La Chapelle de la Sainte-Famille

Forum catholique en strict respect du Magistere de l'Eglise, sous la conduite de Jesus, Marie et Joseph. Nous ne sommes pas responsables des publicites : elles ne sont pas de notre fait.
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion
Mots-clés
nouvelles nombre france catholiques bonnes pour
Derniers sujets
Partenaires

créer un forum

Suivre Forumactif sur Facebook Suivre Forumactif sur Twitter Suivre Forumactif sur Google+ Suivre Forumactif sur Google+ Suivre Forumactif sur Pinterest

Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée

Partagez | 
 

 Edith PIAF & sainte THERESE de LISIEUX

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Pearl
Admin
avatar

Messages : 7665
Date d'inscription : 12/02/2014

MessageSujet: Edith PIAF & sainte THERESE de LISIEUX   Ven 14 Avr - 10:39

Edith PIAF, chanteuse (1915-1963)

(tire du site Le Carmel de Lisieux)


Peu de gens savent qu'à l'âge de sept ans, victime d'une kératite aiguë, Edith perdit la vue. Aucun remède n'ayant réussi à améliorer son etat, Edith Piaf se résigna à rester aveugle jusqu'au jour où les pensionnaires de la maison close de Bernay que tenaient ses grands-parents decidèrent de l'amener en pèlerinage à Lisieux dans l'espoir d'une hypothétique et miraculeuse guérison. C'est devant la tombe de Sainte Thérèse que le miracle se produisit. Après avoir frotté le front de l'enfant avec de la terre, les ""filles de joie"" prièrent des heures, implorant la petite sainte de faire quelque chose pour leur si gentille Edith. Et quatre jours plus tard, Edith avait recouvré la vue.
A partir de ce jour, la chanteuse ne trahira jamais sa foi et, chaque année au mois de septembre, à la date anniversaire du retour au Ciel de Thérèse, "la môme Piaf" viendra, incognito et dans le plus grand secret, prier au Carmel de Lisieux.


"Thérèse, je chante pour toi !"

Prière d'Edith Piaf avant chaque concert


http://www.carmeldelisieux.fr/sainte-therese/des-amis-de-therese/edith-piaf.html

===========================
confirme par

ÉDITH ET THÉRÈSE

Notre paroisse a fait mémoire du 50e anniversaire de la mort d’une enfant du quartier. Née le 19 décembre 1915 à l’hôpital Tenon, baptisée le 15 décembre 1917 en notre église Saint-Jean-Baptiste de Belleville, enterrée le 14 octobre 1963, à 47 ans, au cimetière du Père-Lachaise.
Au-delà de sa vie, certes tumultueuse à bien des égards, dont on aura tout dit et son contraire, au-delà du mythe Piaf, il nous faut, pour rendre hommage à sa mémoire, aller à l’essentiel et dire ce qui la caractérisait peut-être le plus et le mieux.
Edith Giovanna Gassion, vrai nom d’Edith Piaf, c’était l’amour. Elle n’a fait qu’aimer durant toute sa vie. Avec passion, excès, souffrance, espoir et foi surtout. Oui, parce qu’elle croyait tout simplement.
L’extraordinaire et fidèle dévotion qu’elle gardera toute sa vie pour Sainte Thérèse de Lisieux est l’exemple parfait de cette foi simple et forte. Foi nourrie aussi de vraie réflexion. Elle avait l' »Histoire d’une âme » de Thérèse de Lisieux comme l’un de ses livres de chevet. Cette dévotion à Thérèse remontait à sa petite enfance. Depuis la guérison, vers l’âge de 6 ans, d’une kératite aigüe suite à un pèlerinage à Lisieux, avec sa grand-mère paternelle, sur la tombe de la jeune carmélite. Guérison qu’elle considèrera toujours comme un miracle dû à l’intercession de Sainte Thérèse en sa faveur. Elle portera toute sa vie une médaille de la sainte. A chacun de ses grands concerts, elle faisait disposer une grande image de Sainte Thérèse sur le côté droit de la scène pour la voir durant toute la représentation. Avant chaque spectacle, toujours la même prière de protection : « Thérèse, maintenant, je chante pour toi ! ». Chaque année, elle se rendra en septembre au Carmel de Lisieux. Pour Edith Piaf, Thérèse de Lisieux aura été sa sœur spirituelle.
C’est Danielle BONEL, secrétaire et confidente d’Edith Piaf tout au long de sa carrière, qui résumera le mieux cet aspect méconnu, caché, intime et pourtant fondateur de la vie d’une des plus grandes voix de la chanson française du XXe siècle : « Jusqu’à son dernier souffle, ayant vécu dans son intimité, je peux témoigner de sa foi en Dieu et de son amour infini pour Sainte Thérèse de l’Enfant-Jésus, qu’elle priait chaque jour avec dévotion… »
Edmond SIRVENTE

https://sjbb.fr/index.php/edith-piaf/

================

bien sur, les esprits 'chagrins' qui se pretendent mus par le savoir scientifique, refuteront ce miracle

NOTEZ BIEN que ce sont souvent les memes qui croient aux Ovnis... et autres fadaises 'inexplicables'.. chacun ses idees... je respecte !

_________________
« Tu es grand, Seigneur, et louable hautement… Tu nous as faits pour Toi et notre cœur est sans repos tant qu’il ne se repose pas en Toi » (saint Augustin).
Revenir en haut Aller en bas
http://chapellesaintefamill.forumgratuit.eu
 
Edith PIAF & sainte THERESE de LISIEUX
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Sainte Thérèse de Lisieux : une mère spirituelle !
» 9 août Sainte Thérèse Bénédicte de La Croix (Edith Stein)
» 1er Octobre: Fête de Sainte Thérèse de Lisieux ...
» NEUVAINE MIRACULEUSE À LA ROSE À SAINTE THÉRÈSE DE LISIEUX
» SAINTE THERESE DE L'ENFANT JESUS

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Chapelle de la Sainte-Famille :: Les petits grains du Chapelet :: Temoignages-
Sauter vers: