La Chapelle de la Sainte-Famille

Forum catholique en strict respect du Magistere de l'Eglise, sous la conduite de Jesus, Marie et Joseph. Nous ne sommes pas responsables des publicites : elles ne sont pas de notre fait.
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion
Mots-clés
Pape Francois -Marie coeur michel pere zorkine fatima marie
Derniers sujets
Partenaires

créer un forum

Suivre Forumactif sur Facebook Suivre Forumactif sur Twitter Suivre Forumactif sur Google+ Suivre Forumactif sur Google+ Suivre Forumactif sur Pinterest

Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée

Partagez | 
 

 La Montee vers Paques : Careme 2014

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
Pearl
Admin
avatar

Messages : 7758
Date d'inscription : 12/02/2014

MessageSujet: Re: La Montee vers Paques : Careme 2014   Lun 7 Avr - 13:29

Apprendre à aimer, apprendre à mourir


La parole de Dieu

Jésus dit aux disciples : « Notre ami Lazare repose mais je vais aller le réveiller »

Évangile selon saint Jean, chapitre 11, verset 11

La méditation


Jean l’évangéliste, l’ami de Jésus, nous parle de la mort et de l’amour. Jésus aime Marthe, Marie et Lazare. Mais c’est un amour cette fois-ci troublé par le deuil. Il y a la maladie et le cadavre de Lazare. Marthe et Marie courent. Jésus, bouleversé, pleure.

Pour beaucoup, la mort apparaît comme une dégringolade dans le néant. En expirant, l’homme perd tout. C’est le vide. Autant oublier et fuir ces moments absurdes.

Pour Dieu, dans la bible la mort n’est pas bonne. Le Père a envoyé son Fils vaincre la mort. Cet évangile nous enseigne qu’apprendre à aimer veut dire aussi apprendre à mourir. L’art d’aimer et de mourir ne font qu’un. Aimer ne consiste-t-il pas à mourir à son ego, à sa volonté de domination et de puissance pour faire de la place à l'autre dans son cœur et l'aimer pour lui-même ? Dans la lumière de la foi, la mort représente l’acte absolu d’amour et de confiance en Dieu. Dans cet instant de déchirure entre le corps et l’âme, le disciple de Jésus communie aux sentiments de son Maître en offrant sa vie au Père. La mort devient alors sommet d’une vie, perfection dans le don de soi-même, accomplissement de la volonté aimante de Dieu au cœur de la tragédie humaine. Avec Jésus, le croyant « remet son esprit entre les mains du Père. » (*)

Au cours de la messe, seul le prêtre prononce les paroles de la consécration. Comme Jésus à l’approche de la mort, le baptisé peut faire siennes ces paroles : « Voici mon corps livré pour vous. Voici mon sang versé pour vous. »

L’Eucharistie est le sacrement de l’amour qui célèbre la mort de Jésus pour passer des ténèbres à la lumière de la Résurrection.
Seigneur Jésus, apprends-moi à aimer, apprends-moi à mourir. Comme toi, par ta grâce.


* Évangile selon saint Luc, chapitre 23, verset 46

Méditation enregistrée dans les studios de Radio-Dialogue à Marseille

Pour aller plus loin avec la Parole

Toi, en toute chose garde la mesure, supporte la souffrance, fais ton travail d’évangélisateur, accomplis jusqu’au bout ton ministère. Moi, je suis déjà offert en sacrifice, le moment de mon départ est venu. J’ai mené le bon combat, j’ai achevé ma course, j’ai gardé la foi. Je n’ai plus qu’à recevoir la couronne de la justice : le Seigneur, le juste juge, me la remettra en ce jour-là, et non seulement à moi, mais aussi à tous ceux qui auront désiré avec amour sa Manifestation glorieuse.

Deuxième lettre à Timothée, chapitre 4, versets 5-8


_________________
« Tu es grand, Seigneur, et louable hautement… Tu nous as faits pour Toi et notre cœur est sans repos tant qu’il ne se repose pas en Toi » (saint Augustin).
Revenir en haut Aller en bas
http://chapellesaintefamill.forumgratuit.eu
Pearl
Admin
avatar

Messages : 7758
Date d'inscription : 12/02/2014

MessageSujet: Re: La Montee vers Paques : Careme 2014   Lun 7 Avr - 13:32

Il était une FOI... Mon Carême à Cœur joie !



COACH-CARÊME


« Bonjour coach. Je ne travaille pas depuis quelques mois. Moralement cela me décourage. Mon mari pense qu'il y a un problème car chaque fois que je suis dans une entreprise, cela ne dure pas. Quand je travaillais, son emploi de temps c'était dodo, travail et le soir tennis. Très souvent il rentre après deux heures du matin. Lorsqu'il est en vacances, c'est dodo-télé-tennis tout le temps et je crois qu'il a une maîtresse. Comment dois-je vivre cela au quotidien ? Mon souhait serait de très vite trouver un travail parce que financièrement il ne peut rien faire pour moi. Où est Dieu dans ces moments là ? Je le prie chaque jour. » Céline


Eh bien oui, cherchez un travail qui vous rende plus indépendante et en même temps faites-vous conseiller pour votre relation avec votre mari. Mais soyez bien prudente en ce domaine. N'imaginez rien trop vite.


MÉDITATION

Tous les fidèles peuvent réparer pour ceux qui n’aiment pas Dieu

« A ce sacerdoce mystérieux et à cette mission de satisfaire et de sacrifier ne participent pas seulement les ministres choisis par notre Pontife, le Christ Jésus, pour l’oblation immaculée qui se doit faire en son nom divin depuis l’Orient jusqu’à l’Occident mais encore le peuple chrétien tout entier, appelé à bon droit par le Prince des Apôtres race élue, sacerdoce royal; car soit pour eux-mêmes, soit pour le genre humain tout entier, les fidèles doivent concourir à cette oblation pour les péchés, à peu près de la même manière que le Pontife choisi parmi les hommes est établi pour les hommes en ce qui concerne les choses de Dieu. »

Pie XI, Encyclique Miserentissimus Redemptor



POUR ALLER PLUS LOIN

Bien que le vocabulaire soit ancien, la réalité de la réparation est toujours actuelle. Il y a beaucoup d’hommes qui n’aiment pas Dieu et même qui le combattent. Nous pouvons prier pour eux. Mais nous pouvons aussi faire des actes d’amour. Ces actes touchent le Cœur de Dieu. Ils sont alors, pour utiliser le vocabulaire ancien, comme des actes de « réparation ». Ils rétablissent en quelque sorte un équilibre. En ces jours où nous nous approchons de Pâques, réfléchissons à cela et prions sur ce thème.

_________________
« Tu es grand, Seigneur, et louable hautement… Tu nous as faits pour Toi et notre cœur est sans repos tant qu’il ne se repose pas en Toi » (saint Augustin).
Revenir en haut Aller en bas
http://chapellesaintefamill.forumgratuit.eu
Pearl
Admin
avatar

Messages : 7758
Date d'inscription : 12/02/2014

MessageSujet: Re: La Montee vers Paques : Careme 2014   Mar 8 Avr - 5:02

Blessés-guérisseurs



La parole de Dieu

Les chefs des prêtres décidèrent alors de faire mourir aussi Lazare, parce que beaucoup de Juifs, à cause de lui, s'en allaient, et croyaient en Jésus

Évangile selon saint Jean, chapitre 12, versets 10-11

La méditation

Vivant à Port-au-Prince au moment du séisme du 12 janvier 2010 en Haiti, je me rappelle les cris et les larmes d’une jeune religieuse exemplaire qui avait retrouvé une partie de sa famille ensevelie sous les décombres de sa maison. Elle tournait en rond en criant : « Pourquoi ? Pourquoi ? » Beaucoup étaient morts ou devenus handicapés. Pourquoi ai-je deux jambes alors que mon voisin a été amputé ? Pourquoi suis-je vivant alors que mes collègues sont morts après une longue agonie ?

Les survivants du tremblement de terre ont alors apprécié la vie quotidienne comme une grâce. Nombreux sont les chrétiens qui ont relu dans la lumière de la foi cette chance de la vie après l’hécatombe en se disant : « Si je suis vivant, c’est que Dieu a une mission pour moi sur la terre et je dois l’accomplir. » C’est ainsi que leur mentalité a changé accordant la priorité à Dieu, à la bienveillance et au service alors que précédemment la soif de réussite à tout prix les empêchait de voir les richesses humaines et divines cachées dans les gens simples et dans la vie quotidienne. Leur traumatisme a fortifié et transfiguré leur humanité la rendant davantage sensible au malheur d’autrui. Les blessés peuvent devenir des guérisseurs.

Dans l’Évangile, Lazare retiré de la mort devient témoin de Jésus au point que les autorités juives cherchent à le mettre à mort. Lazare aussi a dit Dieu au risque de sa vie.

Retiré de la mort, Lazare devient témoin de Jésus.

Seigneur Jésus, fais-moi sortir des pensées mortifères qui m’enferment, pour louer, aimer et témoigner de Toi !


Méditation enregistrée dans les studios de Radio-Dialogue à Marseille

Pour aller plus loin avec la Parole

Un homme possédé par des démons et habitant dans les tombeaux vint à la rencontre de Jésus. L’esprit impur s’était emparé de lui bien des fois. On le gardait alors lié par des chaînes, avec des entraves aux pieds, mais il rompait ses liens et le démon l’entraînait vers les endroits déserts. (…) Jésus commanda à l’esprit impur de sortir de cet homme alors l’homme demanda à Jésus de pouvoir être avec lui. Mais Jésus le renvoya en disant : « Retourne chez toi et raconte tout ce que Dieu a fait pour toi. » Alors cet homme partit proclamer dans la ville entière tout ce que Jésus avait fait pour lui.


Évangile selon saint Luc, chapitre 8, versets 26-39

_________________
« Tu es grand, Seigneur, et louable hautement… Tu nous as faits pour Toi et notre cœur est sans repos tant qu’il ne se repose pas en Toi » (saint Augustin).
Revenir en haut Aller en bas
http://chapellesaintefamill.forumgratuit.eu
Pearl
Admin
avatar

Messages : 7758
Date d'inscription : 12/02/2014

MessageSujet: Re: La Montee vers Paques : Careme 2014   Mar 8 Avr - 6:27

Il était une FOI... Mon Carême à Cœur joie !



COACH-CARÊME


« Bonjour mon Père, je n'arrive pas à aller en confession, je bloque complètement : déjà souvent les circonstances sont contre moi (horaires, attente…). Je n’arrive pas à sauter le pas et à parler à un prêtre, d’abord parce que je ne sais pas trop quoi et comment lui dire. Il paraît que plus on y va plus c'est facile… Eh bien je suis incapable de commencer. Ça me rend triste car j'essaye de suivre ce que dit l'Eglise chaque instant de ma vie, sauf ça ! » Céline

C'est vrai que c'est attristant votre affaire !
C'est tellement bon de se confesser, on se sent si bien ensuite ! Vous avez là une bonne bagarre avec le diable. Peut-être pourriez-vous faire un pèlerinage dans un sanctuaire où vous êtes sûr de trouver un prêtre. Quand on sort de son cadre habituel, les choses sont souvent plus faciles. Tenez donc le coup.


MÉDITATION

Le message de Paray-le-Monial

« Du reste, l’esprit d’expiation ou de réparation a toujours tenu le premier et principal rôle dans le culte rendu au Sacré Cœur de Jésus… Dans ses apparitions à Marguerite-Marie, quand il lui dévoilait son infinie charité, le Christ laissait en même temps percevoir comme une sorte de tristesse, en se plaignant des outrages si nombreux et si graves que lui faisait subir l’ingratitude des hommes. Puissent les paroles qu’il employait alors ne jamais s’effacer de l’âme des fidèles : “Voici ce Cœur - disait-il - qui a tant aimé les hommes, qui les a comblés de tous les bienfaits, mais qui, en échange de son amour infini, non seulement ne reçoit pas de reconnaissance, mais ne recueille que l’oubli, la négligence et des injures, et cela parfois de la part de ceux-là même qui sont tenus de lui témoigner un amour spécial.” »

Pie XI, Encyclique Miserentissimus Redemptor



POUR ALLER PLUS LOIN

A Paray-le-Monial, comme on le sait, Jésus n’a pas seulement montré son Cœur et redit son amour, il s’est plaint de l’ingratitude et de l’irrévérence. Il a montré une grande douleur à cause de cela. D’où le désir de “suppléer”, pour reprendre le mot qu’il utilisait avec sainte Marguerite-Marie. Nous pouvons vraiment lui faire un grand plaisir en aimant en lieu et place des autres.

_________________
« Tu es grand, Seigneur, et louable hautement… Tu nous as faits pour Toi et notre cœur est sans repos tant qu’il ne se repose pas en Toi » (saint Augustin).
Revenir en haut Aller en bas
http://chapellesaintefamill.forumgratuit.eu
Pearl
Admin
avatar

Messages : 7758
Date d'inscription : 12/02/2014

MessageSujet: Re: La Montee vers Paques : Careme 2014   Mer 9 Avr - 5:40

Il était une FOI... Mon Carême à Cœur joie !


INTENTION DE PRIÈRE

L'entrée sereine, apaisée de Jérémie dans la première journée qui inaugure un cycle difficile de formation professionnelle. Pour ce "départ", à 23 ans, pour sa famille, qui découvrira un peu l'"absence"... Pour toutes les personnes qui le côtoieront et celles qui l'encadreront. Viens Esprit-Saint animer Jérémie et ceux qui l'accompagneront : qu'ils soient éclairés et bienveillants. Que Jérémie vive tous ses instants en ta présence ! Merci. Jean-Louis


MÉDITATION

Consoler le Christ


« Mais, dira-t-on, quelle consolation peuvent apporter au Christ régnant dans la béatitude céleste ces rites expiatoires ? Nous répondrons avec Saint Augustin : “Prenez une personne qui aime : elle comprendra ce que je dis.” Nulle part d’ailleurs ces paroles ne trouvent une application plus juste… Toute âme aimant Dieu avec ferveur, quand elle jette un regard sur le passé, peut voir et contempler dans ses méditations le Christ travaillant pour l’homme, affligé, souffrant les plus dures épreuves, pour nous autres hommes et pour notre salut, presque abattu par la tristesse, l’angoisse et les opprobres ; bien plus, “broyé sous le poids de nos crimes, il nous guérit par ses meurtrissures”. »

Pie XI, Encyclique Miserentissimus Redemptor



POUR ALLER PLUS LOIN

Si nous nous mettons devant Dieu, en quelque sorte, à la place des autres, pour l’aimer et ainsi “réparer”, nous faisons quelque chose qui n’est pas seulement de l’ordre de la justice. Nous consolons le Christ. Nous touchons ici à un des points les plus émouvants du message de Paray-le-Monial : le Christ veut être consolé par nous.

_________________
« Tu es grand, Seigneur, et louable hautement… Tu nous as faits pour Toi et notre cœur est sans repos tant qu’il ne se repose pas en Toi » (saint Augustin).
Revenir en haut Aller en bas
http://chapellesaintefamill.forumgratuit.eu
Pearl
Admin
avatar

Messages : 7758
Date d'inscription : 12/02/2014

MessageSujet: Re: La Montee vers Paques : Careme 2014   Mer 9 Avr - 5:42

Notre commune humanité avec Dieu


La parole de Dieu

Marthe dit à Jésus : « Tu es le Fils de Dieu, Celui qui vient dans le monde »


Évangile selon saint Jean, chapitre 11, verset 27

La méditation

J’aime poser une question aux gens : « Y a-t-il quelque chose de commun entre Dieu et les hommes ? » D’aucuns répondent : rien. D’autres évoquent la liberté, l’amour. En réalité, toute personne, indépendamment de sa race et de sa religion, a en commun avec Dieu son humanité. Par l’Incarnation, le Fils de Dieu s’est uni en quelque sorte à tout homme. Sainte Catherine de Sienne voyait en Jésus « le pont » qui relie l’humanité à Dieu. Ressuscité d’entre les morts la nuit pascale, Jésus n’a pas lâché son humanité mais il l’a transformée.

Au cœur de la Trinité, sainte et bienheureuse, resplendit l’humanité de Jésus-Christ, annonce de la glorification de notre propre humanité. Le bienheureux pape Jean-Paul II avait repris une belle formule venant des chrétiens d’Amérique :

« Jésus-Christ est le visage humain de Dieu et le visage divin de l’homme. » Dieu, personne ne l’a jamais vu, son Fils unique, Jésus le Christ, nous conduit à le connaître. (*) C’est cette humanité commune au Fils de Dieu et à chacun d’entre nous qui fonde la dignité sacrée de l’homme. Plutôt que de relever les différences entre les cultures, les races et les religions, nous avons à mettre en lumière notre commune humanité avec Dieu.Seigneur Jésus, fais que je voie en chaque homme, en chaque femme, en tout enfant, la splendeur de cette humanité qui est la tienne et que tu aimes.


* Évangile selon saint Jean, chapitre 1, verset 18

Méditation enregistrée dans les studios de Radio-Dialogue à Marseille

Pour aller plus loin avec la Parole

Ce qui était depuis le commencement, ce que nous avons entendu, ce que nous avons vu de nos yeux, ce que nous avons contemplé et que nos mains ont touché du Verbe de vie, nous vous l’annonçons. Oui, la vie s’est manifestée, nous l’avons vue, et nous rendons témoignage : nous vous annonçons la vie éternelle qui était auprès du Père et qui s’est manifestée à nous. Ce que nous avons vu et entendu, nous vous l’annonçons à vous aussi, pour que, vous aussi, vous soyez en communion avec nous. Or nous sommes, nous aussi, en communion avec le Père et avec son Fils, Jésus Christ. Et nous écrivons cela, afin que notre joie soit parfaite.


Première lettre de saint Jean, chapitre 1, versets 1-4

_________________
« Tu es grand, Seigneur, et louable hautement… Tu nous as faits pour Toi et notre cœur est sans repos tant qu’il ne se repose pas en Toi » (saint Augustin).
Revenir en haut Aller en bas
http://chapellesaintefamill.forumgratuit.eu
Pearl
Admin
avatar

Messages : 7758
Date d'inscription : 12/02/2014

MessageSujet: Re: La Montee vers Paques : Careme 2014   Mer 9 Avr - 5:56

Meditons avec Mgr Alowonou, 8 avril MARDI DE LA 5e SEMAINE DE CARÊME

Nous avons péché en récriminant contre le Seigneur.


Voilà une prière que Dieu aime entendre des hommes car elle jaillit du cœur contrit, du cœur de l'enfant qui confesse l'amour miséricorde de Dieu. Dieu aime beaucoup plus, le cœur qui se tourne vers Lui, que nos offrandes et nos prières d'action de grâce. Il ne rejette pas le cri de l'enfant qui vient vers Lui en disant: << Père j'ai péché contre le ciel et contre toi, j'ai récriminé contre toi mon Amour, mon Seigneur et mon Dieu.>> Dieu voit dans le cri du pécheur converti un chant d'action de grâce, une proclamation de l'amour miséricorde du Père pour tous ses enfants. Le Psalmiste chante : je rendrai grâce au Seigneur en confessant mon péché. (Ps 31)

Seigneur, tu es amour, tu es pardon. Tu enlèves nos misères pour nous donner ta miséricorde. Ta tendresse est de toujours à toujours. Ne regarde pas nos péchés mais la foi de ton Eglise qui en ce temps de carême élève sa voix vers Toi pour te chanter, Toi qui aime en pardonnant.


_________________
« Tu es grand, Seigneur, et louable hautement… Tu nous as faits pour Toi et notre cœur est sans repos tant qu’il ne se repose pas en Toi » (saint Augustin).
Revenir en haut Aller en bas
http://chapellesaintefamill.forumgratuit.eu
Pearl
Admin
avatar

Messages : 7758
Date d'inscription : 12/02/2014

MessageSujet: Re: La Montee vers Paques : Careme 2014   Jeu 10 Avr - 5:06

Il était une FOI... Mon Carême à Cœur joie !


COACH-CARÊME


« Après une enfance en milieu catholique, j’ai lâché ma foi à 19 ans. C’est alors le désert total et le rejet de toute pratique religieuse. Grâce à un groupe de prière (à Cambrai), nous reprenons avec mon épouse, le chemin d'une Eglise que nous n'avions jamais réellement connue. Aujourd’hui, bien que j’ai progressé dans ma foi, je ne "comprends" pas vraiment l' "Eucharistie", la "communion". Bien sûr, dans ce Mystère de la Foi, je sais (avec ma raison et mon adhésion spirituelle) ce qui s'y fait, ce qui s'y passe. Mais, pour moi, cela reste froid, sans retentissement profond en mon for intérieur. J’aimerais entrer dans un chemin de plus grande "compréhension", d'envie de cette "communion" au Corps et au Sang de Jésus. Merci pour vos éclairages. » Jean-Louis


Commençons par le commencement et tout s'éclairera vous verrez. D'abord, il faut prier l'Esprit-Saint et lui demander de vous éclairer. Ensuite lisez avec attention, dans une optique de découverte et de prière, le Catéchisme de l'Eglise catholique sur ce point précis. Si cela ne suffit pas, vous me recontactez, même après le Carême. Que Dieu vous comble.


MÉDITATION

Notre consolation atteint vraiment le Christ

« Tout cela, les âmes pieuses ont d’autant plus de raison de le méditer que ce sont les péchés et les crimes des hommes commis en n’importe quel temps qui ont causé la mort du Fils de Dieu; ces mêmes fautes, maintenant encore, causeraient la mort du Christ, entraîneraient les mêmes douleurs et les mêmes afflictions, puisque chacune d’elles, ainsi qu’on l’admet, est censée renouveler à sa manière la Passion du Seigneur : Crucifiant de nouveau pour leur part le Fils de Dieu et le livrant à l’ignominie. Que si, à cause de nos péchés futurs, mais prévus, l’âme du Christ devint triste jusqu’à la mort, elle a, sans nul doute, recueilli quelque consolation, prévue elle aussi, de nos actes de réparation, alors qu’un ange venant du ciel lui apparut, pour consoler son cœur accablé de dégoût et d’angoisse. »

Pie XI, Encyclique Miserentissimus Redemptor


POUR ALLER PLUS LOIN

Le Christ a vécu à une époque déterminée de l’histoire, il y a deux mille ans. Mais comme il est Dieu, il est aussi hors du temps, ou plutôt il atteint tous les temps. Notre amour, notre désir de suppléer, de réparer, de le consoler, le rejoint. L’ange est venu consoler Jésus à Gethsémani (Lc 22, 43), il lui a parlé de nous.

_________________
« Tu es grand, Seigneur, et louable hautement… Tu nous as faits pour Toi et notre cœur est sans repos tant qu’il ne se repose pas en Toi » (saint Augustin).
Revenir en haut Aller en bas
http://chapellesaintefamill.forumgratuit.eu
Pearl
Admin
avatar

Messages : 7758
Date d'inscription : 12/02/2014

MessageSujet: Re: La Montee vers Paques : Careme 2014   Ven 11 Avr - 5:42

Vivre en ressuscités



La parole de Dieu


Jésus dit à Marthe :

« Moi, je suis la résurrection et la vie.
Celui qui croit en moi, même s'il meurt, vivra
»



Évangile selon saint Jean, chapitre 11, verset 25


La méditation


La résurrection, comme la vérité, n’est pas une idée mais une personne vivante : Jésus, le Christ. Sa résurrection ne ressemble pas à celle de Lazare qui revient à la vie mortelle pour mourir de nouveau. Dans la nuit de Pâques, Jésus, lui, sortira victorieux du tombeau pour retrouver la gloire qui était la sienne dès avant la fondation du monde.

Par le baptême, le chrétien est déjà ressuscité. (*) La résurrection n’est pas pour demain. Dès maintenant, le fidèle jouit de l’énergie de la résurrection de Jésus car là où Jésus est, là se trouve aussi sa puissance de vie. Notre foi en la résurrection suscite un style de vie. C’est pourquoi nous pouvons nous donner sans crainte dans le service de nos frères. Nous croyons que ce n’est pas la mort qui a le dernier mot, mais le Christ. Toute la mystique chrétienne se trouve dans le mystère de Pâques. Pour recevoir tout, il faut lâcher prise, renoncer à tout. Saint Jean de la Croix parlait en espagnol de « todo y nada »  (« tout et rien »). Seulement celui qui accepte de se vider de lui-même sera comblé de la vie de Dieu.

Il nous arrive d’expérimenter cela. Quand nous pensons que tout est perdu, après avoir beaucoup travaillé pour un projet qui nous semblait bon et que nous nous apprêtons à jeter l’éponge, voilà que Dieu agit dans notre néant pour nous rappeler que le maître de la création, « la résurrection et la vie », c’est Lui et non pas nous. Nous entrevoyons alors la puissance de la résurrection dans nos passages humains de la mort à la Vie.


Seigneur Jésus, je crois en toi, augmente en nous la foi !


* Lettre aux Colossiens, chapitre 3, verset 1

Méditation enregistrée dans les studios de Radio-Dialogue à Marseille

  Pour aller plus loin avec la Parole


Si donc vous êtes ressuscités avec le Christ, recherchez les réalités d’en haut : c’est là qu’est le Christ, assis à la droite de Dieu. Pensez aux réalités d’en haut, non à celles de la terre. En effet, vous êtes passés par la mort, et votre vie reste cachée avec le Christ en Dieu. Quand paraîtra le Christ, votre vie, alors vous aussi, vous paraîtrez avec lui dans la gloire. Faites donc mourir en vous ce qui n’appartient qu’à la terre : débauche, impureté, passion, désir mauvais, et cette soif de posséder, qui est une idolâtrie.


  Lettre aux Colossiens, chapitre 3, versets 1-5

_________________
« Tu es grand, Seigneur, et louable hautement… Tu nous as faits pour Toi et notre cœur est sans repos tant qu’il ne se repose pas en Toi » (saint Augustin).
Revenir en haut Aller en bas
http://chapellesaintefamill.forumgratuit.eu
Pearl
Admin
avatar

Messages : 7758
Date d'inscription : 12/02/2014

MessageSujet: Re: La Montee vers Paques : Careme 2014   Sam 12 Avr - 4:56

Servir


La parole de Dieu

Jésus dit : « Déliez-le, et laissez-le aller. »

Évangile selon saint Jean, chapitre 11, verset 44

La méditation


Plus l’homme se rapproche de Dieu et plus il se rend proche de ses frères. Pourquoi opposer la prière et l’action ? Les grands saints étaient des hommes et des femmes de prière. Le secret de leur fécondité spirituelle se trouvait précisément dans le cœur à cœur avec Dieu. Saint Dominique passait ses nuits en prière. Don Bosco et Mère Térésa consacraient de longues heures à l’oraison pour que ce soit l’Esprit Saint qui agisse dans leur faiblesse.

Jésus demande aux proches de Lazare de le délier de ses bandelettes. Ils deviennent ainsi les coopérateurs du Sauveur. Jésus a voulu que le salut de l’homme passe par l’homme. Il a besoin de nous, même si nous nous en estimons indignes et faibles. La nouvelle évangélisation avancera si les chrétiens prennent au sérieux la prière et le service des pauvres. Autrement, les baptisés susciteront le rire et le mépris.

Je me souviens des gestes de mon père. Ils ont marqué ma vie de foi, de religieux dominicain et de prêtre. Le matin, quand nous prenions le train, il aimait à déposer dans un coin une cigarette de son paquet pour un clochard qui passait là dans la matinée. Quand la suie, à l’occasion des traversées des tunnels, venait à gêner l’œil d’un passager, mon père prenait son mouchoir et doucement la lui enlevait. L’expérience la plus forte eut lieu lors de l’explosion d’une bouteille de gaz dans notre immeuble. Les voisins regardaient derrière leurs fenêtres. Mon père sortit sans hésiter, il entra dans l’appartement sinistré et aida les gens à en sortir.


Les paroles instruisent. L’exemple entraîne.


Méditation enregistrée dans les studios de Radio-Dialogue à Marseille

Pour aller plus loin avec la Parole

Les Apôtres commencèrent à se demander les uns aux autres lequel d'entre eux allait livrer Jésus. Ils en arrivèrent à se quereller : lequel d'entre eux, à leur avis, était le plus grand ? Mais il leur dit : « Les rois des nations païennes leur commandent en maîtres, et ceux qui exercent le pouvoir sur elles se font appeler bienfaiteurs. Pour vous, rien de tel ! Au contraire, le plus grand d'entre vous doit prendre la place du plus jeune, et celui qui commande, la place de celui qui sert. Quel est en effet le plugrand : celui qui est à table, ou celui qui sert ? N'est-ce pas celui qui est à table ? Eh bien moi, je suis au milieu de vous comme celui qui sert. »

Évangile selon saint Luc, chapitre 22, versets 23-27

_________________
« Tu es grand, Seigneur, et louable hautement… Tu nous as faits pour Toi et notre cœur est sans repos tant qu’il ne se repose pas en Toi » (saint Augustin).
Revenir en haut Aller en bas
http://chapellesaintefamill.forumgratuit.eu
Pearl
Admin
avatar

Messages : 7758
Date d'inscription : 12/02/2014

MessageSujet: Re: La Montee vers Paques : Careme 2014   Dim 13 Avr - 4:51

Où donc est Dieu ? : Il est dans ton regard


La parole de Dieu

Ils prirent des rameaux de palmiers et sortirent à sa rencontre. Ils criaient : « Hosanna ! Béni soit celui qui vient au nom du Seigneur, le roi d'Israël ! »

Évangile selon saint Jean, chapitre 12, verset 12

La méditation

Voilà que tu arrives au bout de ce carême. Après 40 jours passés dans le désert, peut-être moins, et tu es prêt, pour accueillir Celui qui vient. En fait, cela fait longtemps que tu l’attends. Et te voilà, avec des rameaux en mains, tout disposé à entrer dans Jérusalem en louant Dieu ! Mais, qui vas tu acclamer ? A qui feras-tu cortège ? Où est-il le roi tout puissant ? Où est-il le guerrier libérateur que tu attends ?

Celui que tu vois arriver est un humble prophète porté par un âne, avec des pieds poussiéreux, et une petite troupe de disciples disparates. À première vue, il ne paye pas de mine. On le dit ivrogne et glouton, possédé(*). Il n’a ni armée, ni solution définitive, ni promesse toute faite, ni vérité absolue. D’ailleurs, beaucoup ne voient en lui qu’un imposteur.

Mais toi, tu l’as reconnu. Et c’est cet homme, que tu acclames, parce que tu pressens, au fond de ton cœur, qu’il manifeste le véritable visage de Dieu. Ce Dieu livré, pacifique, amoureux de toute l’humanité, ce Dieu qui t’a touché, il y a si longtemps. Et qui te parle encore.


Ce que tu sais voir aussi, c’est que ce Fils de Dieu, comme on l’appelle, et qui sait bien qu’à Jérusalem on voudra le faire périr, il s’avance malgré tout avec confiance, sans autre désir que la fidélité à son Père et à ses amis. Et si tu l’acclames, c’est parce qu’il révèle ainsi à tous, le véritable visage de l’humanité. Caché sous les jugements du monde, Ton véritable visage. Non pas d’abord pêcheur, indigne, insuffisant, mais au contraire courageux, fidèle, généreux. Et fragile aussi. Cet homme bientôt crucifié, mais cet homme ressuscité, beaucoup l’acclament avec toi, parce qu’il inspire, à chaque femme, à chaque homme qui croit en lui, le prix et le sens qu’il peut donner à sa vie, quels que soient ses origines, son chemin, ses handicaps.

Cet humble roi est le plus grand, mais sans violence.
Il n’occupe, dans ta vie, que la place que tu lui donnes. Ce paisible libérateur, n’a d’ailleurs d’autre plan de bataille, que la réconciliation de toi avec toi-même et, du coup, de toi avec les autres. C’est ce Dieu-là, l’Unique, qui se révèle à toi, rien moins qu’en assumant pleinement cette humanité qui nous est commune à tous, c’est ce messie-là, que tu acclames. C’est Lui, dis-tu, ton Sauveur et ton espérance.

Mais, tu le sais bien, ces rameaux, que tu agites avec les autres pour célébrer le Messie, deviendront bientôt les fouets qui feront couler son sang. Les acclamations et les chants vont se taire et laisser place à une cacophonie de haine, défigurant l’humanité de beaucoup. Car malgré la venue du Sauveur, l’esprit du monde ne cesse pas d’étendre ses ravages.


Alors, avec le Christ, c’est toi aussi qui traverses Jérusalem en affrontant la brutalité de ce monde. Mais n’aie pas peur des crachats et des insultes, ni d’être raillé et bousculé, n’aie pas peur de tomber avec Lui, continue de regarder devant toi, garde les yeux ouverts, car ce Dieu que tu sais voir, il est avec toi, à chaque instant, de la gloire à la croix. Et à la vie éternelle.


* Évangile selon saint Mathieu, chapitre 11, verset 19 et Jean, chapitre 8, verset 48

Méditation enregistrée dans les studios de RCF Lille

Pour aller plus loin avec la Parole


Alors que déjà Jésus approchait de la descente du mont des Oliviers, toute la foule des disciples, remplie de joie, se mit à louer Dieu à pleine voix pour tous les miracles qu’ils avaient vus, et ils disaient : « Béni soit celui qui vient, le Roi, au nom du Seigneur. Paix dans le ciel et gloire au plus haut des cieux ! » Quelques pharisiens, qui se trouvaient dans la foule, dirent à Jésus : « Maître, réprimande tes disciples ! » Mais il prit la parole en disant : « Je vous le dis : si eux se taisent, les pierres crieront. » Lorsque Jésus fut près de Jérusalem, voyant la ville, il pleura sur elle, en disant : « Ah ! Si toi aussi, tu avais reconnu en ce jour ce qui donne la paix ! Mais maintenant cela est resté caché à tes yeux. Oui, viendront pour toi des jours où tes ennemis construiront des ouvrages de siège contre toi, t’encercleront et te presseront de tous côtés ; ils t’anéantiront, toi et tes enfants qui sont chez toi, et ils ne laisseront pas chez toi pierre sur pierre, parce que tu n’as pas reconnu le moment où Dieu te visitait. » Entré dans le Temple, Jésus se mit à en expulser les vendeurs. Il leur déclarait : « Il est écrit : Ma maison sera une maison de prière. Or vous, vous en avez fait une caverne de bandits. » Et il était chaque jour dans le Temple pour enseigner. Les grands prêtres et les scribes, ainsi que les notables, cherchaient à le faire mourir, mais ils ne trouvaient pas ce qu’ils pourraient faire ; en effet, le peuple tout entier, suspendu à ses lèvres, l’écoutait.


Évangile selon saint Luc, chapitre 19, versets 37-48


_________________
« Tu es grand, Seigneur, et louable hautement… Tu nous as faits pour Toi et notre cœur est sans repos tant qu’il ne se repose pas en Toi » (saint Augustin).
Revenir en haut Aller en bas
http://chapellesaintefamill.forumgratuit.eu
Pearl
Admin
avatar

Messages : 7758
Date d'inscription : 12/02/2014

MessageSujet: Re: La Montee vers Paques : Careme 2014   Dim 13 Avr - 4:53

cette Meditation de Frère Jocelyn Dorvault me touche profondement. Par sa justesse. Et par son Esperance.

Le frère Jocelyn, entré chez les Dominicains en 1998, est actuellement prieur du couvent du Caire. Il a été aumônier d’hôpital à Clermont-Ferrand et est le responsable de la revue Amitiés Dominicaines.


Prions pour Frere Jocelyn Dorvault !

la vie au Caire ne doit pas etre facile au quotidien, pour beaucoup de personnes, quelque soit leur religion.

_________________
« Tu es grand, Seigneur, et louable hautement… Tu nous as faits pour Toi et notre cœur est sans repos tant qu’il ne se repose pas en Toi » (saint Augustin).
Revenir en haut Aller en bas
http://chapellesaintefamill.forumgratuit.eu
Pearl
Admin
avatar

Messages : 7758
Date d'inscription : 12/02/2014

MessageSujet: Re: La Montee vers Paques : Careme 2014   Dim 13 Avr - 6:16

Il était une FOI... Mon Carême à Cœur joie !


COACH-CARÊME


« Pourquoi Jésus attend-Il la dernière veille de la nuit pour venir en aide à ceux qu'Il a appelés et obligés à traverser seuls dans le vent contraire ? Pourquoi l'Esprit-Saint pousse au désert et pourquoi y rester tenté par Satan ? Pourquoi ce contact en direct du Mal, le pire vécu à l'intérieur en offrande ? » Agnès

Jésus a été poussé au désert parce qu'il a voulu être en tout comme nous jusque dans la tentation. Mais il n'a pas cédé. Il nous accompagne ainsi dans nos combats. Jésus est toujours proche de nous. Si on s'en aperçoit, comme vous le dites, dans les dernières veilles de la nuit, cependant un jour on comprend aussi qu'il a accompagné toute la durée de la nuit. Je conviens que c'est mystérieux mais je vous assure que c'est bien réel.


MÉDITATION

Le peuple juif acclame Jésus le Messie. Mais la mort n’est pas loin du succès. Ce dimanche nous prépare à la Semaine Sainte, il nous y fait déjà entrer dans les contrastes qui s’y bousculent, et qui vont de l’extrême haine à l’extrême amour. Lisons aujourd’hui, ou relisons, les récits de la Passion dans les Evangiles. Prenons le temps pour cela. Ils vont nous conformer le cœur au dessein de Jésus sur nous pour la semaine qui s’ouvre. Réellement : gardons du temps aujourd’hui pour cela. C’est important. Si nous le souhaitons, nous pouvons nous consacrer au Cœur de Jésus, afin d’aborder la Semaine Sainte en étant plus proches de lui, plus unis à son Cœur. Voici le texte de la consécration de Léon XIII. Nous pouvons le redire si nous le voulons ou prendre un texte de facture plus récente.



POUR ALLER PLUS LOIN

« Très doux Jésus, Rédempteur du genre humain, jetez un regard favorable sur nous, qui sommes humblement prosternés au pied de votre autel. Nous sommes et nous voulons être à vous ; mais, pour que nous puissions vous être unis par des liens plus solides, voici qu’en ce jour chacun de nous renouvelle spontanément sa consécration à votre Sacré Cœur. Beaucoup d’hommes ne vous ont jamais connu ; beaucoup vous ont méprisé en transgressant vos commandements ; ayez pitié des uns et des autres, ô très bon Jésus, et entraînez-les tous vers votre Sacré Cœur. O Seigneur, soyez le Roi, non seulement des fidèles qui ne se sont jamais éloignés de vous, mais aussi des enfants prodigues qui vous ont abandonnés. Faites que ceux-ci se hâtent de regagner la maison paternelle pour ne pas périr de misère et de faim. Soyez le Roi de ceux que des opinions erronées ont trompés ou qu’un désaccord a séparés de l’Eglise ; ramenez-les au port de la vérité et à l’unité de la foi, afin qu’il n’y ait bientôt qu’un troupeau et qu’un Pasteur. Soyez enfin le Roi de tous ceux qui sont plongés dans les antiques superstitions du paganisme, et ne refusez pas de les arracher aux ténèbres pour les ramener dans la lumière et le royaume de Dieu. Donnez, Seigneur, à votre Eglise la liberté et le salut. Accordez à toutes les nations l’ordre et la paix, et faites que, d’une extrémité à l’autre de la terre, résonne une seule parole : Louange au divin Cœur qui nous a donné le salut ; à lui soient honneur et gloire dans tous les siècles. »

Texte de la consécration - Leon XIII - Annum Sacrum

_________________
« Tu es grand, Seigneur, et louable hautement… Tu nous as faits pour Toi et notre cœur est sans repos tant qu’il ne se repose pas en Toi » (saint Augustin).
Revenir en haut Aller en bas
http://chapellesaintefamill.forumgratuit.eu
Pearl
Admin
avatar

Messages : 7758
Date d'inscription : 12/02/2014

MessageSujet: Re: La Montee vers Paques : Careme 2014   Lun 14 Avr - 4:45

Où donc est Dieu ? Il est dans ton débordement.


La parole de Dieu

Pourquoi n'a-t-on pas vendu ce parfum trois cents deniers, pour les donner aux pauvres ?

Évangile selon saint Jean chapitre 12, verset 5

La méditation


Avant sa Passion, Jésus cherche le réconfort à la table des amis. Alors il vient chez toi.


Bien sûr, tu veux l’honorer d’un repas, tu veux le servir, tu ne veux pas l’accueillir comme un hôte ordinaire. Tu veux que ça sente bon, que ce soit beau, que tout ton amour soit versé, là, maintenant. À chaque fois comme si c’était la dernière. Parce qu’il t’aime, parce que tu l’aimes. Alors, tu donnes sans compter, comme on verse un parfum.

Des gens te diront peut-être que tu en fais trop, qu’il y a des choses plus urgentes, plus importantes. Certains pensent, en effet, que la vie doit être rentable ! Ils comptent, le nombre de pauvres à soulager, le coût de leurs bonnes actions, tout ce qu’on leur doit, tout ce que Dieu leur doit. Accaparés par leurs calculs, ils donnent ce qu’ils croient devoir donner mais, rarement se laissent prendre ce dont l’autre a véritablement besoin. Leur foi, leur vie, leur amitié même, ressemblent alors à ces beaux services de table, qu’on ne sort jamais du placard pour ne pas les abîmer, ou à ces canapés de cuir qu’on recouvre de plastique pour ne pas les user. Tout à leur économie, ils oublient simplement d’être à la vie, d’être à Dieu, d’être au monde. Quel gâchis !

Mais toi, reste fidèle à toi-même.

Car ton cœur ne demande qu’à déborder sans compter, c’est ta nature profonde, puisque tu es à l’image de Dieu. Peut-être l’as-tu oublié, mais c’est en toi : le débordement, la gratuité, la spontanéité du cœur, la générosité, l’amour en somme. Tout ce que Dieu aime retrouver chez ses amis.


Méditation enregistrée dans les studios de RCF Lille

Pour aller plus loin avec la Parole

Jésus se tourna vers la femme et dit à Simon : « Tu vois cette femme ? Je suis entré dans ta maison, et tu ne m’as pas versé de l’eau sur les pieds ; elle, elle les a mouillés de ses larmes et essuyés avec ses cheveux. Tu ne m’as pas embrassé ; elle, depuis qu’elle est entrée, n’a pas cessé d’embrasser mes pieds. Tu n’as pas fait d’onction sur ma tête ; elle, elle a répandu du parfum sur mes pieds. Voilà pourquoi je te le dis : ses péchés, ses nombreux péchés, sont pardonnés, puisqu’elle a montré beaucoup d’amour. Mais celui à qui on pardonne peu montrer peu d’amour. » Il dit alors à la femme : « Tes péchés sont pardonnés. » Les convives se mirent à dire en eux-mêmes : « Qui est cet homme, qui va jusqu’à pardonner les péchés ? » Jésus dit alors à la femme : « Ta foi t’a sauvée. Va en paix ! »

Évangile selon saint Luc, chapitre 7, versets 44-50

_________________
« Tu es grand, Seigneur, et louable hautement… Tu nous as faits pour Toi et notre cœur est sans repos tant qu’il ne se repose pas en Toi » (saint Augustin).
Revenir en haut Aller en bas
http://chapellesaintefamill.forumgratuit.eu
Pearl
Admin
avatar

Messages : 7758
Date d'inscription : 12/02/2014

MessageSujet: Re: La Montee vers Paques : Careme 2014   Lun 14 Avr - 5:22

Il était une FOI... Mon Carême à Cœur joie !


INTENTION DE CARÊME

Pour la conversion de mes amis et de mon père, que le souffle de l'Esprit-Saint vienne ouvrir leur cœur, et qu'ils entendent ta parole Seigneur. Bénédicte


MÉDITATION

Entrer dans la vraie connaissance


« Le flanc transpercé du Rédempteur est la source : nous devons puiser à cette source pour parvenir à la vraie connaissance de Jésus-Christ et expérimenter plus profondément son amour. Nous pourrons ainsi mieux comprendre ce que signifie connaître l'amour de Dieu en Jésus-Christ, l'expérimenter en ayant le regard fixé sur Lui, jusqu'à vivre complètement de l'expérience de son amour, pour pouvoir ensuite le témoigner aux autres. »

Benoît XVI, Lettre au Père Kolvenbach, 15 mai 2006



POUR ALLER PLUS LOIN

La Semaine Sainte opère un renversement de toutes les perspectives
. Celui qui est le Seigneur et Maître de l’univers, le Tout-Puissant, l’Eternel, devient le plus humble, le plus méprisé, celui qui est victime des méchants, l’innocent mis à mort. Quel bouleversement du monde ! Comme le disait saint Paul (1 Cor 1, 22-25), c’est en regardant le transpercé, en étant proches de lui dans sa Passion, que nous allons entrer dans cette perspective révolutionnaire.

_________________
« Tu es grand, Seigneur, et louable hautement… Tu nous as faits pour Toi et notre cœur est sans repos tant qu’il ne se repose pas en Toi » (saint Augustin).
Revenir en haut Aller en bas
http://chapellesaintefamill.forumgratuit.eu
Pearl
Admin
avatar

Messages : 7758
Date d'inscription : 12/02/2014

MessageSujet: Re: La Montee vers Paques : Careme 2014   Mer 16 Avr - 4:22

Pâques - Année A - Veillée pascale | Jour de Pâques |

A l’heure où commençait le premier jour de la semaine, Marie Madeleine et l’autre Marie vinrent faire leur visite au tombeau de Jésus. » Les femmes sont là, les premières, et elles veillent. Pour Jésus, comme pour chacun d’entre nous, c’est une femme, Marie, qui est là pour veiller à sa naissance. Et c’est d’autres Marie qui viennent à son tombeau pour ne pas le laisser seul dans la mort. N’est-ce pas une grâce propre à la femme que de savoir être là, dans l’amour et la fidélité, pour veiller d’une présence aimante, qui n’a nul besoin de mots.

Etre en éveil comme la maman quand son enfant est malade, comme la nature au printemps guette le soleil pour laisser exploser la vie. Rester en éveil comme ceux et celles qui, jour après jour, font grandir l’espoir, l’amour et la paix dans un monde hostile et en guerre. Rester en éveil, comme nous, ce soir, pour célébrer le grand passage de la mort à la vie.

La veillée pascale est vraiment le retour aux sources de notre foi. Les saumons remontent de la haute mer vers la rivière de leur naissance, et à partir de là ils vont produire de nouvelles vies. Ainsi, nous revenons aux sources de notre baptême et de notre foi pour devenir ou redevenir avec le Seigneur créateur de vie nouvelle.

Nous le faisons symboliquement en nous rappelant les origines de l’humanité, les origines du peuple de Dieu, les origines de la foi chrétienne. Faire mémoire de tout cela qui a fait naître et grandir notre foi, ce n’est pas de la nostalgie stérile. C’est nous rendre à nouveau dynamiques et porteurs d’espérance, non seulement pour nous, mais pour le monde où nous vivons.

« Le Christ alpha et oméga » : c’est écrit sur le cierge pascal. Le Christ, commencement et fin de toute chose : c’est immense comme affirmation ! Nous ramassons ainsi en un seul événement - la mort et la résurrection de Jésus de Nazareth - la signification de toute l’histoire de l’homme et de l’univers.

« A l’heure où commençait le premier jour de la semaine », écrit saint Matthieu, pour bien montrer que c’est une nouvelle page de l’humanité qui s’écrit. Un nouveau commencement, une nouvelle création...

La résurrection est un accouchement, une naissance. Et les fruits de haine et de mort, d’orgueil et d’injustice que l’actualité nous rappelle si tragiquement, sont les douleurs d’un enfantement. Osons le croire. La mort et le mal sont en train d’être chassés. L’ange de la résurrection s’assied sur la pierre roulée d’une tombe vide. Les forces de mort et de barbarie n’auront pas le dernier mot.

Suivons l’exemple des femmes qui veillent. Mais emboîtons leur aussi le pas. « Vite, elles quittèrent le tombeau, tremblantes et toutes joyeuses, et elles coururent porter la nouvelle aux disciples ». Elles deviennent les apôtres des apôtres, comme le disent nos frères orthodoxes. Elles courent porter l’extraordinaire nouvelle : Christ est ressuscité ! A nous de courir rejoindre le Vivant, là où il nous donne rendez-vous : en Galilée, en plein coeur du monde et de ses soubresauts.

Jour de Pâques
|Veillée pascale |

A qui veut des « preuves » de la résurrection, l’évangile ne propose que le témoignage d’une fille de joie. Et puis celui de quelques hommes qui se sont montrés fort peu courageux lors de la passion de Jésus, et qui commenceront d’abord par être sceptiques...

C’est donc une femme qui, la première se rend au tombeau, avant même Pierre et Jean. Tout indique que la résurrection est une naissance : « le premier jour de la semaine... de grand matin... alors qu’il fait encore sombre... » Le tombeau fait pour être un ossuaire, devient ici matrice maternelle. Il est ouvert et il est vide. Il a accouché de la vie.

Pierre et Jean ne retrouveront que le linceul et le linge qui avait été déposé sur le visage du cadavre. Jésus a déjà quitté les vieux oripeaux de la mort.

C’est à Pierre et à Jean que Marie-Madeleine annonce la Bonne Nouvelle : Pierre, celui qui a renié Jésus et Jean, le fidèle jusqu’au pied de la croix. Arrivé le premier au tombeau, il laisse, par déférence, Pierre passer devant lui. Mais Jean, l’intuitif, l’aimant et le mystique, est celui qui « voit et qui croit », là où Pierre ne fait que regarder sans voir.

La foi en la résurrection de Jésus ne passe pas par des preuves ou des reliques. Pierre a beau avoir devant les yeux la tombe ouverte et parfaitement rangée, il regarde et ne « voit » pas. On n’entre pas dans la résurrection de Jésus par des arguments ou une démonstration. Jean, lui, voit et il croit. Sa foi n’est pas dans sa tête. Elle est dans son coeur, elle est dans sa vie.

Aucun signe n’est capable de donner la foi. Aucun signe n’est contraignant. A celui qui n’est pas amoureux, le bouquet de fleurs ne dit rien. Nous ne voyons jamais, au sens strict, l’amour de ceux qui nous aiment. Nous n’en avons que des signes ténus et fragiles qu’il faut savoir déchiffrer avec les yeux du coeur, avec les yeux de l’amour. C’est à cause de cet amour que Jean a couru plus vite ! C’est à cause de cet amour qu’il a cru le premier. « Le disciple que Jésus aimait » précède Pierre.

Ceux qui ont une autorité dans l’Eglise, n’ont ici aucun privilège. Il n’est qu’une seule supériorité véritable, c’est d’être les premiers en amour.

C’est pourquoi le tombeau vide et les linges bien disposés n’ont été compris que par celui qui « aimait » davantage. Il en va de même pour les sacrements, ces signes modestes, qu’on ne peut accueillir que dans la confiance et dans l’amour... mais aussi dans la mémoire des Ecritures.

Car la tombe ouverte et les linges pliés ne deviennent signes pour Jean qu’au moment où, se laissant conduire par l’Esprit Saint, il voit surgir du fond de sa mémoire, les passages de la Bible que Jésus leur avait certainement cités. Et c’est ce qui lui permet d’éclairer le sens de ce qu’il voit.

Ainsi les événements de notre vie. Nous ne les comprendrons en profondeur que si nous les éclairons avec la méditation incessante et aimante de la Parole de Dieu. C’est l’amour qui fait voir la vérité. C’est l’amour qui nous fait découvrir dans la Bible le salut que Dieu nous offre
.

Les homélies sur kerit.be

_________________
« Tu es grand, Seigneur, et louable hautement… Tu nous as faits pour Toi et notre cœur est sans repos tant qu’il ne se repose pas en Toi » (saint Augustin).
Revenir en haut Aller en bas
http://chapellesaintefamill.forumgratuit.eu
Pearl
Admin
avatar

Messages : 7758
Date d'inscription : 12/02/2014

MessageSujet: Re: La Montee vers Paques : Careme 2014   Mer 16 Avr - 5:12

Où donc est Dieu ? Il est dans ta parole.

La parole de Dieu

En cette heure-là, Jésus dit aux foules : « Comme pour un hors-la-loi vous êtes partis avec des épées et des bâtons, pour vous saisir de moi ! Chaque jour j'étais dans le temple assis à enseigner, et vous ne m'avez pas arrêté. Mais tout cela est arrivé pour que s'accomplissent les écrits des prophètes. » Alors les disciples l'abandonnèrent tous et prirent la fuite.

Évangile selon saint Matthieu, chapitre 26, versets 55-56

La méditation


Comme Pierre, qui avait pourtant affirmé qu’il n’abandonnerait pas Jésus, tu te demandes peut-être si tu es assez fiable pour porter une parole véritable. Mais tu aurais tort de disqualifier trop vite ta capacité de témoigner en vérité et de te réfugier dans un mutisme tout emprunt de pureté. Comme ces prêtres, qui font croire qu’une parole peut souiller la sainteté de Dieu et qui s’empressent de la condamner ! Car, si les gardes s’emparent de Jésus, c’est en effet pour le faire taire. Et ce refus de la parole est pire que toutes les trahisons.

Mais la parole n’est pas soumise à ceux qui « tuent le corps, mais ne peuvent tuer l'âme » (*). En effet, bien que rendu muet par la douleur, c’est par son être même, son souffle jusqu’au bout, que Jésus, continuera de témoigner de la grandeur de l’homme Parole de Dieu. Cette vérité-là est invincible. Elle est universelle. Au-delà de « toutes langues, peuples et nations » (**), l’humanité ainsi livrée s’adresse à tous les hommes, à tout l’homme, à chacun. Même aux païens ! L’ultime de la Parole, la langue la plus sacrée par laquelle Dieu se dit au monde, c’est l’humanité elle-même. Voilà la folle révélation de la croix. Et, à la suite du Christ, tout homme, toute femme, est désormais la chair de cette parole adressée au monde.

Toi aussi donc. Il suffit que tu sois, et déjà la parole est prête à surgir. Et si tu es porté par le souci de tes frères, tu te découvres parole de Dieu. Alors, même dans ta fragilité, tu peux devenir parole d’éternité.


* Évangile selon saint Matthieu, chapitre 10, verset 27-28
** Livre de l’Apocalypse, chapitre 5, verset 9

Méditation enregistrée dans les studios de RCF Lille

Pour aller plus loin avec la Parole

Quiconque invoquera le nom du Seigneur sera sauvé. Or, comment l’invoquer, si on n’a pas mis sa foi en lui ? Comment mettre sa foi en lui, si on ne l’a pas entendu ? Comment entendre si personne ne proclame ? Comment proclamer sans être envoyé ? Il est écrit : Comme ils sont beaux, les pas des messagers qui annoncent les bonnes nouvelles! Et pourtant, tous n’ont pas obéi à la Bonne Nouvelle. Isaïe demande en effet : « Qui a cru, Seigneur, en nous entendant parler ? » Or la foi naît de ce que l’on entend ; et ce que l’on entend, c’est la parole du Christ.

Lettre aux Romains, chapitre 10, versets 13-17

_________________
« Tu es grand, Seigneur, et louable hautement… Tu nous as faits pour Toi et notre cœur est sans repos tant qu’il ne se repose pas en Toi » (saint Augustin).
Revenir en haut Aller en bas
http://chapellesaintefamill.forumgratuit.eu
Pearl
Admin
avatar

Messages : 7758
Date d'inscription : 12/02/2014

MessageSujet: Re: La Montee vers Paques : Careme 2014   Mer 16 Avr - 5:15

Il était une FOI... Mon Carême à Cœur joie !


COACH-CARÊME


« Nous arrivons au terme du Carême et je n'ai absolument pas vécu le Carême que j'avais décidé et aurais voulu vivre. Je pensais pouvoir aimer Jésus avec une heure de prière par jour devant le Saint Sacrement, jeûner les mercredis et vendredis… Je n'ai pas respecté mes engagements.

Je suis donc déçue de moi et surtout fatiguée car très prise par mes missions professionnelles. Ce qui est frein véritable à l'alimentation de vie spirituelle. » Dominique

D'abord il faut croire que Dieu peut vous aider, qu'il le veut, et qu'il peut changer vraiment quelque chose dans votre vie. Il ne va pas vous lâcher. Accrochez-vous d'abord à lui. Ensuite, la Semaine Sainte n'est pas finie, il nous reste encore un peu de temps. Eh bien profitez-en pour prendre quelque part un long temps de prière devant le Christ. Un bon temps. Vous verrez, ça fait un bien !


MÉDITATION

Cœur du Christ et Eucharistie

« Ce mystère de l’amour du Christ, nous ne sommes pas appelés à le méditer et à le contempler seulement ; nous sommes appelés à y prendre part. C’est le mystère de la sainte Eucharistie, centre de notre foi, centre du culte que nous rendons à l’amour miséricordieux du Christ manifesté dans son Sacré-Cœur. »

Jean-Paul II à Montmartre, le 1er juin 1980


POUR ALLER PLUS LOIN

Demain nous allons célébrer la Cène du Seigneur. Mettons-nous dans les dispositions de Jésus qui se prépare à se donner entièrement pour le salut des hommes et qui va instituer l’Eucharistie comme un mémorial de son amour pour nous, qui rejoindra tous les temps et toutes les nations. Ces heures qui séparent Jésus de sa Passion sont pour lui des moments où il aime davantage les hommes.

Voudrions-nous, nous aussi, aimer un peu plus ceux que, d’ordinaire, nous aimons moins ?

_________________
« Tu es grand, Seigneur, et louable hautement… Tu nous as faits pour Toi et notre cœur est sans repos tant qu’il ne se repose pas en Toi » (saint Augustin).
Revenir en haut Aller en bas
http://chapellesaintefamill.forumgratuit.eu
Pearl
Admin
avatar

Messages : 7758
Date d'inscription : 12/02/2014

MessageSujet: Re: La Montee vers Paques : Careme 2014   Mer 16 Avr - 16:11

Mgr Alowonou : 16 avril MERCREDI SAINT

«Le Seigneur m’a donné le langage des disciples pour que je sache soutenir par la parole celui qui est abattu…».



En tant que disciples du Christ, que faisons-nous de la parole que nous avons reçue de lui, comment en sommes-nous les témoins ?

Sommes-nous de ceux qui ouvrent la bouche pour blesser, décourager, détruire les réputations, amener la discorde, anéantir les autres ?

Ou bien, ouvrons nous la bouche pour dire la parole de réconfort, pour soulager et remettre debout? Mon langage rend-il gloire à Dieu ?.

« Il y a des paroles d’affection qui transforment une vie, des mots de confiance qui raniment ce qui paraissait mort» (R. Guelluy).

Recherchons-les. Demandons au Seigneur la grâce d’être les instruments de sa parole de vie.

Seigneur, que ma bouche soit remplie de tes louanges, Que chaque jour elle te glorifie!

_________________
« Tu es grand, Seigneur, et louable hautement… Tu nous as faits pour Toi et notre cœur est sans repos tant qu’il ne se repose pas en Toi » (saint Augustin).
Revenir en haut Aller en bas
http://chapellesaintefamill.forumgratuit.eu
Pearl
Admin
avatar

Messages : 7758
Date d'inscription : 12/02/2014

MessageSujet: Re: La Montee vers Paques : Careme 2014   Jeu 17 Avr - 5:30

Où est Dieu ? Il est dans tes mains.


La parole de Dieu


Si donc moi, le Seigneur et le Maître, je vous ai lavé les pieds, vous aussi vous devez vous laver les pieds les uns aux autres.

Évangile selon saint Jean chapitre 13, versets 14-15

La méditation


Parfois j’entends dire « Pour moi la vie chrétienne c’est surtout de ne faire de mal à personne ! ». Mais franchement, c’est le minimum de la vie chrétienne ! « Ne fais pas à autrui ce que tu ne voudrais pas qu’on te fasse à toi-même » (*) : Il s’agit juste de ne pas faire de vague, pour rester, tout tourné vers soi, bien tranquille dans son coin ! Même le plus petit dans le Royaume ne s’en contenterait pas ! Car ça ne suffit pas pour édifier le Royaume. Jésus, tu le sais, te demande beaucoup plus : « Tout ce que vous voulez que les hommes fassent pour vous, faites-le, de même, pour eux » (**).

C’est ça la règle d’or.

La suite du Christ, ce n’est pas de ne « pas faire le mal », c’est de faire le bien, de servir.

Nuance ! D’ailleurs, je ne sais pas si tu es frappé comme moi par le « je confesse à Dieu », qu’on dit parfois à la messe. On y trouve une progression dans la gravité : j’ai pêché par pensée, par parole, par action, et par omission.

Le plus grave, ce n’est pas d’avoir fait mal, c’est de ne pas avoir fait bien,

d’avoir omis de faire le bien.

De n’avoir pas fait ! Oui, dans ta vie chrétienne, c’est un devoir de faire le bien, de porter secours, de soulager, mais aussi de créer, de partager les dons que tu as reçus, et de servir ainsi la communauté des hommes.


C’est ça aimer ! Car attention ! Aimer, comme laver des pieds… ça ne se fait pas à distance. D’abord, il te faut approcher de l’autre, il te faut prendre ce risque, il te faut même le toucher, avec délicatesse bien sûr, dans une proximité pudique. Et pour atteindre cette intimité évangélique,

il faut t’abaisser, te mettre à genoux.

C’est par en bas que tu dois commencer à servir. Non par la tête et les belles idées, non par le cœur et ses élans, mais par les pieds ! C’est-à-dire, ce qui, en l’autre, a besoin de tes soins. Servir c’est mettre ta tête, ton cœur, au niveau des pieds de l’autre. Même quand, parfois, ces pieds ne sentent pas très bon. Alors, bien qu’à genoux, tu es plus grand, puisque, à la suite du Christ, tu es les yeux, le sourire et les mains de Dieu.


* Livre de Tobie, chapitre 4, verset 15
** Évangile selon saint Matthieu, chapitre 7, verset 12


Méditation enregistrée dans les studios de RCF Lille

Pour aller plus loin avec la Parole

Avant la fête de la Pâque, sachant que l’heure était venue pour lui de passer de ce monde à son Père, Jésus, ayant aimé les siens qui étaient dans le monde, les aima jusqu’au bout. Sachant que le Père a tout remis entre ses mains, qu’il est sorti de Dieu et qu’il s’en va vers Dieu, Jésus se lève de table, dépose son vêtement, et prend un linge qu’il se noue à la ceinture ; puis il verse de l’eau dans un bassin. Alors il se mit à laver les pieds des disciples et à les essuyer avec le linge qu’il avait à la ceinture. (…) Quand il leur eut lavé les pieds, il reprit son vêtement, se remit à table et leur dit : « Comprenez-vous ce que je viens de faire pour vous ? Vous m’appelez “Maître” et “Seigneur”, et vous avez raison, car vraiment je le suis. Si donc moi, le Seigneur et le Maître, je vous ai lavé les pieds, vous aussi, vous devez vous laver les pieds les uns aux autres. C’est un exemple que je vous ai donné afin que vous fassiez, vous aussi, comme j’ai fait pour vous. Amen, amen, je vous le dis : un serviteur n’est pas plus grand que son maître, ni un envoyé plus grand que celui qui l’envoie. Sachant cela, heureux êtes-vous, si vous le faites.

Évangile selon saint Jean, chapitre 13, versets 1-17

_________________
« Tu es grand, Seigneur, et louable hautement… Tu nous as faits pour Toi et notre cœur est sans repos tant qu’il ne se repose pas en Toi » (saint Augustin).
Revenir en haut Aller en bas
http://chapellesaintefamill.forumgratuit.eu
Pearl
Admin
avatar

Messages : 7758
Date d'inscription : 12/02/2014

MessageSujet: Re: La Montee vers Paques : Careme 2014   Jeu 17 Avr - 5:32

Il était une FOI... Mon Carême à Cœur joie !


INTENTION DE CARÊME

« Prions pour tous ceux qui nous ont quitté et qui se sont éloignés de Dieu, qu'ils retrouvent le chemin de la paix et du véritable amour. » Francine


MÉDITATION

Cœur du Christ et sacerdoce



« Il me vient à l'esprit une belle et émouvante affirmation, rapportée dans le Catéchisme de l'Eglise catholique où il est dit : "Le sacerdoce est l'amour du Cœur de Jésus" (n. 1589). Comment ne pas rappeler avec émotion que c'est directement de ce Cœur qu'a jailli le don de notre ministère sacerdotal ? Comment oublier que nous, prêtres, sommes consacrés pour servir, humblement et avec autorité, le sacerdoce commun des fidèles ? Notre mission est une mission indispensable pour l'Eglise et pour le monde, qui demande une pleine fidélité au Christ et une union incessante avec Lui. »

Benoît XVI, Ouverture de l’année sacerdotale, 19 juin 2009

Rendons grâce au Seigneur pour ce don du sacerdoce qui permet de célébrer sans cesse l’Eucharistie et de nourrir le peuple chrétien. Demandons-lui de nombreuses et solides vocations de prêtres pour l’Eglise.


POUR ALLER PLUS LOIN

Saint Jean a retranscrit dans les derniers chapitres de son Evangile (chapitres 13 à 17) les paroles bouleversantes que Jésus a adressées à ses Apôtres le soir de la Cène. Elles sont comme le testament de celui qui allait mourir quelques heures plus tard. Elles ont nourrie et nourriront toujours des générations de Chrétiens. Peut-être n’en avons-nous jamais fait la lecture continue ? Aujourd’hui, il serait bon de le faire, peut-être devant le Reposoir, après la messe du soir en mémoire de la Cène du Seigneur. Organisons-nous, posons-nous. Laissons ces merveilleuses paroles entrer en nous et nous bouleverser l’âme.

_________________
« Tu es grand, Seigneur, et louable hautement… Tu nous as faits pour Toi et notre cœur est sans repos tant qu’il ne se repose pas en Toi » (saint Augustin).
Revenir en haut Aller en bas
http://chapellesaintefamill.forumgratuit.eu
Pearl
Admin
avatar

Messages : 7758
Date d'inscription : 12/02/2014

MessageSujet: Re: La Montee vers Paques : Careme 2014   Jeu 17 Avr - 5:38


lu sur Le blog de l'abbé Jourdan


Se purifier du vieux levain pour être une pâte nouvelle


Posted: 16 Apr 2014


« Hæc dies quam fecit Dominus : exultemus et lætemur in ea, alleluia » (Missale Romanum).


Voici le jour que fit le Seigneur, jour de fête et de joie, dit l’antienne de l’Évangile pendant l’octave de Pâques.

Une octave est une grande fête qui ne se résigne pas à prendre fin mais entend se prolonger. Il en reste deux dans le calendrier liturgique actuel, Noël et Pâques. Voilà pourquoi l’Église peut parler d’un « Jour », d’une semaine qui ne compte en réalité qu’un seul jour. Tous les textes (aussi bien pour la messe que pour la liturgie des Heures) se rapportent à Pâques et priment sur tout le reste. Aucune autre fête ne peut être commémorée ni célébrée pendant l’octave, toutes doivent s’effacer devant le sommet de l’année liturgique.

Dieu, qui a décidé d’entrer dans le temps humain par l’incarnation de son Verbe, joue sur deux mots, dans l’actualité permanente de son éternité: « Heure » et « Jour »

+ Le Carême et la Semaine Sainte nous aident à nous préparer à « l’heure » du Christ. Nous devons vivre intensément cette heure, absolument décisive pour l’humanité, l’heure de son sacrifice qui est pour nous l’heure de notre rédemption.

+ Pâques, pour sa part, nous fait entrer dans « le jour » du Seigneur. Nous allons prolonger pendant sept semaines ce jour merveilleux, le jour de sa Résurrection et de sa victoire définitive sur le péché et sur la mort.


Prenons la résolution de vivre le mieux possible ce temps pascal, en faisant un grand pas dans notre vie chrétienne.

Toute la force de la Résurrection est là, disponible, pour un nouveau changement personnel qui rejaillira ensuite très positivement sur notre entourage. La pensée des titres que les chrétiens ont donnés au jour de Pâques peut sans doute nous y aider puissamment. Ils sont tous plus évocateurs les uns que les autres et attirent fortement notre attention, chacun mettant en lumière une des multiples facettes de la fête : Dies magna, Dies candida, Dies dierum regina, Sollemnitas sollemnitatum, Hilaria Paschæ, Dominica nova.


Prenant comme point de départ ces noms, et bien d’autres, cherchons dans nos moments de prière personnelle dans quels domaines et à quel degré nous avons besoin d’un renouvellement.


Car les adjectifs « nouveau » ou « neuf » sont ceux qui résument le mieux l’esprit du temps pascal. Une nouvelle fois, le Christ peut réaliser en nous une profonde œuvre de régénération, une nouvelle création.


Suivons les conseils que saint Paul adresse aux Corinthiens : « Purifiez-vous du vieux levain pour être une pâte nouvelle, puisque vous êtes des azymes. Car notre pâque, le Christ, a été immolée » (1 Co 5, 7) ; et de renchérir plus tard : « [color=#996666]Si donc quelqu’un est dans le Christ, c’est une création nouvelle : l’être ancien a disparu, un être nouveau est là.[/color] » (2 Co 5, 17)

Tenons-nous tout près de Marie pendant le Triduum sacré, comme elle se tenait tout près de la Croix de son Fils. Et, à partir de dimanche, laissons éclater notre joie, toujours tout près d’Elle : « Regina cœli lætare, alleluia ».

Par l'Abbé Vidal

_________________
« Tu es grand, Seigneur, et louable hautement… Tu nous as faits pour Toi et notre cœur est sans repos tant qu’il ne se repose pas en Toi » (saint Augustin).
Revenir en haut Aller en bas
http://chapellesaintefamill.forumgratuit.eu
Pearl
Admin
avatar

Messages : 7758
Date d'inscription : 12/02/2014

MessageSujet: Re: La Montee vers Paques : Careme 2014   Ven 18 Avr - 4:43

Où est Dieu ? Il est dans la nuit de ta prière.


La parole de Dieu


Tu ne réponds rien ? Vois tout ce dont ils t’accusent ! Mais Jésus ne répondit plus rien, si bien que Pilate était étonné.

Évangile selon St Marc, chapitre 15, versets 4-5

La méditation


Tu es là, au pied de la croix où notre Seigneur est suspendu comme un brigand, et la réussite du Serviteur de Dieu, annoncée par le prophète Isaïe, ne te paraît pas franchement éclatante. Hier encore, Jésus nous partageait le pain et le vin, enseignant, exhortant, préparant chacun de nous à la venue du Royaume. Aujourd’hui il s’est tu, comme un agneau qu’on mène à l’abattoir. Tu aimerais qu’il te rassure, qu’il se révèle de façon spectaculaire, qu’il condamne les méchants… « Vas-y maintenant, montre leur à tous que tu es bien le Messie, ne nous laisse pas tomber !». Mais non, il ne se défend même pas. Il ne dit presque rien. Le temps n’est plus aux paroles mais à l’accomplissement de La Parole. Et c’est si difficile à comprendre ! « Oh, notre Dieu, pourquoi nous as-tu abandonnés ? » Et sous tes yeux incrédules, en même temps que Jésus agonise, c’est ton espérance qui flanche lentement sur le bois, déchirée, défigurée. Avec Marie, tu es là, au pied de la croix, interloqué, humilié. Sans voix. Que dire d’ailleurs, qui n’ajoute à l’horreur de l’obscénité ou du cynisme ? Faut-il que tu cries ? Faut-il que tu ries ? Faut-il que tu pleures ? Et pleurer comment ? Pleurer de dépit, pleurer de rage, pleurer d’amertume de t’être fait rouler par ce Roi-Messie qui t’a fait tant de belles promesses et qui finit lamentablement écorché sur le bois ? Faut-il que tu pries ? Sans doute. Tu peux t’abandonner à la folie de cette Passion, fermer un instant les yeux du monde et ouvrir les yeux de la foi. Pour voir dans la croix, non pas d’abord le signe de la violence dont nous sommes capables, mais surtout le témoignage de l’amour fou de Dieu, qui, définitivement, nous rachète. Qui te libère. Oui, tu peux prier en cette heure sombre, et ainsi accompagner Jésus qui meurt, pour que, toi aussi, tu puisses ressusciter, avec Lui, dans la lumière.


Méditation enregistrée dans les studios de RCF Lille

Pour aller plus loin avec la Parole

Près de la croix de Jésus se tenaient sa mère et la sœur de sa mère, Marie, femme de Cléophas, et Marie Madeleine. Jésus, voyant sa mère, et près d’elle le disciple qu’il aimait, dit à sa mère : « Femme, voici ton fils. » Puis il dit au disciple : « Voici ta mère. » Et à partir de cette heure-là, le disciple la prit chez lui. Après cela, sachant que tout, désormais, était achevé pour que l’Écriture s’accomplisse jusqu’au bout, Jésus dit : « J’ai soif. » Il y avait là un récipient plein d’une boisson vinaigrée. On fixa donc une éponge remplie de ce vinaigre à une branche d’hysope, et on l’approcha de sa bouche. Quand il eut pris le vinaigre, Jésus dit : « Tout est accompli. » Puis, inclinant la tête, il remit l’esprit. Comme c’était le jour de la Préparation (c’est-à-dire le vendredi), il ne fallait pas laisser les corps en croix durant le sabbat, d’autant plus que ce sabbat était le grand jour de la Pâque. Aussi les Juifs demandèrent à Pilate qu’on enlève les corps après leur avoir brisé les jambes. Les soldats allèrent donc briser les jambes du premier, puis de l’autre homme crucifié avec Jésus. Quand ils arrivèrent à Jésus, voyant qu’il était déjà mort, ils ne lui brisèrent pas les jambes, mais un des soldats avec sa lance lui perça le côté ; et aussitôt, il en sortit du sang et de l’eau. Celui qui a vu rend témoignage, et son témoignage est véridique ; et celui-là sait qu’il dit vrai afin que vous aussi, vous croyiez.

Évangile selon saint Jean, chapitre 19, versets 25-35

_________________
« Tu es grand, Seigneur, et louable hautement… Tu nous as faits pour Toi et notre cœur est sans repos tant qu’il ne se repose pas en Toi » (saint Augustin).
Revenir en haut Aller en bas
http://chapellesaintefamill.forumgratuit.eu
Pearl
Admin
avatar

Messages : 7758
Date d'inscription : 12/02/2014

MessageSujet: Re: La Montee vers Paques : Careme 2014   Ven 18 Avr - 5:05

Il était une FOI... Mon Carême à Cœur joie !

INTENTION DE CARÊME

Seigneur, que ton souffle m'accompagne pour m'aider à redonner de la force et du courage à ceux qui sont désespérés et qui ne croient plus en la vie et au bonheur. Claire


MÉDITATION

L’Eucharistie et la Croix de Jésus


« Dans la sainte Eucharistie, nous célébrons la présence toujours nouvelle et active de l’unique sacrifice de la Croix dans lequel la Rédemption est un événement éternellement présent, indissolublement lié à l’intercession même du Sauveur. Dans la sainte Eucharistie, nous communions au Christ lui-même, unique prêtre et unique hostie, qui nous entraîne dans le mouvement de son offrande et de son adoration, lui qui est la source de toute grâce. Dans la sainte Eucharistie - c’est aussi le sens de l’adoration perpétuelle - nous entrons dans ce mouvement de l’amour d’où découle tout progrès intérieur et toute efficacité apostolique : "Quand j’aurai été élevé de terre, j’attirerai à moi tous les hommes" » (Jn 12,32)


Jean-Paul II à Montmartre, le 1er juin 1980



POUR ALLER PLUS LOIN

Jésus est le grand prêtre par excellence comme l’a si bien exprimé l’Epître aux Hébreux. Sur la Croix, il est le prêtre parfait qui offre un sacrifice parfait sur l’autel de la Croix. Une fois, un acte de culte parfait a été fait par un prêtre parfait, et nos Eucharisties en sont le mémorial. C’est un abîme d’amour ! Devant la Croix, Jésus a vu quelques visages amis qui, au milieu de l’horreur, avaient compassion de lui : sa Mère, Jean, les saintes femmes. Allons adorer aujourd’hui la Croix. Ayons un cœur amical et reconnaissant pour le Christ, un cœur consolant pour lui. Oui, Jésus a besoin aujourd’hui de notre consolation. N’ayons pas peur de la lui exprimer. Soyons pour lui des visages amicaux. Entrons avec lui dans sa Passion, accompagnons-le dans son don radical au Père pour le salut des hommes. Demandons-lui la grâce de devenir des saints.

_________________
« Tu es grand, Seigneur, et louable hautement… Tu nous as faits pour Toi et notre cœur est sans repos tant qu’il ne se repose pas en Toi » (saint Augustin).
Revenir en haut Aller en bas
http://chapellesaintefamill.forumgratuit.eu
Pearl
Admin
avatar

Messages : 7758
Date d'inscription : 12/02/2014

MessageSujet: Re: La Montee vers Paques : Careme 2014   Sam 19 Avr - 0:55

Pâques : tout peut renaître

[Imprimer] Publié le jeudi 17 avril 2014

Voici le message de Pâques 2014 de monseigneur Dominique Rey

Joyeuses Pâques !


Pourrions-nous célébrer la pâque du Christ sans mettre en contrepoint ces images tragiques que déversent à profusion, et parfois sans décence, les médias ?

L’Europe saigne sur ses flancs. En Ukraine. La Syrie gémit sous un déluge de feu et de cendre. Ici, les tremblements de terre, là les accidents de montagne, là-bas les violences qui frappent les innocents…

Les souffrances du Christ en sa Passion rencontrent et traversent les malheurs de l’humanité meurtrie ou transie.

Le Christ en croix embrasse toutes les croix du monde, jusqu’en leurs profondeurs. La certitude que le Ressuscité laisse au monde au matin de Pâques est de ne plus croire en l’inexorable et en l’irrémédiable.

Par la brèche entrouverte il y a 2000 ans dans un tombeau de Palestine, la lumière peut toujours jaillir des ténèbres, et la vie s’échapper des abysses de la mort. Tout peut renaître à partir de rien, et même nos illusions perdues. Mais encore faut-il que ce possible soit accueilli, pris en charge, inscrit dans les dynamismes porteurs, afin qu’à l’échelle du monde ou de chacune de nos existences, nous en devenions meilleurs. Cet accueil s’appelle la foi et l’espérance.

Les papes Jean-Paul II et Jean XXIII qui vont être canonisés dans une semaine ont été des témoins vivants du courage et de l’intelligence de la foi qui traverse les siècles.

+ Dominique Rey
évêque de Fréjus-Toulon

_________________
« Tu es grand, Seigneur, et louable hautement… Tu nous as faits pour Toi et notre cœur est sans repos tant qu’il ne se repose pas en Toi » (saint Augustin).
Revenir en haut Aller en bas
http://chapellesaintefamill.forumgratuit.eu
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La Montee vers Paques : Careme 2014   

Revenir en haut Aller en bas
 
La Montee vers Paques : Careme 2014
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» La montee vers Paques : Careme 2015
» La Montee vers Paques : Careme 2014
» Dans l'unité d'une même prière "vers Pâques avec le Saint Esprit "
» careme 2011 - en route vers Pâques
» Statut 2003: mobilisons nous

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Chapelle de la Sainte-Famille :: Charte de la Chapelle de la Sainte-Famille :: Regards sur la Vraie Eglise de Jesus Christ-
Sauter vers: