’agence Fides.
[/u]
Ces dernières semaines, les tensions sont vives en Birmanie, et particulièrement dans l’Etat de l’Arakan, où la répression brutale de la minorité musulmane Rohingya par l’armée gouvernementale birmane suscite de vives critiques internationales. Les Nations Unies ont notamment accusé le gouvernement birman d’épuration ethnique alors que ce dernier continue de nier les allégations de violations des droits de l’homme. Pourtant, dans cette région de l’ouest contrôlée par l’armée, plus de 27 000 Rohingyas ont fui au Bangladesh voisin depuis début octobre. Sur place, l’armée empêche journalistes et ONG d’accéder à la zone, où les conditions humaines et sanitaires sont jugées critiques pour des dizaines de milliers de Rohingyas.

Des conflits ethniques dans différentes régions

« Faisons en sorte que tous les fidèles qui afflueront dans nos monastères, nos temples, nos mosquées et nos églises portent sur eux des signes appelant à ‘stopper toutes les guerres’. Essayons de passer ce premier jour de l’année 2017 unis dans le jeûne et la prière, afin que le cœur de tous les Birmans change et que la paix s’installe. Il est urgent de mettre fin à ces guerres et de faire de 2017, l’année de la paix véritable », écrit avec force et détermination Mgr Charles Bo.

« Chers frères et sœurs de Birmanie, chacun d’entre nous va souhaiter ‘une joyeuse nouvelle année’. Chaque année, nous formulons ce vœu à notre entourage. Mais franchement, aujourd’hui, la joie n’existe plus dans beaucoup de nos régions. Des guerres continuent à différents endroits et plus de 200 000 personnes ont dû fuir dans des camps de réfugiés. Cette année, ce ne sera donc pas une joyeuse nouvelle année. La guerre qui a commencé il y a soixante ans fait toujours rage. Le Cambodge a mis fin à des années de conflits, le Vietnam aussi. Nos pays voisins sont sur la voie de la paix et de la prospérité. Nous, en Birmanie, nous sommes encore impliqués dans des guerres impossibles à gagner. L’agonie des populations contraintes à l’exode est la conséquence de ces violences. La majorité silencieuse du peuple birman a été spectatrice de cette guerre chronique. Maintenant, le temps est venu de nous rassembler et d’être unis pour une paix véritable », insiste le cardinal, principale figure d'une Eglise qui réunit 1,5 % de la population.

L’Etat de l’Arakan n’est effectivement pas le seul Etat du pays à être touché par les violences des combats. Au nord du pays, un rapport d’une ONG kachin estime que dans l’Etat kachin, les offensives de l’armée birmane se sont intensifiées depuis l’arrivée au pouvoir de la Ligue nationale pour la démocratie, le parti politique d’Aung San Suu Kyi. « La guerre fait désormais rage sur le territoire de trois diocèses kachin, occasionnant davantage de déplacements de population », déplorait Mgr Charles Bo le mois dernier.

A la mi-novembre déjà, différents responsables religieux avaient appelé le gouvernement birman à la paix, demandant aux dirigeants d’élaborer une politique commune de résolution des conflits ethniques et religieux. La conseillère d’Etat Aung San Suu Kyi, prix Nobel de la Paix, avait pourtant fait de la paix sa première priorité, il y a un an, après sa victoire aux élections législatives. Actuellement chef de facto du gouvernement, elle est vivement critiquée pour son inertie vis-à-vis de la répression visant les Rohingyas.

« Comment pouvons-nous célébrer Noël équitablement alors que des milliers de nos frères et sœurs continuent de dépérir chaque jour dans des camps, à cause de nos guerres ? (…) J’appelle aujourd’hui tous les chrétiens et mes compatriotes à se mobiliser pour la paix, car, sans nos efforts conjoints, la paix ne pourra prévaloir. Ceux qui croient au pouvoir des armes n’ont apporté aucun résultat. En ayant la foi, nous pouvons déplacer des montagnes », affirme Mgr Bo dans son message de Noël. « J’espère que le nouveau gouvernement, l’armée et les différents groupes armés feront en sorte que la guerre fasse rapidement partie du passé. La paix nous apportera la prospérité. Auparavant, nous étions le pays le plus riche de la région. Aujourd’hui, nous sommes un des pays les plus pauvres. Notre richesse spirituelle est mondialement connue. J’ai bon espoir que ce Noël soit le dernier où nous ayons besoin de prier pour la paix en Birmanie », conclut-il.
(eda/nfb)

http://eglasie.mepasie.org/asie-du-sud-est/birmanie-myanmar/2016-12-22-appel-poignant-du-cardinal-bo-pour-que-2017-devienne-l2019annee-de-la-paix-veritable

_________________
« Tu es grand, Seigneur, et louable hautement… Tu nous as faits pour Toi et notre cœur est sans repos tant qu’il ne se repose pas en Toi » (saint Augustin).
Revenir en haut Aller en bas
http://chapellesaintefamill.forumgratuit.eu
Pearl
Admin
avatar

Messages : 7655
Date d'inscription : 12/02/2014

MessageSujet: Re: 2017, Annee de la PAIX !   Dim 1 Jan - 19:01


Votre défi 2017, si vous l’acceptez : contribuer à la paix dans le monde

by Pierre Portevin | Déc 29, 2016

Dans le feuilleton de votre vie, la saison 2016 se termine. En tant que scénariste, vous planchez sur les grandes lignes de la saison 2017. Vous aimeriez que ce soit passionnant, enthousiasmant, amusant, différent… Et si vous engagiez le héros de votre vie (vous) dans un défi gigantesque, et pourtant, à votre portée : celui de contribuer à la paix dans le monde ?
Apprendre la paix, un enjeu majeur

Car s’il y a bien un enjeu pour les années qui s’annoncent, c’est celui de la paix. Partout ou presque, on voit se développer la crainte de l’autre, le repli sur soi, la montée de la violence… Cela se transforme en courses à l’armement, en construction de murs*, en stigmatisation de l’autre (le migrant, celui qui ne partage pas notre confession religieuse ou laïque, celui qui ne nous ressemble pas). Les partis extrémistes reprennent en chœur les éléments de discours ayant fait le succès de grands manipulateurs comme Hitler. Ils désignent « l’autre » comme bouc émissaire coupable de tous nos maux et proposent des solutions simplistes : éliminons « l’autre » et replions-nous sur « nous ». Alors, nous retrouverons la sécurité, la croissance, le bien-être, le bonheur… Et l’histoire nous rappelle ce à quoi cela nous conduit. Comment faire autrement ?

La paix, ça s’apprend !

C’est l’aventure humaine à laquelle nous invitent Thomas d’Ansembourg et David Van Reybrouck dans un bref essai à recommander à chacun : « La paix, ça s’apprend ! – Guérir de la violence et du terrorisme ». Auteur, formateur et conférencier, Thomas est engagé de longue date dans la promotion de la communication non violente. Son premier livre, Cessez d’être gentil, soyez vrai, s’est vendu à plus de 750.000 exemplaires. David est historien, dramaturge, écrivain. Il est aussi un des initiateurs du G1000, un rassemblement citoyen.

En moins de cent pages, ils nous aident à comprendre que, pour contribuer à la paix dans le monde, nous avons besoin de commencer par la cultiver en nous et dans notre entourage proche. Ils nous inspirent en partageant des exemples concrets et des références souvent scientifiques. La paix dans le monde est l’affaire de chacun de nous. C’est donc la mienne et la vôtre.
Le défi de la paix

Si vous suivez notre blog, vous savez déjà que, pour ce changement d’année, nous vous invitons à vous mettre au défi. Pourquoi ?

Parce que se dépasser contribue à notre épanouissement et nous prépare à mieux faire face aux aléas de la vie.
Parce qu’un bon moyen de se motiver à se dépasser, c’est de se mettre soi-même au défi et de l’annoncer publiquement (nous vous l’expliquons ici, avec une méthode simple pour le faire).

Nous savons aussi qu’en nous engageant dans un projet qui fait sens pour nous, notre motivation à dépasser les obstacles est renforcée. Si le défi que nous nous lançons est porteur de sens à nos yeux, nous avons dès lors plus de chance de le relever avec succès.
Le courage de s’engager

Contribuer à la paix dans le monde est une cause qui vous parle ? Choisissez un défi qui y contribue et publiez-le sur Facebook, Instagram ou Twitter, accompagné d’une image ou d’un selfie qui l’illustre. Ajoutez un bref descriptif et le #mondéfi2017 et hop ! Pour vous encourager, nous offrirons la version complète du livre Osez plus, Vivez mieux à cinq personnes tirées au sort parmi celles qui auront publié leur défi avec #mondéfi2017. Et si vous doutez de votre capacité à atteindre un résultat qui vaille la peine, rappelez-vous de cette citation dans notre article sur Cynthia Fleury et « La fin du courage ».

« Chaque combat mené individuellement, même face à l’échec, contribue à une victoire plus tardive de quelqu’un d’autre. Nous travaillons ainsi ensemble à une victoire de l’éthique, même si nous-mêmes, nous avons échoué. L’échec n’existe pas, c’est l’énergie de l’action qui est en jeu. » Cynthia Fleury
http://daredo.net/fr/defi-2017-lacceptez-contribuer-a-paix-monde/

_________________
« Tu es grand, Seigneur, et louable hautement… Tu nous as faits pour Toi et notre cœur est sans repos tant qu’il ne se repose pas en Toi » (saint Augustin).
Revenir en haut Aller en bas
http://chapellesaintefamill.forumgratuit.eu
Marthe

avatar

Messages : 3604
Date d'inscription : 12/02/2014

MessageSujet: Re: 2017, Annee de la PAIX !   Lun 2 Jan - 6:20

Sainte et heureuse année 2017 à tous

Que cette année soit placée sous le signe de la paix

_________________


"Venez à moi, vous tous qui peinez sous le poids du fardeau, et moi, je vous procurerai le repos.Prenez sur vous mon joug, devenez mes disciples, car je suis doux et humble de coeur, et vous trouverez le repos. Oui, mon joug est facile à porter et mon fardeau, léger.» (Evangile de Jésus-Christ selon saint Matthieu 11,28-30)

"Pater dimitte illis non enim sciunt quid faciunt"
Revenir en haut Aller en bas
Charlyze

avatar

Messages : 396
Date d'inscription : 05/03/2014

MessageSujet: Re: 2017, Annee de la PAIX !   Lun 2 Jan - 11:50

BONNE ANNEE 2017 A VOUS TOUS MES AMIS,

QU ELLE VOUS SOIT PROFITABLE !!
Revenir en haut Aller en bas
Nous sommes

avatar

Messages : 520
Date d'inscription : 12/02/2014
Age : 59

MessageSujet: Re: 2017, Annee de la PAIX !   Mer 4 Jan - 16:31

Une année 2017 pleine de joie et de confiance à tous.
Je me fais rare, mais je pense beaucoup à vous.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: 2017, Annee de la PAIX !   

Revenir en haut Aller en bas
 
2017, Annee de la PAIX !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un vrai prophète, ce qui le caractérise !
» PAIX JOIE BONHEUR A TOUS
» De tout mon coeur "meilleurs voeux" de paix et d'amour
» Joyeux noel et bonne annee
» Le livre de la 1 AM 2016 2017 en PDF

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Chapelle de la Sainte-Famille :: Charte de la Chapelle de la Sainte-Famille :: Notre Monde vu du Ciel-
Sauter vers: